Glacier et canicule
2000*1045px

Glacier et canicule

les effets de la canicule en images, et un historique visuel de l'état estival du glacier de la Grande Motte depuis 2011
les effets de la canicule en images, et un historique visuel de l'état estival du glacier de la Grande Motte depuis 2011
.

Après un été caniculaire sur les Alpes, nous vous proposons de visualiser l'évolution du Glacier de la Grande Motte, à Tignes, entre l'été 2014 et l'été 2015

La comparaison entre les 2 images, est spectaculaire mais il convient de rappeler que l'été 2014 avait été un des plus pluvieux et frais jamais enregistré (souvenez-vous, il neigeait en juillet)  alors que le millésime 2015 bat tous les records de température à la hausse, avec des périodes prolongées de fortes chaleurs.

GAUCHE : 25 août 2015 // DROITE :  24 août 2014 

Passez votre souris ou votre doigt sur l'image pour visualiser l'évolution

Avant - Après volume II Avant - Après volume II

Evolution depuis 2011

il convient de distinguer l'aspect purement visuel (c'est blanc/c'est gris) des indicateurs plus profonds de la fonte du glacier : crevasses, extension des zones rocheuses... Ainsi, si au premier coup d'oeil le glacier en 2015 a l'air "plus joli" qu'en 2011, une observation plus attentive révèle qu'il a en réalité fortement régressé en 4 ans.
Sans surprise, les été caniculaires (2012, 2015) ont l'impact le plus fort sur l'état du glacier, alors qu'un été pourri comme 2014 (qui avait suivi une saison neigeuse) fournit une image très flatteuse pour une fin août.

 


Au travers de ces images et de la réalité qu'elles reflètent, c'est la question de l'avenir même des glaciers qui se pose, la situation s'étant fortement dégradée au cours des dernières décennies et le phénomène de fonte s'accélérant (hors années exceptionnelles). Ainsi, le Glacier Blanc, dans les Ecrins, a perdu en moyenne 10 mètres d'épaisseur depuis 2002. Et la tendance est malheureusement la même sur toute la planète.

source : parc des Ecrins



Il n'y a pas si longtemps, le slogan de Tignes était "le ski 365 jours par an"... Cette année, les remontées ont cessé de tourner le 9 août et la question (écologique mais aussi économique) de la pratique même du ski d'été se pose de façon de plus en plus aiguë. 

La conversation se poursuit également sur nos forums.

5 commentaires

jojoski
Statut : Confirmé
inscrit le 05/12/03
Personne n'a une photo de Tignes d'août 2003 à coller sur le forum ? Je n'ai rien après le 24 juillet pour voir jusqu'où montait le décapage , en sept. 2003 ça avait bien reblanchi tôt puis gavé en oct.
Rque 2011 un peu plus frais et aussi neigeux que 2014, heureusement car après un hiver calamiteux (sec depuis janvier ) août 2011 avait bien tapé et fait le ménage en peu de temps
( puis début d'un automne qui fut affreux aussi jusqu'en novembre )
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

glacio

inscrit le 07/01/13
Il est normalement classique de s'intéresser à la santé d'un glacier à la fin de la saison d'ablation. Ces dernière année la saison d'ablation a tendance à durer de plus en plus longtemps. En principe, c'est date ce situ au alentour du 15 Octobre. Il faudrait pouvoir comparer des images de cette date pour plus coller à la réalité.
De manière objective, le glacier de la Grande Motte a été étudié par le LGGE (Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l'Environnement). Il n'y a pas de mesure de bilan de masse qui permet d'établir avec rigueur la santé d'un glacier. Mais des mesures de plusieurs transect on été réalisé durant une période assez longue. Je ne suis pas sur qu'elle soit encore maintenue.
A la suite des campagne de masure annuel un rapport été transmis à la compagnie qui exploite le domaine de Tignes. Malheureusement, les rapport ne sont pas publique.
En tout cas il est claire que tout les glacier souffre beaucoup ces derniers temps. Mais un glacier est une grande machine climatique qui réagis face au climat. En gros, les choses ne vont franchement pas s'améliorer. Si vous êtes fan du ski d'été, vous allez devoir vous habituer à skier sur de la glace pilé :(
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

inferno74

inscrit le 11/07/05
la grande tendance semble effectivement être à l'érosion des glaciers... Mais pour mettre une note d'optimisme, la saison d'été 2013 nous a laissé une excellente surprise avec la réouverture du glacier de Sarenne. Et la possibilité de skier (un 6 juillet dans mon cas) sur toute une zone aussi bien balisée que hors piste. Et ce, après l'été 2012 particulièrement chaud...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire