Première fois en hors piste. conseil séjour et organisation.

Charles Dmrtte
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte

inscrit le 21/11/20
11 messages
Hello tous,

Je me présente, Charles 30 ans, du nord et donc pratique du ski en vacances, 1 semaine par an depuis mes 10 ans on va dire avec une grosse pause ces dernières années.
J'aime bien les pistes mais disons que c'est fort limité, touristique et on a l'impression de voir la vraie nature de loin d'a peine la toucher du doigt mais pas plus.

Bref je voudrais vraiment m'initier au hors piste. A terme j'aimerai m'organiser des séjours dune à deux semaines avec ski de randonnée + hors piste avec nuit en gites de montage etc etc mais d'abord, je voudrai apprendre ; me "tester".

Est ce que ce genre d'offre est correcte et adaptée ?
https://www.ucpa.com/sejour/sfatign47-decouverte-du-ski-hors-piste-vacances

Ou y a t'il d'autre moyens, plus direct avec les locaux etc de programmer ce genre de séjour ?

N'étant pas de la montagne je ne connais personne. pas de soucis si je suis seul parmi un groupe etc.

si tout va bien avec covid je pars déjà en station cet hiver 26/12 au 02/01. pourquoi pas enchainer sur une semaine en hors piste soit directement derrière du 02 au 9 ou alors plus tard dans l'année.


D'avance merci pour vos retours, j'espère être au bon endroit sur le forum.

Charles
blush
blush
blush

inscrit le 02/11/20
27 messages
Hello !
Il y a plusieurs solutions :
- monter soi-même son séjour et engager un moniteur pour s'initier à la poudreuse en cours particuliers : la solution idéale mais la plus onéreuse ;
- idem, mais engager un guide qui t'initiera à la poudreuse ET à la rando dans une approche personnalisée : onéreux également mais tu vas directement à ton objectif : la rando ;
- la formule ucpa : ça a l'air pas mal du tout, tu ne t'occupes de rien, et ça te permettra de faire le point : est-ce que le hp te convient, ambiance à priori plus conviviale. C'est à mon sens la solution la plus adaptée à ta situation, surtout si tu envisages un second séjour résolument orienté rando. Tu ne seras pas "seul" puisque vous êtes maxi 10/groupe...peut-être l'occasion de rencontrer des gens avec les mêmes objectifs que toi !
Message modifié 1 fois. Dernière modification par blush, 22/11/2020 - 09:06
derdide
derdide
derdide
Statut : Expert
inscrit le 08/12/13
1351 messages
Matos : 4 avis
Un séjour UCPA, c'est sans doute la meilleure initiation. Et commencer par une initiation hors-piste avant d'attaquer la rando, c'est la bonne approche.

PS: un moniteur peut tout autant enseigner le ski de rando, voire mieux vu que c'est son job d'enseigner. Le moniteur n'a pas le droit d'emmener des clients en sections glaciaires et autres passages encordés mais il y a énormément de randos qui ne comportent ni l'un ni l'autre.
blush
blush
blush

inscrit le 02/11/20
27 messages
derdide (22 nov.) disait:

PS: un moniteur peut tout autant enseigner le ski de rando, voire mieux vu que c'est son job d'enseigner. Le moniteur n'a pas le droit d'emmener des clients en sections glaciaires et autres passages encordés mais il y a énormément de randos qui ne comportent ni l'un ni l'autre.


Tout à fait, mais avec un guide, c'est l'occasion de créer des liens en vue de projets plus haute montagne. C'est l'objectif affiché, à terme, de Charles.
Message modifié 2 fois. Dernière modification par blush, 22/11/2020 - 09:40
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
10K messages
Si tu n'as jamais fais de hors de piste de ta vie je te conseille de faire les choses dans l'ordre.

D'abord prendre un prof de ski sur une journée ou plus pour qu'il te fasse découvrir le hors piste ou le faire avec des organismes type ucpa.
Le but étant de voir si cela peut te plaire et si tu as envie de progresser en hp...en sachant qu'en hp les conditions peuvent beaucoup varier, elles peuvent être optimales pour débuter, style une quinzaine de cm de neige poudreuse sur un fond lisse et qui porte...ou beaucoup moins favorable avec du carton.

Si ça t'as plu alors tu peux commencer à regarder pour des initiations au ski de rando.

Là tu peux soit contacter un bureau des guides pour en prendre un à la journée ou plus longtemps mais c'est très onéreux.
En Suisse, pour une journée, un guide c'est 550.- à 600.- pour donner un ordre d'idée.
Pour une initiation au ski de rando tu peux si tu le souhaites trouver d'autres personnes pour partager le prix du guide.

Sinon tu aussi à nouveau contacter le bureau des guides et demander si ils font des cours collectifs d'initiation au ski de rando.
En pratique pas mal de bureau des guides ou d'associations de guides le proposent.

Un exemple de programme proposés par les guides de Passe Montagne.

C'est un exemple...un autre avec les guides de Champéry

Sinon tu as aussi les clubs alpin, la CAF (Club Alpin Français), le CAS (Club Alpin Suisse), ... qui proposent aussi des cours d'initiation au ski de rando, des sorties, etc...et c'est nettement moins cher que les autres solutions proposées.

Les club alpins ont des sections, peut être qu'il en existe une proche de chez toi.
Sections du CAS

Je trouve plus le CAF (ça existe toujours ?)
Mais ici tu peux trouver des clubs de montagne en France.
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte

inscrit le 21/11/20
11 messages
Super merci pour vos retours !

Le site de l'UCPA propose différents domaines pour s'initier au HP : Tignes/ Val d'Isère ; Chamonix ; Serre Che ; Les Arcs.... ?

("Malheureusement" sur l'offre Serre Che, c'est une offre mi-temps Piste/HP, il y avait une date juste après ma semaine de pistes (3 au 10/01) mais un peu peur de refaire la même chose... dommage que ça ne soit pas une initiation 100% HP)
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
10K messages
blush (22 nov.) disait:

derdide (22 nov.) disait:

PS: un moniteur peut tout autant enseigner le ski de rando, voire mieux vu que c'est son job d'enseigner. Le moniteur n'a pas le droit d'emmener des clients en sections glaciaires et autres passages encordés mais il y a énormément de randos qui ne comportent ni l'un ni l'autre.


Tout à fait, mais avec un guide, c'est l'occasion de créer des liens en vue de projets plus haute montagne. C'est l'objectif affiché, à terme, de Charles.


+1

Et en plus avec un guide tu as quelqu'un qui connais mieux le milieu montagnard que le professeur de ski.
Avec un guide tu as un bonus de sécurité qui est loin d'être négligeable.

A noter que certains guides sont aussi professeurs de ski.
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte

inscrit le 21/11/20
11 messages
derdide (22 nov.) disait:


PS: un moniteur peut tout autant enseigner le ski de rando, voire mieux vu que c'est son job d'enseigner. Le moniteur n'a pas le droit d'emmener des clients en sections glaciaires et autres passages encordés mais il y a énormément de randos qui ne comportent ni l'un ni l'autre.


Merci pour ton retour ! Comment et avec qui exercer ce genre de pratiques à terme si les moniteurs n'ont pas le droit ? Quand tu dis "moniteur", c'est différent de "guide perso" comme ce dont parle Blush ?
Moniteur = Enseignants sur un groupe type UCPA, ECF avec des règles "strictes" et Guide perso = on peut aller partout ?
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte

inscrit le 21/11/20
11 messages
marc (22 nov.) disait:

Si tu n'as jamais fais de hors de piste de ta vie je te conseille de faire les choses dans l'ordre.

Oui je ne veux pas précipiter les choses et faire ça bien je sais que la montagne est tout aussi belle que dangereuse.


D'abord prendre un prof de ski sur une journée ou plus pour qu'il te fasse découvrir le hors piste ou le faire avec des organismes type ucpa.
Le but étant de voir si cela peut te plaire et si tu as envie de progresser en hp...en sachant qu'en hp les conditions peuvent beaucoup varier, elles peuvent être optimales pour débuter, style une quinzaine de cm de neige poudreuse sur un fond lisse et qui porte...ou beaucoup moins favorable avec du carton.


Yes c'est l'idée, j'aime beaucoup les sports en milieu naturels avec leurs avantages comme inconvénients et l'obligation de s'adapter en fonction des situations justement. Ça en devient un sport autant physique qu'intellectuel on doit etre aux aguets et en même temps cest dans ce genre de conditions qu'on est le plus récompensé par la beauté des paysages, atmosphères, échange avec les autres etc :-)

Si ça t'as plu alors tu peux commencer à regarder pour des initiations au ski de rando.

Là tu peux soit contacter un bureau des guides pour en prendre un à la journée ou plus longtemps mais c'est très onéreux.
En Suisse, pour une journée, un guide c'est 550.- à 600.- pour donner un ordre d'idée.
Pour une initiation au ski de rando tu peux si tu le souhaites trouver d'autres personnes pour partager le prix du guide.


D'accord merci pour le renseignement. J'imagine que cela dépend des guides, mais jusqu'à combien de personnes un guide part en journée ?

Sinon tu aussi à nouveau contacter le bureau des guides et demander si ils font des cours collectifs d'initiation au ski de rando.
En pratique pas mal de bureau des guides ou d'associations de guides le proposent.

Un exemple de programme proposés par les guides de Passe Montagne.

C'est un exemple...un autre avec les guides de Champéry

Sinon tu as aussi les clubs alpin, la CAF (Club Alpin Français), le CAS (Club Alpin Suisse), ... qui proposent aussi des cours d'initiation au ski de rando, des sorties, etc...et c'est nettement moins cher que les autres solutions proposées.

Les club alpins ont des sections, peut être qu'il en existe une proche de chez toi.
Sections du CAS

Je trouve plus le CAF (ça existe toujours ?)
Mais ici tu peux trouver des clubs de montagne en France.



Merci pour tous ces liens, je vais regarder ça de prêt !
L'ucpa offre des séjour HP / ALL MOUTAIN. Mais je ne sais pas si ça reste du HP type on part de la station chaque matin on monte et on descend, ou si le ALL MOUNTAIN veut dire qu'on part d'un point A samedi pour arriver à un point B le samedi suivant je n'ai pas l'info sur leur site.
Si c'est l'option 2 c'est parfait mais ça m'étonnerai
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte

inscrit le 21/11/20
11 messages
Il y a cette offre UCPA qui semble regrouper ce que je cherche !


programme :

Lundi - Vérification des niveaux techniques, recherche D.V.A., hors-piste de proximité et conseils techniques pour améliorer sa technique en toute neige. Information sur la neige et les avalanches. Préparation de la randonnée du lendemain (lecture de carte, itinéraire, préparation du matériel).

Mardi - Initiation à la randonnée. Apprentissage de mise en place des peaux, technique de conversions. Notions de rythme pour monter à l'économie. Réaliser une trace de montée. Dénivelé modéré et jolie descente à la clé.

Mercredi - Matin : repos ou ski en autonomie. Après-midi : hors-piste de proximité et perfectionnement technique. Les règles d'évolution en groupe. Comment lire le terrain.

Jeudi - Hors-piste de proximité en fonction des conditions.

Vendredi - Randonnée à la journée. Dénivelée : + 250 m environ. Retour par le domaine skiable et ski hors-piste et sur piste.

https://www.ucpa.com/sejour/sfaffln06-decouverte-du-ski-hors-piste-ski-de-rando-vacances



qu'en pensez vous ?

Rien le we du 03 je devrais remonter pour redescendre quelques j après tant pis ! j'aurai adoré enchainer sur ma semaine à Serre Che.
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte

inscrit le 21/11/20
11 messages
En cherchant un peu mieux on trouve vraiment de belles choses !
http://www.guides-briancon-sejours.com/products/products/ski-de-rando-la-grave-serre-chevalier-ecrins-glisse-au-pays-des-merveilles

En attendant et pour apprendre je pense m'orienter sur un de ces deux stages proposé par l'UCPA :

https://www.ucpa.com/sejour/sfavaln21-valloire-gallibier-premieres-randos-vacances

https://www.ucpa.com/sejour/sfaargn53-simplon-vacances

Le second a l'air d'être destiné à des personne ayant déjà une expérience mais l'UCPA a l'air de dire quavec une très bonne condition physique il est possible de l'intégrer sans grande difficulté du moment que l'on maitrise la conversion. ça me parait accessible et l'idée de faire des ascension / descentes chaque jour me plait bien ! + La semaine mi-février est garantie

"Si vous n'avez pas fait de ski de rando, vous pouvez justifier d'une bonne expérience de la montagne en été (alpinisme et/ou randonnée) : vous êtes à l'aise dans une pente et vous savez ce que veut dire réaliser une sortie de plusieurs heures : gérer votre rythme à la montée, vous alimenter, choisir votre équipement, faire un sac. Vous êtes adroit pour vite intégrer les techniques spécifiques au ski de rando."

Je me dis que si le site laisse la porte ouverte à un non-initié c'est que cela reste accessible. J'ai déjà fait de la Rando montagne été. Aiguille du goléon etc. Je cour plusieurs fois par semaine, fais du kitesurf et connait donc le sport en milieu naturel etc...
Message modifié 2 fois. Dernière modification par Charles Dmrtte, 22/11/2020 - 12:11
blush
blush
blush

inscrit le 02/11/20
27 messages
Charles Dmrtte (22 nov.) disait:


Merci pour tous ces liens, je vais regarder ça de prêt !
L'ucpa offre des séjour HP / ALL MOUTAIN. Mais je ne sais pas si ça reste du HP type on part de la station chaque matin on monte et on descend, ou si le ALL MOUNTAIN veut dire qu'on part d'un point A samedi pour arriver à un point B le samedi suivant je n'ai pas l'info sur leur site.
Si c'est l'option 2 c'est parfait mais ça m'étonnerai


"Hp/all moutain", c'est le hors-piste que tu pratiques sur un domaine skiable, à partir des remontées mécaniques, pour revenir au départ des remontées mécaniques, dans la même station ou dans un espace (genre Espace Killy, etc). A différencier du hp freeride, freeski, freerando ou rando.

Attention aux multiples interprétations de ce concept d'une station à l'autre....les appelations diffèrent pour une même pratique. un coup de fil s'impose.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par blush, 22/11/2020 - 12:50
blush
blush

inscrit le 02/11/20
27 messages
Charles Dmrtte (22 nov.) disait:

Il y a cette offre UCPA qui semble regrouper ce que je cherche !


programme :

Lundi - Vérification des niveaux techniques, recherche D.V.A., hors-piste de proximité et conseils techniques pour améliorer sa technique en toute neige. Information sur la neige et les avalanches. Préparation de la randonnée du lendemain (lecture de carte, itinéraire, préparation du matériel).

Mardi - Initiation à la randonnée. Apprentissage de mise en place des peaux, technique de conversions. Notions de rythme pour monter à l'économie. Réaliser une trace de montée. Dénivelé modéré et jolie descente à la clé.

Mercredi - Matin : repos ou ski en autonomie. Après-midi : hors-piste de proximité et perfectionnement technique. Les règles d'évolution en groupe. Comment lire le terrain.

Jeudi - Hors-piste de proximité en fonction des conditions.

Vendredi - Randonnée à la journée. Dénivelée : + 250 m environ. Retour par le domaine skiable et ski hors-piste et sur piste.

https://www.ucpa.com/sejour/sfaffln06-decouverte-du-ski-hors-piste-ski-de-rando-vacances



qu'en pensez vous ?

Rien le we du 03 je devrais remonter pour redescendre quelques j après tant pis ! j'aurai adoré enchainer sur ma semaine à Serre Che.


Ah ben là c'est parfait, ça répond à ton cahier des charges : initiation théorique et pratique, en commençant par l'évaluation des niveaux. Dénivelé 250m, c'est pas méchant et accessible à tous, avec un retour à la fois "all moutain" (piste + hp dans le domaine skiable) et "freerando" (avec du matos rando ou freerando). La seule condition préalable : être à l'aise sur piste rouge !
Tous ces ateliers sont réalisables même par mauvaise météo, donc des journées bien remplies en perspective.
Message modifié 5 fois. Dernière modification par blush, 22/11/2020 - 13:14
derdide
derdide
derdide
Statut : Expert
inscrit le 08/12/13
1351 messages
Matos : 4 avis
Charles Dmrtte (22 nov.) disait:

Merci pour ton retour ! Comment et avec qui exercer ce genre de pratiques à terme si les moniteurs n'ont pas le droit ? Quand tu dis "moniteur", c'est différent de "guide perso" comme ce dont parle Blush ?
Moniteur = Enseignants sur un groupe type UCPA, ECF avec des règles "strictes" et Guide perso = on peut aller partout ?
Moniteur = professeur de sports de neige (l'appelation suisse), donc enseignant "de ski" UCPA, ESF, etc. Guide = guide de haute-montagne. Les deux métiers sont différents avec des formations et des diplômes différents. Et donc des prérogatives différentes. Et ce sont les deux seules professions autorisées à accompagner des clients (donc de façon lucrative) en ski. Pour des bénévoles (par exemple les accompagnateurs du CAF) ou entre amis, c'est une autre histoire.

Les moniteurs diplômés (et seulement les diplômés) ont le droit d'emmener des clients en hors-piste sauf en zones glaciaires et là où il y a besoin de s'encorder (je simplifie). Dans ces zones, seul un guide haute-montagne a le droit d'y emmener des clients, et il peut aussi emmener des clients en-dehors de ces zones, par contre il n'est pas forcément moniteur donc pas formé à enseigner les techniques de ski même si certains ont en effet les deux diplômes ou le font volontiers.

Concernant le besoin, ça va dépendre de ton niveau (as-tu d'abord besoin d'apprendre les techniques de ski hors-piste, de rando, de sécurité avalanche, etc. - dans ce cas, commencer avec un stage avec un moniteur est à mon avis préférable) mais aussi des domaines (par exemple, pour faire du hors-piste à Chamonix, il est quand même préférable d'être accompagné d'un guide d'ailleurs le stage UCPA est avec deux encadrants, un mono et un guide - je l'ai fait - alors qu'à Valloire, Tignes ou à Serre-Che, je dirais qu'un moniteur suffira laaaargement à occuper une semaine de hors-piste)...
manski
manski
manski
Statut : Confirmé
inscrit le 16/03/07
393 messages
Matos : 18 avis
en general les stages UCPA sont d'un excellent rapport qualite prix avec souvent des lieux sympas et une clientele plutot jeune et sportive
pluto bon esprit
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte

inscrit le 21/11/20
11 messages
https://www.ucpa.com/sejour/sfaargn53-simplon-vacances

Que pensez vous de cette formule pour une première ?

A savoir que :

- j'aurai ma semaine à Serre Chevalier dans les jambes (du 26/12 au 02/01)

- Suis en excellente condition physique. (40 km de course à pied mini/semaine; exercice physique type burpees traction et pratique du kitesurf donc même si c'est l'océan et non la montagne, j'ai l'habitude de pratiquer un sport en fonction des éléments naturels qui m'entourent)

- j'ai une expérience de randonnée l'été (aiguille du goléon à plusieurs reprises avec départ à l'aube) j'ai aussi fait La Rochelle-Bilbao en vélo en dormant dans la nature avec tente et réchau pour la gamelle etc.

Simplement je n'ai jamais fait de peau de phoque etc mais j'imagine que ce n'est pas insurmontable ?

Je sais skier sur de la noir, sais faire une conversion comme demandé par UCPA, déjà évolué en poudreuse 30-40cm, neige gelée du matin et boue de fin de journée en avril...

Simplement je n'ai jamais fait de vraie semaine randonnée + HP .

Qu'en pensez vous ?
euskaladejo
euskaladejo
euskaladejo
Statut : Expert
inscrit le 28/04/08
8497 messages
Charles Dmrtte (22 nov.) disait:

Je sais skier sur de la noir, sais faire une conversion comme demandé par UCPA, déjà évolué en poudreuse 30-40cm, neige gelée du matin et boue de fin de journée en avril...

Conversion...
ou conversion
crispow
crispow
crispow
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/06
447 messages
Matos : 3 avis
Charles Dmrtte (22 nov.) disait:


Je sais skier sur de la noir, sais faire une conversion comme demandé par UCPA, déjà évolué en poudreuse 30-40cm, neige gelée du matin et boue de fin de journée en avril...

Simplement je n'ai jamais fait de vraie semaine randonnée + HP .

Qu'en pensez vous ?

Bonjour,

Je pense que ce n'est pas la meilleure idée de commencer par un raid. Il est préférable de commencer par des sorties à la journée en terrain facile, ceci quel que soit ton niveau de ski ou physique. Je suis accompagnateur de ski rando dans un club et j'ai vu souvent des gens surpris par le matériel , les manips, etc... Meme de bons skieurs.
Par ailleurs si tu n'as jamais fait de randonnée je doute que tu saches faire une conversion (amont)... Tu confonds sans doute avec la conversion aval.

https://www.montagnes-magazine.com/pedago-ski-rando-conversion-tourne

Edit: je n'avais pas vu le message précédent... Comme ca tu auras 2 exemples.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par crispow, 22/11/2020 - 15:21
blush
blush
blush

inscrit le 02/11/20
27 messages
[quote=crispow

Je pense que ce n'est pas la meilleure idée de commencer par un raid.
[/quote]

Il n'a jamais parlé de commencer par un raid mais de suivre un stage d'initiation sur une semaine dont le point d'orgue sera une sortie journée de 250m de dénivelé positif !
Message modifié 1 fois. Dernière modification par blush, 22/11/2020 - 16:47
crispow
crispow
crispow
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/06
447 messages
Matos : 3 avis
Ben si... En tout cas c'est pas clair.

Il parle d'1 semaine en station du 26/12 au 02/01 et ensuite ca:

Charles Dmrtte (22 nov.) disait:

https://www.ucpa.com/sejour/sfaargn53-simplon-vacances

Que pensez vous de cette formule pour une première ?

A savoir que :

- j'aurai ma semaine à Serre Chevalier dans les jambes (du 26/12 au 02/01)
...


Peu importe ... A chacun de se faire son expérience :)
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte

inscrit le 21/11/20
11 messages
Je pars d'abord à Serre Che du 26/12 au 2/01.

Ensuite, pour février de cette même saison, pour ski Randonnée, j'ai repéré cette offre UCPA qui est un peu plus poussée que de "simplement" évoluer au bord des pistes mais qui n'est pas pour autant un vrai raid. Certes chaque jour pas mal de dénivelés, mais on rentre au même hôtel chaque soir donc sac léger, confort etc. Ils ne parlent pas de glacier, de piolets et autre ; je pense que c'est à mi-chemin entre l'initiation brut et "basique", et le raid pour confirmé.

Je pense me faire une journée ou deux d'initiation Rando quand je serai à Serre Che pour me former aux peaux de phoques, les types de conversions, etc.
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
10K messages
blush (22 nov.) disait:

[quote=crispow

Je pense que ce n'est pas la meilleure idée de commencer par un raid.


Il n'a jamais parlé de commencer par un raid mais de suivre un stage d'initiation sur une semaine dont le point d'orgue sera une sortie journée de 250m de dénivelé positif !
[/quote]

Non, la dernière question porte sur un séjour probablement à l'hospice du Simplon (au col) avec 5 jours consécutifs de ski de rando et des dénivelées quotidiennes comprises entre 700 et 1'450.
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
10K messages
Pour la condition physique je pense que ça devrait aller pour toi dans le sens ou tu semble avoir un bon cardio, et que tu sais aussi probablement comment gérer un effort pour ne pas te cramer.
Et courir régulièrement t'aidera aussi probablement pour avoir encore des jambes pour la descente.

Un plus serait de faire un peu de dénivelée lors de tes sorties en course à pied.

Un point aussi à ne pas sous estimer : les chaussures !

Il faut vraiment que tu aies une paire dans laquelle tu te sente bien dedans pendant des heures et si possible avec laquelle tu ne choppes pas de cloques.
Bon à ce niveau là c'est un peu la loterie...

Un autre point c'est le matos, même si le matos de rando c'est bien amélioré c'est quand même moins performant à la descente que du matos d'alpin.

Pour le guide en Suisse c'est souvent 550.- à 600.- minimum pour une journée en ski de rando.
Plus il y a de personnes, plus le prix augmente, mais c'est pas énorme.
Pour du ski de rando sur des sommets simples il me semble qu'un guide peu prendre jusqu'à 7 ou 8 clients...du coup moins de 100.- par personne.

Comme dis plus haut, un professeur de ski est là pour corriger ta technique et te faire progresser techniquement.
Il doit être capable de montrer toute les formes de virage de te donner des conseils pour progresser techniquement.
Il peut t'emmener sur des hors pistes, mais sauf erreur avec une limitation dans l'inclinaison maximale de la pente (en tout cas en Suisse, mais la limite est déjà bien raide, je crois que c'est dans les 40°;) et il peut t'emmener en ski de rando.
Il ne peut pas t'amener sur des glaciers, ni utiliser une corde pour te sécuriser ou tirer des rappels.
Son but est principalement de te faire progresser techniquement.

Un guide, c'est un guide de haute montagne.
Il n'a pas besoin de pouvoir te montrer les différents types de virages, il n'a pas besoin de pouvoir te donner des conseils pour progresser techniquement.
Son domaine à lui c'est d'emmener des gens sur des sommets sur lesquels ils ne pourraient pas aller seuls et en assurant ta sécurité.
Lui il a le droit de t'amener absolument partout en montagne, que ce soit sur des skis, en alpinisme, en grimpe, en cascade de glace, ...
Il peut t'amener sur des glaciers, des parois rocheuses, t'encorder ou c'est nécessaire ou te sécuriser avec une corde sur un passage ou tu n'est pas à l'aise.
Il est aussi capable de te faire progresser vers l'autonomie en montagne, mais ça il faut le lui dire avant et trouver le bon.
Pas tous les guides aiment améliorer l'autonomie de leurs clients.
blush
blush
blush

inscrit le 02/11/20
27 messages
Crispow et Marc, désolé, j'avais raté un épisode ! :(Alors je rejoins vos avis respectifs. Le stage au Slimpon me semble prématuré. Après le stage d'initiation nécessaire pour se rendre compte si ça plaît (parfois on idéalise), il vaut mieux multiplier les petites sorties....pourquoi pas entre stagiaires "frais émoulus de la promo UCPA" en engageant un guide ? ;)
Message modifié 4 fois. Dernière modification par blush, 22/11/2020 - 19:34
hautezalpinette
hautezalpinette
hautezalpinette
Statut : Expert
inscrit le 23/11/05
7961 messages
hello
j’ai lu les réponses en diagonale, mais au cas où personne ne t´ait suggéré ça: tu peux très bien profiter de ta semaine à Serre Che pour louer une paire de skis de rando et faire quelques essais autour de la station sur des pentes tranquilles où tu ne risques absolument rien.
tu vas te rendre compte que les conversions c’est ultra simple, que skier dans des neiges moins préparées, vu que tu as les jambes, c’est rien du tout et qu’enquiller du deniv avec la caisse que tu as, c’est peanuts aussi.

le seul truc visiblement que tu n’as pas, c’est la connaissance du terrain, les risques p/ aux avalanches et tout ça.

donc n’aie aucune crainte par rapport à tes capacités à manier les skis de rando!
un guide t’apporterait toutes les connaissances sur le milieu montagne, donc c’est sûr que si les finances ne sont pas le problème, tu aurais une expérience bien plus ciblée av un guide.

bref, tout ça pour dire qu’un stage avec nivologie et tout ça, c’est beaucoup mizux qu’un mix piste/hp
BOOZ
BOOZ
BOOZ
Statut : Gourou
inscrit le 12/05/04
3424 messages
Matos : 55 avis
Si tu vois qu'après tes vacances tu accroches, l''option caf est bien aussi. Tu en as sûrement un pas loin qui s'organise des WE de temps en temps. Et là tu apprendras/t'entraineras aux bases dont tu as besoin et tu pourras t'exercer.
Bon, faut le matos mais pour démarrer, il y a moyen de s'équiper d'occaz pour pas cher.
BOOZ
BOOZ
Statut : Gourou
inscrit le 12/05/04
3424 messages
Matos : 55 avis
Il y a peut-être à Serre Che une genre d'ecole de freeride du style de celle-ci qu'on trouve à la Clusaz
https://laclusaz.evolution2.com/activite/ski/hors-piste-freeride/
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte

inscrit le 21/11/20
11 messages
hautezalpinette (23 nov.) disait:

hello
j’ai lu les réponses en diagonale, mais au cas où personne ne t´ait suggéré ça: tu peux très bien profiter de ta semaine à Serre Che pour louer une paire de skis de rando et faire quelques essais autour de la station sur des pentes tranquilles où tu ne risques absolument rien.
tu vas te rendre compte que les conversions c’est ultra simple, que skier dans des neiges moins préparées, vu que tu as les jambes, c’est rien du tout et qu’enquiller du deniv avec la caisse que tu as, c’est peanuts aussi.

le seul truc visiblement que tu n’as pas, c’est la connaissance du terrain, les risques p/ aux avalanches et tout ça.

donc n’aie aucune crainte par rapport à tes capacités à manier les skis de rando!
un guide t’apporterait toutes les connaissances sur le milieu montagne, donc c’est sûr que si les finances ne sont pas le problème, tu aurais une expérience bien plus ciblée av un guide.

bref, tout ça pour dire qu’un stage avec nivologie et tout ça, c’est beaucoup mizux qu’un mix piste/hp


Merci pour ton post encourageant !! ahah :)

C'est exactement ce que je dis dans mon dernier post :
"Je pars d'abord à Serre Che du 26/12 au 2/01.
Ensuite, pour février de cette même saison, pour ski Randonnée, j'ai repéré cette offre UCPA qui est un peu plus poussée que de "simplement" évoluer au bord des pistes mais qui n'est pas pour autant un vrai raid. Certes chaque jour pas mal de dénivelés, mais on rentre au même hôtel chaque soir donc sac léger, confort etc. Ils ne parlent pas de glacier, de piolets et autre ; je pense que c'est à mi-chemin entre l'initiation brut et "basique", et le raid pour confirmé.

Je pense me faire une journée ou deux d'initiation Rando quand je serai à Serre Che pour me former aux peaux de phoques, les types de conversions, etc."


Perso je pense vraiment avoir le niveau, je suis pas stupide je vais pas aller me blesser ou alors ni**** les vacances d'autres personnes en intégrant un groupe dans lequel j'ai pas ma place.


Le seul truc c'est si je ne peux pas aller à Serre Che à cause du covid, dans ces cas là je m'orienterai sur un truc 50/50 en bord de piste ou initiation HP avec des remontées mécaniques. On verra bien ! j'attend un peu de voir comment les choses évoluent avec ce maudis virus... #FingersCrossed.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Charles Dmrtte, 23/11/2020 - 15:42
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
10K messages
Le Breithorn et l'épaule du Monte Leone passent sur des glaciers.
Mais ça c'est au guide de gérer.

Je reviens quand même sur les chaussures de ski de rando, si tu as moyen d'en essayer et les tester en montée sur deux ou trois heures c'est une bonne idée...avec certaines chaussures de rando on peut faire des cloques, et là ça peut devenir l'enfer.
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte
Charles Dmrtte

inscrit le 21/11/20
11 messages
marc (23 nov.) disait:

Le Breithorn et l'épaule du Monte Leone passent sur des glaciers.
Mais ça c'est au guide de gérer.

Je reviens quand même sur les chaussures de ski de rando, si tu as moyen d'en essayer et les tester en montée sur deux ou trois heures c'est une bonne idée...avec certaines chaussures de rando on peut faire des cloques, et là ça peut devenir l'enfer.


Oui UCPA dit fournir le matériel adéquat, mais que c'est mieux si on ramène le notre.. forcément ! sauf que je n'en ai pas... est ce que de bonnes bonnes paires de chaussettes et prendre son temps à la boutique pour essayer suffit... ?

Quelle différence entre chaussure Rando et Alpin ?
Aussi par rapport à la partie descente des journées Rando, est ce que les fixations Rando permettent de skier comme de l'alpin ou on doit y aller mollo parce que "pas fait pour ça" et risque de décrocher... ?
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
10K messages
Des chaussettes de compression prise dans la gamme de pointure inférieure la sienne est pas mal pour prévenir les cloques.
Les frottements se faisant entre le chausson et la chaussette.

Les différences principales :

- Les chaussures de rando ont un système qui permet de débrayer le collier dans le but d'avoir plus d'amplitude de mouvement vers l'arrière mais aussi vers l'avant. Donc une position montée et une position descente.
Certains modèles ont beaucoup plus d'amplitude que d'autres.

- Les chaussures de ski de rando ont une semelle qui permet de marcher.
Pour les pures rando il y a une vraie semelle vibram avec un bon profil, pour celles plus orientées freerando la semelle est toujours adhérente mais avec moins de profil.

- Le poids est moindre sur les chaussures de rando.

- Certaines sont munies d'insert pour être utilisées avec des chaussures à insert.

Il y a vraiment toute une gamme de chaussures de ski de rando.
Ca va de celles ultra légère pour la course et bouffer un max de dénivelée mais avec une skiabilité moindre aux modèles freerando qui sont nettement plus lourds mais qui offrent une meilleure skiabilité.

Faire de la rando avec des chaussures de piste c'est vraiment pas confortable.

Il y a plusieurs types de fixations de ski de rando...avec pas mal tu peux attaquer mais c'est en général moins précis et aussi parfois moins sécure niveau déclenchement que des fixations de piste.
Là aussi ça va de le fixation pure course ultra légères sans la moindre sécurité en déclenchement aux fixations de freerando plus lourdes mais beaucoup plus sécures et précises en passant par toute une gamme au milieu.

L'ensemble chaussures de rando + fixation de rando c'est quand même moins précis que des chaussures alpines + des fixations alpines.

Pour te faire une petite idée visuelle tu peux aller sur skitour. C'est un site dédié au ski de rando.
Tu as une rubrique matos sur laquelle tu peux regarder les chaussures, les fixations, les skis, ... et pour chacun d'entre eux tu as un filtre catégorie qui te permet de filtrer par utilisation (course, léger, classique, freeride)
Pauline Mldx
Pauline Mldx
Pauline Mldx

inscrit le 08/12/15
1 message
UCPA Argentière stage alpinisme : A EVITER ABSOLUMENT

Bonjour,
Je vous conseille de ne surtout pas faire d'alpinisme avec l'UCPA Argentière. J'ai failli mourir dans une avalanche le 26 juin 2020 avec 2 autres stagiaires (=clientes) UCPA.
Le guide nous a fait passer par une voie qu'il savait très dangereuse à ce moment-là puis après l'avalanche, il a refusé que nous soyons évacués par hélicoptère malgré nos états lamentables (alors que l'hélico était déjà sur place puisqu’il est venu pour nous secourir) donc nous avons dû redescendre à pied sur le glacier en état de choc après une grosse chute qui aurait pu nous couter la vie.
En somme, il avait abandonné une personne du groupe sur un bloc de roches au milieu du glacier à 7h du matin à la montée et nous l'avons récupéré vers 11h15 à la descente après l'avalanche...ce qui est inadmissible !

Nous avons porté plainte, c'est en cours de traitement...je sais que l'UCPA est coupable de beaucoup d'affaires graves depuis longtemps, par exemple 6 morts en aout 2014 à Chamonix lors d'un stage alpinisme, vous pouvez trouver toutes les informations sur internet.
https://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/les-six-membres-d-une-cordee-portes-disparus-dans-le-massif-du-mont-blanc_1565949.html