Skipass
En hommage à Pierre Colonge
2000*1045px

En hommage à Pierre Colonge

Fais toi plaiz, Pierrot ! 
Texte Julien Colonge
Texte Julien Colonge
Fais toi plaiz, Pierrot ! 

Le 5 septembre 2016, Pierrot nous a quittés sur les pentes du volcan Villarica au Chili. Lors de la montée, il a chuté après avoir perdu un crampon alors qu'il prenait une photo. Un accident injuste, survenu au moment le plus inattendu.

Depuis son plus jeune âge, Pierrot était passionné par le ski, sous toutes ses formes. Après plusieurs années entre les piquets, il s'était tourné en 2012 vers le freeride. Pour sa première saison, il remporta en 2013 le Freeride Junior Tour et termina 7ème aux championnats du monde junior à Snowbird.

- (à gauche) Victoire lors de l'étape de Fieberbrunn du Junior Freeride 2013

- (à droite) A 5 ans sur les noires de Saint-Nicolas de Véroce

Ajoutez des photos (2020px)
A Sankt-Anton en 2015
Ajoutez des photos (2020px)
Depuis, il continuait à participer aux épreuves du Freeride World Qualifier, mais s'était surtout lancé dans la réalisation de vidéos de ski notamment via l'association Ubac Images que nous avons fondée tous les deux en 2013. Rider, cadreur, photographe, monteur, graphiste, et président de l'association, Pierre intervenait à chaque étape de la réalisation, et ne comptait pas ses heures pour sortir des contenus toujours plus élaborés. Jamais poussé par une soif de gloire, il avait simplement à coeur de faire partager sa passion et sa vision du monde et du ski. Il avait réalisé lui-même la vidéo ci-dessous, qui a été diffusée comme hommage lors du High Five 2016 :

(à gauche) Lofoten, mars 2014

(à droite) Islande, avril 2015

Ajoutez des photos (2020px)

(à gauche) Nouvelle-Zélande, septembre 2015

(à droite) Japon, janvier 2016

Ajoutez des photos (2020px)
Progressivement, il s'était tourné vers la freerando et le ski d'alpinisme, afin d'aller parcourir la "vraie montagne", comme il disait. Ses sponsors, ainsi que ses partenaires en montagne avaient pleine confiance en lui, car il était prudent, humble, conscient des risques et méticuleux avec son matériel. Et c'est bien ce que faisait Pierre tous les jours, au Chili comme chaque autre jour en montagne. Aujourd'hui cet accident apparaît donc comme encore plus injuste. Après y avoir goûté la saison dernière, Pierre avait pour objectif principal de se lancer sérieusement dans la pente raide la saison prochaine.
Dolomites, mars 2016
Ajoutez des photos (2020px)

(à gauche) Volcan Llaima, Chili, août 2016

(au centre) Tour Ronde, Couloir Gervasutti, octobre 2014

(à droite) Dents blanches, mars 2016

Ajoutez des photos (2020px)
Aspirant moniteur à l'ESF des Gets, Pierre était aussi un sportif accompli, un amoureux de la nature et des grands espaces. L'été, il continuait à s'adonner au trail, à l'escalade, plus récemment au parapente, mais surtout à la plongée. Excellent plongeur, il envisageait d'en faire son métier. Comme pour le reste, il avait commencé à réaliser de belles vidéos sous-marines, comme celle-ci réalisée à Tahiti en novembre 2015 :
Ajoutez des photos (2020px)

Mais ce qu'il faut surtout retenir ce sont les valeurs que Pierre véhiculait : le plaisir certes, mais aussi le travail, l'humilité, le partage et l'honnêteté. Il n'est pas facile, à 20 ans, de prendre un chemin différent et de l'assumer. Pierre avait choisi de se consacrer à ses passions, de vivre la vie à fond, de profiter de chaque instant. Avec ses proches, ses amis, mais aussi lors de tous ces moments seul face à la nature. Pierrot, tu nous as donné à tous une belle leçon de vie, et s'il y a un message qu'il aurait voulu faire passer à tous les jeunes skieurs qui lisent ces mots aujourd'hui, c'est "Profitez, faites vous plaisir ! Avec de belles valeurs, de la volonté et de la bonne humeur, vous pouvez réaliser vos rêves les plus fous."

Aujourd'hui Ubac Images a perdu son âme, mais pour toi Pierrot, on va continuer à avancer avec les mêmes valeurs d'humilité, de plaisir et de partage.

Julien Colonge

Ajoutez des photos (2020px)

Amis ou sponsors, plusieurs personnes ont également tenu à rendre hommage à Pierrot :

"Depuis 3 ans nous suivions la progression de Pierre avec beaucoup d’admiration. En plus d’être très fort skieur, il avait bien intégré toutes les clés de la communication qui lui auraient permis de passer du statut de simple skieur passionné à celui de rider professionnel. A tout juste 20 ans, il avait un très bel avenir devant lui.
Le besoin de partager sa passion s’était rapidement matérialisé par la création, avec son frère Julien, de leur boîte de production « Ubac Images ». Pierre nous fournissait du contenu que nous publiions sur nos réseaux sociaux. La présentation de leur film « Treasure Island » à l’occasion du High Five Festival 2015 avait fini de nous convaincre de son talent, nous confortant dans le choix de travailler avec lui.
Après deux années passées au sein du team France, nous avions convenu cet été avec Romain Raisson de nous donner deux saisons pour faire monter progressivement Pierre vers le Team International.
Au printemps, Pierre était venu nous voir avec son nouveau projet de film : un trip multi-continents qui passait par l’Amérique du Sud, le Canada, la Norvège et des pays d’Europe de l’Est. Nous lui avions apporté tout notre soutien et étions ravis de voir à quel point il était investi dans cette nouvelle aventure.
Avec Pierre, nous avions commencé l’écriture d’une belle page d’histoire commune et regrettons tellement de ne pas lui avoir plus exprimé tous les espoirs et l’admiration que nous avions pour lui.
Sa jeunesse était sa force,
Son intelligence son avenir.
Pierre représentait le futur du ski.
Sa disparition est une tragédie.
Nous pensons profondément à sa famille et ses proches."

Jean Marc PAMBET - Président Salomon Outdoor / Bruno BERTRAND - Skiing Sports Marketing / Romain RAISSON - Team Manager France

Ajoutez des photos (2020px)
"J'ai été présenté à Pierre en toute confiance par un de mes meilleurs amis : Laurent Niol, ancien skieur des équipes de France de ski de bosses et freerideur du team Salomon. Partant de là, j'étais totalement confiant en tant qu'intermédiaire et team manager pour la marque. Référent pour ce jeune rider pro, je ne voulais pas être trop distant ou trop demandeur, je voulais être à ma place sans en faire trop ni trop peu. J'ai essayé, avec mon expérience, de le guider au mieux. On ne devient pas performant en quelques mois, il faut se faire une place et comprendre les rouages de la com et du marketing.
Il se trouve que Pierre a vite prouvé qu'il était assez bien posé et réfléchit, pragmatique aussi, son chemin était assez clair, il prenait les conseils et en était demandeur mais restait somme toute assez discret. On croit souvent qu'il est facile d'être pro-rider mais ce n'est pas le cas, et il intégrait assez vite comment les choses avancent dans ce monde difficile et imperceptible du milieu du ski.
Pour rentrer dans un team il faut certes tenir sur les skis, être bon et reconnu dans sa pratique mais pas seulement. Les qualités demandées sont nombreuses: cela va de savoir organiser un trip, à retranscrire et raconter une histoire dans une vidéo, tout en sachant écrire un texte correctement, répondre aux questions d'un journaliste, tenir un blog, organiser sa communication, ses réseaux sociaux, savoir prendre des photos, trouver les angles pour filmer, investir sur de l'équipement pour cinématographique, analyser le comportement du matériel technique avec précision, etc. Autant de qualités qu'il est difficile de maîtriser en intégralité. Il est très complexe de vivre de sa passion avec seulement les contrats de sponsoring comme revenus. Pierre lui, domptait déjà relativement bien tous les leviers du métier.
Ce jeune loup est arrivé modestement, tranquillement et agilement dans notre monde d'images et de résultats. Il a surtout amené des choses via ses idées et son investissement personnel. Être dans un team, c'est travailler avec sa passion et jouer la carte du gagnant-gagnant avec ses partenaires. Nous regardions ce qu'il mettait en place, il gagnait en reconnaissance d'année en année.
Durant trois saisons j'ai appris à connaître Pierrot, il était devenus un pote qui passait à la maison pour bosser mais aussi pour boire une bière. Toujours le sourire et la positive attitude, je pense à lui pour sa joie de vivre et son entrain naturel. Les risques de notre environnement, je les connais trop bien pour avoir perdu pas mal de copains emportés par leur passion, j'ai aussi failli y laisser plus que des plumes. J'aurais voulu faire bien des choses avec lui et lui apporter mon expérience personnelle. Pierre va nous manquer, mais on va continuer de mordre la vie à pleines dents, en essayant d'enrichir nos compétences pour que nos passions continuent de nous emplir de bonheur plutôt que de nous engloutir sous le chagrin.
Je suis heureux d'avoir croisé la route de Pierre, on pense à toi et à tes proches: Sylvie ta maman, Philippe ton père et ton frangin Julien."

Romain RAISSON

Ajoutez des photos (2020px)
"Pierre était pour moi mon protégé, un jeune que j’avais envie d’accompagner comme son père l’a fait pour moi dans l’hélico quelques années auparavant.
Pierre avait tous les atouts d’un futur pro rider ; la détermination, l’engagement et la rigueur, mais sa volonté la plus profonde était de partager sa passion avec sa famille : créer des images “de ride” avec son frère, échanger ces valeurs fortes qui sont le reflet de leur éducation..."

Laurent Niol

"Pierrot, t'es l'ami d'enfance, t'es le pote de ride, de bringue, t'es le confident, t'es le frère... Pierrot, ta si belle personnalité nous a tous touchés et inspirés ! Mais t'es aussi celui qui nous a fait rêver à travers tes road trip, qui nous a fait rire avec toutes tes conneries. Tu nous as fait réaliser que le plus important est de se faire plaisir, de vivre à fond, sans se poser des milliards de questions... Qu'il faut juste se lancer, réaliser nos rêves et tout ça dans la bonne humeur, le sourire aux lèvres...
Pierrot on est tous là aujourd'hui comme tu as toujours été là pour nous! On va continuer de te faire kiffer à travers chacune de nos vie et tu vivras tout ces moments avec nous.
Pierrot on t'aime, tu nous manques"

Anthony Calvet

Ajoutez des photos (2020px)
"J'ai rencontré Pierre à l'ESF des Gets il y a trois ans,  et dès le début nous nous sommes bien entendus. C'était une personne qui aimait la montagne dans son ensemble et qui savait le partager. Nous avons skié ensemble sur le FWQ puis pour les vidéos d'Ubac Images avec son frère Julien. Pierre nous apportait beaucoup, par sa vision de la montagne et de ses dangers, par sa passion pour la vidéo. Nous avions commencé la pente raide en avril dernier, on pouvait voir dans ses yeux qu'il avait trouvé un nouveau désir, une partie de la montagne qu'il voulait explorer. Nous avons fait énormément d'aventure et sorties ski pendant ces trois années, à travers l'Islande, la Nouvelle Zélande, le Japon et la Norvège... Des barres de rire et des souvenirs qui vont rester gravés à jamais. C'était une personne passionnée qui aimait les choses simples, il va tellement manquer au monde du ski.
La montagne est belle, mais parfois vraiment cruelle. Je vais skier pour toi Pierrot, dans la peuf, dans la trafolle, même sur la neige béton néo-zélandaise, j'aurai une pensée pour toi !
Merci pour tout ce que tu m'as appris sur la montagne et le freeride.
Veille sur nous et profite bien là-haut."

Sébastien Varlet

Ajoutez des photos (2020px)
"Pierre c'était avant tout un ami, un ami avec qui j'aurai adoré continuer ma route de skieur. C'était un jeune qui avait beaucoup d'avenir dans le ski et dans la vie, quelqu'un de passionné avec qui on était sûr de passer un bon moment, que ce soit sportif ou festif, toujours le sourire. Un gars avec un super état d'esprit !
Je disais toujours à mon frère "T'as vu c'est trop cool ce qu'il a fait Pierre" à chaque fois qu'il réalisait un de ses projets. Il va manquer à notre jeune génération de skieurs car il faisait partie de ceux qui font les choses bien. On va continuer à faire ce qu'il aimait et ce qu'on aime aussi avec autant de passion que lui et sans jamais l'oublier."

Rudy Collet

"Pierre était un mec inspirant. Il était plein de qualités, il était fort skieur et il savait profiter de la vie. C'était sa force : profiter de chaque instant et prendre du plaisir. C'est un exemple pour beaucoup de monde et pour moi en particulier.
Il va nous manquer mais on va profiter autant que lui et pour lui."

Aurélien Collet

Ajoutez des photos (2020px)
Nous ne sommes jamais vraiment préparés à écrire un papier sur la disparition de l’un des membres de notre communauté, encore moins lorsque nous avons lié avec lui d’étroites relations à travers notre travail. L’accident de Pierre Colonge nous a mis un sacré coup au moral, il est toujours dur de trouver les mots.
Pierrot a frappé à la porte des bureaux de skipass il y a un an environ, accompagné de son acolyte Anthony, pour nous présenter en détails Ubac Images, que nous suivions du coin de l'oeil depuis déjà quelques temps. Leurs projets nous ont tout de suite plu, nous les avons soutenus sans hésitations et nous continuerons de le faire. Malgré son jeune âge, Pierrot était quelqu’un de très professionnel et humble à la fois : travailler avec lui était un véritable plaisir. Il partageait toujours avec le même enthousiasme sa passion pour la glisse, l'outdoor et bien sûr les belles images.
Il faisait partie de ces personnes à la bonne humeur communicative, prenant toujours les choses du côté positif et avec humour. C'était un excellent skieur, polyvalent, avec une très bonne technique, depuis les kickers des parks aux virages sautés en pente raide, en passant par les cosaques sur les barres rocheuses et les gros 36 en backcountry. Nous avions pu faire quelques descentes avec lui l'hiver dernier, c'est le partenaire de ride dont vous rêvez tous, celui qui vous pousse, vous motive, vous fait rire et vous impressionne par ses bêtises sur les skis, tout en sachant rester prudent quand il le faut.
Il avançait au bon rythme dans sa pratique sportive et dans le milieu du ski, sans brûler d'étapes, sans essayer d'être quelqu'un qu'il n'était pas. Nous étions surs qu'une longue et belle carrière l'attendait. Son souvenir restera comme celui d'une des personnes les plus inspirantes dont nous ayons croisé la route, un de ceux qui nous donnent envie de continuer de raconter de belles histoires comme les siennes. Repose en paix Pierrot. 

Loïc Giaccone & Sarah Pinton - Rédaction de Skipass  

3 commentaires

Connectez-vous pour laisser un commentaire