Test Plum Dark Môle 2020

4 tests Plum Dark Môle.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
isma42

Arme de poudre

Plum Dark mole
Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,77m | 71kg | Avancé
Taille testée : 185
Conditions du test : Soleil, froid, poudre sur le haut et glacée sur le bas

Points forts

Joueur en poudre, léger en montée

Points faibles

Tape vite sur neige dur

Conditions du test :

Journée parfaite, poudre et soleil, itinéraire varié avec passage à l'ombre le matin et soleil l'aprem. Neige majoritairement douce avec quelques passages glacés pour retourner à la voiture. A peu près 1200m de dénivelé ce jour. 

Combo testé :

Les Dark Môle en 185 (je fais 1m77) avec plum guide. Chaussure Atomic Backland 90 NC. 

Impressions en montée :

J'ai du me résoudre à prendre une taille supérieur à ce que je skie habituellement en rando (il y avait plus que cette taille) et avais peur de souffrir lors de la montée. Alors forcément, les conversions ont été plus "sportives" qu'habituellement mais pour le reste, les skis se font vite oublier de par leurs poids "plum" (lol) et je ne vois pas de limites de dénivelé à leurs donner même si ce critère dépend de chacun. A noter quand même que le rocker avant me faisais élargir la trace que je suivais et qui avait été pourtant prise de nombreuses fois par maintes randonneurs. À voir dans des conditions de neige moins douce si ça peut être plus problématique... 

Impressions en descente:

Alors là aussi mon avis n'aurait peut-être pas été le même avec la taille de skis inférieur. 

Donc en poudre j'ai trouvé le ski hyper joueur de par son flex assez souple ce qui fait que le moindre mouvement de terrain permet de s'envoler. Super à l'aise en grande courbe, moins en petite, j'ai pu réaliser mes meilleurs virages "carte postale" et ai vraiment pris mon pied sur cette parti là. 

En neige dur/glacée, le rocker avant tape très vite sans être à Mach 12. La souplesse du ski, qui je trouve, est une qualité en poudre, va fortement être handicapante sur neige plus dur...

Conclusion :

Skis extrêmement joueurs en poudre de par leurs souplesses, mais de fait, beaucoup moins à l'aise sur dur. 

En comparaison avec un Salomon Mtn 95 qui a pratiquement les mêmes côtes, on s'amuse plus en poudre mais on perd en polyvalence pour les neiges qu'on retrouve 70% du temps. Côté montée RAS si ce n'est le rocker avant proéminent, je me verrais faire des journées à 1500/2000m de d+ avec.

Pour qui ?

En deuxième paire pour les neiges douces
8/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Aptitudes piste
Performance petites courbes
Performance trafole

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.