Cap des Hittes : Peyragudes prend de la hauteur

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Cap des Hittes : Peyragudes prend de la hauteur

Extension du domaine skiable de Peyragudes
Peyragudes
Texte :
Maison du Tourisme de Peyragudes
Photos :
Maison du Tourisme de Peyragudes
Dès la prochaine saison d'hiver, la station de Peyragudes étendra son domaine skiable sur le Cap des Hittes. Sa position de station avant-gardiste est d’autant plus renforcée avec ce nouveau projet.


Cette extension permettra d’agrandir le domaine skiable et d’atteindre une zone naturellement très enneigée avec l’ouverture d’un nouveau secteur destiné à une pratique experte et respectueuse de l’environnement naturel.

Le Cap des Hittes, un secteur très prisé pour la pratique du ski

L’idée principale de ce projet consiste à se rendre sur le point culminant de la station, à ce jour non encore exploité. Le Cap des Hittes qui culmine à 2.369 mètres d'altitude, est très prisé en hiver par les nombreux skieurs de randonnée. Situé dans le prolongement de la Vallée Blanche et du Serre-Doumenge, le Cap des Hittes est une zone naturelle fréquentée par les skieurs en hors-pistes. Son orientation privilégiée et son altitude lui permettent de bénéficier d'un bon enneigement tout au long de l'hiver.

Les domaines skiables sont aujourd’hui capables d'appréhender les évolutions climatiques avant de s’engager vers de nouveaux projets d'aménagement ou d'extension. C’est ce qui a été fait pour Peyragudes, en s’appuyant sur les projections d’enneigement issue de l’étude Climsnow réalisé en 2020 pour le compte de la station par Dianeige en partenariat avec Météo France et l’INRAE.


Cap des Hittes, une extension pleine de sens

C’est pourquoi, le nouveau projet d'extension de la station de Peyragudes est plein de sens. Cela va permettre d’accompagner les enjeux climatiques et le prolongement de l'activité ski sur le domaine. En parallèle, la station poursuit ses efforts de diversification d’activité en toutes saisons depuis la mise en route de la télécabine Skyvall fin 2019.

Ce nouvel aménagement a été pensé pour respecter l'intégration paysagère et préserver la biodiversité.

Le projet comprend la construction d’un téléski à enrouleurs d’une longueur de 401m pour une dénivellation de 130m offrant un débit maximal de 900 skieurs par heure. Le TK 1000 aura un impact environnemental bien moins important qu’un télésiège ou un téléski dit "classique". Cet appareil répond aux contraintes environnementales et au calendrier de travaux imposés à la station de Peyragudes, pour la construction.

Il permet d’avoir une moindre prise au vent et une exposition par rapport à la faune relativement faible. Il va être composé de petites perches rigides d’environ 80cm à enrouleurs. Le téléski sera équipé de protections avifaune qui permettront de signaler les câbles aux oiseaux, notamment les lagopèdes, qui fréquentent le site.

Site du Cap des Hittes, pré-implantation

Des photos des travaux de pré-implantation : le sommet au-dessus de l'arrivée du TSD Serre Doumenge ainsi que le Val de Montségu, nouvellement accessible aux skieurs depuis l'arrivée du TK 1000.

Ajoutez des photos (2020px)

Cap des Hittes, une aubaine pour les skieurs


La nouvelle remontée sur le Cap des Hittes va permettre de prolonger l’espace desservi aujourd’hui par le télésiège de Serre Doumenge et d'ouvrir un quatrième secteur "par le haut". Depuis le point culminant, les skieurs pourront profiter de la piste la plus longue du domaine avec 1000m de dénivelé. De ce fait, la station a choisi de l’appeler « le téléski des 1000 ».

Le TK 1000 desservira d’un côté une piste noire permettant de rejoindre la piste rouge des Marmottes ou de poursuivre sur la piste noire Pène Nère pour rejoindre le TSD Serre Doumenge ou finir par la vallée blanche au terme de 1000m de dénivelé.


De l'autre côté, un espace de freeride sera mis en place dans le Val de Montségu. Il a fait l’objet de concertation avec les associations environnementales afin de contribuer à la protection de la biodiversité sur ce secteur très prisé notamment par le lagopède. Le secteur sera non damé mais sécurisé, 2 itinéraires seront balisés, de couleur noire, d’environ 3 km chacun, réservés aux bons skieurs ou surfeurs.

Il sera entouré de toutes les conditions d'informations en matière de sécurité, zone de test DVA et de moyens pédagogiques afin d’engager au respect de la bio-diversité.

Un positionnement assuré et assumé

Ce secteur de ski sera réservé à une clientèle experte, avec un débit contrôlé. Il s'agit d'une véritable avancée au niveau de l'offre de ski pour ceux qui recherchent de nouvelles sensations ou souhaitent profiter d’un paysage unique à 360° depuis le sommet de ce futur téléski.

Ce nouveau secteur permettra aux clients exigeants de venir pratiquer le freeride en sécurité dans une zone de montagne naturelle.

Une démarche qui s'inscrit dans la volonté de la station d'offrir de nouvelles expériences à ses clients tout en les invitant à respecter l’environnement naturel qui fait partie des atouts de Peyragudes.

Article sponsorisé, rédigé en partenariat avec Peyragudes

Aucun commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.