Test Faction Candide 4.0 2019

39 tests Faction Candide 4.0.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Faction Candide 4.0
bihjichou

Excellents skis de freeride, mais globalement, en dessous des 5.0

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,83m | 74kg | Avancé
Taille testée : 182
Conditions du test : journée folle! mer de nuage à 1200m, ciel azur de 8h à 12h et quelques fins nuages par la suite, visibilité parfaite, peu de vent, et soleil avec -1° à 1800 de maniere stable, 15cm de fraiche de la veille et les cumuls à 2300m de la semaine passée. Mon poids est de 77 kg et taille 1m83. Fixation : marker griffon montées plutot en all mountain que centrées.

Ski testé lors des ski test à l'Alpe d'Huez le 01/12/18 sur une durée de 2H00


  • Résumé/Conclusion, pour le lecteur pressé : CT4.0 = ski travaillé par Candide, pour les jours de grosses conditions. Il présente un programme à la croisée du backcountry et de la bigmountain.

Pour moi c'est le ski freeride de la série "signature" , malgré une légereté surprenante. Depuis 2017 les lignes de cotes sont passées de 122 au patin à 118, avec cambre classique. Il est disponible en différentes tailles (176 ,182, 188, 194) C'est un twintip non totalement symétrique, à -de 2kg le ski, avec double rocker et du peps! Pour les comparaisons : je l'ai trouvé + exigeant et moins joueur que le CT 5.0, moins maniable que les 3.0, mais étonnamment dynamique.

         -défauts: étroitesse de son programme, et prix

         -qualités : dynamique avec du caractère et pourtant un flex qui reste joueur. Ski léger pour un fat. Parfait dans répertoire freeride et très bon pour du backcountry. En gros un ski de choix pour le FWT ( c'est mon avis, test limité à 2h hein...). Mais ski de qualité c'est indéniable.

Pour ce qui ne connaissent pas Faction, aller faire un tour sur youtube et tapez "Faction collective", regardez la premiere séquence de "This is home", et vous verrez des CT4.0 maniés par Arnaud Rougier, Duncan Adams et Adam Delorme sur du "backcountry" engagé. Taisuke Kusunoki les a également poncés en 2018 sur le FWT. Pour le détail, lire la suite.



  • Contexte , la gamme CT de Faction est évidemment travaillée avec la star de La Clusaz et les CT4.0 ont déjà fait leur renommée, mais je vais essayer ici de vous les comparer aux 3.0 et 5.0 ainsi qu'aux ARV 116 d'Armada. J'essaie tant bien que mal de rendre des tests "objectif". Je suis fan de Faction, certes, mais je ne leur dois rien! j'aime leur style et leurs produits, mais pas leur logique marketing.

Un petit mot concernant ce ski test : ouverture officielle de l'Alpe, du monde, mais pas au ski test! organisation bien menée. Les stands présentaient que des marques de ski (ski force tour) sans matériel autre (masque, casque, dorsal absents). Du coup personnel tres disponible au stand faction, où j'ai passé ma journée. Le but était de tester les CT5.0, puis j'en ai profiter pour les comparer au 4.0 dans la meme matinée/journée.

NB : Je venais de payer 50 euros au précédent ski test à Valtho pour un requin justifié.. Arrivé au stand Roxy.Faction, la responsable commercial me dit clairement de ne pas faire de hors piste alors que j'allais testé 2 fats....Puis je me suis tourné vers un autre gars du stand et en discutant, il me dis "oui vas y molo mais il y a des faces pas trop engagées avec prairies en dessous où tu peux trouver du plaisir". Donc soyez vigilant toujours sur ces skitests, mais faites vous quand meme plaiz!



  • Condition du test : journée folle! mer de nuage à 1200m, ciel azur de 8h à 12h et quelques fins nuages par la suite, visibilité parfaite, peu de vent, et soleil avec -1° à 1800 de maniere stable, 15cm de fraiche de la veille et les cumuls à 2300m de la semaine passée. Mon poids est de 77 kg et taille 1m83. Fixation : marker griffon montées plutot en all mountain que centrées.



  • Fiche technique :

-shape twintip

-cambre très léger (1mm) donc classique (cf photo 2 et 4), (contre un cambre plat pour les 5.0 et un cambre de 2mm pour les 3.0)

-Spatule nose 140 mm (vs 152 pour les 5.0) bien relevée (cf photo 4 ) avec un rocker avant de 600mm!!! très prononcé (vs 420 pour le 5.0 et 330 pour les 3.0). Spatule tail 134 avec rocker arrière 590mm (vs 400 pour 5.0 et 330 pour les 3.0) (cf photo2)

-Rayon de courbure : 23 m. (25 pour les 5.0 et 20 pour les 3.0). Oui ça ressemble à des planches droites mais en vrai elles sont mieux

-Taille testée 1m82. Pour les riders de ma taille, je recommanderai les 1m82 pour un programme FSBC. Et j'irai volontiers vers les 188 pour un programme freeride.

-patin : 118mm (vs 122 pour les 5.0 et 108 pour les 3.0)

-poids : 1,950kg (idem pour les 5.0 et comparable pour les 3.0 :1,850kg)

-Noyau hybride: Balsa(léger)/Lin(robuste)/Peuplier(durable)

-Flex : "stiff", c'est à dire qui à du répondant à l'opposé de mou (c'est sur l'échelle faction, moi je l'ai trouvé joueur mais moins que le 5.0) cf photo 1

-Particularités :

  1. coupe latérale multi dimension avec flatspot : c'est un rayon + court sous le pied et des rayons plus longs mélangés au nose et au tail. Cela provoque de la stabilité en nose et tail et de l'agilité sous le patin.
  2. cambre de 1mm : donc quasi inexistant, ce qui permet une maniabilité et des pivots relativement rapides pour compenser un patin large.
  3. micro cap: c'est une construction en sandwich qui apporte de la résistance aux bords et une stabilité en torsion tandis que la feuille de dessus du ski s'enroule autour du flanc, pour protéger" la jointure fragile susceptible de s'écailler". Termes tirés du site Faction : https://factionskis.com/products/ct-5-0-1819



  • Sur trafolle : les spatules sont bien relevées! c'est un standard dans la gamme CT mais qu'est ce que c'est appréciable! sur la fin de journée : pas d'effort à fournir, c'est plaisir. Ici je n'ai pas eu de probleme avec 15 à 30cm de fraiche et les 140mm faisait laaaargement le taff. Néanmoins je suis vraiment fan de la spatule nose à 152mm du 5.0. On peut imaginer que cette différence, de caractère des skis, se ressentira en profonde. En tout cas sur 4.0, on ne plante pas, on ski en mode alpin, et ça pop sur le trafolle avec instinct. Pour aller tout droit, il n'y a pas de différence avec les 5.0. On peut dire que les 4.0 sont plus confortables que les 3.0, mais c'est tellement léger que ça ne me parait pas pertinent. La "Prise en main" est facile pour un skieur qui aime la peuf, mais pas pour un débutant, c'est clair. On ressent vite le programme du ski : il avale les contraintes et peut jouer avec le relief. Pour le skieur qui "butter" uniquement sur neige dammée, on a envie de tester sur du trafollé la déformabilité du ski tellement on se sent serein sur la flottaison. Le test est interessant en trafolle pour doser l'engagement, en comparaison avec les 5.0. En fait mon impression a été à l'opposé des caractéristiques de ma description de la fiche technique ci au dessus(j'y reviens dans paragraphe suivant). Les poids et tailles avec le 5.0 étant similaires, les différences (bien que légères, les skis sont vraiment comparables) se font vraiment sur le cambre, le rayon, le patin et le flex. Les 4.0 sont annoncés avec une déformation + facile que les 5.0(cf photo1) pourtant je les ai trouver + stables et rigides. A mach3 je pense vraiment que le rocker énorme des 4.0 donne de la stabilité pour foncer, alors que le 5.0 fera + rebondir sur le relief et m'avait paru + joueur. Pour ce qui était de casser de la courbe, c'était easy peasy, le patin écrase et fait flotter sur le relief, on est sur des skis fantastiques!


  • Sur Poudre : 118 au patin, fat de qualité. J'ai eu 15cm au minimum et souvent des cumuls de 30 à 40 max. J'ai surtout fais des bord de piste avec ces 4.0, mais on a quand meme tracé jusqu'à midi. Pas de mauvaise surprise : il flotte de maniere délicieuse et on s'ennuie sur des pentes de moins de 30 °. Sur les réceptions de drop les 4.0 se distinguent: on ne s'enfonce pas. Le snowpark n'était pas ouvert mais les tables sans kicker étaient en place avec de la poudre. Pour avoir réceptionné fort, parfois trop en avant, on comprend vite que le ski nous pardonne. La déformation est suffisamment douce pour corriger une malposition, et le flex suffisamment rigide pour appuyer avec du répondant sur la partie du ski qu'on veut déformer et corriger. Cette sensation était accrue avec les 5.0 mais clairement les 4.0 sont également extraordinaires sur ce point. Concernant le switch en powpow, et bien essayez, vous allez adorer! Niveau déjauge : aucune difficulté. Vraiment sensation identique au 5.0 mais je n'étais pas dans 50 de peuf je le rappel. En altitude il y avait eu trop de vent et les requins ont vite montré le dents. Néanmoins on s'est régalé dans de la pente de plus de 30° et je n'ai eu qu'une envie, c'est d'en redemander que ce soit avec les 4.0 ou 5.0. Pour comparer avec les 3.0:  on a + de marge de sécurité en 4.0. En fait on sent qu'on peut agresser la pente là où, auparavant, on avait peur de manquer de controle. Le patin y est pour quelque chose mais le large rocker également. Pour comparer au ARV 116 d'Armada, j'ai senti les 4.0 moins joueur mais plus fiable en terme de spatule avant. Quand on veut faire un gros virage carte postale en puissance, ou couper une trajectoire dans la pow brutalement, je choisirai les 4.0. ça se joue vraiment à pas grand chose, à des sensations, mais c'est là que la distinction se fait. Pour comparer aux 5.0, je dirai que le patin à 122 est plus interessant, et la maniabilité des 5.0 sur cambre plat est meilleure, et donc les 4.0 devraient etre second sur le podium. Mais en terme de précision pour rider, ou d'aggressivité, je crois que je choisirai les 4.0 si j'ai une pente engagée à plus de 35°. Pareil, c'est des sensations et en vrai il faudrait demander à Candide, mais voilà mon ressenti.


  • Sur piste : ce n'est pas son programme mais si vous voulez les tester sur neige dammée on peut trouver du bonheur. La "coupe latérale multidimension" et le cambre d'un mm permettent étonnamment de faire des petites courbes si on sait skier. j'ai eu deux champs de bosses sur piste rouge en fin de journée avec neige verglacé , et bien je pouvais godiller à ma grande surprise entre les tas de neige, mais à condition d'y aller plus doucement que Perrine Lafont c'est clair! Le rayon de courbure est légerement moins élevé que le 5.0 mais franchement on ne va pas comparer ces skis sur piste, peu d'intéret à mon avis. On est à l'opposé de son programme et au mieux on se sentira attiré naturellement vers des grandes courbes où on a une belle stabilité. Les prises de carres sont à dompter au début, mais du beau carving est largement possible.


  • En park : alors pour les jumps, il y avait les tables sans kickers comme j'ai mentionné au dessus, et la sensation en l'air était très agréable, avec un ski équilibré, bien que non monté en centré, (spatules avant + large qui devait compenser un peu le poid en arriere). Les réceptions sont super agréables, ça pardonne quand on est trop en arriere et pour skier régulierement avec les 3.0 je trouve qu'ils ont une qualité semblable. Le ski en switch est un régal. Les nollies envoient grave dès qu'on sait pousser en haut des tables. Je n'ai pas eu le temps de tester les box du Marcel Farm et il n'y avait pas de rail. Le Shred parait un peu hors programme pour ces 4.0 mais possible.


  • Style : topsheet beige avec extrémités vertes kakies, on est dans le sobre (cf Photo 3 et 4) dont je ne suis pas fan, mais en vrai, vu la qualité du programme de ce ski, la couleur m'importe peu si jamais je dois les acheter! d'ailleurs :


  • Prix : 750 euros sur le site de Faction , c clair que c'est pas donné. ça reste mois que les 5.0...


  • Pour la note, mes critères ne sont pas les memes que ceux fixés par le test skipass, c'est plutot une sensation globale notée avec de la réflexion. Effectivement l'accessibilité pour un ski à 118 au patin, c'est difficile de juger quand on n'est plus débutant... je pars de 10 car excellent ski, -1 car moins joueur que les 5.0. ou les ARV 116 d'Armada; je met -1 encore car je les trouve moins "polyvalent" que les 5.0. Disons que je trouve leur programme + restreint, centré sur le freeride , puis le backcountry, puis le FSBC. Total donc de 8/10. Cependant, arretons de comparer au 5.0 et d'etre négatif, ces skis sont géniaux, et si je n'avais pas déjà les 3.0 je les acheterai, mais en solde.

Pour qui ?

pour le skieur qui sort quand la neige vient de tomber
8/10
Accessibilité & confort
Performance freeride
Performance freestyle
Aptitudes piste

Points forts

dynamique avec du caractère et pourtant un flex qui reste joueur. Ski léger pour un fat. Parfait dans répertoire freeride et très bon pour du backcountry. En gros un ski de choix pour le FWT (mon avis). Ski de qualité c'est indéniable

Points faibles

étroitesse de son programme, et prix

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire