Test Leki hotshot 2017

3 tests Leki hotshot.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
besmedve

Se dévissent...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,73m | 70kg | Expert
Acheté : 25€ en magasin
Conditions du test : 2 saisons complètes

Points forts

Poignées
Trigger S
Contenance 2*16cl

Points faibles

Se dévissent tout seul

De passage dans un magasin en liquidation je passe devant ce modèle soldé à 25€, on m'a déjà offert les bâtons gourdes de la marque concurrente mais à ce prix-là je prends la paire en me disant "pour offrir". J’ai même convaincu (facilement) le gars qui attendait à la caisse derrière moi de prendre la dernière paire.

 

Description : Bâtons en aluminium, poignées avec doigts préformés, dragonnes trigger S, rondelles interchangeables, entonnoir pour remplir le réservoir à l'intérieur du bâton. Contenance 16cl par bâton.


Comme je suis curieux et intrigué par le system de dragonne je les essaye. Et je suis vite conquis, une fois la dragonne installée sur le gant, comme une attelle, il suffit de clipser son petit anneau textile sur la poignée du bâton, pour déclipser on appuis sur le haut de la poignée et on lève la main. Au bout d'une journée je n'avais plus envie de repasser sur des dragonnes classiques tellement c'est agréable et instinctif. La main se retrouve très proche du bâton avec de l'appui sans avoir à le serrer, ce qui est top en descente et surtout sur le plat quand on pousse. Normalement le système décroche seul en cas de chute avec une force sur les poignets, je n'ai pas eu a testé ce côté-là au cour de mes chutes. Avec les gants de la marque qui permettent de se passer des dragonnes ça doit vraiment être parfait.

De retour après ce test je décide de les garder pour moi et donc de les remplir :-). La poignée se dévisse et on fait le plein avec l'entonnoir fourni (pas d'eau, malheureux !). La contenance est suffisante pour la journée (en 120cm : 2x16cl). Par contre, avec les vibrations du planté de bâton, ils se dévissent un peu. Si on n'y fait pas attention on perd du contenu et le bâton sent le Genepy le reste de la journée. Il faut donc à chaque fin de ride revisser un petit coup (1/4 de tour en gros), pénible mais bon, ça devient un toc que l'on fait sans réfléchir. J'ai aussi changé les rondelles pour y mettre des larges plus indiqués pour sortir du dammé.

Pour qui ?

les soiffards

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire