Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Whistler World Skiing Invitational

le gros évènement freestyle de fin de saison en Amérique du Nord...
Saison 2003-2004

Chaque mois d'Avril au Nord du 49ème parallèle, alors que 99% de la population nord-américaine rêve de sable chaud et de concours de t-shirt mouillé au Club Med Mexique, Whistler Blackcomb organise LA fête de fin d'année du milieu neigeux: le Whistler Ski and Snowboard Festival. Pendant une dizaine de jours alternent contests de ski et de snow, concerts en plein air, démos en tous genres, des festivals de photos et vidéos de montagne, même une parade canine (cherchez l'intrus).

Le clou du spectacle, néanmoins est concentré sur le dernier week-end, avec les épreuves de ski freestyle, le World Skiing Invitational. La liste des invités rappelle largement les X-Games, c'est clair, il y a du niveau et avec 50000$ de prize money à se partager, une bonne raison d'aller plus haut que les autres.



Ça se bouscule au portillon du Superpipe

Le vendredi, les hostilités ski commencent avec un contest de rails dans le village qui s'annonce bien photogénique, juste après le concert gratuit des Black Eyed Peas (avec Justin Timberlake en guest star pour les groupies). Pendant ce temps-là la Chevrolet Nova millésime 83 que mon pote a acheté 400$ 2 semaines plus tôt nous fait des siennes sur la route de Whistler. Du coup on rate le concert et le contest de rails, ça commence bien. Le soir, grosse fiesta, toutes les boites sont pleines, et nous aussi.

Superpipe

Samedi matin, le temps d?appuyer sur snooze une dizaine de fois, et de monter au snowpark de Blackcomb, il reste une bonne demi-heure de jam session avant la fin du contest de pipe. On se fraie un passage dans la foule et on se pose au bord du demi-tube, ça envoie sec, d?autant que les conditions sont parfaites pour les riders et les spectateurs. La neige molle pardonne les erreurs de jugement et il fait presque grand beau. Ça change de l?édition 2003 où le brouillard était si épais que les juges avaient du se disséminer le long du parcours car ils ne voyaient que le dernier saut depuis leur cabane. Et ça change aussi (en bien) du pipe béton et des contraintes télévisuelles des X-Games (3 petits runs entrecoupés d?attentes interminables dans le froid de la nuit). Surtout, avec des clients comme Greg Tuffelmire (vainqueur 03), Jon Olson, Rex Thomas, Peter Olenick, Shoya Okazaki (le Japonais de Haute-Savoie), Tanner Hall, Simon Dumont, Kuge (Arnaud Kugener seul représentant tricolore chez les hommes) et pas mal d?autres, ça tournicote, ça tricote et ça vole dans tous les sens.

Les filles ne sont d'ailleurs pas en reste et c'est finalement à notre Marie Martinod nationale que revient la victoire, juste devant Sarah Burke et Jamie Sundberg. En 6ème position on retrouve la Suissesse Virginie Faivre, qu?on croise parfois sur les forums de skipass.com.

Du coté des mecs la victoire revient à Tanner devant Simon Dumont et Charles Gagnier, un petit québécois qui monte (haut) et qu'on découvrira plus amplement dans la prochaine production Pléhouse. Kuge accroche une très bonne 8ème place.

Superhit

Mais le gros du spectacle commence maintenant, avec le Superhit, le dream contest du photographe. Le principe est simple, les riders ont 45 minutes de jam session pour remonter le bas du superpipe à pied, et envoyer un seul tricot, autant de fois qu?ils le veulent/peuvent. Pour la motiv' 5000$ de prize money pour le vainqueur, et rien pour les autres. Et pour couronner le tout, le vainqueur est designé à l'issue d'un vote des riders eux-mêmes. Du coup il n?y a pas de run à finir, pas de retenue à avoir, un seul mot d?ordre, envoyer aussi gros que possible.



Rex Thomas

À ce petit jeu, c'est sans surprise que Simon Dumont se met le chèque dans la poche (comme l?année dernière), non sans avoir fait hurler de stupéfaction la horde de spectateurs présents à chacun de ses sauts, cork 9, cork 5 à presque 7m du coping. Au stupéfactiomètre, le local Sean Pettit arrive juste derrière, du haut de son 1m35, et avec des gros 720 3m au dessus du coping. À 11 ans, il commence déjà à faire concurrence à l?autre surdoué local, Kye Petersen. Mais où s?arrêteront-ils?

Big air

Après les émotions de l'après-midi, direction le village pour le big air en nocturne, sur le front de neige. Les sauts de qualif finis, les phases finales présentent un concept sympa de face à face. Malheureusement la zone est bien bouclée, et sans pass presse ou vip, pas moyen de s'approcher du kicker. Avec le peu de lumière ambiante, dur dur de shooter de loin mais on en profite pour apprécier le show, qui se résume à une grosse baston de switch 9. C'est gros mais un peu monotone. Histoire d'amuser la galerie, un rider non identifié par nos soins pose un gros 720 super clean (il valait mieux) avec seulement un string rose bonbon entre lui et la nudité la plus complète. Pas mal! Mais Jon Olsson met tout le monde d'accord avec des switch 7 tip grab monstrueux d?amplitude et de style, et des switch 9 assortis d'un gros switch 10 pour mettre les points sur les i de son adversaire de finale, Simon Dumont (encore lui). En petite finale, les révélations de l'hiver TJ Shiller et Josh Bibby se disputent le restant du prize money. À noter que Mika Deschenaux ne passe pas les qualifs.


La grosse bosse dans le village

Nul doute que quiconque se rendait dans l?une des nombreuses boites de Whistler ce soir-là allait tomber nez-à-nez avec un pro-rider (ou une pro-rideuse), probablement en train de payer sa tournée. Malgré l?attrait évident d?une telle aventure, nous décidons d?aller nous coucher tout tôt, histoire de pouvoir profiter des conditions encore fantastiques du backcountry dès le lendemain. Un week-end vraiment sympa, à refaire en 2005, pour la 10ème édition du wssf!

texte : Mathieu Bouvier
photos : Mathieu Bouvier sauf mention contraire

portfolio

Superpipe 2003… visibilité pas top!

Photo

Justin et les Black Eyed Peas, star system – Photo Kari Hesse

Photo

Fergie des BEP fait des abdos tous les matins - Photo Jordan Junck

Photo

Petit module sympa – Photo Steve Li

Photo

Whistler World Skiing Invitational

Photo

Whistler World Skiing Invitational

Photo

Darren Camplin remonte le pipe a pattes

Photo

Simon Dumont se met sur orbite

Photo

Dumont: ''jusqu’ici tout va bien''

Photo

Dumont: ''Houston on a un problème''

Photo

Tanner Hall fait bronzer ses bras bien au-dessus des 12 pieds

Photo

Tanner toujours

Photo

Photo Jordan Junck

Photo

un petit golf après le pipe? Photo Steve Li

Photo

Un peu de monde pour voir Jon dans ses oeuvres… – Photo Steve Li

Photo
3 commentaires
O
Statut : Confirmé
inscrit le 06/12/00
Stations : 1 avisMatos : 1 avis

Staff depuis le 04/10/17
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.