Test Majesty Supernova SL 2019

4 tests Majesty Supernova SL.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,3/10
NobruDude

L'arme absolue pour le freerando !

Majesty Supernova SL
Avis sélectionné
Profil du testeur : 47 ans | 1,70m | 62kg | Avancé | Fonsorbes
Taille testée : 177
Acheté : 750€
Conditions du test : Toutes conditions météo, et pour la neige, plutôt des conditions de printemps
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé : skis Majesty 2019

Points forts

Légèreté
Rigidité
Talon plat

Points faibles

Déco topsheet terne
Pas de pop

Pour commencer, je me dois de remercier à la fois Skipass et Majesty, parce que ces lattes, les Supernova SL m’ont été offertes dans le cadre d’un test privé ! C’est vraiment chouette de donner la possibilité à des quidam comme nous de tester du matos comme ça !! MERCI !!

Par contre, avant que certains trolls commencent à dire que ce test sera biaisé du coup, et bien non, je vous rassure, j’ai essayé d’être objectif (ce qui est d’ailleurs pas toujours facile ! Quand on vous a offert un truc, on évite de dire que c’est de la m… !!!). Surtout que l’objet en question, ce n’est pas rien, la prix public annoncé pour ces planches qui seront donc dans le commerce à l’automne prochain est de 749€, quand même !!

Une fois dit ça, il faut savoir aussi qu’un forum est ouvert pour discuter à propos de ces joujoux, alors n’hésitez pas :

http://www.skipass.com/forums/sports/testsprives/sujet-140772.html#3376134

En ce qui concerne MAJESTY, c’est donc une marque polonaise (comme quoi ils ne font pas que de la vodka !!) qui s’est lancée en 2007 je crois, avec dans l’idée de faire des skis artisanaux, assez haut de gamme, et plutôt axé sur le fresstyle backcoutry au début et plus freerando après, d’ailleurs sur les côtés des skis, il est écrit « The Art Of Freeskiing », tout un programme !!

Alors pour les caractéristiques techniques de ces Supernova SL (pour Super Light) :

  • Flex ratio : 8, ce qui est assez rigide,
  • Rocker type : 250mm (spatule),
  • Talon plat (légèrement relevé, j’ai mesuré sur 3cm),
  • Construction : Fiberglass triax, full carbon/kevlar fiber construction, noyau bois entier (poplar and ash),
  • Semelle : fast base IS7200,
  • Tails avec encoche pour les peaux.
  • Côtes pour mes planches en 177cm : 136-103-120mm avec un rayon de 19,6m,
  • Poids : 1450g +/- 5%

J’ai reçu ces skis fin Mars, j’ai donc pu rider déjà environ une dizaine de jours avec. J’ai eu essentiellement des conditions de printemps, à savoir de la neige dure, cartonnée, transformée, lourde voire même soupe. Je n’ai pas encore pu les essayer dans de la grosse poudre… En ce qui concerne la météo, là, j’ai tout eu, de l’orage, des pizzas, du vent, du grand bleu, tout !!

Un point très important avant de donner mes impressions, c’est que pour les essayer rapidement et justement pouvoir partager un retour, il a bien fallu mettre des fixations sur ces lattes !! Et là, j’ai eu un sacré dilemme, parce que l’esprit de ces skis, c’est le freerando, il aurait donc été logique de monter des fixs ad hoc ! Le « problème », c’est qu’ayant eu la chance de tester les Salomon Shift, je me suis auto-persuadé que c’était les fixs idéales pour ces planches, le combo parfait, quoi ! Le hic, c’est que les Shift n’étant pas encore dispo, je me suis alors décidé à monter, en temporaire, des fixs alpines qui trainaient dans un garage, des Look PX12 TI. Tout ce test est donc fait avec ces fixs et n’adresse donc que la partie descente, je n’ai pas encore pu monter avec ces lattes. Je complèterai donc ce test dès que j’aurai pu mettre des fixations plus en ligne avec l’esprit de ce ski !

Alors, mon retour d’expérience avec ces lattes :

  • Le look : alors moi, je ne suis pas fan du topsheet (voir les photos), je le trouve un peu terne et très discret. Et puis blanc, dans la neige, c’est pas top !! Mais ceci est une affaire de goût, ça n’altère en rien le comportement du ski !
  • Le poids : c’est vrai que leur légèreté surprend au début, surtout pour des skis avec un patin au-dessus de 100. Avant de monter les fixs, le poids plume est vraiment intéressant, à peine qqs dizaines de grammes d’écart avec mes skis de rando Dynafit Manaslu. Vraiment intéressant donc ! Je pense sincèrement que monter avec des fixs de rando (type TLT) ou de freerando (Tecton ou Shift), on doit pouvoir enquiller 1000D+ sans trop souffrir !
  • Le flex : comme annoncé, le Supernova est bien rigide, en le tordant avec les mains, ça ne bronche pas. Sur la piste damée ou même sur les parties gelées, cette rigidité est super intéressante, le ski se comporte bien, ça accroche. De même, quand le sol devient un peu merdique, le ski efface bien le terrain (bien aidé aussi par le rocker spatule plus que généreux). Enfin, quand on accélère une peu, la spatule ne vibre pas, en tout cas pas tout de suite, il faut vraiment aller très vite pour que ça devienne gênant.
  • Le centrage : comme le montre les photos ci-dessous, le centrage des skis à 730mm (préconisé par Majesty) est un peu perturbant au début, on a vraiment l’impression d’être monté sur l’arrière et de devoir skier en appuis languettes…. Mais en fait, c’est essentiellement dû au gros rocker de 25cm, parce que si on fait un peu de maths, si on l'enlève dans le calcul, on obtient (177-25)/2 = 76cm – 3cm de talon, ça matche !! Et même si quand on vous regarde rider, on peut penser que vous êtes sur l’arrière, en fait, non, vous ne skier pas à cul, c’est juste ce centrage qui est comme ça, et auquel on s’habitue très vite.
  • Le rayon : la marque annonce 19,6m pour 177cm de longueur et je dirais que ce rayon est quai parfait : on peut envoyer des grandes courbes à mach2 (ces lattes adorent ça) qq soit le terrain en dessous, ça carve aussi très bien quand on appuis bien sur les jambes et languettes, et ça permet aussi de tricoter en virages plus courts quand c’est nécessaire !
  • Le talon plat : vraiment très bien ce talon, associé à la rigidité du ski, il renvoie après chaque virage, on peut s’appuyer dessus, ça tourne super bien. J’ai vraiment apprécié ça. Idem, quand ça commence à pencher un peu, ce talon, qui amène une longueur de carres non négligeable, est très rassurant, confortable.
  • La spatule : Comme le montre plusieurs des photos ci-dessous, la spatule est « bien présente », généreuse, avec un gros rocker. Et comme on pouvait dont s’y attendre, les ski se comporte super bien dans la neige transformée (ça doit être pareil en poudre), la spatule fait le boulot et gomme tout ce qui se présente. Pas la peine de se mettre en arrière, le centrage fait qu’on skie normalement et ça sort de suite, c’est super agréable !
  • Le pop : ou plutôt l’absence de pop ! En effet, mais j’imagine que c’est le contrecoup de la rigidité, ces lattes n’ont aucun pop ! Moi qui suis habitué à skier avec des ressorts sous les pieds, là, rien, faut s’envoyer pour décoller de 2cm, et idem à la réception, ne pas s’attendre à ce que les skis amortissent quoique ce soit, ce sera les jambes du barbu qui devront faire le boulot ! Ces skis ne sont pas fait pour ça, c’est clair !

Si j’essaie de résumer tout ça (histoire de ne pas écrire un bouquin !!) : ces lattes sont très saines, elles sont très stables et adorent quand ça accélère, quel que soit le terrain en dessous ! Dès que c’est un peu épais, ça passe sans forcer en éliminant bien le terrain. Sur neige dure, le talon permet une très bonne accroche, si on appuie, ça carve très bien… et pas de pb de vibration au niveau de la spatule. Dans le penché, pas de soucis, les skis sont rassurants, ça tient super bien !

Au final, un super ski, peut-être un peu cher, mais quel pied !!

Pour qui ?

Pour les amateurs de montées pas trop longues, et de grosses descentes plein gaz dans toutes les neiges !

commentaires

1 commentaire
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avis
Au top l'avis! Va falloir tester ces joujoux en pente raide style un 1000D-;)
3
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.