Test Plum Feyan Carbon 2014

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
elcl3m

Une tuerie !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,87m | 85kg | Avancé | Toulouse
Acheté : 700€ en magasin
Conditions du test : A peu prés toutes, du bien dégueulasse à la poudreuse de rêve.

J'ai commencé le splitboard avec un kit voilé qui a ses défauts :

- manipulation peu rapide à cause de la grosse plaque en métal à glisser dans des plots en plastique.

- Neige qui se mets partout dans le système et qui empêche de faire les manipulations de changement de mode.

- lourd.

- l'impression d'être à 3 km de sa planche à cause de la hauteur du système voilé.

- c'est moche (oui c'est un argument moisi).

Du coup, j'ai décidé de craquer totalement et d'investir dans des Plum Feyan Carbon : consommez Français, cocorico toussa toussa. Passage au vieux campeur, j'arrive à faire passer les 20% de début de saison là-dessus histoire de pouvoir mettre du beurre dans mes pâtes pour le reste de la saison.

Déballage :

- Le look : Elle claque bien cette fixation à la base finement usinée, cette couleur orange et ce spoiler carbone. Je commence à comprendre les fans de tuning qui kiffent le carbone et du coup je m'inquiète pour moi même : la plum feyan va-t-elle me faire basculer dans le monde du jacky tuning ? Je me mets une tarte dans la gueule et retrouve mes esprits. Je bosse dans le spatial et j’ai l’impression de voir une pièce usinée à monter sur un satellite.

- Beaucoup de vis de réglages, c’est appréciable pour bien régler ça aux petits oignons.

- Les plots de fixations qui sont montés sur la planche sont ridiculement petits (#çavatenir ?)

- Globalement c’est léger, je n’ai pas fait de comparatif entre mes deux sets mais on doit pouvoir emmener 2 bons saucissons en plus dans le sac à dos pour rester à iso masse.

- Notices d’utilisation, clés pour les vis.

Montage :

Ce n’est pas insurmontable, ça se fait assez simplement en suivant la notice qui est dans la boîte.

Seule incompréhension au tableau, pourquoi le Torx en norme de tête de vis ? Tout le monde à un cruciforme alors que les clefs Torx… Du coup il faut penser à les prendre dans le sac à dos au cas où !

Utilisation en descente :

C’est beaucoup plus agréable au niveau du ressenti vis-à-vis de la hauteur de la plaque du système voilé et c’est vrai plaisir de redécouvrir sa planche !

C’est bien raide à cause du spoiler en carbone donc ce n’est pas forcément fait pour tricoter ! Si vous voulez du plus souple, il y a des versions avec les spoilers en plastique qui doivent être un peu plus souples et joueuses.

Utilisé en rando et en stations, sur tout type de neige : comportement exemplaire, c’est du solide.

Petit bémol, j’ai remarqué au bout d’une journée que les vis des straps avaient tendances à se dévisser un peu : peu serrées dès le début ou desserrage due à une utilisation intensive pendant une journée ?

Je ne sais pas, mais j’étais content d’avoir les clefs Torx dans mon sac à dos (Jean michel cruciforme n’étant pas compatible avec les vis de la Feyan).

Utilisation en montée :

Un plaisir à la montée, le spoiler permet d’avoir un peu plus d’angles de marche, l’utilisation des couteaux sans déchausser est possible (souplesse bonjour).

Après, ça ne résout pas les problèmes de largeur de patin des skis en dévers, que l’on soit d’accord !

Démontage/Montage en Rando :

Le gros point fort de la Feyan, il n’y a pas photo c’est hyper rapide et pratique. On ouvre les mâchoires des fixations, on les retire. On assemble la planche et on vient placer les fixations sur les plots et on sert. End of story comme dirait Donald Trump.

La jonction est quand même beaucoup plus efficace que le système voilé.

Autres :

- Le SAV : Rien dire, ils sont supers et rapides. J’ai explosé un rivet sur les couteaux Kté = changés. J’ai abimé les axes où viennent mordre la fixation = changés. Et j’ai même eu le droit à un upgrade de la base des fixations gratuit. Le made in France ça a du bon quand même .


Pour qui ?

Splitboarder cherchant une fixation robuste, de qualité et fiable.
9/10

Points forts

- Qualité de fabrication.
- Rapidité de changement de mode montée/descente.
- Nombreux réglages.
- Sensations de ride bien solides.
- Made in France.
- le SAV.
- Le poids.

Points faibles

- Prix (en même temps, on n'a pas rien sans rien...)
- vis qui auraient tendances à se desserrer un peu : garder les clefs Torx dans le Sac.
- Trop de Réglages ?
- N'est pas plus efficace que le kit voilé en terme de tenue en devers.

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire