Besoin de conseils - Douleurs & inconfort sur matos de location, poudreuse

SkieurDuLuxembourg
SkieurDuLuxembourg
SkieurDuLuxembourg

inscrit le 13/04/20
5 messages
Bonjour à tous ! Je viens de m'inscrire sur le forum, et je suis content d'avoir pu trouver une communauté active pour "garder un pied" dans le monde du ski malgré les actualités et la fin de la saison.

Je n'ai pas trouvé de forums lié aux présentations des membres, donc je vais le faire rapidement ici. Je m'appelle Alex, 30 ans, originaire du Luxembourg. J'ai skié tous les hivers de mes 3 ans jusqu'à mes 16 ans si mes souvenirs sont bons, toujours sur piste et quasiment tout le temps à la station de Valmorel. La vie m'a ensuite amené à me concentrer sur d'autre choses, puis après 14 ans sans skier, j'ai décidé d'y retourner cette année. Et quel bonheur les amis ! C'est indescriptible, je me demande pourquoi je n'ai pas fait ça plus tôt ! Chanceux, en plus, car les stations ont fermé le lendemain de mon retour...

Enfin bref, je n'ai qu'une envie c'est d'y retourner, et je souhaite enfin m'acheter mon propre matériel d'ici 2021 (j'ai toujours skié sur du matériel de location).

Petites précisions, j'ai toujours adoré le ski sur piste, j'ai toujours adoré les bosses et la glace, en revanche, je suis une brelle totale en poudreuse, je n'y suis pas à l'aise du tout, et je ne fais jamais de hors-piste. Cela dit ça m'intéresserait de découvrir et de combattre mon appréhension de la poudreuse. Je mesure 1m70 pour 61 kg.

Je vais m'appuyer sur mon ressenti de ce dernier séjour pour vous demander quelques conseils.

1/
Le premier truc qui me vient à l'esprit, c'est pas mal de douleurs en fonction de ce que je faisais. Sur les bleues et les rouges, pas de problème, tout va relativement bien, posture OK, pas trop de douleurs du moment que je peux bien m'appuyer sur ma languette. Je sentais quand même que c'était vraiment pas loin au niveau du bout des pieds.
Mais dès que je m'attaque à des pistes bosselées et non damées (c'est le cas de toutes les noires "Freeride" à Valmorel), ou que je me retrouve sur de la poudreuse, j'ai tendance à avoir les orteils qui touchent méchamment le bout de la chaussure, certainement parce que je me penche naturellement plus en arrière. Du coup, ça gâche une partie du plaisir, et en fin de piste obligation de me poser un peu sur un banc sans vraiment pouvoir enchaîner. C'est dommage.

Selon vous, problème de chaussures, mauvaise technique/position, ou les deux ?
Je ne sais pas si ça peut aider, mais j'ai une vidéo GoPro que j'ai prise en guise de souvenir sur la noire qui m'a donné le plus de fil à retordre, peut-être que les connaisseurs pourront repérer des erreurs sur ma façon de faire : Vidéo

2/
Lors de l'essai des chaussures, debout je touchais largement le bout des chaussures, mais plus vraiment en position de flexion. Il fallait vraiment que je fléchisse à mort pour que ça ne touche plus. J'ai tout de suite parlé de ça au vendeur qui s'est occupé de moi (très sympa d'ailleurs) et il m'a assuré que c'était normal (il avait pris les mesures du pied avant).

Bon, c'est lui le professionnel donc je lui fais confiance sans problème, mais que ça touche à ce point là ?
Peut-être que c'est ma faute, je n'ai peut être pas assez insisté sur le coup, mais franchement c'était chaud niveau douleurs, et ça ne m'avait jamais autant marqué dans ma jeunesse.

3/
A partir du 4ème jour, j'ai également commencé à avoir mal au mollet, seulement d'un côté. Du coup, je n'ai pas forcé et je suis resté sur des pistes tranquilles pour finir mon séjour, et tout s'est bien passé. Mais concernant ce point, j'ai pensé à un manque d'exercice/conditionnement avant de partir ? Je ne suis pas sportif du tout à la base, même si un mois avant le début du séjour, j'ai fait la démarche de me bouger un peu chaque jour pour me mettre en condition. Bon, je faisais pas grand chose, j'alternais marche et trot dans le salon pendant trois quarts d'heure, on ne se moque pas SVP c'est mieux que rien =D

Pour l'essai et l'achat du matos je ne me pose pas trop de questions, j'ai la chance d'habiter à proximité du Snowhall d'Amnéville. C'est incomparable à la montagne, mais au moins ça me permettra d'acheter, tester, et aviser tout en restant près de chez moi, et être 100% prêt pour la saison prochaine.



Voilà, merci à tous ceux qui auront lu ce long message, du coup j'espère vraiment avoir quelques conseils pour choisir mes chaussures afin de pouvoir éliminer tout ce qui pourrait venir du matos, et me concentrer à 100% sur ma technique l'année prochaine !

Au plaisir de vous lire,
Alex
bonagva
bonagva
bonagva
Statut : Expert
inscrit le 26/02/08
4220 messages
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
Bienvenue sur Skipass !

Bon, comme t'es nouveau, autant préciser tout de suite que les gars sur Skipass sont un peu à cran en ce moment, fin de saison prématurée, confinement, école à domicile, Macron 1er, toussa, donc les commentaires peuvent vite chauffer ... :-)

Quelques commentaires sur la vidéo qui, même si prise avec une GoPro ( une vue extérieure est en général plus parlante ), donne quelques indices.

Dans la première partie non damée, la neige est quand même bien pourrie ( trafollée* qui a dû geler la nuit et se détend ) et tu subis beaucoup la piste en marquant un arrêt à presque chaque courbe.
On voit aussi que tu démarres tes courbes en chasse-neige avant de ramener l'intérieur et que tes épaules restent face à tes spatules au lieu d'être face à la pente.
Dans ce genre de neige, il faut skier plus vite et il y a deux techniques, le style bourrin, plus agressif, en défonçant les grumeaux, dans un style "C'est qui le patron ?!?!" ou le style "aérien", genre 2CV, les skis touchent bien la neige mais, au-dessus des suspensions, rien ne bouge, c'est le silence, la stratosphère.
Comme t'as pas encore le niveau pour et que tu le sais, tu as une certaine appréhension qui te pousses à rester en arrière en début de courbe puis tu as tendance à t'affaisser sur l'avant en fin de courbe en essayant de t'arrêter. L'idéal est d'aller chercher l'avant en début de courbe et finir centré pour une bonne prise de carres. Et plus il y a de pente, plus il faut aller chercher l'avant. Mais ce n'est pas un mouvement naturel, ça vient avec la confiance en soi et ses moyens.

La suite est plus intéressante parce que sur une partie damée sans grande difficulté et ça confirme que tu tournes en monobloc, skis et corps en même temps ( parfois encore avec ce début de chasse-neige ), toujours avec les épaules ( voir même parfois le cul ) qui forcent le virage et restent ensuite face aux spatules.
Tu ne déclenches pas vraiment des virages mais c'est plutôt une succession de dérapages avec les skis en travers de la pente pour perdre de la vitesse ou éviter d'en prendre.
La position du buste, le déclenchement par mise en travers fait aussi que ta jambe extérieure devient raide, genre "jambe de bois", tu n'amortis plus rien de cette manière.

Je ne peux que te conseiller des cours, même à Amnéville, c'est ce qui te fera le plus progresser.
Si tu ne devais te rappeler que d'une chose, c'est la ligne ci-dessus ...

Pour tes questions sur le matériel, les skis sont ok, un ski de piste de gamme intermédiaire, d'autant que tu n'as pas un gabarit de bûcheron, fera parfaitement l'affaire.

Pour les chaussures, normalement la bonne longueur c'est quand, en position debout standard, tes orteils effleurent le bout du chausson, une fois en appui languette, ils ne touchent plus. Mais une bonne longueur n'est pas suffisante en soi, il faut aussi que ton pied soit uniformément et bien tenu sinon tu vas avoir un mauvais contrôle des skis. Et qu'ils ne te fassent pas mal non plus ...
Dans une bonne chaussure neuve, tu dois te sentir très serré, oui très, mais uniformément serré ( et avec un réglage dans le premier tiers des crans ), sans aucun point de pression ( zone précise qui appuie plus que le reste ).
Si la chaussure n'est pas assez serrée, avec le temps et le chausson qui se tasse, elle deviendra rapidement trop large et tu perdras en contrôle et si tu as des points de pression, tu auras mal aux pieds.
Si tu as des pieds compliqués ( plats, trop cambrés, cou de pied trop fort, excroissances, etc ... ), il vaudra mieux trouver un bootfitter ( et un bon ! ) qui choisira le modèle le plus adapté, te fera une semelle et va éventuellement adapter la coque à tes particularités, ça sera évidemment passablement plus cher mais, au final, toujours plus économique que de changer de chaussure plusieurs fois sans succès.

Quelques liens sur le choix des chaussures pour mieux comprendre le jargon avant d'aller en magasin:
https://www.skieur.com/conseils-matos-comment-choisir-chaussures-ski
https://www.skiinfo.fr/actualites/a/567255/bien-choisir-ses-chaussures-de-ski
https://www.sportmania.ch/fr/vos_questions_chaussures_alpin?gclid=EAIaIQobChMI6uX0rN7l6AIViMx3Ch1NSwOSEAAYASAAEgI8nvD_BwE
https://www.salomon.com/fr-ch/alpine/alpine-advices/how-choose-ski-boots
https://www.auvieuxcampeur.fr/guide-de-choix_chaussures-ski

Pour finir, on sent que tu souffres physiquement, avec un souffle aussi court et un peu de température, tu finirais direct aux urgences Covid ... :-)
Donc, oui, un peu d'exercice quelques semaines avant, en préparation des vacances de neige, n'est pas un luxe !
Outre les exercices de condition physique classiques, du roller inline t'aidera aussi pour l'équilibre général et l'indépendance des jambes/buste.

PS: mets tes dragonnes :-)


* https://objectifalpinisme.com/nivologie-differents-types-de-neige/
phil71
phil71
phil71

inscrit le 20/02/18
48 messages
salut,
bon déjà on te voit pas skier donc ça va être compliqué de t'aider...
sur ce qu'on voit de ton ombre, je pense que tu skies trop en arrière, vu les mouvements de ton ski intér dans les virages (il se lève pour tourner) ; et puis les batons, c'est pas que pour faire joli ;), mets tes mains devant toi et plante le baton et tourne autour, tu verras ça aide ; le mieux, prends ou reprends quelques cours ; d'aucuns ici auront sans doute un avis plus éclairé que le mien, mais voici mon ressenti au vu de ta vidéo
SkieurDuLuxembourg
SkieurDuLuxembourg
SkieurDuLuxembourg

inscrit le 13/04/20
5 messages
@bonagva super, c'est exactement ce genre de retour que j'espérais et rien que pour ça je ne regrette pas d'avoir posté. Je vois que tu as complètement cerné mes manies et certains de mes problèmes, quand je lis ton analyse je me retrouve à 100% dedans. C'est sans appel, maintenant que j'ai les mots pour expliquer tout ça je vais m'empresser d'aller corriger ces défauts à Amnéville... une fois ce foutu confinement terminé ! De toute manière, je ne doute pas qu'un moniteur se rendrait immédiatement compte de ces défauts. Et puis ça me permettra de faire mes premiers essais après obtention de mes chaussures.
Merci également pour tes conseils concernant ce point, je prends bien note de tout ça et je vais étudier les liens que tu m'as donnés (ça fera de l'occupation en ces jours ternes...). Je ne connaissais même pas l'existence du bootfitting, en revanche c'est pas certain que je puisse trouver ça dans mon coin - d'expérience, tu sais si c'est répandu, ou s'il faut forcément se rapprocher de la montagne pour cela ? Je n'ai pas un pied spécialement particulier, mais si c'est le meilleur moyen d'avoir du matériel 100% adapté à ma morphologie, je suis preneur. En tout cas, un grand merci pour ta réponse détaillée (et oui, je vais corriger le problème de l'oubli des dragonnes au plus vite !).
Pour finir, cette actualité pesante doit grandement affecter le moral de tout le monde surtout dans le milieu, et je le comprends tout à fait. Nous devons tous faire avec malheureusement, et espérer que la situation s'apaise au plus vite...

@phil71 merci également pour ton avis qui dans un sens rejoint celui de bonagva ! Ça aurait effectivement été mieux d'avoir une vidéo extérieure, mais comme vous me l'avez tous les deux conseillé, le mieux pour moi sera de montrer ce que je sais faire à un moniteur ESF - il pourra certainement m'aider en analysant ma façon de faire. Ça fait vingt ans que je n'en ai plus vus, je pense que j'ai eu le temps de prendre de mauvaises habitudes même si je n'ai plus skié les dernières années...
bonagva
bonagva
bonagva
Statut : Expert
inscrit le 26/02/08
4220 messages
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
SkieurDuLuxembourg (13 avril) disait:

Je ne connaissais même pas l'existence du bootfitting, en revanche c'est pas certain que je puisse trouver ça dans mon coin - d'expérience, tu sais si c'est répandu, ou s'il faut forcément se rapprocher de la montagne pour cela ? Je n'ai pas un pied spécialement particulier, mais si c'est le meilleur moyen d'avoir du matériel 100% adapté à ma morphologie, je suis preneur.

Si tu n'as pas un pied compliqué, tu dois pouvoir trouver le bon modèle sans passer par la case bootfitter qui sera certainement compliquée par chez toi.
ak
ak
ak
Statut : Gourou
inscrit le 06/02/03
76K messages
https://www.asport.lu/bootfitting/
bonagva
bonagva
bonagva
Statut : Expert
inscrit le 26/02/08
4220 messages
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
Ah ben, comme quoi !
SkieurDuLuxembourg
SkieurDuLuxembourg
SkieurDuLuxembourg

inscrit le 13/04/20
5 messages
ak (13 avril) disait:


Super ! Merci pour le lien. Je passerai chez eux et ils pourront certainement m'aider à opter pour la meilleure solution.

@bonagva je repensais à tous les conseils que tu m'as donnés, et j'ai tapé rapidement "dissociation jambes buste en ski" pour voir quelques exemples. Effectivement, va falloir que je bosse à mort là dessus car je comprends maintenant l'idée de skier buste face à la pente, chose que je ne fais pas du tout. En fait, c'est pas la première fois que j'entends parler de "regarder dans la direction de la pente, et pas tout droit", je me rappelle même avoir essayé de me concentrer dessus une ou deux fois cette année, mais je n'ai pas travaillé sur le fait d'en faire un automatisme. Maintenant que le lien se fait dans ma tête entre cette technique et la façon de descendre plus aisément une piste bosselée et pentue, je pense que ça va m'ouvrir des portes !
Message modifié 1 fois. Dernière modification par SkieurDuLuxembourg, 14/04/2020 - 07:53
bonagva
bonagva
bonagva
Statut : Expert
inscrit le 26/02/08
4220 messages
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
Va falloir bosser à mort ce que te diras ton moniteur ... :-)
Parce que lui te verras en vrai et pas que sur une vidéo "action cam".

S'il est bien d'aller se challenger de temps en temps sur une piste plus difficile, les mouvements de base se corrigent mieux sur une piste où tu es plus dans ta zone de confort.

Mais j'aime bien ton enthousiasme de celui qui redécouvre le ski ... :-)
Ça m'est aussi arrivé, interruption de 20 ans avec, entre-temps, un passage des skis droits aux carving.
SkieurDuLuxembourg
SkieurDuLuxembourg
SkieurDuLuxembourg

inscrit le 13/04/20
5 messages
bonagva (14 avril) disait:

Va falloir bosser à mort ce que te diras ton moniteur ... :-)
Parce que lui te verras en vrai et pas que sur une vidéo "action cam".

S'il est bien d'aller se challenger de temps en temps sur une piste plus difficile, les mouvements de base se corrigent mieux sur une piste où tu es plus dans ta zone de confort.

Mais j'aime bien ton enthousiasme de celui qui redécouvre le ski ... :-)
Ça m'est aussi arrivé, interruption de 20 ans avec, entre-temps, un passage des skis droits aux carving.


Yes, ça me fait une raison de plus d'attendre avec impatience le retour à la normale !
Pour ma part, je crois que j'ai connu les skis droits, mais j'étais encore trop petit, je ne me rappelle plus de grand chose. J'aimerais bien réessayer cela dit, juste pour voir xD
bonagva
bonagva
bonagva
Statut : Expert
inscrit le 26/02/08
4220 messages
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
SkieurDuLuxembourg (14 avril) disait:

J'aimerais bien réessayer cela dit, juste pour voir xD

C'est une idée intellectuellement intéressante mais pratiquement très chiante !

Ma femme et moi avions gardé nos skis droits durant toute cette période d'inactivité et comme on a repris le ski à cause de notre fille qui grandissait et qu'il fallait enfin mettre sur des lattes, on s'est dit qu'on allait utiliser nos vieux skis le temps de vérifier que ça lui plaise bien.

Attitude à priori raisonnable, sauf que, on a passé pour de gros blaireaux le premier jour dans les cabines, ma femme m'a posé un ultimatum (nouveaux skis ou divorce) et comme ma fille prenait un pied géant à ski, ben, dès le deuxième jour, on commençait à louer du matos récent.
Ce qui nous a permis de tester plein de modèles et à la fin de saison, on achetait du matos déstocké à vil prix.

Sincèrement, on ne revient pas en arrière, ou alors, juste pour rire une fois (pas deux) ... :-)
francbord
francbord
francbord
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/13
1414 messages
Ce que les gamins ne nous font pas faire ?!
phil71
phil71
phil71

inscrit le 20/02/18
48 messages
on a la même expérience (sauf l'ultimatum !) ; reprise après quelques années d'arrêt avec des allumettes long 2m, à peine 70 au patin, les "gamins" me regardaient comme si j'étais venu d'une autre planète, la réflexion "mais on peut skier avec ça monsieur ?" ; comme toi je suis passé à autre chose rapidement !
pour en revenir au sujet initial, n'aie pas peur de t'adresser aux moniteurs ou guides, ils te feront progresser et corriger tes défauts ; en effet, peu à peu, tu prends ou reprends des mauvaises postures au fil du temps ; avec ma femme on a fait un weekend hors pistes en février (houlà ça parait tellement loin) avec un guide très pédagogue, il nous a fait reprendre des bases sur notamment "face à la pente", en un weekend les "progrès" que tu peux faire, et au niveau sensations à skis, ça change bien la donne ; donc fonce !
francbord
francbord
francbord
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/13
1414 messages
On ne passe pas forcément pour de gros blaireaux avec des skis droits. ,si quelqu'un se moque il suffit de lui proposer d'essayer, tu verras vite sa maîtrise du sujet .
perso, j'aime bien les reprendre de temps à autre pour garder quelques fondamentaux.
SkieurDuLuxembourg
SkieurDuLuxembourg
SkieurDuLuxembourg

inscrit le 13/04/20
5 messages
Ah ouais, vous vous êtes carrément fait chambrer sur vos skis, je pensais pas que c'était choquant à ce point !
Mon père avait ce genre de skis, je me rappelle très bien. Des Dynastar mauves, je n'ai pas souvenir du modèle en revanche. Il les a remplacés par la suite par des Atomic Beta Carv (que j'ai toujours dans mon garage !)

@phil71 c'est dans ce genre de situation que je suis content d'avoir le Snowhall pas loin. Ça me laisse tout le loisir d'aller progresser avant les prochaines vacances pour pouvoir profiter encore plus l'année prochaine ! J'ai bien fait de poser la question car lorsque j'ai posté, ce n'était pas le tout premier truc que je serais allé faire, mais après avoir eu quelques avis ça m'apparaît maintenant comme une évidence. Et j'ai l'impression que même une fois qu'on a les bons réflexes, c'est facile de dévier petit à petit avec le temps, donc une "piqûre de rappel" régulièrement semble être le bon réflexe à avoir.
phil71
phil71
phil71

inscrit le 20/02/18
48 messages
je pense que si tu skies régulièrement tout l'hiver, la dérive se fait plus lentement que si tu ne skies qu'une fois une semaine (ou deux) ; il y a 50 ou 51 semaines où tu ne skies pas et là tu oublies vite les bonnes pratiques !
Manoushlight
Manoushlight
Manoushlight
Statut : Confirmé
inscrit le 26/02/12
364 messages
Salut skieur du Luxembourg.

Alors y a pas énormément à rajouter à ce que boga t'as dis.
Bien entendu comme il l'a dit, c'est très compliqué de pouvoir analyser ce que tu fais avec ce genre de vidéo et boga le fait en utilisant quelques éléments clefs et de la déduction. C'est compliqué de faire mieux avec cette vidéo donc il faudrait que tu aies une vidéo extérieure un jour.

Je vais faire quelques rajouts pas basée sur l'analyse, mais sur des généralités en ski, encore une fois il y a une grosse marge d'erreur.

1/ De manière générale quand est sur des bosses, la gestion de la position avant arrière cumulée à la gestion de la pression dépression du sol est assez complexe. De manière générale le résultat d'une mauvaise gestion c'est de finir à cul et de faire des saut non intentionnel qui aboutissent en général à des chocs pas du tout anticipé par le skieur.
Donc le mataos et la technique sont en jeu. Mais bon, étant donné ce que tu dis et l'extrait de la gopro, je m'attaquerait d'abord à la technique, car il est difficile de se prononcer sur un problème matériel si la technique n'est pas juste.

Cependant, de manière générale tu as peu de chance d'avoir bon avec du matos de loc, donc je t'encourage à acheter ton propre matériel, d'autant plus que ce n'est pas une perte financière.

Concernant la technique, j'ai fais un post qui explique deux trois trucs sur ce qui fait qu'on finit à cul. Cependant il n'est pas orienté bosse, et le vocabulaire et les concepts sont p-e légèrement difficile d'accès pour des skieurs occasionnels. Mais bon, jettes y un oeil, si ça se trouve ça t'aidera. (plus facile si t'as des bases en physique, en schéma moteur, en anatomie ou en mouvement.
Voici le lien :

2/Attention il y a professionnel et professionnel (comme les chasseurs). Je ne connais pas ta profession, mais je suis sur que dans ton métier il y a des gens plus ou moins compétent malgré leurs diplômes/expérience. Je suis sur aussi qu'il arrive dans ta profession de bacler un boulot, mais que des gens qui n'y connaissent rien ne s'en rende pas compte.
Bah c'est pareil pour les pros du ski, que ce soit moniteur, vendeur, bootfiteur, skiman, etc.. il y a des différences et c'est pas toujours possible à percevoir si on est pas du métier.

Sinon, habituellement les vendeurs proposent des chaussures de loc ou on effleure en droit, on touche quand on est sur les talons et on ne touche plus la pointe quand on est en flexion. (comme l'a déjà dit boga). Cependant quand on veut des chaussure plus précise il peu arriver d'effleurer de la pointe en légère flexion. Pour ma part c'est le cas avec mes chaussures et pourtant elles ont été choisit avec des pros très très exigeant et solides. Bref, soit le vendeur t'as filé la paire qu'il restait parce qu'il trouvait pas réellement adapté à ton pied, soit il a voulu chercher des chaussures plus précise.

3/Bon l'hypothèse du manque d'exercice est plutôt possible. Il y a d'autres hypothèses : soit tu à une différence de volume de mollet entre tes deux jambes, c'est assez fréquent car on a en général un pied d'appui (souvent l'inverse du pied qui shoot en foot) et souvent le mollet est assez développé de ce côté là. Donc souvent si tu es droitier du pied, tu as un mollet gauche plus développé.

Et il y a aussi l'option d'un mauvais volume dans le choix du matos. Car, les chaussures c'est hyper complexe car on a des formes de pieds, mais en plus l'angle du tibias, le volumes de la jambe etc, sont pleins d'éléments qui peuvent affecter la pression sur ton mollet ou un effort réflexe.

4e possibilité, tu fait un geste de trop avec un muscle. Ca arrive souvent que ce soit pour corriger une position mal équilibré ou pour des questions de matos pas adapté. Le muscle du mollet aide à faire l'extension de la cheville et donc parfois quand on est trop à cul on essaye de compenser musculairement (ce qui ne résout pas le problème car c'est pas le bon geste technique).

Bref, pleins d'options. Mais réfléchis à ta douleur, est-ce une douleur qui ressemble à une crampe musculaire, est-ce que ça ressemble à une fatigue musculaire, ou est-ce que ça semble plus être lié à une compression de ton mollet?
SkieurDuLuxembourg
SkieurDuLuxembourg
SkieurDuLuxembourg

inscrit le 13/04/20
5 messages
@phil71 je veux bien te croire, il y a beaucoup de choses comme ça qui se perdent si on n'a pas un minimum de régularité !

@Manoushlight merci pour ta réponse et ton analyse ! Je pense que tu parlais de ce sujet là ?
https://www.skipass.com/forums/sports/ski/alpin/sujet-143718.html
(je crois que tu as zappé de mettre le lien dans ta réponse) Si oui, alors je suis déjà tombé dessus et je me le suis mis de côté (j'attends juste de pouvoir me plonger à 100% dedans car j'ai vu que c'était assez technique). C'est donc une bonne chose que tu le mentionnes, je vais le parcourir avec attention.

Quand j'y réfléchis je ne pense pas que la personne ait bâclé son truc car il était impliqué, nous sommes même repassés plus tard dans le séjour car les chaussures de ma compagne lui faisaient mal aussi (à ce moment, je n'avais pas encore trop de problèmes pour ma part), ils se ont occupés du problème avec attention, etc. Je pense que sur le coup, j'aurais du insister davantage car je n'effleurais pas, ça touchait quand même plus qu'effleurer. Je le saurai pour le moment du choix de mes chaussures en tout cas.

Et je comprends ton explication sur le pied d'appui - chez moi ce serait le gauche. Et si je me rappelle bien, c'est à gauche que j'avais mal, du coup je ne comprends pas si c'est normal ou pas (normal, puisque je m'en suis peut-être davantage servi dans ma manière de skier, ou paradoxal dans le sens ou je suis censé déjà avoir plus de muscle de ce côté ). Dans tous les cas vu le peu d'exercice que je fais en temps normal je pense qu'elle a juste été forcée au cours de cette semaine - la douleur ressemblait vraiment à ce que j'ai eu dans les jambes la première fois que j'ai décidé d'aller courir pour de bon en forêt - une sorte de grosse crampe qui vient de l'intérieur, tu ne la ressens pas forcément dans les mouvements du quotidien, mais ça revient dès les premiers virages quand tu te remets en situation d'exercice. Je ne dirais pas que c'est une douleur de compression, en tout cas ça n'y ressemblait pas.

Ce que je ferai, c'est demander à ma compagne de m'accompagner au Snowhall quand tout sera ouvert à nouveau, et de me filmer d'en bas en faisant une descente en mode "habituel" - avant de prendre un cours et sans corriger quoi que ce soit dans ma façon de faire. Je ferai la même chose après avoir pris mes cours, et ça me permettra de vous montrer un avant/après et confirmer vos analyses respectives !
willski
willski
willski

inscrit le 01/03/20
19 messages
bonagva (14 avril) disait:

SkieurDuLuxembourg (14 avril) disait:

J'aimerais bien réessayer cela dit, juste pour voir xD

C'est une idée intellectuellement intéressante mais pratiquement très chiante !

Ma femme et moi avions gardé nos skis droits durant toute cette période d'inactivité et comme on a repris le ski à cause de notre fille qui grandissait et qu'il fallait enfin mettre sur des lattes, on s'est dit qu'on allait utiliser nos vieux skis le temps de vérifier que ça lui plaise bien.

Attitude à priori raisonnable, sauf que, on a passé pour de gros blaireaux le premier jour dans les cabines, ma femme m'a posé un ultimatum (nouveaux skis ou divorce) et comme ma fille prenait un pied géant à ski, ben, dès le deuxième jour, on commençait à louer du matos récent.
Ce qui nous a permis de tester plein de modèles et à la fin de saison, on achetait du matos déstocké à vil prix.

Sincèrement, on ne revient pas en arrière, ou alors, juste pour rire une fois (pas deux) ... :-)


Le shop ou j'avais fais regler mes fix sur des head X20 recuperés a un copain quand j'ai repris après 25 ans d'arret s'etait bien foutu de ma gueule. pourtant ces lattes etaient encore dans un etat neuf malgrès 18 ans au grenier.
mais c'est vrai que ca a tellement evolué que quand on a gouté aux skis modernes, meme en moins bon etat, c'est impossible de revenir en arriere.

Pour les chaussures, ma technique qui n'est peut etre pas la meilleure, c'est de mettre les chaussure sans serrer et de me mettre en equilibre sur 1 pied.
dans cette position je touche legerement plus le fond que sur 2 pieds car j'ai l'impression que mon pied "s'étale".
ensuite, je fais un reglage serré sur le premier tiers des crochets et je recommence a me mettre sur un pied tout en faisant des flexions de jambes. en cas de gène lors de ces mouvements (tibia, coup de pied, cheville, orteils ou autre) je considere que j'ai pas la bonne chaussure.
n'hesite pas a faire plein d'essais, j'ai acheté mes chaussures après une quinzaine d'essai pour ma part, mais quand j'ai trouvé la bonne paire je n'avais aucun doute, c’était comme une évidence en les essayant.
Gaetan33
Gaetan33
Gaetan33
Statut : Gourou
inscrit le 12/10/13
7668 messages
Stations : 3 avisMatos : 14 avis
francbord (14 avril) disait:

On ne passe pas forcément pour de gros blaireaux avec des skis droits. ,si quelqu'un se moque il suffit de lui proposer d'essayer, tu verras vite sa maîtrise du sujet .
perso, j'aime bien les reprendre de temps à autre pour garder quelques fondamentaux.


Ah, entièrement d'accord !

J'ai une paire de skis pratiquement droits récupérés l'hiver dernier, je pensais les balancer mais finalement ça replace et ça rappelle la progression qu'il me reste à faire ! (tout en étant moins méchants que les SL FIS!)

Sinon pour en revenir au sujet initial, bah je n'ai rien à ajouter si ce n'est que niveau technique les intervenants ici savent visiblement de quoi ils parlent (contrairement à quelques autres), donc tu peux foncer!

Et pour les cours, perso je ne peux que tu recommander des séances individuelles, c'est pas hyper cher et très utile. Perso je prends une heure, travaille ensuite ce que j'ai appris dans le cours tout seul pour essayer d'automatiser ces gestes, puis reprends, etc. Dans ton cas sur une semaine, 1h par jour (ou tous les deux jours ?) peuvent être bénéfiques je pense ! :)
Et bien sûr investir dans des chaussures à ton pied c'est primordial. Une chaussure bien adaptée ça change tout, et si tu as un pied un peu à la con ça peut tout changer !
PerGiocare
PerGiocare
PerGiocare
Statut : Expert
inscrit le 14/11/01
12K messages
Stations : 5 avisMatos : 3 avis
@SkieurduLuxembourg : un exo pas mal pour confirmer l'utilité des bâtons en ski et donc la nécessité de mettre les dragonnes = descendre dans une forêt pentue et escarpée quand on cherche des champignons ... ;)
L'idéal étant que ce soit bien humide et glissant... ;)
Message modifié 1 fois. Dernière modification par PerGiocare, 26/05/2020 - 10:04
siewicz
siewicz
siewicz
Statut : Confirmé
inscrit le 11/11/16
32 messages
Matos : 2 avis
PerGiocare (26 mai) disait:

@SkieurduLuxembourg : un exo pas mal pour confirmer l'utilité des bâtons en ski et donc la nécessité de mettre les dragonnes = descendre dans une forêt pentue et escarpée quand on cherche des champignons ... ;)
L'idéal étant que ce soit bien humide et glissant... ;)


Ça sent le vécu la
chamaco32
chamaco32
chamaco32
Statut : Expert
inscrit le 12/11/10
4716 messages
Stations : 4 avisMatos : 1 avis
PerGiocare (26 mai) disait:

@SkieurduLuxembourg : un exo pas mal pour confirmer l'utilité des bâtons en ski et donc la nécessité de mettre les dragonnes = descendre dans une forêt pentue et escarpée quand on cherche des champignons ... ;)
L'idéal étant que ce soit bien humide et glissant... ;)
J'ai viré les dragonnes depuis longtemps. C'est grave? En cas de chute, je considère que c'est plutôt un handicap d'avoir les dragonnes. Et pour déclencher l'airbag si besoin encore plus.
bonagva
bonagva
bonagva
Statut : Expert
inscrit le 26/02/08
4220 messages
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
Moui, en freeride certainement, mais si tu as vu la vidéo de SkieurduLuxembourg, il n'en est pas encore à ce type de pratique ...
Gaetan33
Gaetan33
Gaetan33
Statut : Gourou
inscrit le 12/10/13
7668 messages
Stations : 3 avisMatos : 14 avis
chamaco32 (27 mai) disait:

PerGiocare (26 mai) disait:

@SkieurduLuxembourg : un exo pas mal pour confirmer l'utilité des bâtons en ski et donc la nécessité de mettre les dragonnes = descendre dans une forêt pentue et escarpée quand on cherche des champignons ... ;)
L'idéal étant que ce soit bien humide et glissant... ;)
J'ai viré les dragonnes depuis longtemps. C'est grave? En cas de chute, je considère que c'est plutôt un handicap d'avoir les dragonnes. Et pour déclencher l'airbag si besoin encore plus.


Oui et quand ton baton se prend dans un arbre en forêt t'es content de ne pas avoir tes dragonnes !
PerGiocare
PerGiocare
PerGiocare
Statut : Expert
inscrit le 14/11/01
12K messages
Stations : 5 avisMatos : 3 avis
Oui mais SkieurduLuxembourg, c'est sur un noire sans arbre qu'il a fait sa vidéo... Pas en HP et en forêt...
Manoushlight
Manoushlight
Manoushlight
Statut : Confirmé
inscrit le 26/02/12
364 messages
Bah, perso je skie sans dragone à 75% du temps. Bien entendus dans les tracés ou si je m'y prépare je met les dragones. Je les mets vraiment pour la performance en bosse également. Mais ça me sert uniquement lorsque je dois vraiment performer, je crois que ça sert à rien pour beaucoup de monde.

Pour moi les Dragones permettent évidemment d'éviter de perdre ses bâtons et surtout d'améliorer le planté de bâton. Mais déjà 90% des gens que je vois mettre les dragones ne les mettent pas correctement et donc il y a aucune chance que ça les aide à améliorer le planté de bâton. Et par ailleurs sur les pistes, je vois moins de 2% des gens utiliser les différentes fonctions du bâton.

Je précise que mes chiffres sont totalement pas scientifique :D. Mais c'est l'impression que j'ai.

Et bien sur en Hors piste il est risqué de mettre les dragones. En cas d'avalanche si on ne peu pas fuire l'avalanche en ski, il faut jeter les bâtons voir les skis le plus vite possible, car l'un et l'autre vont participer à nous plonger dans la neige à l'intérieur d'une avalanche. Bon, après, ça c'est ce qu'on m'a dit en cours, j'ai jamais essayé!