Test Head Kore 117 2019

2 tests Head Kore 117.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
Cl3m
Par Cl3m

Arme presque ultime. L'efficacité de la tradition, la facilité de l'innovation.

Head Kore 117
Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,78m | 75kg | Confirmé / expert | Gap
Taille testée : 189
Acheté : 380€ en ligne
Conditions du test : Tout, skié avec une saison.

Points forts

Tout?
ou voir en dessous

Points faibles

Rien?
Ces qualités pour certains, seront ses défauts pour d'autres. Ski rigide et puissant...

En gros, c'est un vrai freeride rigide, mais taillé avec des formes et un profil moderne qui le rendent très accessible.


Comme pour le 105, on se fie à la com' de Head on a un ski ultralight (c'est écrit dessus...) qui permet de gagner le Freeride World Tour. Mais nous on n'est pas des pros (même si eux peuvent réellement gagner le WorldTour avec) ... et le ski seulement "light". Sur la balance de cuisine à peu près 2kg par ski. Quand on voit le bébé, en 189 avec 117 au patin c'est vrai que ça fait léger, même si on oublie quand même la montée sèche.

Autre point liminaire: trouver le Kore 117 en 189 a été beaucoup plus simple que pour les 105 que j'avais du importer d'Italie.

Au déballage et montage:

Ça fait plaisir, parce qu'on se fait tous croire qu'un ski soit joli on s'en fiche, mais quand il l'est vraiment on est quand même content. Le graphène apparent donne un petit grain très sympa et la masse anthracite soulignée par les champs bleus fluo c'est classe. Le ski est vraiment hyper classe. Contrairement à certains skis, ici les topsheets sont bien alignés et les boots center parfaitement à la même distance du tail, ça va simplifier le perçage.

Je me suis basé sur le repère et j'ai monté les skis au boot center recommandé. Qui s'est avéré très bien placé. J'ai monté dessus une paire de ATK Raider 14 et j'ai décidé de pousser le ski vers une utilisation plus free"rando" que freeride. J'ai skié ces planches avec 2 paires de chaussures, une vraie paire de chaussure de ski colliers haut, flex d'alpin (dit de 140 mais bon...) et une vraie paire de rando TLT7 perf.

Sous les pieds:

Je suis parti à la montée avec avec le montage light, forcément ça va... et surtout: même en pompe de rando c'était des machines à la descente! Le KORE est un excellent ski de freeride! (bien plus qu'un ski de rando) mais en neige souple, il reste suffisamment facile pour être piloté avec des pompes ultralights.

Pour ce qui est de se déplacer, le ski est bien équilibré et à la montée tout c'est bien passé. Faut le charrier, mais son poids tout de même contenu permet de ne pas trop souffrir et de vraiment profiter à la descente.

C'est arrivé au sommet que tout commence. La première descente est une révélation qui se confirmera toute la saison. C'est un excellent ski! Ici pas d'air dans les spatules, pas de soft flex pour aller faire le kakou le long des pistes en skiant à cul, ... Dans la poudre la spatule précédée d'un rocker raisonnable vient se poser en surface pour ne jamais replonger dès qu'on a un peu de vitesse. C'est ski sportif, plutôt sérieux et qui permet de vraiment lâcher les chevaux en toute confiance. L'intégralité du ski sert à quelque chose, ce qui n'est pas rien pour un ski moderne. Le ski est doté d'une certaine rigidité sur toute sa longueur.

Comme pour le 105, la spatule fait bien le job d'ouvrir le terrain et défoncer la trafolle le cas échéant. De plus c'est un excellent filtre! Cette histoire de graphène me laissait un peu sceptique, j'avais peur d'un toucher de neige sec et vibrant alors que la réalité est toute autre, et on a un ski très agréable à skier, plutôt doux que baston question vibration et contact avec le relief. L'entrée en courbe se fait très facilement et on vient naturellement chercher des rayons moyens.

Au patin on est bien, le boot center m'a parut très adapté au ski (comme j'ai monté centré pour mes pompes alpins il se retrouve légèrement avancé pour mes pompes ligth) et je n'ai pas repercé pour remonter autrement. Le ski est très rigide en torsion et les fourchettes des talonnières des fix de rando light classiques laisseront peut être trop de jeu latéral et longitudinal (si vous n'avez pas de cale comme sur mes ATK ou une vraie talonnière comme les fix mixtes type tecton ou shift). Ça sera bien pour skier tranquillement ou sur de la neige douce, mais pour les skieurs un peu lourd ça serait vraiment dommage.

Le talon: il est là et ça pousse! (sans pour autant être une catapulte ). Il est aussi sportif que le 105, c'est assez rare pour le souligner, la version poudre du kore est bien le digne grand frère de la version à tout faire. C'est un talon rigide et puissant très sécurisant y compris quand on est un peu pris en défaut et qu'on part sur l'arrière. Il y a de la matière pour se reposer et repartir sur les languettes. C'est pareil pour les réceptions de sauts, on peut atterrir un peu dans toutes les positions, comme les skis un peu à l'ancienne ou typé freeride. Le vrai flex, homogène et sérieux permet de s'appuyer sur l'ensemble de la longueur du ski, que ce soit vers l'avant ou l'arrière.

Pour résumer: c'est un ski de freeride comme on n'en fait plus. Pour certain qui comme moi sont passés par les écoles de skis et le piquet, on regrettait jusqu'à maintenant les gros skis qui conservaient leur comportement alpin, on a notre réponse.

Enfin une paire que je suis sûr de garder.

Pour qui ?

Skieur avec un bagage technique pour réellement en profiter.
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire