Test Arc'teryx Sabre Pant Men 2018

2 tests Arc'teryx Sabre Pant Men.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
Gaetan Larondelle

Si vous avez les moyens, ne vous posez même pas la question et foncez.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,82m | 80kg | Avancé
Acheté : 500€ en magasin
Conditions du test : Toutes

Points forts

Légerté, Solidité

Points faibles

Prix, Taille

Se lancer dans rédaction d'un test de pantalon de ski est un exercice dangereux. Simplement parce qu'à moins de vouloir en jeter par les fenêtres, quand vous ne passer pas tout l'hiver à rider, à 27 ans, vous n'êtes pas vraiment sensé avoir testé énormément de points de comparaison. D'autant qu'on s'attaque à un pantalon à 500 euros, et c'est pas tout les jours que je m'achète ce genre de choses...

Malgré tout, il ne faut pas longtemps après l'avoir enfilé pour se rendre compte qu'on porte une pièce exceptionnelle. Et ce pantalon mérite bien quelques ligne sur LE site de référence dans le milieu (#lèchelesboulespourtesterlesFichersdecettesemaine #putainj'airatélesSlap104)

Après un peu de recherche le Sabre s'avère être premier dans pas mal des rankings sur des sites spécialisés comme "outdoorgearlab" par exemple, et ce n'est certainement pas volé. Ce pantalon est juste l'équilibre parfait entre poids et solidité avec en plus le coté chic et stylé qui caractérise les produits Arctéryx.

Pour commencer à qui s'adresse t-il ? On est face à un pantalon de randonnée, (très) légèrement isolé pour permettre une utilisation plus large, le ski en station par exemple. Personnellement je recherchais un nouveau pantalon, (mon vilain Wedze fluo acheté au pied levé pour remplacer la déchirure du précédent, ne me convenait plus) et étant en voyage au Canada et ne roulant pas sur l'or (un peu ironique vu ce que j'ai fini par acheter), la cible était une pièce à tout faire mais plus orienté rando. Et j'ai tapé dans le mile.

A la base je voulais acheter un salopette. Arctéryx ne distribue une version "Bib" que de son pantalon le plus léger et orienté pur randonnée, le Stinger. Qui plus est uniquement en noir et en bleu ciel... pas évident donc de faire fitter avec votre équipement.. de toute façon juste la membrane c'est quand même pas pour tout le monde et certainement pas pour moi. Dommage donc, une version "Bib" du Sabre aurait pu, je pense, séduire pas mal de monde.

Le sabre est évidement en Goretex 3L et pèse seulement 600 grammes, très honnête en poids donc, pour comparaison le Lofoten de Noronna pèse 880 grammes. Il est légèrement isolé et donc un peu plus lourd que son cousin le stinger (450g) et aussi assez doux au toucher. Je ne l'ai évidement pas encore tester trois hivers d'affilés mais il est très clair que le pantalon est solide, et l'observation vaut pour tout les éléments accessoires : fermetures éclaires, ceinture, et guêtres.

Au niveau de l'isolation, c'est évidement pas fou fou, et le port d'une base layer est obligatoire. Pour info l'isolation est suffisante pour rider en station par -15 avec une base layer icebreaker oasis 200 ou l'équivalent (la première montée en télésiège étant légèrement froide il faut l'avouer). Malgré cette légère isolation il est suffisamment léger pour satisfaire les randonneur les plus exigeants.

Au niveau esthétique, y a pas a chier, Arctéryx connait son affaire. Les couleurs sont magnifiques, sobres et stylées, après le gout et les couleurs...Ce qui est sûr en tt cas, c'est qu'il ne sera pas démodé après son premier hiver. En gros c'est pas un Picture, qui ultra stylé à l'achat, vous fait honte 6 mois plus tard (je vais me faire incendié, mais vous aurez compris l'idée)

Au niveau de la coupe, on aurait aimé quelque chose d'un peu plus "casual" ou un peu plus baggy. D'autant qu'ici il ne suffit pas de prendre la taille au dessus pour avoir l'air cool ; la membrane cartonnée ne tombe pas très bien quand on prend le modèle plus large, et ça donne un effet chiffonné. Choix que j'ai quand même fait au final, rien à foutre, j'aime quand c'est un peu plus aéré, surtout en rando. Et puis faut faire respirer les jumelles, la surchauffe c'est pas bon ;)

En ce qui concerne, les accessoires, comme je l'ai dis, c'est du solide. J'aime beaucoup la petite poche à clef en haut à droite. Les deux grande poches latérales sont pour moi un peu grandes, et avec le fond qui arrive au niveau du genou, si vous mettez un objet un peu dur avec une forme un peu compliquée (pas d'allusion de mauvais goût, on est sérieux), par exemple une Gopro, bah ça peut faire un peu mal avec des mouvements répétés , à la montée par exemple. Il y a sans doute une raison à la profondeur de ces poches, ça m'étonnerait qu'Arctéryx ait développé ça par hasard, mais perso je cherche encore.

Les aération latérales sont énormes ce qui est top. Elles sont juste un peu trop en arrière, ce qui rend leur ouverture/fermeture parfois un peu pénible, mais je chicane. Par contre j'aurait bien porté 50 grammes de plus et utilisé des aérations au niveau de l'entre jambes, après c'est personnel.

Le système de ceinture est vraiment cool aussi, mais pas assez efficace. J'étais super serré dans le M au niveau de la taille et en prenant le L, le serrage de la ceinture ne suffit pas, et je vais devoir mettre des bretelles.

(petite parenthèse, avant l'acheter de l'Arctéryx, il vaut mieux essayer en magasin. Franchement leurs produits sont magnifiques mais au niveau des tailles c'est pas toujours évident, et si vous faites 1m80 pour environ 75kg vous êtes baisé, vous verrez vite pourquoi).

Pour parler vite fait de la membrane, c'est du super haut de gamme. La déperlance est au top et elle passe haut la main le test de l'arrêt pipi (les vrais comprendrons). Encore heureux vu le prix. Pas aussi respirant malheureusement qu'une coquille comme le Stinger, mais ça fait vraiment le boulot, surtout avec les aérations.

On finira avec la question qui fâche : est ce que ce pantalon vaut vraiment sont prix d'achat ? Probablement que non. Après, il est (pour moi) au dessus des autres, et si vous avez les moyens, ne vous posez même pas la question et foncez.

Pour qui ?

Ceux qui savent se le payer

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire