Avalanches : vigilance orange en Isère et Savoie
2000*1045px

Avalanches : vigilance orange en Isère et Savoie

Avec les fortes précipitations d'aujourd'hui, de nombreux massifs sont en risque 4/5
Texte Loïc Giaccone
Avec les fortes précipitations d'aujourd'hui, de nombreux massifs sont en risque 4/5
Texte Loïc Giaccone

Avec les fortes chutes de cette nuit et d'aujourd'hui (voir notre article la Météo du Jeudi), le risque d'avalanche est en forte hausse : Météo France a sorti la vigilance orange ("soyez très vigilant, des phénomènes dangereux sont prévus") avalanche pour deux départements alpins, l'Isère et la Savoie (cliquez sur la carte ci-dessous pour accéder directement au site de Météo France). Cette vigilance est en cours au moins jusqu'à samedi matin 6h, en attendant la prochaine mise-à-jour (à 16h) et probablement une prolongation ("Risque maximum en nuit prochaine et journée de samedi; possibles très grandes avalanches", Serge Taboulot, MF, sur Twitter).


Ajoutez des photos (2020px)

Vigilance orange ?

Voici le détail de cette vigilance orange avalanche pour les deux départements concernés (Météo France, voir directement ici, attention cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de risque dans les autres départements) :

Description

Qualification du phénomène : 

L’activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 24 heures est observée en moyenne deux fois par an.

Situation actuelle :

Une succession rapide de perturbations assez actives touche les Alpes. Ce vendredi matin vers 6h, on relevait vers 2000 m 15 à 20 cm, localement 30 cm de neige fraîche tombée dans la nuit. La limite de la pluie se situant vers 800 à 1000 m. Cette neige repose souvent sur un manteau neigeux peu consolidé en surface sur 50 à 60 cm. Les chutes de neige vont se poursuivre en journée, à nouveau 20 à 30 cm jusqu’à ce soir à partir de 1500m.

Evolution prévue :

Le risque d’avalanches sera fort, de niveau 4 sur 5, dans la plupart des massifs de la Savoie et de l’Isère.
Le risque de départ spontané d’avalanche augmentera rapidement dans la nuit de vendredi à samedi et se poursuivra samedi.
En dessous de 1800 à 2000 m, de nombreuses coulées de talus et avalanches de taille moyenne se produiront spontanément, avec l’arrivée de la pluie dans la nuit de vendredi à samedi.
Au-dessus de ces altitudes, des départs d’avalanches se produiront également. Un pic d’activité avalancheuse est également à attendre en seconde partie de nuit mais avec la poursuite des chutes de neige, le risque de départ d’avalanche de grande ampleur persistera durant la journée de samedi.
Ces avalanches et coulées pourront toucher des quelques secteurs routiers et infrastructures habituellement exposés de montagne, y compris à des altitudes moyennes, principalement en Savoie.
En effet, en cours de nuit de vendredi à samedi, les précipitations deviendront plus intenses, accompagnées d’un radoucissement marqué, la pluie remontera à partir du milieu de nuit vers 1500 puis 1800 m. Les précipitations se poursuivront samedi en faiblissant progressivement dans l’après-midi. D’ici samedi matin, la couche de neige mobilisable pourra atteindre 80 cm à 1m vers 2000m sur l’ensemble des Alpes du Nord.
Par ailleurs, un vent violent de nord-ouest continuera de souffler, ce qui augmentera le risque de départ spontané de très grandes avalanches dans certaines pentes.

Conséquences possibles

Avalanches/Orange

* Fort risque d'avalanche.
* Nombreux départs spontanés d'avalanche.

Conseils de comportement

Avalanches/Orange

* Informez vous sur l'ouverture et l'état des secteurs routiers d'altitude.
* Conformez vous aux instructions et consignes de sécurité en vigueur dans les stations de ski et communes de montagne.
* Renseignez vous en consultant les bulletins spécialisés de Météo France, les informations locales et les professionnels de la montagne.

Les Bulletins Neige et Avalanche des deux départements en vigilance orange pour ce vendredi 13 décembre (cliquez pour accéder au site de Météo France)

Ajoutez des photos (2020px)

D'après nos confrères du Dauphiné Libéré, une importante avalanche a atteint une route à Vaujany (D43A), sans faire de victimes. 

Bref, on ne va pas vous faire un dessin, le risque est élevé (la nouvelle couche se posant sur une couche déjà instable, deux avalanches ont eu lieu hier en Isère), soyez prudents et n'hésitez pas à renoncer. La station de Val d'Isère a fermé ses remontées mécaniques pour la journée, d'autres domaines suivront probablement. 

Ajoutez des photos (2020px)

4 commentaires

dupaigne
Statut : Confirmé
inscrit le 26/02/15
Merci pour ces explications détaillées. Une requête cependant: ne pourrait-on définitivement laisser cette phrase "on ne vous fait pas un dessin" au placard? Quand le risque est aussi important, on veut que vous nous fassiez un dessin justement en conseillant de rester au bar le temps que ça se calme ou tout au moins en disant qu envisager une sortie demande une grosse préparation et en tous cas d'éviter les pentes à plus de 30 degrés. Non?
KillaWhale
Statut : Confirmé
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 29 avis

Staff depuis le 04/10/17
Hello, cette question est plus complexe qu'elle en a l'air. Cette formulation est une façon de sous-entendre qu'il est évident qu'il vaut mieux rester à la maison. Cependant, je ne préfère pas l'écrire clairement car il est du ressort de chacun de prendre ses propres décisions, en ski ou en montagne en général. C'est pas à nous skipass (ou à moi personnellement en tant que rédacteur), ni à l'ANENA ou à Météo France, de dire à chacun ce qu'il peut faire ou non. Car ce serait prendre une responsabilité que nous ne pourrions pas endosser (cela reviendrait à dire, les jours où nous ne disons pas "n'y allez pas", "c'est bon vous pouvez y aller" - ce n'est pas possible). Comme le dit Alain Duclos, "le ski est un sport dangereux", et c'est à chacun d'assumer et gérer soi-même ce risque. Ce que nous faisons, ou tentons de faire, c'est de mettre le maximum de cartes dans les mains de chacun pour le faire. Mais on ne peut pas prendre les skieurs par la main et leur dire "aujourd'hui (et là;) oui, par contre demain (et ici) non". La situation est plus compliquée que ça (d'autant plus qu'il est parfaitement possible de faire du ski par gros risque... sans prendre de risques - ou de le limiter considérablement dans ses choix, de manière à le faire rentrer dans ce que, personnellement, on considère comme acceptable).
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

dupaigne
Statut : Confirmé
inscrit le 26/02/15
Merci pour la réponse détaillée, d'accord aussi sur le principe: chacun doit se responsabiliser.

Parfois pourtant, les conditions laissent peu de place au doute et je note que l'Anena et MétéoFrance ont raisonné autrement que vous, en faisant des annonces sans équivoque:

Facebook Anena, le 13 décembre : "Très grosse préparation à faire (plusieurs plans à prévoir) et surtout se tenir à distance des pentes raides (30°;) "dans et sous".

Serge Taboulot sur France Bleu à la même date: "évidemment, demain, le ski hors piste est tout à fait déconseillé"
KillaWhale
Statut : Confirmé
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 29 avis

Staff depuis le 04/10/17
Et du coup on peut leur faire le même reproche au final, ils ne disent pas clairement ce qu'il faut faire (rester à la maison), car c'est plus compliqué que ça... On ne peut pas être prescripteurs à ce sujet (encore moins nous, en tant que site orienté freeride - il faut savoir que ce sont des questions qu'on se pose régulièrement et qu'on aborde dans des réunions avec lesdits opérateurs ; on était en commission tourisme à Météo France il n'y a pas si longtemps pour justement, aborder entre autres la couverture des alertes avalanche, je suis en contact régulier avec l'ANENA, etc). Je trouverais d'autres formulations et j'y passerai peut-être un peu plus de temps, mais surtout on ne peut pas dire à chaque fois ce qu'il faut faire ou ne pas faire pour la simple et bonne raison à la base que les conditions sont hétérogènes et diffèrent selon les massifs, les secteurs, les domaines, les pentes, altitudes ou orientations (et c'est le rôle des BRA que de rentrer dans ce niveau de détail). C'est donc à chacun de se responsabiliser et pour ça on a une palette d'articles en ligne pour ceux qui s'ennuient en attendant le retour de la poudreuse : https://www.skipass.com/news/_securite-1/
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.