Aux limites des fixations à inserts :   l'équation freeride de Pierre Hourticq

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Aux limites des fixations à inserts : l'équation freeride de Pierre Hourticq

Nous sommes allés à la rencontre de l'athlète Plum afin de discuter possibilités et limites des fixations à inserts pour une pratique freeride
Plum
Photos :
Ivresse Films (sauf mention)
Vidéo :
Ivresse Films
Les débats autour du matériel sont souvent animés, en témoignent les échanges passionnés rencontrés sur les forums skipass notamment. Quand le sujet vient à traiter de fixations, et plus spécifiquement de freerando, les avis sont au moins aussi nombreux que les modèles, technologies et nouveautés sur le marché. 

Pour parler de ce sujet brûlant, nous sommes allés à la rencontre de Pierre Hourticq, skieur aussi puissant que polyvalent, guide de haute montagne à Chamonix et utilisateur convaincu de fixations…à inserts. Et oui, le skieur originaire des Pyrénées qui “engage” régulièrement avec son ami Jérémie Heitz dans les pentes les plus raides des Alpes, ride en Plum Guide 12. Il nous a ouvert son quiver et partagé ses convictions en ce qui concerne le matos qu'il utilise au quotidien dans sa pratique. Cet échange avec Pierre ainsi qu’une session freerando dans la fraîche de décembre 2021 aura permis de déminer certaines idées reçues sur le matos utilisé par les pros.

Pierre Hourticq, convaincu par Plum avant même d'être ambassadeur

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Pierre, un coup d'œil à ses projets vidéos devrait vous offrir une présentation efficace du personnage. De ses débuts dans Steep-tease, au tout dernier Sauvatge, en passant par Félicité (où il skie en compagnie de Jérémie Heitz), Pierre est un skieur de montagne polyvalent. Avec notamment un papa coach au ski club, il fait ses gammes dans l'univers de l'alpin, sur le stade de slalom de la Pierre Saint Martin, la station pyrénéenne de son enfance. Il s'éloigne ensuite progressivement des piquets, et transpose ses acquis de l'alpin vers le freeride, avant de développer une pratique tournée plus encore vers la montagne, à grand renfort de matos de rando pour prendre de la hauteur. 

Au début pourtant, les chaussures droites et les fixations à plaques, ce n'était pas vraiment le coup de cœur : difficile de retrouver les sensations et la fluidité de l'alpin avec ce genre de matos. Heureusement, le matos va alors considérablement s'alléger et se démocratiser. Et c'est en 2012 que Pierre achète sa première paire de fixations à inserts au rassemblement des moniteurs pyrénéens : une Plum Guide 12, qu'il utilise encore aujourd'hui. Quand on lui demande ce qui lui a plu sur cette fixation : la polyvalence offerte par sa simplicité et son DIN 12. Si aujourd’hui Pierre collabore avec la marque française, il a donc d’abord été un client convaincu avant d’en devenir ambassadeur.


Enregistrer l'embed

Idée reçue numéro 1 : pour les bons skieurs, il faut un gros DIN*

* La valeur DIN correspond à la valeur de déclenchement

Réglée “seulement” jusqu'au maximum de 12 (moins un tour de vis de précaution, réglage maison), il pousse sa vaillante Guide 12 dans ses retranchements, variant grandes courbes et sauts sur les pentes enneigées, voire carrément glacées comme dans Frozen Mind. Une utilisation au cours de laquelle il accorde une confiance totale à sa fixation. Il concède considérer l'utiliser dans certains cas à la limite de ses capacités, notamment lors de certaines compressions qu'il doit encaisser lorsqu'il avale une face raide en trois courbe. Pour autant, souhaiterait-il utiliser une fixation à inserts avec un DIN supérieur à 12 ? Pour lui, la course au DIN dans  le milieu de la rando est devenu un argument purement marketing :

«Je crois qu’à 12 je n’ai jamais déclenché. Quand j’ai eu besoin de skier fort et de ne pas déchausser, ça n’a pas bougé. Et pourtant, j’ai vraiment tapé dedans des fois. En réalité, la Guide à 12, ça ne bouge pas. Je ne vois pas l'intérêt de faire une Plum Guide 16 par exemple. Les gros DIN sur les fixations à inserts, c’est devenu un argument commercial à mon sens.»

Idée reçue numéro 2 : des fixations à inserts sur des gros skis, ça ne marche pas.

Pour skier au maximum de ses capacités, Pierre n'hésite pas à employer les gros moyens en termes de largeur de ski. Quand on lui demande quel est son ski de tous les jours, il nous parle tout d'abord de son 105, issu de la gamme rando. Avant de concéder qu'il skie quasiment tous les jours avec un 115, un ski freeride qu'il monte en Plum Guide 12. 

«Pour skier vite, il faut des skis larges (115mm) et longs , cela apporte beaucoup de stabilité. Il faut donc que les fixations soient adaptées à ça. Tu ne peux pas mettre des fixations trop légères et petites, il faut réussir à trouver le bon équilibre. Ce que j’utilise beaucoup sur mes projets, c’est la Guide 12. Elle est bien adaptée à ces skis, elle est solide, et le DIN va jusqu’à 12. Ce sont les seules que j’ai eu depuis le début, je leur ai fait confiance direct, et j’ai toujours fait avec elles.»

Sa touche personnelle sur ses fixations ? L'ajout de la cale appui talon (disponible en option avec la Guide), afin d'avoir un contact direct entre sa chaussure et le ski pour une meilleure transmission des forces, et soulager les contraintes exercées sur les inserts.

Idée reçue numéro 3 : le poids des fixations de rando n’est important qu’à la montée

Pour certains projets, Pierre privilégie la skiabilité afin de tirer le meilleur partie des neiges rencontrées, et rechercher la vitesse. Pour ce genre de descentes, la légèreté n'est plus le critère principal, et c'est même l'inverse qui est recherché : Pierre a besoin de matériel lourd, qui présente une bonne inertie. Pour cela il utilise «des skis modifiés, des modèles plus lourds pour athlètes, qui permettent d'avoir une plus grande stabilité» qu’il cherche à associer avec une fixation alpine et lourde. Et comme il apprécie ses Guide 12 aussi pour leur légèreté, c’est vers le système CAST qu’il se tourne. Si vous ne connaissez pas ce système qui permet de monter en rando tout en descendant avec une fixation alpine serrée à 16, pas de panique et attendez un peu avant de courir dans votre shop préféré pour vous le procurer. Il est plutôt l'apanage des freeriders professionnels, à l'instar de Jérémie Heitz ou Pierre. Le revers d'un tel système ? Le poids bien sûr, si bien qu'en fonction du dénivelé envisagé et des conditions, Pierre doit arbitrer sur le matos à emporter. Les runs envisagés vont-ils au-delà de la confiance placée en ses Guide 12 ? Est-il nécessaire de porter un set-up aussi lourd à la montée au risque d'être entamé à la descente ? Même pour un skieur professionnel, pas toujours. En effet, Pierre précise :

«Il faut les monter. Du coup mon choix se fera aussi en fonction du critère dénivelé : par exemple pour Frozen Mind, ça m'est arrivé de skier des plaques de glace avec les Guide 12.»

Idée reçue numéro 4 : il faut skier verrouillé avec une fixation à inserts 

Comme pour le matériel en général, il faut adapter sa fixation au terrain. Pour Pierre, comme pour de nombreux skieurs expérimentés, le verrouillage de la butée avant se fait lorsque la perte de ski n'est plus une option, et qu’au contraire les garder aux pieds peut sauver en cas de chute.

«Sur les descentes engagées, je skie tout le temps avec la butée verrouillée, après si en arrivant plus bas je trouve de la neige de printemps toute molle, je déverrouille pour éviter de me blesser.»

En résumé, si le danger principal est une chute aux lourdes conséquences il verrouille. Si le danger principal est une blessure ou une avalanche, il déverrouille pour permettre le déchaussage.

La Plum Guide 12, d'où vient-elle ?

D'où vient la fameuse Plum Guide 12 si chère à Pierre dans sa pratique du ski de montagne ?

Afin de découvrir cela, avons fait un arrêt à l'usine Plum de Thyez, que nous avions déjà eu l'occasion de visiter il y a maintenant plusieurs saisons.

Redécouvrez donc les coulisses de cette PME locale qui revendique fièrement le “100% made in chez nous” et qui s’attache à développer des fixations de randonnée simples, avec le meilleur compromis légèreté à la montée et fiabilité à la descente, à contre courant du marketing autres marques du marché et de leur course aux plus gros DIN.
Cet article est une production Skipass.com réalisée avec le soutien de Plum
75 commentaires
lessismore
Statut : Confirmé
inscrit le 12/11/14
Matos : 5 avis
Une des meilleures fixes de rando pour skier en confiance cette Plum, excepté son Delta. Je regrette parfois de les avoir vendues.
Plum fixations

inscrit le 06/11/20
C'est possible de réhausser la guide à l'avant pour réduire le Delta si besoin ;)
2
lessismore
Statut : Confirmé
inscrit le 12/11/14
Matos : 5 avis
J'utilisais la cale. Mais pourquoi ne pas modifier le design pour être plus cohérent avec les nouveaux skis, les perçages plus centrés, la manière de skier etc... J'amais bien la Guide M, sans la cheminée horrible et inutile....
2
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

François Péchou
Statut : Confirmé
inscrit le 11/03/12
Matos : 14 avis
Moi je le vois l’intérêt d’une Guide 16 ou 14

Je fais 95kg, je ski vite, tout comme le commun des skieurs ayant un passif d’alpin ou de freeride en station
Et je compte monter un ski large >100mm avec fix à insert

Je ne suis peut être pas le profil le plus répandu de randonneur, mais je ne suis pas un cas isolé non plus ..

Du coup ? Bah je m’oriente vers ATK, sauf que c’est plus cher et c’est pas « made in chez nous »

D’expérience, et sans avoir la prétention de skier comme Mr Hourticq, 12 c’est tout juste suffisant

Je crois que Plum n’est plus en phase avec l’évolution de la pratique de la rando, et qu’ATK embraye parfaitement …
Plum fixations

inscrit le 06/11/20
Pour la largeur de ski, je vous invite à relire le passage ou Pierre en parle : "Avant de concéder qu'il skie quasiment tous les jours avec un 115, un ski freeride qu'il monte en Plum Guide 12".
Pour le DIN, je vous invite à faire le test sur le seul site qui fait référence pour le réglage du DIN : https://isoski.skiplan.pro/
Ensuite, chaque marque est libre de communiquer le chiffre DIN qu'elle veut (puisse qu'il n'y a pas de norme) en son âme et conscience. Notre porte et notre banc de test sont grands ouverts pour comparer en valeur réelle notre guide 12 et une FR14/16..18 ou même 22 si vous voulez ;)
0
conan

inscrit le 07/11/03
Matos : 4 avis
Je fais 110kg format rugby, 106 au patin je ski fort et du raide. Je n'ai jamais passé 12/13 de DIN en réglage sur mes différentes fixations.
3
François Péchou
Statut : Confirmé
inscrit le 11/03/12
Matos : 14 avis
Idem,
Je suis à 12 sur mes Pivots, et 12/13 en Lowtech

Voilà pourquoi je regrette la Yak…

Par contre le lien communiqué est à côté de la plaque, il me préconise un serrage à 8…

N’étant, comme la majorité des acheteurs, pas informé sur les variations de DIN d’une marque à l’autre, par défaut je m’oriente vers celle qui propose un DIN qui correspond à mes besoins.

Par simple curiosité, est ce qu’un test comparatif sur banc prend compte de la présence ou non d’un ressort de poussé ?
3
Plum fixations

inscrit le 06/11/20
Isoski est un outil d’aide à la décision, permettant à n’importe quel magasin de vous régler à cette valeur préconisée par la norme (8 dans votre cas) pour assurer votre sécurité. Libre à vous de ne pas en tenir compte et d’en assumer les conséquences. En tant que marque, nous voyons bien trop de cas de skieurs sur-évaluant leur réglage DIN et qui se blessent chaque année.
Les tests sont les mêmes pour toutes les fixations (chez nous ou au laboratoire TÜV) : avec la même chaussure (en aluminium), avec la même pointure, avec les mêmes inserts, peu importe les matériaux ou technologies utilisés, seul le résultat compte. Comme il n’existe qu’une seule fixation à insert (avant+arrière) certifiée avec cette norme, libre à chaque marque de communiquer la valeur qu’elle souhaite..
Je vous invite à relire la partie “test” dans l’article https://www.skipass.com/news/177208-en-visite-chez-plum.html de la visite de skipass chez nous pour voir les photos de notre banc.
0
Tchak-Tchak
Statut : Expert
inscrit le 30/07/02
"Libre à vous de ne pas en tenir compte et d’en assumer les conséquences."
La condescendance à l'état pur... Continuez comme ça, vous allez améliorer votre côte de sympathie là c'est certain. Réussir à se tirer une (voire plusieurs) balle dans le pied tout en ayant payé un publi-reportage, c'est du très grand art, bravo bravo !
-3
François Péchou
Statut : Confirmé
inscrit le 11/03/12
Matos : 14 avis
« Pour assurer votre sécurité » ….

Enfin ne nous prenez pas pour des andouilles quand même.
Ça fait plus de 10 ans que j’achète mes skis en magasin, que mon entourage achète des skis en magasin… et ça fait plus de 10 ans que le serrage de base appliqué par des professionnels correspond à 1/10ème du poids du skieur.
Après libre à nous d’ajuster en fonction du vécu.
Mais venir nous parler de sécurité avec un lien qui préconise quasiment 2 points de moins que le 1/10ème di poids renseigné ?
C’est au moins tout aussi dangereux de sous-serrer que de sur-serrer
0
François Péchou
Statut : Confirmé
inscrit le 11/03/12
Matos : 14 avis
Ceci étant cet article (du moins les commentaires) m’a permis de découvrir qu’il existait une Guide 14
J’avoue avoir craqué, malgré l’hésitation avec une Raider 14, qui sort plus légère, avec un ressort de poussée, des stop ski, mais qui revient trop cher et n’a pas cette simplicité et cette finition brut de la guide. En fin de compte le seul critère technique qui me gêne dérange c’est l’absence de ressort de poussée
0
Plum fixations

inscrit le 06/11/20
Il existe (depuis des des années) une norme pour les fixations de ski alpin : ISO 11088. Avec cette norme, qui certifie toutes les fixations de ski alpin du marché, vient un tableau de recommandation pour le réglage de ces mêmes fixations certifiées : https://www.montania-sport.fr/wp-content/uploads/2015/02/439_Tableau-fixations-FPSISO11088.pdf
Limiter le réglage à 1/10ème du poids est une approximation qui perdure malheureusement.. et qui conduit souvent à une surévaluation du réglage de DIN.
En effet, libre à chacun d'ajuster cette recommandation à la hausse ou à la baisse, et tant mieux si votre réglage actuel vous correspond :)
0
Tchak-Tchak
Statut : Expert
inscrit le 30/07/02
Merci Plum de continuer à prendre les gens pour des cons (avec le siley bien sur c'est vrai que ça change tout), mais parmi les gens qui lisent cet "article", il y a aussi des gens qui skient vraiment... Alors vos tableaux débiles qui recommandent de skier à 5, c'est bon, merci, mais vous pouvez vous les garder et vous abstenir de ce genre de commentaires.
0
Lapin38

inscrit le 18/05/08
Stations : 6 avisMatos : 12 avis
@FP : Plum n'a sûrement pas le goût de concevoir des petites séries pour satisfaire 0.1% de la clientèle. Je conçois que voir d'autres marques annoncer du 13 ou 14 donne parfois envie mais méfions-nous des biais de perception, notamment celui du "mieux vaut trop que pas assez" (surtout dans le domaine de la rando qui n'est pas normé, donc très commercial-dépendant). Serré à 12 dans des Guide, il faut déjà y aller, même en pesant le quintal et en skiant sérieusement (mon cas aussi). Les Guide ont d'autres défauts - la talonnière sur deux rails plutôt que sur une vis sans fin notamment ; j'ai également vu des mâchoires de butée rompre net sur du terrain facile (mélange moquette/vieille neige meuble à la Grave) et des picots se dessertir hors de leur insert sans raison apparente. Mais on ne peut pas dire que se limiter à 12 soit une erreur de leur part. Je pense au contraire que Plum a très bien compris l'évolution de la pratique avec les modèles qui ont suivi (Pika et Oazo notamment).

Sinon, les références de la norme ISO alpine de serrage que Plum cite sont tout à fait sérieuses, et si tu es entouré de "pros" qui se contentent de faire poids/10, changes-en d'urgence car ça n'augure rien de bon pour le reste - c'est littéralement le 1er truc que tu apprends à ne pas faire quand tu arrives en shop. Pour être passé par là et avoir fait du volume en location dans un shop du bassin grenoblois, je reconnais que la tentation est grande d'aller au plus facile, mais c'est la sécurité du client qui est en jeu (et la satisfaction de faire son travail correctement).
Accessoirement, dans la norme 11088 quasiment tous les styles de ski sont représentés : le réglage "débutant" pour 95kg/semelle de 310mm tombe effectivement sur 8, mais si tu lis attentivement le tableau, tu verras qu'il faut descendre de deux lignes pour un "skieur de 11 à 49 ans rapide, agressif, évoluant sur pentes modérées à raides (rouge/noir)", ce qui mène à...11 ! Et il est indiqué que sur demande du client, le réglage peut encore être augmenté de 15%, donc 12.5. Avec des fixs alpines, autour de 12 y'a de quoi sauter du bon caillou et bourriner dans la trafolle ! (et si déchaussage intempestif, il faut vérifier les autres réglages - longueur, poussée, voire hauteur si combo fixs/chaussures concerné ; usure de la semelle, rupture/usure d'une zone de contact/friction des fixations).
2
Lapin38

inscrit le 18/05/08
Stations : 6 avisMatos : 12 avis
Ca me rappelle le débat qu'on a eu il y a quelques années où je te disais apprécier les S916 ou les STH16 d'époque (?STH²13) non pas pour leur DIN - je serre à 9 - mais pour l'exceptionnelle qualité de leur tenue : ça déchausse quand il faut même à basse vitesse, mais ça reste en place quand il faut à très haute vitesse ou sur des compressions monstrueuses. Un compromis sensibilité/tenue que je ne retrouve pas coté des Look (S)PX15/18 par exemple, qui déchaussent plus facilement quand on bourrine et moins facilement sur des erreurs à basse vitesse.
0
Lapin38

inscrit le 18/05/08
Stations : 6 avisMatos : 12 avis
(le ? avant STH²13 c'est sensé être le symbole "différent de" :P )
0
Plum fixations

inscrit le 06/11/20
Merci bien pour ce commentaire étayé ! Pas grand chose à ajouter! Si ce n’est qu’en effet nos premières GUIDE au début des années 2010 ont connu les quelques problèmes que vous citez plus haut. Heureusement c'est aujourd'hui tout corrigé (évolution de la construction et du processus de fabrication), si bien que la Guide est maintenant garantie 5 ans (et pas à vie mais ça c'est un autre débat ^^).
0
Hellsass
Statut : Gourou
inscrit le 27/10/09
Si une garantie "à vie", limitée en fait à la vie de la fixation soit 5 ans existait, ce serait du beau foutaient de gueule non ? :-)
7
François Péchou
Statut : Confirmé
inscrit le 11/03/12
Matos : 14 avis
Lapin38
Je conçois que Plum ne veuille pas concevoir de petites séries destinés à une part minime de la clientèle
Ceci dit, es ce que c’est si insignifiant que ça la part des pratiquants dans mon cas ? En toute honnêteté je n’en ai pas la moindre idée, mais je m’interroge quand je vois la propension des autres marques à s’installer sur le segment des fixations à insert avec DIN élevé. Je veux bien croire qu’il y ait de la com’ mais j’ose quand même imaginer qu’il y a aussi une demande ?

Pour en venir à mon cas, et après tout ce que j’ai pu lire en commentaire de cet article, je commencerai par serrer ma Guide à 11/12, mais j’aime à savoir qu’au besoin je pourrais toujours augmenter le DIN, ou pas. On est d’accord c’est très psychologique, mais à avoir le choix j’aime avoir de la souplesse dans ma marge de réglage. Exactement comme si je m’achetais une ceinture, je n’achèterai pas celle avec laquelle je serais au dernier trou haha !

Dans la norme 11088, je confirme qu’avec mes pieds de hobbit je suis bien à 8.5 et 9.8 si on prend compte des 15%
C’est un peu plus cohérent, mais pas en phase avec ce que j’ai pu observer
Pour reparler plus technique, es ce qu’une Guide 12 peut être serrée à 12 sans altérer le fonctionnement ? Du fait que le ressort soit comprimé au max, l’élasticité n’est elle pas diminuée ?
0
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avisMatos : 75 avis
"Serrer à 12 moins un tour de vis " dixit Pierre
1
Plum fixations

inscrit le 06/11/20
Et l'été, pour le stockage, c'est bien de desserrer les fixations pour détendre les ressorts.
-1
Tchak-Tchak
Statut : Expert
inscrit le 30/07/02
Oui je fais pareil avec ma voiture à la fin de l'hiver, pendant l'été je la garde sur le toit pour que les ressorts des suspensions puissent se détendre, je sais que ça leur fait du bien.
1
Calixte
Statut : Gourou
inscrit le 04/02/18
Matos : 7 avis
Le tableau isoski donne de choisir le plus haut entre la taille (1m84) et le poids (65kg), semelles en 327. Ça fait... un réglage à 4, donc 6 avec le -2 lignes puis 7 avec les 15%. En pratique à 8 j'ai des déclenchements intempestifs donc comment dire... C'est de la merde...
1
Lapin38

inscrit le 18/05/08
Stations : 6 avisMatos : 12 avis
@Calixte : les cas individuels de déchaussages intempestifs sont autant (voire plus) à chercher dans les autres réglages (cf. liste + haut) que dans le DIN. Perso je suis serré à 8 alors que je suis beaucoup plus lourd que toi (même colonne que toi pour la longueur de semelle mais deux lignes plus bas), et aucun déchaussage de mon coté. Les cas isolés ne font pas loi, heureusement, et dans un sens comme dans l'autre : un skieur très subtil avec des réglages aux oignons arrivera à faire du gros ski en étant serré à 4, mais ça n'est pas représentatif. Ca n'empêche pas de se chercher empiriquement son propre "serrage idéal", mais ça vaut le coup d'avoir cherché toutes les autres causes de déchaussage possibles avant (ce que tu as peut-être fait).
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

François Péchou
Statut : Confirmé
inscrit le 11/03/12
Matos : 14 avis
[BOUTEILLE À LA MER]

- Plum,m; ressortez nous la YAK et intégrez y un ressort de poussée

Et là y aura plus débat
Plum fixations

inscrit le 06/11/20
La YAK a des entraxes trop large pour les skis actuels.. nous avons donc sorti la SUMMIT 12 avec des entraxes plus larges et longs que la Guide, adaptée aux gros skis actuels (115/120mm)
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

sevuyapa
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/21
Mouais, Plum et fiabilité, bof...
Sans dévoiler mon dossier perso assez épais (oui, je me suis accroché...), le fait que trop de monde sache que leur SAV répond par rapport à d'autres marques n'est sûrement pas un hasard...

Mais je leur souhaite que les nouveaux acheteurs soient satisfaits :)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

steve_winwood
Statut : Confirmé
inscrit le 28/06/07
Stations : 1 avis
Dommage, que dans un tel article/publi-communiqué censé émaner de spécialistes, on ne mentionne pas quelques points essentiels :
-Le « DIN » dont il est question n’est pas un DIN, c’est une valeur de déclenchement inspirée de la certification DIN, qui elle ne s’applique qu’aux fixations certifiées. Or justement, si les fixs à PINs ne sont pas certifiées, c’est tout simplement parce qu’elles n’ont pas les mêmes paramètres de déclenchement/rétention qu’une fix alpine (paramètres régis par une norme ISO).
-Dommage aussi de ne pas rappeler que, les chaussures à inserts étant elles-mêmes majoritairement non normées, d’une chaussure à l’autre il peut y avoir un gros décalage de la valeur réelle de déclenchement et que donc cette valeur est toute théorique…
-Un petit paragraphe sur le choix de ne jamais mettre de ressort de recul là où les concurrents en mettent maintenant toujours un aurait été intéressant. Je pense qu’il y a une raison à cela, mais on aimerait la connaitre !

En revanche on est d’accord que la guerre sur la plus haute valeur de déclenchement affichée, sur des fixs qu’on verrouille dés qu’on veut être certain de ne pas déchausser, ça n’a pas beaucoup de sens.
Plum fixations

inscrit le 06/11/20
Merci pour ce commentaire constructif ;) On aurait aimé rentrer plus dans les détails techniques mais on a surtout voulu parler de ski avec Pierre.

- Pour le premier point, vous avez raison. Une seule fixation à inserts (avant+arrière) est certifiée TUV chez la concurrence.. et on est loin du poids qu'on considère optimal en rando chez Plum
- tout à fait d’accord avec le deuxième point, c’est aussi pour celà que nous avons fait le choix jusqu’à maintenant de ne pas faire de développement pour obtenir une certification TÜV sur nos fixations. Même avec une fixation certifiée, l’importance de la chaussure dans le déclenchement est telle qu’il est impossible d’être certain de la fiabilité du DIN. A l’heure actuelle, aucune chaussure rando light n’est normée.
- Concernant le ressort de recul, c’est un positionnement actuel de notre part, mais peut-être pas définitif ;) Cela correspond à notre philosophie de simplicité : pas de superflu, “pas d’ajout de pièces, pas d’ajout de problèmes”. Les 4mm que nous préconisons au montage nous semblent actuellement suffisants en termes de sécurité, autant de la part de nos clients que de nos athlètes/ambassadeurs.

Merci pour la dernière phrase, on est tout à fait en phase avec ça ;)
0
sevuyapa
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/21
L'absence de ressort est pour moi aussi un bon choix... jusqu'à preuve formelle du contraire !
Ne traversant pas des trous ou des ruisseaux de 1m de large à chaque fois, ne faisant pas de piquets avec des SL avec...
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

DDAY

inscrit le 16/03/10
Matos : 1 avis
Bel article mais trop pub commercial.
J'ai cette année les dernières Dynafit s14, un vrai succès et les promesses sont au rdv.
Cette fix a un DIN TUV certifié, une butée arrière qui bouge et une précision incroyable.
Montée sur des Freebird CorvuS avec un grand gabarit je n'ai jamais, jamais déchaussé.
Une référence aussi cette nouvelle Dynafit
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Tchak-Tchak
Statut : Expert
inscrit le 30/07/02
D’une façon générale, j’ai toujours un à priori extrêmement négatif vis à vis de toutes les marques qui font appel au publi-reportage pour leur communication. Clairement plum ne fera pas exception à la règle.
Biket
Statut : Confirmé
inscrit le 29/11/06
Matos : 4 avis
Et gnagna gna, peut-être que si il n’y avait pas de collab entre les 2 partie, tu serais pas là en train de déverser ta bile son ton site de ski, tiens demain Fritchi et skipass font un article / com sur leurs produits, tu fais quoi, tu te la coupes, tu revends tes Tectons sur le coin coin. Plum n’a pas temps besoin d’un article dans skipass pour vivre, l’inverse par contre, a moins que tu veuilles faire un don après avoir vendu tes fix;)
6
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

mar04
Statut : Confirmé
inscrit le 14/10/20
Et pourquoi personne ne parle de ce qui compte vraiment, course élastique, énergie de dechaussage, force de dechaussage au lieu de continuer à faire comme si il y avait un grand mystère autour des fixations, celle ci tiens bien, celle là non alors qu'elle est réglé pareil, etc.
Tout s'explique par de la physique simple, et pendant ce temps certains font du marketing et des gros din quand d'autres ne font aucune évolution de leurs produits, en allant jusqu'à le justifier par de l'antimarketing...
Au final le monde de la fixation progresserait bien plus vite si on arrêtait de parler que de din.
Plum fixations

inscrit le 06/11/20
On est bien d’accord que de limiter la sécurité au seul DIN est simpliste.
Aujourd’hui, aucune comparaison ne peut être faite entre les fixations à inserts, à part la certification TÜV qui est discutable pour la rando sachant que ni la chaussure (rigidité, longueur, semelle..) ni le ski (plaques de renfort, arrachement, poids…) ne sont normés. C’est à notre avis la raison pour laquelle il n’y a qu’une seule fixation à insert (avant+arrière) sur plus de cinquante modèles sur le marché qui est normée TÜV. Notre démarche dans cet article sponsorisé est plutôt d’interpeller sur la sécurité générale skieurs liée à la frénésie des DIN toujours plus hauts et au verrouillage systématique des “autoproclamés forts skieurs.”
-1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

snowman34

inscrit le 01/03/19
J'ai une question pour l'équipe PLUM :
Rater un backflip dans de la neige trafollée
Ou carver un peu fort avec un 110 au patin (avec lequel j'ai reussi à arracher une marker griffon 13) avec une guide 12 ca passe ? Ce n'est pas tellement le DIN qui me fait peur vu que je serre à 8 mais la robistesse generale de la fix de rando
sevuyapa
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/21
Oui, c'est plutôt le montage et tes genoux qui feront soupape !
Bon après ne t'engage pas non plus sur un parcours injecté pour baisser tes points FIS :)
0
Plum fixations

inscrit le 06/11/20
La preuve avec Pierre Hourticq ;)
Quoi qu'il en soit, la GUIDE 12 sera garantie 5 ans, quel que soit votre métier ou votre pratique à ski. En revanche le choix de la solidité du ski sera primordial pour éviter l'arrachement.
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Dujduj

inscrit le 08/02/06
Matos : 2 avis
J'ai des Kingpin 13 sur des Ripsticks et j'en suis très content. Excellente transmission.
En revanche, pour avoir passé une semaine dessus récemment, j'ai réalisé que les fix PIN ne sont vraiment pas faites quand on enchaine les chaussages-dechaussages avec les remontées.
Ça paraîtra peut être évident à d'autres, mais je l'ai découvert à la dure avec de la formation de glace sous les ressorts de la mâchoire avant et l'impossibilité de locker ma fix avant sans avoir préalablement dégagé la glace au couteau.

La leçon : fix rando top pour rando et grosse descente engagée... Mais à oublier quand on ride sur un domaine en enchaînant les remontées.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

sevuyapa
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/21
Une règle quand on déchausse en rando pour un moment : remettre en position de descente pour éviter cette formation de glace. Du moins sur les pinces à inserts "simples" comme la gamme Plum.
Mais on est d'accord que c'est vite pénible en station. Et il vaut mieux aussi avoir un rail de butée pour chausser du premier coup à tous les coups... (Celui de la MTN est simple et efficace par exemple)
sevuyapa
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/21
(c'était une réponse à Dujduj)
0
Plum fixations

inscrit le 06/11/20
Très bon conseil pour éviter la formation de glace sous les ressorts, à diffuser largement !
En revanche, les butées pour chaussage sont dépendantes de la forme des chaussures, ça peut être utile, ou pas.. Si on compare l'avant d'une TLT sans débord et d'une cochise, difficile d'imaginer qu'une butée d'aide au chaussage puisse être efficace dans les deux cas.
4
Dujduj

inscrit le 08/02/06
Matos : 2 avis
C'est effectivement ce que j'ai commencé à faire après 2 jours de galère à chaque rechaussage :)
2
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

sevuyapa
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/21
Oui, certes sans débord cela va être compliquée la butée pour chaussage, mais vous couvriez déjà une (très ?) grosse part de la clientèle existante.
sevuyapa
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/21
Réponse au fil précédent. Décidément avec l'erreur "XSS etc." je réponds toujours à côté, désolé...
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avisMatos : 75 avis
Pierre m'a conforté dans mes choix de verrouillage selon le risque du terrain, je vérrouille uniquement en pente raide et ou exposée. En confiance avec Plum, j'ai peut-être un faible quand même pour la ST rotation 12 du concurrent allemand.
François Péchou
Statut : Confirmé
inscrit le 11/03/12
Matos : 14 avis
Sais tu s’il utilise la Guide 14 ou la Guide 12 ?
(Il existe une petite série de guide 14)
0
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avisMatos : 75 avis
Guide 12 comme mentionné.
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Hellsass
Statut : Gourou
inscrit le 27/10/09
Guide 14 dispo chez Speck cet hiver, et partout ailleurs semble-t-il pour la saison prochaine..
Plum fixations

inscrit le 06/11/20
Non, la Guide 14 ne sera pas disponible la saison prochaine, ni les suivantes. Nous avons fabriqué ce modèle pour répondre à une petite demande d'un client (Speck en l'occurrence). C'est possible et facile de le faire techniquement, mais nous ne l'avons et ne l'aurons pas au catalogue.
-2
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Ajt67
Statut : Confirmé
inscrit le 15/02/16
Sinon la pika est une très bonne fix (mise sur 100 au patin) , par contre plum n'as pas été foutu de faire des stopskis qui fonctionnent...
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avisMatos : 75 avis
Principal défaut trouver sur les Guide mais a priori problèmes corrigés..
-1
sevuyapa
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/21
Bonne fix tant que tu skies oui, sur du 108 au patin pour moi. Heureusement c'est le principal, mais alors autour...
Effectivement l'histoire du stop ski un peu ahurissante (changé puis remboursé au bout de deux ans ! "C't'à cause du Covid";), tige de levier de butée (pour l'ouvrir) cassée 3 (trois) fois chez moi !! Ouverture de la fix obligatoire avec le talon de l'autre pied. Encore une erreur bête de conception 10 ans après sur un élément basique, là j'arrête.
Finalement entre la Guide à ses débuts (pince de levier cassée nette, stopskis inutiles rendus), Yak (stop skis défectueux changés ouf ça fonctionne), Pika (levier + stop skis), ne me reste que la Wepa où je n'ai rien changé... Reste que j'ai une pince qui se referme un peu toute seule dans le vide, pas super pratique pour chausser au moindre flocon sur le ski...
0
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avisMatos : 75 avis
Chez Dynafit, zéro problème
-1
Plum fixations

inscrit le 06/11/20
Pour ne pas dévoiler son dossier perso, du coup c’est raté. Heureux de voir que vous avez trouvé fixation à votre pied, on ne peut pas plaire à tout le monde, la concurrence c’est fait pour ça ;) Bon ski !
Et pour info/teasing, on a un nouveau stopper l’année prochaine sur nouvelle Pika et Oazo !
-3
sevuyapa
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/21
Je n'ai encore dévoilé les photos, qui a mon avis font encore plus mal... ;)

"Chez Dynafit, zéro problème" Euh... :) Après, tout dépend du problème.
Je ne sais pas si qui que ce soit est irréprochable dans le milieu. Malgré ce que cela voudrait dire en terme de prix, je militerais pour que nos fixations légères soient classées en EPI, du moins une gamme, vu parfois où on les emmène...
0
siewicz
Statut : Expert
inscrit le 11/11/16
Matos : 20 avis
Chacun ses problèmes...
J'ai eu 2 dynafit en 2 ans : Une n'arrêtait pas de déchausser de l'avant même verrouillée, l'autre, le rail arrière a cassé.
En Plum R170 depuis 3 ans, zéro soucis à part un peu de glace sous le ressort à l'avant les jours de fraiche très froide.
Chez les potes en dynafit quelques autres histoires de déchaussages intempestifs, casse talonnière et cales rabatables, sinon pas trop de soucis trop importants.
Chez les potes en Plum, quelques autres oazo et R170, RAS sur des durées de 2 à 4 ans. Un pote à grillé une talonnière de Guide 12 cet hiver (fix de 2015 sur des navis fb qui a poncé rando et station pendant 7 ans).
De ce que j'ai vu dans mon entourage le verdict est clair
3
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

neverstopowderiding

inscrit le 13/02/08
Matos : 5 avis
Et sinon, une idée peut être de la date de sortie de la nouvelle Guide Rotation 16 avec recul, proche du ski (pour le toucher de neige), inférieure à 300g/la fix et plage de réglage d’au moins 5cm (pour le marché de seconde main très tendance) ?
Ok, je pars faire dodo :)
jamrek
Statut : Confirmé
inscrit le 12/12/02
Stations : 7 avisMatos : 17 avis

Staff depuis le 24/01/18
Avé une seconde dose de second dégré siouplait !
5
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Oliver_64
Statut : Gourou
inscrit le 23/03/15
Stations : 1 avisMatos : 17 avis
Ma guide 12 stopper sur un rando 96 au patin donne un super combo. Après 3 ans d'utilisation et environs 40 sorties par an jamais eu de problème. Totalement en confiance là haut. Aucun jeux n'a été constaté. Simple, solide et efficace. Réglage sur 8 pour un petit power pack de 77kg💪 sans le moindre déchaussage intempestif. Elle survivra probablement à mes skis 😁
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Bubulefou
Statut : Confirmé
inscrit le 26/02/13
Je viens de tomber sur l'article. Pour ma part pour avoir cassé/arraché les plaques au talon de mes 2 guide 12 sur une chute vers l'avant je n'ai plus du tout confiance en ces fixations. Parce que se retrouver sur un itinéraire sans fixation ce n'est pas du bonheur...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

lisa49

inscrit le 31/05/22
Une fixation top qualitée ! Idéale pour skier en toute tranquilitée avec des chaussettes de bonne qualitée.
Hellsass
Statut : Gourou
inscrit le 27/10/09
Pourquoi, c'est une fixation qui fait tomber les chaussettes ?
3
Calixte
Statut : Gourou
inscrit le 04/02/18
Matos : 7 avis
Si ça fait pas tomber tes chaussettes, protège tes dents
0
letapir1997

inscrit le 30/07/18
Matos : 1 avis
elles sont compatibles avec des chaussettes à inserts, le débattement est top
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.