Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

iF3 Europe : le bilan

Annecy

Cette année encore, ce festival dédié aux meilleurs films de freeski a pris de l'envergure : le freeski fédère le grand public, les riders, les producteurs, les marques et les médias à Annecy et c'est plutôt une bonne nouvelle. 

Cette 4ème édition de l'iF3 Europe aura une nouvelle fois dépassée toutes nos attentes. Impressionnante ! Cette année encore, ce festival dédié aux meilleurs films de freeski a pris de l'envergure : le freeski fédère le grand public, les riders, les producteurs, les marques et les médias à Annecy et c'est plutôt une bonne nouvelle.


Pas moins de 3 salles étaient réquisitionnées pour chacune des 8 séances. "C'est à se demander si on ne rajouterait pas des séances supplémentaires le matin ou une salle de cinéma "off" en libre accès si les gens répondent présent toujours plus nombreux" se questionne l'organisateur Gaylord Pedretti. Pour ceux qui aiment bien les chiffres, comme moi, sachez que 6 500 entrées de cinéma se sont écoulées, 4 000 pour les soirées et concerts (ou encore 250 personnes ont sauté sur le big air bag).

iF3 Europe : le bilan Level 1 sur scène

Du côté des exposants sur la place en face de Courrier, le village n'a pas désempli pendant les 3 jours. Des hordes d'enfants à la recherche de stickers ou de dédicaces ont défilé non-stop dans les allées. Sur notre stand skipass, l'animation ne manquait pas non plus entre les défis (un article y sera consacré très bientôt) et les dédicaces des riders avec lesquels nous travaillons durant l'année (Bon Appétit, CBC, Awone Films, Crapules, PVS et V production). Les Crapules ont même réussi à faire rentrer un scooter et une benne à verre dans le village avec le défi "Ramenez l'objet le plus gros possible". Un joyeux bordel !

iF3 Europe : le bilan Les Crapules

iF3 Europe : le bilan Awone Films

Côté cinéma, les producteurs et les riders des quatre coins de l'Europe (et même plus loin du Canada et des Etats-Unis) avaient accepté l'invitation pour soumettre aux spectateurs leur film. Nous avons croisé Clayton Vila, Parker White, Ahmet Dadali, Magnus Granér, Will Wesson, Sean Pettit, Tim Durtschi (et j'en oublie beaucoup) mais aussi Candide Thovex qui songe lui aussi de plus en plus à présenter quelque chose spécialement pour l'iF3 à la vue de l'engouement général. Les 10 awards décernés ont récompensé les meilleurs films, athlètes et photographe mais c'est presque Sherpas qui a tout raflé (voir le palmarès complet, nous vous préparons les critiques des films).

iF3 Europe : le bilan Stammtisch, meilleur film amateur

Si nous avions deux petits bémols à évoquer il s'agirait dans un premier lieu de la remise des awards que tout le monde a trouvé un peu molle dans l'ensemble. L'organisation nous explique que cette remise des prix coupée entre Montréal et Annecy est difficile à organiser et à animer. D'après Gaylord "La plus belle des récompenses pour les producteurs est tout simplement de présenter le fruit de leur travail devant une salle pleine à craquer". Les awards n'étant qu'une formalité pourquoi ne pas envisager une seule cérémonie à Montréal ? Like That, la société organisatrice y pense… Le second bémol serait l'absence au programme de Valhalla de Sweatgrass mais aussi des lettons de Skilluminati (que nous avions découvert l'année dernière en interview). Nous avons mené l'enquête pour Valhalla : quand la programmation des films est établie personne ne connait encore les résultats des awards. Après l'iF3 Montréal, Like That a tenté d'organiser en 10 jours une séance ouverte à tous avec la diffusion de Valhalla en guise de surprise mais malheureusement ce projet n'a pas abouti… Quand à Skilluminati et son documentaire "SKLMNTI", malgré 3 nominations et un award, il n'y aura aucune diffusion à Annecy ou Innsbruck uniquement à Hintertux mercredi dans le cadre de la session iF3 sur le glacier autrichien. Ils continuent cependant à diffuser leur film à guichet fermé chez eux à Riga...


iF3 Europe : le bilan Le staff en action (ph : Nico Kosica)

l'iF3 s'est clôturé avec la diffusion du documentaire consacré à la vie de la légende Shane McConkey. Nous avons passé un moment magique entre rire, émotion et admiration pour ce personnage hors du commun. Nous vous préparons un article complet de ce film qui nous a bluffé pour sa sortie en ligne lundi prochain.

iF3 Europe : le bilan "On ne peut pas enfermer un aigle dans une cage" Sherry McConkey

Encore un grand merci à toute l'organisation, aux riders et aux producteurs (et à tout le staff pour avoir supporter nos défis) pour cette 4ème édition de l'iF3 Europe. Rendez-vous tous l'année prochaine pour une édition anniversaire qui s'annonce pleine de surprises et de nouveautés !

Quelques réactions à chaud :

JP Auclair
"Encore une fois, un super événement. Je ne peux pas imaginer une meilleure façon de débuter la saison. Se rassembler tous ensemble, regarder tous les films et tout le boulot que les autres ont fait, échanger sur les films, sur le ski... J'adore !"

Tom Granier : "C
'était très cool ! L'ambiance est toujours au rendez-vous et c'est de mieux en mieux chaque année. On apprécie la détente et l'organisation de tout le monde"

Nicolas Vuignier : "L
es petites boites de prod d'il y a quelques années sont maintenant de loin les plus intéressantes (Sherpars, Field, Sweetgrass). Le niveau de ces films est passé a un niveau encore jamais atteint autant la ride que la prod, ça fait plaisir. sinon les awards le vendredi avait bien moins de succès que ceux des éditions précédentes c'était un peu dommage."

Fabien Maierhofer : "C'est intéressant de voir que l'if3 est devenu LE rendez vous freeski de début de saison et particulièrement à Annecy à l'image de ce que fut le mondial du ski il y a pas si longtemps. Et c'est quand même assez dingue de voir le monde que notre sport peut attirer, en espérant que ce ne soient pas que les soirées qui l'attire... De notre coté avec Bon App, on a été ravi de voir l'engouement autour de nos vidéos et on remercie vraiment tout ceux et celles qui ont pris le temps de faire le déplacement pour notre séance ou passer nous dire un mots. On reste des bras cassés qui font du ski et non pas des footballeurs !"

Léo Taillefer : "
J'ai trouvé que l'évènement avait pris une ampleur phénoménale, qui frôlait la limite du ridicule, une crue de films incroyables, bref un rendez-vous incontournable."


Sam Favret : "
Encore une bien belle édition de l'iF3 ! C'est toujours un plaisir de venir quelques jours sur Annecy pour revoir tous les collègues de ride et tous les potes pour passer de bons moments tous ensemble. Intense le week end..."

Lolo Favre"Merci MSP pour le documentaire sur McConkey c'était juste parfait : ultra 
drôle et intense ! J'ai beaucoup rigolé et lâché plusieurs larmes."

Laurent DeMartin : "A
lors comme d'habitude, c'était cool, mais très bonne note aux défis skipass, qui nous ont permis de boire, manger, se soigner le dimanche matin sans même se lever du canapé ! On est servi comme des rois en France."

Dylan Florit : "
Cette année, c'était vraiment énorme parce qu'il y a de plus en plus de monde et d'engouement. Les gens qui viennent voir les films sont très motivés, impliqués et au courant dans ce que l'on fait !"

portfolio

salle pleine

Photo Nico Kosica

Stammtisch

Photo voir crédits

sur le stand The North Face

Photo Nico Kosica

Tim Durtschi

Photo Nico Kosica

Expo Photo

Photo Thomas Gagnaire

Chez Faction

Photo Thomas Gagnaire

Chez Faction

Photo Thomas Gagnaire

flagrant délis

Photo Thomas Gagnaire

Réparation du stand

Photo Thomas Gagnaire

In Tartiflette We Trust

Photo Thomas Gagnaire

Des gens déguisés

Photo Thomas Gagnaire

Dédicace Picture

Photo Thomas Gagnaire
Antoine Adélisse, Coline Ballet-Baz et Jules Bonnaire
pas encore de commentaire - Laissez votre commentaire

Jules Bonnaire

Photo Thomas Gagnaire

Chez Sosh

Photo Thomas Gagnaire
Kevin Rolland, Ben Valentin et Xavier Bertoni
pas encore de commentaire - Laissez votre commentaire

Sam Favret

Photo Thomas Gagnaire

Joffrey Pollet-Villard

Photo Thomas Gagnaire

Candide Thovex

Photo Thomas Gagnaire

Bon Appétit

Photo Thomas Gagnaire
"Envoyez un texto à Victor Galuchot pour lui dire qu'il est en retard pour sa séance de dédicace
pas encore de commentaire - Laissez votre commentaire

CBC

Photo Thomas Gagnaire

CBC

Photo skipass

CBC

Photo skipass

Lolo Favre

Photo Thomas Gagnaire

Xavier Bertoni et Kevin Rolland

Photo voir crédits

Crapules

Photo Thomas Gagnaire

Brokovich

Photo voir crédits

Awone Films

Photo skipass

Romain Grojean

Photo skipass

Crapules

Photo Thomas Gagnaire

Crapules

Photo skipass
1 commentaire - Laissez votre commentaire
  • Je suis trop fan

Les défis avec les Crapules

Photo skipass

V Production

Photo skipass

V Production

Photo skipass
4 commentaires
Prorider74
Statut : Confirmé
inscrit le 13/09/09
Stations : 3 avisMatos : 23 avis
A quand des séances thématiques (freeride, freestyle street) afin de ne pas hésiter entre 5 scéances différentes et surtout ne pas voir des choses qu'on déteste ( perso la street) au milieu du freeride ???
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

KillaWhale
Statut : Confirmé
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 29 avis
+100 pour Prorider74, je ne suis pas venu cette année pour cette raison (en gros, pas mal d'autres aussi).

Quand on veut voir du freeride on est obligés de se payer du FS et du street à tour de bras, et inversement pour ceux qui n'aiment pas le FR, ce serait quand même top des séances (voire journées, pour ceux qui sont loin et qui n'ont pas envie de devoir rester 3 jours pour voir juste le Sherpas et le TGR/MSP par exemple) thématiques.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

KillaWhale
Statut : Confirmé
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 29 avis
Moi c'était seulement Into The Mind et Valhalla qui m'intéressaient cette année, d'où mon absence (et surtout mon dégoût de l'édition 2012).
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.