Test The North Face Verto micro 2016

1 test The North Face Verto micro.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
@lex63

Plus jamais froid

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,80m | 70kg | Expert | Beaufort
Acheté : 220€ en magasin
Conditions du test : Toutes conditions, ski de piste et de rando

Points forts

Apport thermique, encombrement

Points faibles

Imperméabilité

Après quelques années d'utilisation dans différentes activités, j'ai bien éprouvé cette doudoune sans pour autant décider de la reléguer aux oubliettes tant elle fait encore bien le boulot.

Essayage

Quand on la met sur le dos, on est surpris par le confort qu'elle offre et on aurait envie de ne pas la quitter. Le duvet naturel utilisé pour le remplissage sur l'avant et l'arrière est très agréable à porter. Sur les épaules et les manches, c'est du Primaloft® qui est utilisé, plus souple et moins fragile mais qui n'altère pas l'apport thermique de la veste. La capuche est assez petite et il faut ouvrir un peu le zipp pour l'enfiler. De fait, elle ne permet pas de passer par dessus un casque mais se porte bien en dessous de celui ci.

La fermeture éclair principale est de très bonne facture, je n'ai jamais eu le moindre soucis avec celle ci. Pour les deux poches latérales, pas de soucis non plus, même si elles semblent plus fragiles à première vue. On apprécie aussi les élastiques aux poignets qui rendent les manches très ajustées. Dommage que la veste ne soit pas livrée avec une poche de compression car la doudoune peut être rangée dans le sac en gagnant de l'espace.

A l'usage

Je porte cette veste régulièrement en ski de randonnée et ski de piste. Elle se porte aussi très bien pour la vie de tous les jours. Son apport thermique est remarquable. Une fois sur le dos, je n'ai jamais eu froid, pour peu qu'on porte les couches qui vont bien en dessous ou au dessus. Souvent dans le sac à la montée, elle se porte ensuite bien en 3 ème couche avec ou sans Gore Tex par dessus. Les propriétés coupe vent de la doudoune sont surprenantes et elle suffit largement tant qu'il fait sec. Dès que l'humidité fait son apparition ou qu’on trace dans 50cm il est bien d'enfiler une couche imperméable. Elle résiste à une petite bruine mais une fois que le duvet prend l'eau...c'est finit.

A la longue

Cela fait plusieurs années que j'utilise cette doudoune et vu le tarif pour ce genre de produits, il est bien de savoir qu'ils peuvent aussi durer. En effet, le duvet naturel est fragile mais si l'on en prend soins, il n'y a pas de raison de ne pas faire quelques années avec. Evidemment, ceux qui fourrent leurs vêtements dans le sac au milieu des broches et des crampons, passez votre chemin. En revanche, en veillant à ne pas l'accrocher outre mesure, à ne pas la laver trop souvent et à ne pas la stocker en boule, elle dure largement autant que n'importe quel autre vêtement. Le seul bémol, c'est le duvet qui maigrit un peu par la perte de plumes mais difficile de faire sans. La bonne qualité des coutures permet au moins de limiter cela.

Bilan

Une troisième couche dont on ne se sépare plus, de très bonne facture et qui dure tant que l'on en prend soins. A porter partout en montagne, en toutes saisons et à toujours avoir en fond de sac.

(Photo 4: F. Hivert)

Pour qui ?

Idéal pour la rando

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire