Test The North Face nfz 2016

4 tests The North Face nfz.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
derriensbuck

Orienté freeride, ce pantalon peut convenir pour de courte montées

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,82m | 73kg | Expert | Grenoble
Conditions du test : Sorties hivernales, sorties printemps. Une seule journée humide, j'ai commencé à être mouillé

Points forts

robustesse, look, parfait pour le freeride

Points faibles

Pas fait pour une journée de rando : pas assez aéré, trop lourd, coupe pas conçue pour, doublure en trop
Imperméabilité me semble moins bonne que sur gore tex 3 couches

Quand tu commences à acheter ton matos de ski de rando, tu veux : les skis qui te font rêver, les fix qui te font rêver, les chaussures qui te font rêver et surtout du matos de secours performant ! Après toutes ces dépenses, je regarde mon budget… Ah mince, il me reste plus grand chose… Essayons donc au départ les sorties avec mon pantalon d’alpin bien doublé… Bon ok il me faut autre chose ! J’emprunte donc ce pantalon pour une dizaine de sorties.

Ses caractéristiques :

Issu de la gamme steep series, ce pantalon est en gore tex 2 couches muni d’une doublure intérieure, mais qui reste assez fine.

Dans les faits, la couche extérieure est polyamide 6.6 (Nylon) pour plus de résistance. Je pense qu’elle est directement laminée avec la membrane Gore tex 2L à 140 g/m2.

Sur la face intérieure, on a une fine doublure qui est attachée en un empiècement de panneaux, disposés de façon ergonomique, sur la membrane. La doublure est en polyester texturé d’après ce que j’ai cru comprendre.

L’ensemble est annoncé à 20 000 Schmerber, ce qui est vraiment bon, le fabricant annonce également une bonne respirabilité : 20000 G/M²/24H.

Niveau accessoirisation, on retrouve 2 poches pour les mains placées très haut sous des rabats, mais surtout 2 poches cargos aux zips impressionnants, placées juste au dessus des genoux.

A première vue :

Très déroutant, ce pantalon semble effectivement être à la croisée de plusieurs domaines d’utilisation : alpin et (free)rando. On a pas du tout une texture extérieure lisse mais un effet mat, très joli, avec une texture presque cotelée dans les 2 sens. Le pantalon est bien plus léger qu’un pantalon d’alpin mais plus lourd qu’un pantalon de ski de rando. Les poches cargo semblent très robustes et ressortent super bien avec la couleur orange sur le bleu nuit. L’intérieur est vraiment confort avec le toucher sur la doublure fine.

Assez jolie, la coupe permet des mouvements assez amples tout en étant bien taillée au niveau du bassin.

A l’utilisation :

Les poches cargo sont vraiment parfaites pour ranger lunettes, barres céréales et portable si besoin. En revanche, les poches supérieures, avec rabat, sont bien trop petites et assez mal placées je trouve pour pouvoir être utilisées. On peut en outre très bien s’en passer.

En montée, le poids du pantalon se fait sentir. C’est surtout la doublure qui est en trop dès que l’ascension se prolonge. Les ouvertures à l’intérieur des cuisses ne sont pas assez grandes pour ventiler au maximum. On voit alors clairement que le segment freeride et le segment rando ne peuvent pas fusionner : ce pantalon peut convenir pour des approches – 500 ou 800 d+ maxi, mais pas pour des sorties à la journée (>1500 m d+ passez votre chemin).

D’autre part, je trouve que la coupe large engendre également des frottements désagréables si jamais la montée se prolonge. Cela peut également être dû au caractère du tissu utilisé, pas vraiment stretch, encore une fois pas adapté à de longues montées.

Enfin je trouve que la couche externe du pantalon n’est pas super pour faire déperler l’eau, la surface non lisse peut jouer j’imagine, en tout cas j’ai l’impression de prendre l’eau plus vite, lorsqu’il pleut, que sur une membrane avec un tissu extérieur lisse et d’aspect non poreux.

Après plusieurs années d’utilisation :

J’ai pu voir l’évolution du pantalon au fur et à mesure des années, puisque la personne qui le porte l’utilise majoritairement en freeride. Le pantalon n’a pas bougé ! Pas de problème avec les coutures et les fermetures éclairs. La surface extérieure du pantalon est toujours en bon état.

Pour qui ?

Amateurs de freeride voulant à l'occasion faire des approches en peaux.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire