Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

La météo du lundi 5 avril : Une semaine sous le froid voire la neige

Une pellicule de neige fraîche viendra se déposer sur certains massifs

La Météo du Lundi :

Tous les lundis et jeudis, nous vous exposons la situation météo et les conditions d'enneigement des différents massifs pour que vous puissiez organiser au mieux vos sorties de la semaine et week-end.

Dans cet article, on fait un point complet sur l'offensive hivernale avec notamment les quantités de neige attendues sur chaque massif. Ce sera également l'occasion de faire un point plus global, mais complet, sur l'état du ciel et les températures de cette semaine.

Ces articles précisent et complètent les prévisions automatiques, station par station, massif par massif, de notre Météo Skipass bien connue.

Une coulée d'air polaire :

Janvril, le retour. Voilà une semaine qu'une offensive hivernale tardive, et notable pour la période (surtout en terme de masse d'air) est envisagée. Lors de notre dernier article, nous avons développé les grands contours de cette offensive tant en terme de causes que de conséquences. Si le premier point était très bien cerné ; le deuxième était évidemment à affiner au vu de l'échéance. 
Mais tout de même, pour que vous compreniez vraiment à quel type de masse d'air nous allons avoir affaire il nous paraît opportun de vous présenter cette carte qui indique son origine précise ... cet air vient tout droit de l'extrême Nord du Groenland ! 

Même si il se sera un peu radouci évidemment en traversant l'Atlantique, c'est clairement une masse d'air polaire, ou plutôt arctique, qui va nous concerner ces prochains jours. 

Il est tout de même à signaler qu'un rafraîchissement progressif a déjà débuté sur le pays depuis le week-end faisant suite à une période exceptionnellement douce où d'innombrables records de chaleurs pour un mois de mars ont été battu. Ce rafraîchissement permet le retour de gelées blanches matinales jusqu'à basse-altitude ce lundi matin comme c'était déjà le cas par endroits samedi et dimanche. Mais c'est véritablement à partir de ce lundi soir sur le Nord du pays puis partout demain mardi en matinée que l'air polaire viendra déferler sur la France.

La carte ci-dessous, modélisant les températures attendues à l'air libre en altitude vers 1350 mètres, témoigne bien de cette différence de températures entre le Nord et le Sud lundi soir avant que les conditions hivernales ne se généralisent. Elle permet de se rendre compte de l'écart de températures qui est attendu avant et après l'arrivée du froid. Ainsi, les valeurs de +5 à +10 degrés résiduelles sur le Sud du pays laissent place à des valeurs autour de -10 à -6 degrés sur le Nord. Un calcul rapide permet de se rendre compte que nous allons bien perdre jusqu'à 15 voire 20 degrés par endroits (surtout en montagne)

Le pic d'intensité de ce coup de froid est attendu entre mardi matin et jeudi matin. Mercredi et jeudi matin devraient d'ailleurs voir des températures minimales particulièrement basses, plongeant (pour ce qui nous concerne) jusqu'à -10 à -5 degrés vers 1000 mètres, -16 à -11 degrés vers 2000 mètres ou encore un bon -22/-20 degrés à 3000 mètres d'altitude ! Dès jeudi après-midi le mercure repartira à la hausse nous y reviendrons plus tard.

Froid intense, d'autant que le vent de Nord viendra parfois accentué cette sensation, acquis pour la période certes mais quid des chutes de neige ? Au vue de la masse d'air, elles vont certes s'inviter jusqu'à très basse-altitude, parfois même en plaines, mais les quantités envisagées sont en revanche assez décevantes au vue des projections présentées sur les modèles numériques utilisés à la prévision il y a quelques jours encore. 

La carte ci-dessous, représentant le cumul de précipitations total attendu ces quatre prochains jours, montre bien que le temps va rester sec sur un large quart Sud-Ouest du pays et que le principal de l'axe perturbé s'est décalé vers l'Est touchant surtout les Alpes suisses et autrichiennes qui devraient récolter une épaisse couche de poudreuse, de l'ordre de 30 à 50 cm

Porteuse de chutes de neige jusqu'à très basse-altitude :

Mais revenons en France. Comme on on pouvait s'y attendre, ce sont bien les massifs du Nord-Est et du centre-Est du pays qui seront les plus touchés par la neige

Alpes du Nord : 

Le temps reste calme jusqu'à lundi soir avec des voiles nuageux, arrivant dès cet après-midi, qui s'épaississent sensiblement en fin de journée. 

Un premier passage perturbé circulera alors du Nord vers le Sud en nuit prochaine, dès 20h/21h sur la Haute-Savoie et plutôt 21h/23h ailleurs, puis le temps redevient sec mardi matin. Sous ce passage perturbé, la limite pluie-neige d'abord vers 1600/1800 mètres descendra rapidement vers 1000/1200 mètres en milieu de nuit puis 300/500 mètres en fin de nuit sous les dernières ondées. A cette altitude on trouvera au maximum de simples traces tandis qu'on pourra relever 1-3 cm vers 1000/1200 mètres (voire de simples traces côté Isère) et jusqu'à 10 cm au-dessus de 1600 mètres de Belledonne au Mont-Blanc en passant par le Nord-Est de la Savoie.

Les conditions s'amélioreront temporairement mardi, surtout en fin de matinée avec de larges éclaircies possibles.

Mais une nouvelle dégradation est attendue en nuit de mardi à mercredi, traînant jusqu'en début de journée de mercredi. Elle sera porteuse de nouvelles chutes dès 300/400 mètres puis très probablement jusqu'en plaines en fin de nuit. La carte de l'isotherme 0° ci-dessous (altitude où le zéro degré est atteint), modélisé vers 300/500 mètres, laisse en effet clairement transparaître ce risque.
Mais les quantités resteront faibles (1-3 cm maximum sous 800 mètres) bien que l'on puisse parfois relever 5-10 cm de neige supplémentaires dès 800/1000 mètres notamment sur une large moitié Ouest de la Savoie et Haute-Savoie jusqu'en Nord-Belledonne

Plus concrètement, sur ce massif ainsi qu'en Beaufortain/Val d'Arly/Mont-Blanc/Lauzière et Nord-Tarentaise : la couche de poudreuse depuis lundi soir pourra atteindre les 10-20 cm depuis lundi soir dès 1200 mètres voire très localement 25 cm au-dessus de 1800 mètres. A l'inverse, vers le Vercors, la Maurienne et la Haute-Maurienne il sera difficile de dépasser les 10 cm de cumul sur les deux jours même en altitude.

Consultez les cumuls attendus par stations pour les Alpes du Nord.

Vosges et Jura : 

Ces deux autres massifs sont également en première ligne pour le risque neigeux, notamment côté Jura où c'est ici que la couche de neige la plus "conséquente" devrait être relevée d'ici mercredi.

En toute fin de journée ce lundi sur les Vosges, et plutôt début de soirée sur le Jura, une perturbation arrive par le Nord amenant de la neige rapidement jusqu'à très basse-altitude (200/400 mètres) mais elle circulera très rapidement puisque le temps redeviendra sec dès la fin de nuit au plus tard.
On pourra relever 5-10 cm de neige sur ces massifs au-dessus de 1200 mètres et 3-5 cm plus bas.

Quelques giboulées, neigeuses jusqu'en plaines, feront leur retour dès mercredi après-midi puis ces chutes de neige tendent à devenir plus fréquentes en soirée et nuit suivante tout en restant bien faibles comme la carte ci-dessous en atteste. Néanmoins, au vue de la masse d'air très froide associée : la tenue au sol sera remarquablement aisée pour la période à toutes altitudes. On relèvera généralement 3-5 cm de neige supplémentaires sous ce passage perturbé voire 10 cm sur les secteurs d'altitude du Jura. Ce massif sera donc le mieux servi avec des accumulations de neige de 10-15 cm assez généralisées en montagne sur les deux jours, et localement 20 cm sur le Haut-Doubs notamment.

Consultez les cumuls par stations attendus pour les Vosges et le Jura.

Pour les autres massifs : 

Rien à attendre sur les Alpes du Sud qui se retrouveront en position d'abri sous ce flux de Nord-Ouest. Pour les Pyrénées et le Massif-Central : la proximité de l'anticyclone pondèrera largement l'activité des perturbations avec un temps demeurant souvent sec. Néanmoins, une petite couche anecdotique de 5 cm (jusqu'à très basse-altitude) est tout de même très probable en montagne côté Nord et centre Massif-Central (surtout côté Margeride, Forez, Sancy, Madeleine ...)

Des créneaux pour en profiter et quelle évolution? 

Sur ce début de semaine : on l'a écrit, ces offensives neigeuses se produiront surtout la nuit (lundi à mardi puis mardi à mercredi) ce qui laissera possibilité aux éclaircies de se développer entre les passages-perturbés, par exemple mardi en journée sur les Alpes du Nord (ce sera moins le cas côté Vosges et Jura). 

Les Alpes du Sud vont conserver un beau temps ensoleillé grâce au vent de Nord-Ouest qui assèche la masse d'air et chasse les nuages. 

Côté Pyrénées en revanche, le temps sera certes sec mais des grisailles traîneront souvent sur le piémont remontant jusqu'en moyenne-montagne. Il faudra alors gagner la frontière espagnole ou les secteurs de haute-altitude pour profiter du soleil. 

A partir de mercredi : le beau temps est franc et généralisé sur l'ensemble des massifs, sauf là où il aura neigé. En effet, les Alpes du Nord conserveront quelques écharpes nuageuses surtout côté Haute-Savoie où les éclaircies seront minoritaires. Elles seront bien plus franches côté Isère et Sud de la Savoie.
Côté Vosges et Jura, la nébulosité s'attardera de manière plus durable et généralisée avec encore quelques flocons qui pourront voltiger du Nord du Jura aux Vosges en journée.

Mais c'est bien la journée de jeudi qui sera la plus belle de la semaine à l'échelle du pays avec du grand beau temps généralisé. La carte ci-dessous témoigne en effet d'une petite poussée anticyclonique puisque les champs de pressions s'élèveront jusqu'à 1020 à 1025 hectopascals.

Notons d'ailleurs qu'à la faveur du froid antérieur la neige tombée restera, légère, et très agréable à skier jusqu'à jeudi après-midi dans les pentes Nord d'altitude où de belles possibilités de virages en poudreuse s'offriront alors à vous. Mais, soleil d'avril aidant, cela ne durera pas un redoux faisant son œuvre dès ce jeudi après-midi donc.

En effet les températures atteindront l'après-midi en altitude, après être restées négatives y compris en journées mardi et mercredi, les +8 à +13 degrés vers 1000 mètres et +3 à +8 degrés vers 2000 mètres. La couche de neige fraîche ne fera donc pas long feu et devrait vite disparaître sous 1600/1800 mètres dès vendredi au plus tard. 

Journée de vendredi où la prévision devient déjà plus délicate même si le temps bien ensoleillé devrait majoritairement se maintenir ...

D'ici là, on vous souhaite à nouveau d'excellentes sorties en montagne, toujours avec prudence. Si le risque de coulées de neige, bien présent ces dernières semaines au soleil, déclinera ces deux prochains jours : il repartira à la hausse sous le soleil et la neige fraîche jeudi. Avant cela, la petite couche de poudreuse attendue mardi/mercredi pourra donc élever le risque d'avalanches mais plutôt timidement au vue des quantités attendues.

Bonne semaine !

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
Pas encore de commentaire
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.