Test Leki Tour Vario 2016

1 test Leki Tour Vario.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Pil0
Par Pil0

On peut s'appuyer.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,80m | 67kg | Expert
Acheté : 65€ en magasin
Conditions du test : Toutes conditions pendant cinq ans, ski de randonnée, de piste, alpinisme, randonnée estivale.

Points forts

Solidité.
Qualité et simplicité du serrage.

Points faibles

Le grip allongé de la version 2016 se décolle.
Pourrait être plus léger.

Résistance : Les bâtons sont vraiment solides, parfois je me suis appuyé de tout mon poids et ils n'ont pas flanché.

Malgré les deux brins en aluminium (16 et 18 millimètres de diamètre), je trouve leur rigidité suffisante. Notamment pour détacher les fixations de ski.

Préhensions alternatives : Le grip allongé permet de choisir différentes préhensions, je m'en sers tout le temps en montagne. Le manchon en mousse de la version 2016 se décolle au bout de 5 années intenses (cf photo). Défaut qui semble corrigé pour les versions actuelles (le grip en mousse est désormais solidaire de la poignée).

La poignée a une forme pratique pour changer la hauteur des cales à ski de randonnée. ;-)

Réglage : C'est top de pouvoir adapter la taille des bâtons lorsque je sors en alpinisme et que je grimpe ou que j'utilise le.s piolet.s. À ski cela arrive mais en général on peut fixer les bâtons le long des skis.

La plage de réglage est amplement suffisante tant qu'on n'est pas un géant. Mesurant un bon mètre quatre-vingt, j'apprécie pouvoir régler ces bâtons à 135cm sans trop perdre en rigidité. Cela démultiplie les possibilités de préhensions. Cependant je pense qu'ajouter 5cm de brin du bas en plus aurait amélioré la rigidité pour les grands sans alourdir beaucoup (cf photo).

Serrage : Lorsque la taille est choisie, on fixe la longueur avec le système "Speedlock" de la marque. Ce système permet au moyen d'une petite vis de gérer la force de serrage (cf photo) – ceci est bon à garder à l'esprit dans les cas où on soumet les bâtons à beaucoup de chocs, comme en courant en descente. Sinon, le brin du bas se rétracte progressivement ...

Je n'ai jamais eu de soucis de grippage, que ce soit à plus de 4000m dans des températures très froides ou dans des conditions très humides de plusieurs jours sans nettoyage. C'est cependant bien de les rincer, brins séparés, de temps en temps.

Pour qui ?

Tous les skieurs dès lors qu'ils font un peu de touring. Ceux qui souhaitent une paire unique pour aussi bien skier qu'aller gambader en montagne.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire