10 randonnées à Courchevel

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

10 randonnées à Courchevel

Découvrez les plus beaux coins de nature accessibles à la force de vos jambes...
Courchevel
Texte :
Courchevel Tourisme
Photos :
Courchevel Tourisme

Du bas de la station à la découverte des hameaux, le temps d’une balade rafraîchissante en forêt, aux plus hauts sommets pour des randonnées dans une ambiance minérale, le domaine de Courchevel regorge d’itinéraires pour tous les niveaux de pratique. Voici une sélection spécialement préparée pour vous, de la plus facile à la plus technique.

1 - Le lac de la Rosière et la cascade des Poux

La Rosière est le lieu estival emblématique de Courchevel. Avec son lac scintillant, ses activités, ses nombreux barbecues et tables de pique-nique, ce site naturel promet des instants inoubliables. C’est aussi le point de départ de nombreuses randonnées et balades, notamment celle allant jusqu'à la cascade des Poux. Le chemin est large (il est accessible aux poussettes 4x4 et aux personnes à mobilité réduite) et longe le torrent de la Rosière qui serpente entre les sapins. Ouvrez les yeux, sur la gauche du chemin, environ à mi-parcours, vous pourrez vous arrêter près de la mare au tritons. Il faut toutefois être silencieux si l’on veut voir cet amphibien protégé. 

2 - Le chemin des Écureuils

Peu pentu, ce chemin est l’itinéraire parfait pour une balade en forêt ! Au départ de Courchevel 1850, il rejoint le secteur du Bouc Blanc, à Courchevel La Tania, un lieu idéal pour pique-niquer ou prendre le goûter face à la vallée. Par endroits, sur le côté amont du chemin, vous pourrez trouver des myrtilliers sauvages : pensez à prendre un petit sac avec vous si vous souhaitez en ramasser ! 

3 - La prairie de Pralin

Au bout du quartier du Belvédère, à Courchevel Moriond, vous trouverez un chemin forestier qui vous mènera dans une magnifique prairie. D’abord en forêt, le sentier monte ensuite en direction de la prairie dite de Pralin-Mugnier. Vous marcherez alors au milieu des champs colorés par les fleurs jusqu’à des granges qui sont un endroit parfait pour faire une pause. Installés sur les tables de pique-nique, prenez le temps d’admirer la vue sur les pâturages et la dent du Villard. La promesse d’un instant bucolique au milieu des montagnes. 

4 - De Courchevel Le Praz à Montcharvet.

Les hameaux entourant les villages de Courchevel témoignent du riche patrimoine de la vallée. Ce parcours, principalement forestier, vous guide sur les traces des pionniers Courchevellois. En partant du village typique de Courchevel Le Praz, l’itinéraire mène jusqu’au petit hameau isolé de Montcharvet, qui profite d’une vue incomparable sur le fond de la vallée. On peut également y voir les ruines de vieilles habitations. Découvrez ensuite le hameau de la Jairaz, depuis lequel vous pouvez rejoindre le chemin de Courchevel Le Praz ou bien prolonger votre randonnée jusqu’à Saint-Bon, le berceau de Courchevel. 

5 - Le lac Bleu

Au col de la Loze, ce lac d’altitude aux eaux cristallines est un très bel objectif de randonnée. Tout le long du parcours, vous évoluerez sur un sentier balcon offrant une vue exceptionnelle sur les montagnes de Courchevel, les glaciers de la Vanoise et, au delà du versant opposé, le mont Blanc. Le lac, légèrement en retrait du chemin, est un havre de tranquillité au pied du rocher de la Loze. Bon à savoir, la pêche y est autorisée ! 

6 - Les lacs Merlet

Cette randonnée est l’une des plus mythiques du domaine de Courchevel. Et pour cause, cet itinéraire, qui ne présente pas de difficulté, vous mène dans le Parc de la Vanoise, premier parc national français. On y croise des marmottes, on y admire une flore rare et l’on peut même faire une halte dans le refuge qui jouxte le premier lac. Il est d’ailleurs le plus petit refuge du Parc ! De celui-ci, vous pourrez profiter de la vue imprenable sur le lac Merlet inférieur et les montagnes alentour mais, pour atteindre le lac Merlet supérieur, il faudra monter encore quelques minutes. Vous découvrirez alors, dans un écrin de montagnes, sans nul doute l’un des plus beaux lacs d’altitude. Prenez le temps de vous asseoir sur son bord et laissez-vous porter par la sérénité du lieu. 

7 - La dent du Villard

Si les lacs Merlet ne sont pas l’objectif de randonnée le plus connu de Courchevel, c’est parce que ce titre revient sans conteste à la dent du Villard. Avec ses ravines de gypse très significatives de la géologie du secteur, sa forêt classée Natura 2000 et son point de vue à 360°, ce sommet se gravit en zigzaguant le long de la montagne. Au sommet, il est possible de redescendre par le même itinéraire ou d’emprunter le sentier des 1000 marches via le col de la Chal. Pour les randonneurs aguerris, la randonnée peut se poursuivre sur la crête du Mont Charvet.

8 - Le Petit Mont Blanc

Devant son nom à la couleur de son sommet, ce dôme de gypse se gravit au terme d’une belle et longue marche dans la vallée des Avals, un espace sauvage et préservé où l’on peut, à l’occasion, apercevoir des chamois dans les parois qui l’entourent. Une fois le plan de la Sah atteint, on quitte les Avals pour se diriger vers le sommet, sur lequel on profite d’un panorama impressionnant sur le massif de la Vanoise

9 - Crête du Mont Charvet

À cheval entre Courchevel et Pralognan-la-Vanoise, cette crête offre une vue panoramique sur l’ensemble des montagnes Courchevelloises et les glaciers de la Vanoise. Avec ses dolines et sa géologie, comparable à celle de la dent du Villard, cette randonnée vous emporte dans un univers unique. Le col de la Grande Pierre sera l’endroit parfait pour poser son sac à dos et sortir le pique-nique avant de redescendre jusque dans la vallée des Avals puis à la Rosière.

10 - La brèche de Portetta

La randonnée la plus technique de Courchevel, au cœur des dents de Portetta, que l’on surnomme les petites Dolomites savoyardes. On profite d’un échauffement dans la vallée des Avals avant de commencer l’ascension depuis le vallon du Biol. La dernière portion de l’itinéraire s’effectue sur un sentier rocailleux. A l’approche du sommet, la roche se fait plus grosse, la brèche s’atteint avec les mains. On se retrouve alors au milieu d’une cathédrale de pierres : un instant hors du temps où, face à la Grande Casse et aux glaciers de la Vanoise, le seul bruit que l’on entend est celui des torrents qui s’écoulent sur le versant opposé. 

La montagne n’est pas un espace sans danger. Pour votre sécurité, nous vous recommandons de vous équiper de bonnes chaussures de marche, d’une paire de bâtons, de vêtements chauds, de lunettes de soleil, d’un couvre-chef et de crème solaire. Les conditions pouvant évoluer rapidement, n’hésitez pas à consulter régulièrement les bulletins météo avant votre sortie. 
Article sponsorisé, rédigé en partenariat avec Courchevel
Pas encore de commentaire
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.