Test Lange XT3 130 2021

1 test Lange XT3 130.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Andrea Dellacha

Tout pour la descente, pas grand chose pour la montée

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,76m | 64kg | Expert | Grenoble
Acheté : 500€ en magasin
Conditions du test : Deux saisons sur différents ski du freeride au light rando Ski de stations, skis de couloirs et gros hors-pistes. Quelques rando

Points forts

Le chausson
Le vraie flex/verrouillage du collier
La robustesse
Performances

Points faibles

Le mode randonnée qui ne tient pas

La lange XT3 est avant tout une chaussure de freeride avec 4 crochets et un flex de 130.

La coque utilise la technologie Dual Core Light et on retrouve des inserts low tech Dynafit® avec une semelle GripWalk pour le côté freerando.

Volume chaussant de 100 mm.

Le chaussage :

La chaussure est vendue avec un chausson Dual 3D Full, comprenez par là un chausson 100% personnalisable. Le chausson est isolé Ultralon® ce qui permet de garder un chausson léger avec une très bonne isolation, je n'ai jamais eu particulièrement froid aux pieds. Celui-ci est également confortable, en bref il a tout ce qu'on attend d'un bon chausson de freeride.

L'ouverture de la chaussure reste assez classique, il faut forcer un peu pour rentrer le pied dedans, rien de nouveau. C'est également un peu compliqué de rentrer une semelle type semelle custom dans la coque.

On retrouve un système de serrage digne d'une alpine avec 4 crochets avec chacune un réglage fin et une position ouverte/montée.


La montée :

La montée est son plus gros point faible, le passage en mode randonnée est facile en tirant sur une languette mais il n'y a pas de système de verrouillage et il m'est arrivé plusieurs fois que ce système repasse en position descente (la languette descend) et du coup bloque le collier ce qui n'est pas confortable en pleine montée.

Sinon on a plutôt un bon débattement pour une chaussure alpine/freeride, et elle se trouve être plutôt légère pour sa gamme. On peut bloquer les crochets en position marche, les crochets sont ouverts mais ne se baladent pas dans tous les sens.


La descente :

Le passage en mode descente est du coup très simple il suffit de descendre la languette et d'appuyer un coup sur le flex de la chaussure pour enclencher le verrouillage. Et si comme moi vous oubliez souvent de passer en mode descente avant de partir, pas de panique il y a de grandes chances que le mode se place tout seul après 2/3 virages.

C'est dans la descente que la chaussure est à son apogée, on oublie la galère de la montée pour le plaisir de la descente avec un vrai chaussure freeride qui remonte bien sur l'appui tibia et avec un vrai flex pour envoyer. Vous pouvez taper dedans ya pas de soucis. On apprécie également le confort du chausson qui même après une saison de ski n'a pas perdu de son volume et maintien bien le pied.

Bon j'ai peut-être un peu abusé sur le flex pour mon gabarit et c'est vrai que sur des fins de journée épuisante je me retrouve un peu à skier à cul (pas très esthétique mais ça skie quand même ^^)


En Bref: La chaussure est parfaite pour du ski de station piste/hors-piste mais à oublier pour les moyennes/grosses randonnées, le système ski/marche n'est pas au point.

Pour qui ?

Les freerideurs faisant moins de 5 randonnées par saisons de maxi 500d+

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire