Test Head Protostellar 98 2017

1 test de skis Head Protostellar 98.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
Head Protostellar 98
hel1007

Globalement très bons

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,80m | 82kg | Avancé | Rives
Taille testée : 177
Acheté : 500€ en magasin
Conditions du test : Essayé toute une saison, dans tous les conditions et météo

Mon profil:

J'ai toujours globalement skié sur piste et un peu en hors-piste, j'avais vraiment envie d'aller chercher des lignes à descendre... mais j'étais souvent démotivé par la distance. C'est pour ça que je me suis orienté pour des skis de freerando. 


Les skis à la descente:

C'est là que je peux dire que ces skis sont vraiment tops. J'ai pu les essayer dans toutes les neiges. L'avantage avant tout de la Tyrolia Ambition 12: ça déchausse comme des fixes alpines, et ça c'est juste un must pour ceux qui ont peur pour leurs genoux !

Pour la poudre: c'est parfait, les 99mm de patin permettent facilement de déjauger. Ils ont un excellent comportement pour faire des belles courbes !

En neige trafolée: ils sont globalement là très bons à conditions d'être un peu plus solide.

En neige poudreuse damée/bosses: bon alors là, ça dépend. Si la neige est encore assez légère, ils sont très joueurs, aucun problème pour tracer là-dedans. Par contre sur la neige glacée, ils sont un peu plus dures à maîtriser. Notamment du fait que la fixation soit assez haute, on n'a pas le "ressenti" de planter le ski et on peut plus facilement perdre l'équilibre.

En pente raide: là c'est sans doute à cause de mon niveau, mais j'y vais tranquille et ça passe bien. J'ai fait deux couloirs différents à la Grave avec, et franchement c'est pas mal !

Je m'en suis servi à 70% du temps en ski de tous les jours et 30% du temps où j'ai dû mettre les peaux. 


À la montée:

Ma plus grosse sortie en freerando est de 700m de D+ avec. Soyons honnête, c'est plutôt lourd, surtout que j'ai des chaussures également de freerando.

En gros, si vous y allez tranquille entres potes pour chercher une belle pente vierge: c'est parfait ! 

Après 500m de D+ on a le coeur qui bat fort et les jambes qui commencent à être lourdes. Un peu de repos et vous allez vous régaler à la descente !

Pour qui ?

Le freerandonneur qui aime vraiment envoyer à la descente
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Aptitudes piste
Performance petites courbes
Performance trafole

Points forts

Sécurité
Solidité de la fixation
Bon dans toutes les conditions (même sur piste)

Points faibles

Le poids
La hauteur de la fixation

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire