Test Leki Speed S 2019

3 tests Leki Speed S.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
yrlab

Un système de sécurité peu convaicant !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 41 ans | 1,90m | 85kg | Expert
Acheté : 45€ en magasin
Conditions du test : Une saison en stations

Ma précédente paire de bâtons K2 pour le ski alpin était en composite et donc avec beaucoup de flexibilité ce qui n’est pas le mieux en freeride et notamment dans les pentes sérieuses. Fin 2018, de passage dans un de mes shops locaux, ces SPEED S AIRFOIL de chez LEKI m’ont fait de l’œil et la dernière paire en stock et soldée était dans la longueur qui me correspondANT alors banco pour retrouver des bâtons bien rigides !


Caractéristiques/spécifications :


  • Construction en longueur fixe en aluminium (HTS 6.5), section du tube en forme ovoïde, diamètre de 14 à 16 mm
  • Poignée Slalom Grip avec le système de sécurité Trigger S (gros ressort rouge) avec 4 cavités antidérapantes pour les doigts
  • Dixit LEKI « Le système d'éjection à ressort de sécurité éjecte la dragonne vers le haut en cas de forte charge de traction. Cette première fixation de sécurité sur le bâton de ski peut minimiser les blessures en cas de chute. »
  • Dragonnes Trigger S donnée pour des mains de taille 7 à 11
  • Pointe en carbure, rondelle Alpine (Cobra) de série pour les neiges damées
  • Longueur de 110 à 135 cm par degrés de 5 cm
  • Poids : 290g / bâton en 135 cm sur la balance
  • Garantie : 2 ans

Mon expérience :


Dans le magasin, c’est le gros ressort rouge présent dans les poignées qui m’ont interpellé : je pensais que c’était une sorte d’amortisseur car je ne connaissais pas ce système de sécurité breveté de ce fabricant réputé pour la qualité de ses produits. La première prise en main m’a fait sentir une bonne légèreté et puis l’argumentaire du vendeur sur le système Trigger S m’a fait penser que je pourrai les utiliser aussi sans les dragonnes puisque skiant principalement en hors-pistes.

Préparation et déception

Avant toute utilisation, j’ai viré les petites rondelles qui ont été un peu dures à sortir puisque neuves et puis j’ai refixé de larges rondelles en appuyant fortement pour passer les collerettes.

J’ai eu un peu la surprise avant la première journée de test en enfilant les dragonnes avec mes gants moufles en taille 10 : le scratch de réglage est très pratique mais avec ma taille de gant, je suis vraiment au maximum de la longueur. La taille 11 avancée par LEKI est donc un peu exagérée mais en même temps le fabricant vend 3 modèles de gants développés pour le système Trigger S…

Le système de sécurité ?

Avant une pause ou une remontée mécanique, on déclipse aisément la dragonne à l’aide du gros bouton constituant un tiers de la surface supérieure de la poignée. On peut remettre la dragonne très rapidement en clipsant simplement la mini boucle rouge « Trigger Loop » (présente entre le pouce et l’index) directement sur la poignée. Comme je chute rarement, j’ai bien testé le système de sécurité en simulant de fortes tensions et je suis mitigé car le déclenchement nécessite vraiment une très grosse tension pour éjecter la dragonne. Le mini leasch du Trigger Loop se défait sans soucis mais la dragonne est loin d’être éjectée facilement vers le haut ; il faut, à mon sens, une charge très lourde de traction pour que cela fonctionne.

Etant un poil engoncé avec les gants et skiant souvent hors des pistes, au final je les utilise la plupart du temps sans les dragonnes ! J’aurais dû prendre des bâtons alpins avec des dragonnes classiques…

Poids, rigidité et planté ?

Cela dit, l’ergonomie de la poignée avec cette forme anatomique assure une excellente préhension avec ou sans les gants et permet ainsi de très bons appuis et une bonne précision.

Les bâtons sont légers, on notera que les poignées sont creuses à leur base et pèsent moins que les concurrentes. On les sent peu en avalant le dénivelé mais ce n’est pas au détriment de la rigidité. Avec mon gabarit et descendant les pentes avec peu de retenue, les Speed S encaissent bien les gros appuis sans sourciller et assurent une bonne transmission des forces ! Après je n’ai pas senti le gain de vitesse espéré avec la forme ovoïde censée améliorer considérablement l’aérodynamisme ! 

La pointe en carbure est vraiment de très bonne qualité et donc efficace quand il faut perforer de la neige compactée/glacée. Une des pointes a moins aimé le rocher (cf photo) : il ne reste plus grand-chose en carbure mais bon ça plante toujours même si c’est largement moins efficace sur la glace.

Style

Le graphisme est très conventionnel, assez passe-partout, bien réalisé mais un peu tristounet avec cette dominante de gris. On sent bien le fabricant plus proche du monde du slalom/géant que du freeride.

Solidité ?

N’aimant les petites rondelles, je ne dirai rien sur celle-ci puisqu’elles sont restées au garage même s’il elles semblent de très bonne qualité. Mis à part une des pointes carbure que j'ai un poil maltraitée, aucun signe d’usure grave constaté pour le moment mis à part quelques éraflures de carrosserie sur la peinture et poignées (cf photo) ; forcément la peinture fait pas la maline avec les carres de ski !

Qualité vs prix

A plein tarif (90 euros) on est dans la moyenne pour une qualité de ce niveau. A moitié prix, c’est une bonne affaire au vu de la qualité des matériaux même si le système de sécurité ne me convainc pas.


Verdict !?


Je ne suis pas convaincu du système de sécurité Trigger S et déçu par les dragonnes qui sont trop justes pour mes mains gantées. Cela dit, la qualité est au rendez-vous de la poignée jusqu’à la pointe qui permet de bons appuis précis sur toutes les neiges. Ils sont légers, bien rigides et la poignée a été très bien conçue, son anatomie est très agréable.


Pour qui ?

Skieurs alpins
7/10
Solidité globale
Solidité rondelle
Rigidité
Style/Look
Grip poignée
Utilisation et réglage dragonne
Rapport qualité/prix

Points forts

Qualité des matériaux, ergonomie poignée, efficacité de la pointe, légers

Points faibles

Diamètre dragonne limite pour les grandes mains, système de sécurité pas convaincant, fragilité des pointes carbures ?

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire