Villarica : en mémoire de Pierre Colonge
2000*1045px

Villarica : en mémoire de Pierre Colonge

Julien, accompagné d'Anthony, est retourné au Chili l'été dernier pour terminer ce qu'il avait entrepris avec son frère durant l'été 2016, où Pierre a perdu la vie. 
Texte Julien Colonge
Photos Julien Colonge, Anthony Calvet
Vidéo Anthony Calvet
Texte Julien Colonge
Photos Julien Colonge, Anthony Calvet
Vidéo Anthony Calvet
Julien, accompagné d'Anthony, est retourné au Chili l'été dernier pour terminer ce qu'il avait entrepris avec son frère durant l'été 2016, où Pierre a perdu la vie. 
.

En 2016, nous avons malheureusement perdu Pierre Colonge, jeune rider prometteur de l'équipe Ubac Images, lors d'un trip avec son frère Julien au Chili. Celui-ci a tenu à retourner sur les lieux du drame et terminer ce qu'ils avaient commencé, accompagné du meilleur ami de Pierre, Anthony Calvet. Le film Villarica explique et raconte ce deuxième voyage. 

Le projet initial

A l'origine, l'idée était de réaliser un documentaire mixant ski et découverte des volcans dans le Sud du Chili. Nous avions sélectionné cette destination car les paysages nous faisaient rêver, et également parce qu'ils représentaient un potentiel énorme en terme d'images. Pierre et moi étions donc partis sur place pour 6 semaines avec une sélection de 18 volcans que nous voulions essayer de skier, dont les plus iconiques comme le Lanin, le Llaima, l'Osorno ou le Villarica.
Ajoutez des photos (2020px)
La météo étant connue pour être compliquée, nous ne nous faisions pas d'illusion quant aux conditions de neige. L'idée était surtout de profiter des paysages somptueux dans lequel nous allions évoluer, et d'essayer de transmettre dans nos images cette passion et cet engouement pour les espaces vierges. Le ski n'était donc plus un but en soi, mais juste une manière différente de partir à la découverte d'un pays.
Ajoutez des photos (2020px)

Notre aventure sur place a été écourtée de la pire des manières, avec la chute mortelle de Pierrot lors de la montée du Villarica.

Bien que des souvenirs exceptionnels persistent, comme les condors tournoyant autour de nos têtes sur l'Antuco, l'ambiance sauvage de la Laguna Blanca lors de l'approche du Tolhuaca, ou cette montée en famille au sommet du Llaima, une telle tragédie laisse des traces indélébiles et une multitude de questions sans réponses.

Ajoutez des photos (2020px)

Après l'accident

Dès le lendemain de l'accident, j'ai appelé Anthony, le meilleur ami de Pierre. Ensemble nous nous sommes promis de retourner là-bas, et de terminer ce projet pour honorer sa mémoire. Notre objectif avoué était de gravir le Villarica le 5 septembre 2017, soit exactement un an après sa disparition. Les conditions météo ont voulu que nous y sommes allés le 4, mais nous sommes fiers d'avoir réussi à trouver le courage d'y retourner.

Ajoutez des photos (2020px)

Cependant, les mots nous manquent encore aujourd'hui pour expliquer clairement ce qui a motivé notre décision de revenir sur place. Une recherche de réponses ? Un besoin de revoir l'endroit ? Une manière d'avancer ? Probablement un peu des 3, mais surtout une envie de montrer qu'il est avec nous chaque jour.

En parallèle, nous nous sommes dit que le plus beau des hommages serait de réaliser un film autour de ce qu'il s'est passé là-bas, sans toutefois revenir sur les détails de l'accident. Nous voulions réaliser un film qui transpire nos valeurs de partage, d'amitié, de solidarité, d'amour, de respect. Un film qui explique qui était Pierre sans avoir besoin de mots. Réaliser Villarica était pour nous une manière d'accepter cette transition vers notre nouvelle vie sans Pierrot, qui restera à jamais avec nous. SEND IT FOR PIERRE

Ajoutez des photos (2020px)

3 commentaires

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire