Point météo/neige : Hiver 2022-2023, c'est parti !

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Point météo/neige : Hiver 2022-2023, c'est parti !

Des chutes de neige sont observées et attendues sur de nombreux massifs

Avant le retour de vos traditionnels points neige du lundi et du jeudi à partir de la semaine prochaine, les conditions hivernales qui sont en train de s'installer en montagne ces jours-ci nous permettent de vous proposer un premier état des lieux des chutes de neige en cours et à venir sur nos massifs.

La masse d'air doux s'évacue en effet actuellement, et les précipitations observées ont déjà donné de la neige jusqu'en moyenne-montagne ces dernières heures. Les jours à venir seront également synonyme de conditions hivernales, avec des quantités de neige parfois significatives ... 

Déjà des chutes de neige observées

Nous vous en parlions mardi : cette semaine était importante pour savoir si la saison allait vraiment démarrer. Entre les ouvertures retardées de certaines stations (Val-Thorens, Val d'Isère) et l'ouverture anticipée d'autres (Tignes) : l'interrogation était légitime.

Comme nous vous l'annoncions donc ; un changement de temps s'opère actuellement sur le pays. Si les perturbations ont bien été de retour ces derniers jours, elles n'ont souvent donné de la neige qu'en haute-montagne avec un enneigement déficitaire pratiquement partout au 15 novembre.

Mais un air plus frais arrive, tandis que les conditions deviennent de plus en plus perturbées. Déjà depuis jeudi soir la neige est revenue en moyenne-montagne sur l'arc alpin. De manière anecdotique sur les Alpes du Sud certes, au-dessus de 1700/1800 mètres, mais de façon beaucoup plus significative sur les Alpes du Nord.

Les balises nivoses ci-dessous témoignent par exemple d'une couche de 30 cm de neige fraîche à haute-altitude au glacier de Bellecote en Vanoise, quand plus bas vers 2200 mètres on observe localement (ici en Beaufortain sur la nivose de droite) jusqu'à 20 cm de neige fraîche. Plus globalement, il est généralement tombé 5 à 10 cm vers 1800 mètres, 10 à 20 cm donc vers 2200 mètres, et 25 à 35 cm au-dessus de 2600 mètres hormis en Haute-Maurienne/Haute-Tarentaise où l'on relève plutôt 15 à 20 cm

Avec le graphique des températures également présent sur ces nivoses, on remarque bien la franche baisse du mercure depuis la nuit dernière. 

Sur les autres massifs :
- notons un saupoudrage sur les plus hauts secteurs du Massif-Central au-dessus de 1400/1500 mètres, associés à un givrage important avec le fort vent d'Ouest qui a accompagné le passage perturbé.
- sur les Pyrénées, l'air froid est arrivé un peu tard et l'on observe ce vendredi matin simplement un saupoudrage au-dessus de 1800/2000 mètres environ ... mais le meilleur est à venir.

Des coups de frais temporaires nous en avons eu, un peu, cet automne vers la fin-septembre/début octobre puis de manière encore plus brève (1 à 2 jours en fonction des secteurs) au tout début du mois de novembre. Est-ce parti pour durer cette fois ? Oui. Au moins jusqu'à mercredi/jeudi de la semaine prochaine. 

La carte ci-dessous, représentant l'altitude de l'isotherme 0 degré (altitude où le zéro degré est atteint) sur le pays demain samedi l'indique bien : il navigue généralement entre 1200 et 1500 mètres soit des valeurs tout à fait classiques pour la période.

Ce n'est donc pas seulement le retour de la neige qui est observée mais également le retour de températures négatives (enfin!), parfois largement, en montagne. Pour exemple, en nuit de vendredi à samedi mais également de samedi à dimanche : le mercure pourra plonger vers -12 à -9 degrés vers 3000 mètres, -8 à -6 degrés vers 2000 mètres et -3 à 0 degrés vers 1000 mètres. 3000 mètres, cela correspond à l'altitude du bas de la piste ouverte (la première de la saison) demain à Tignes (73) ... avis aux amateurs donc, il fera bien froid par rapport à la douceur générale qui régnait ces derniers mois.

Et de nouvelles salves à venir :

Avec une telle masse d'air, la moindre perturbation qui viendra circuler produira nécessairement des chutes de neige dès la basse ou moyenne-montagne en fonction des secteurs.

Alors, des perturbations sont-elles envisagées ? Faisons le point, comme souvent, massif par massif.

Sur les Pyrénées : 

Le temps va rester agité ces prochaines 24 heures avant une accalmie à partir de samedi après-midi et surtout samedi soir où les précipitations devraient cesser. Ces précipitations se produiront donc sous forme d'averses, devenant rapidement fréquentes dans les massifs dès ce vendredi après-midi en raison du blocage des précipitations induit par le flux de Nord-Ouest.

Comme indiqué sur la carte ci-dessous, ces averses pourront être marquées du côté du relief basque.

La limite pluie-neige s'abaisse rapidement vers 1200/1300 mètres cet après-midi puis elle pourrait descendre vers 1000/1100 mètres environ en nuit de vendredi à samedi.

D'ici samedi soir donc, où une accalmie se profilera on pourrait avoir au-dessus de 1800 mètres :
- 30 à 40 cm de neige sur les massifs béarnais.
- 25 à 35 cm de neige en haute-Ariège.
- généralement 20 à 30 cm de neige partout ailleurs mais 10-15 cm en Cerdagne/Puigmal traditionnellement abrités dans ce type de situation.

Plus bas, vers 1300/1400 mètres on pourrait avoir 10-15 cm de neige sur l'Ouest et le centre de la chaîne et plutôt 5-10 cm côté Pyrénées-Orientales.

La nouvelle perturbation attendue dimanche circulera d'Ouest en Est mais n'apportera pas grand chose en terme de précipitations, simplement des nuages sur les sommets, et tout au plus quelques flocons au-dessus de 1600/1800 mètres puisqu'un petit redoux accompagnera cette dégradation.

Consultez les cumuls attendus par stations pour les Pyrénées.

Alpes du Nord : 

Ce sera un peu l'inverse pour les Alpes du Nord. Les giboulées de neige, dès 1200/1400 mètres, observées ce vendredi matin vont progressivement cesser au fil de l'après-midi avec de belles éclaircies qui se dessinent en montagne ... augurant donc d'une nuit bien froide.

La matinée de samedi s'annonce bien ensoleillée en montagne, notamment dans les massifs internes (avec une bonne qualité de neige à la clef où elle est suffisamment présente pour la pratique du ski, en gros au-dessus de 2300/2500 mètres en versants Nord), au-dessus des grisailles de vallées nombreuses sur l'Ouest de la région. Mais le ciel s'ennuagera rapidement en après-midi sur les reliefs avec de rares et éparses giboulées de neige (quantités anecdotiques) au-dessus de 1100/1300 mètres environ.

Dimanche, on attend partout une belle matinée ensoleillée en montagne. Puis le ciel se charge en nuages élevés pour la mi-journée. Ils s'épaississent l'après-midi avec de petites chutes de neige qui débutent dans les massifs au-dessus de 1300/1400 mètres environ. A la faveur d'un isotherme 0 degré (altitude où le zéro degré est atteint) qui s'abaisse vers 1400/1500 mètres, comme visible sur la carte ci-dessous, en nuit de dimanche à lundi : la neige pourrait descendre un peu, vers 1000/1100 mètres localement.

Mais les quantités s'annoncent bien moins copieuses que ce que l'on aurait pu espérer il y a encore quelques jours avec généralement 5 à 10 cm au-dessus de 1400 mètres et très localement 15 cm au-dessus de 2000 mètres en Haute-Savoie. En effet, dès lundi matin le calme sera de retour avec même quelques éclaircies à la clef. Mais une perturbation plus active se profile d'ici lundi soir et pour mardi ...

Cela est déjà bien visible sur les quantités modélisées par stations pour les prochains jours sur les Alpes du Nord.

Sur les Alpes du Sud le temps restera souvent sec jusqu'à lundi mais le ciel sera souvent voilé par des nuages élevés samedi tandis que le soleil règnera en maître dimanche. En nuit de dimanche à lundi : quelques flocons sont envisagés au voisinage de l'Isère et de la Savoie dès 1300/1500 mètres.

Concernant les massifs de moyenne-montagne (Vosges, Jura, Massif-Central) : 

Un passage perturbé, bref, est envisagé en fin de journée de dimanche et pour la soirée suivante sur les Vosges et le Jura. On le voit sur la carte ci-dessous. Il pourra donner un peu de neige au-dessus de 800/1000 mètres mais les quantités s'annoncent très faibles puisque l'on attend au maximum 5 cm au-dessus de 1200 mètres environ.

Hormis cela, on aura simplement de petites giboulées de neige samedi après-midi (par évolution diurne) au-dessus de 1000 mètres environ, mais vraiment pour l'anecdote.

Concernant le Massif-Central, pas grand chose à se mettre sous la dent : de petites giboulées de neige au-dessus de 1100/1200 mètres samedi (traces au maximum) puis le passage d'une perturbation très affaiblie dimanche, surtout sur le Nord du massif, apportant un peu de neige au-dessus de 1300/1500 mètres mais tout au plus 2 à 3 cm bien ventés sur les sommets les plus exposés (Monts-Dore, Sancy ...).

Un potentiel neigeux bien plus imposant et généralisé entre lundi soir et mardi :

Mais, rassurez-vous, nous n'allons pas en rester là. Si les cumuls s'annoncent parfois sympathiques pour le week-end (Pyrénées surtout), de nouvelles chutes de neige sont envisagées en montagne entre lundi fin de journée et la journée de mardi voire localement jusqu'à mercredi matin.

Le flux d'Ouest va en effet s'accélerer un peu plus, et rester bien perturbé. Par ailleurs des dépressions secondaires viendront se creuser proche du pays (on en devine une en mer du Nord, avec une valeur de pressions autour des 985 hectopascals et une sur le Nord de l'Italie avec des valeurs de pressions autour des 990 hectopascals) et accentueront le potentiel de précipitations mais également l'apport d'air froid.

Leur emplacement précis conditionnera la localisation des plus forts cumuls neigeux. Mais une chose est sure : des chutes de neige significatives assez généralisées (Alpes du Sud comprises) sont envisagées. Elles finiront de lancer totalement la saison dans nos montagnes.

Nous vous donnons donc rendez-vous dès lundi matin pour évoquer les quantités précises de neige attendues sur chaque massif français sur cette séquence à venir.

D'ici là, profitez-bien des premiers virages en ski alpin de la saison du côté de Tignes, ou ailleurs pour les plus courageux en skis de randos. La pratique sera en effet souvent possible en versants Nord sur les Alpes du Nord (sous-couche timide mais présente + apport de neige fraîche de ce vendredi) au-dessus de 2300/2500 mètres environ. Mais attention, les rochers sont loins d'être totalement recouverts en altitude ... et le risque d'avalanches va nécessairement être revu à la hausse ces prochaines heures en haute-montagne.

A lundi !

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !

2 Commentaires

Lil05 Bonjour, merci pour ce point, avant même l'ouverture de la saison, le retour du point météo du lundi et du jeudi annonce qu'on va bientôt chausser!
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

chris64200 Plutôt sympa les chutes dans Pyrénées 50 cm prévu mais la chaleur représente ISO remonte certain jour a 2500 voir 3000 fin semaine ....faudrait du froid a voir....
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.