Quels skis pour aller vite et fort hors FIS

monax1
monax1
monax1
Statut : Expert
inscrit le 01/07/05
7844 messages
Stations : 18 avisMatos : 55 avis
oui la gamme rustler se skie à +10 voir +15!
stuntmanbo
stuntmanbo
stuntmanbo
Statut : Expert
inscrit le 24/10/14
2441 messages
Il reste du BMX 115 193 sur Bittl a 300.
Skié 2 jours en 185, j’ai trouvé ça plutot pas mal, bonne dejeauge malgré le cambre prononcé, plutôt vif malgré les 2360g par ski de ma paire en 185, pas de titanal, niveau stabilité ça m’a paru ok mais j’ai besoin de plus de temps. Casse gueule en grosse croûte mais il aurai fallu comparer avec un Rene ou Hoji le même jour pour voir la différence.
L’avant du ski est souple voire mou, le reste est médium.
PerGiocare
PerGiocare
PerGiocare
Statut : Expert
inscrit le 14/11/01
12K messages
Stations : 5 avisMatos : 3 avis
Euh... Le Monsieur qui a ouvert le Topic voulait un ski pour aller vite et fort style plutôt GS... Alors un 115... ;)
Calixte
Calixte
Calixte
Statut : Confirmé
inscrit le 04/02/18
533 messages
Matos : 5 avis
On a glissé chef ! (le 115 est pour matiouf)
tcsa
tcsa
tcsa
Statut : Confirmé
inscrit le 10/05/07
16K messages
Stations : 1 avis
FLECHEDEVERMEIL ( 9 mai) disait:

Salut, j' ai une petite question concernant les plaques race et leur influence.
Est-ce qu'un sl fis ou sg fis retrouveraient un caractère civilisé en étant montés avec des fixes "à plat"?
L' absence de plaque de réhausse pourrait-elle devenir préjudiciable lors de la prise d' angle(rapport à un éventuel contact neige chaussure) ou cela s' adresse-t'il uniquement aux élites?

Bon quelques uns t'ont apporté une réponse. Le biais de leur réponse est de considérer les plaques de réhausse pour leur seule fonction de réhausse; c'est-à-dire d'éloigner le pied du sol et donc de pouvoir faire de grosses inclinaisons sans ancrer les boucles de la chaussure du pied interne dans la neige. Ben oui mais non, non, non et non.
Cette approche consiste à ignorer la fonction originelle de la plaque de réhausse par rapport au lifter qui lui n'a pour seule fonction de réhausser effectivement.
Il y a quelques années je m'étais fendu du petit dessin suivant (je sais je dessine mal :) ) :

l'idée originelle de la plaque repose sur un constat simple : lorsque tu exerces une pression (charge ) sur ton ski, elle s'exerce à la verticale de ta chaussure. Tu viens donc plier le ski au devant et à l'arrière de ta fixation. Avec une plaque de réhausse la charge est répartie et tu viens cintrer ton ski de façon plus continue augmentant ainsi la qualité de la glisse dans la courbe et donc une prise de vitesse plus importante. Modifiant aussi profondément le retour d'appui du ski, bien entendu.

Du coup si tu n'as pas le niveau pour réaliser des variations de charges importantes, la plaque, telle que conçue historiquement, n'a strictement aucun intérêt. Et si tu t'inclines beaucoup sans grande variations de charges, un simple lifter suffit. Avantage dans le cas présent, c'est la légerté du lifter. Et d'ailleurs, le lifter c'est généralisé avec les skis paraboliques justement parce que ceux-ci permettent des grosses inclinaisons faciles pour des gens avec un niveau moyen, mais insuffisant pour savoir varier la charge.
Pourquoi Stöckli vend ses skis de courses sans plaques? Tout simplement parce qu'il y ades très bons skieurs (souvent d'un âge avancé ) qui savent s'incliner, faire varier les charges sans avoir les ressources physiques nécessaires pour travailler correctement une plaque. Alors oui pour nos vétérans de la compétition, la monte sans plaque ou avec un léger lifter a du sens...
Il est dommage de ne considérer les plaques de réhausse que pour leur conséquence (éloigner le pieds du contact à la neige ) et non pour leur destination initiale.
Matiouf
Matiouf
Matiouf
Statut : Gourou
inscrit le 23/05/03
15K messages
Stations : 9 avisMatos : 55 avis
monax1 (11 mai) disait:

oui la gamme rustler se skie à +10 voir +15!

Me faudrait 195/200m alors
Matiouf
Matiouf
Statut : Gourou
inscrit le 23/05/03
15K messages
Stations : 9 avisMatos : 55 avis
À la base, je parlais Des Master de Ross
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Matiouf, 11/05/2020 - 11:02
Manoushlight
Manoushlight
Manoushlight
Statut : Confirmé
inscrit le 26/02/12
364 messages
tcsa (11 mai) disait:

Bon quelques uns t'ont apporté une réponse. Le biais de leur réponse est de considérer les plaques de réhausse pour leur seule fonction de réhausse; c'est-à-dire d'éloigner le pied du sol et donc de pouvoir faire de grosses inclinaisons sans ancrer les boucles de la chaussure du pied interne dans la neige. Ben oui mais non, non, non et non.
Cette approche consiste à ignorer la fonction originelle de la plaque de réhausse par rapport au lifter qui lui n'a pour seule fonction de réhausser effectivement.
Il y a quelques années je m'étais fendu du petit dessin suivant (je sais je dessine mal :) ) :

l'idée originelle de la plaque repose sur un constat simple : lorsque tu exerces une pression (charge ) sur ton ski, elle s'exerce à la verticale de ta chaussure. Tu viens donc plier le ski au devant et à l'arrière de ta fixation. Avec une plaque de réhausse la charge est répartie et tu viens cintrer ton ski de façon plus continue augmentant ainsi la qualité de la glisse dans la courbe et donc une prise de vitesse plus importante. Modifiant aussi profondément le retour d'appui du ski, bien entendu.

Du coup si tu n'as pas le niveau pour réaliser des variations de charges importantes, la plaque, telle que conçue historiquement, n'a strictement aucun intérêt. Et si tu t'inclines beaucoup sans grande variations de charges, un simple lifter suffit. Avantage dans le cas présent, c'est la légerté du lifter. Et d'ailleurs, le lifter c'est généralisé avec les skis paraboliques justement parce que ceux-ci permettent des grosses inclinaisons faciles pour des gens avec un niveau moyen, mais insuffisant pour savoir varier la charge.
Pourquoi Stöckli vend ses skis de courses sans plaques? Tout simplement parce qu'il y ades très bons skieurs (souvent d'un âge avancé ) qui savent s'incliner, faire varier les charges sans avoir les ressources physiques nécessaires pour travailler correctement une plaque. Alors oui pour nos vétérans de la compétition, la monte sans plaque ou avec un léger lifter a du sens...
Il est dommage de ne considérer les plaques de réhausse que pour leur conséquence (éloigner le pieds du contact à la neige ) et non pour leur destination initiale.



Merci tcsa pour ces informations super intéressantes. J'ignorais que cela avait cet effet exact, par contre en essayant des skis courses sans plaques de rehausse je crois avoir sentis ce que tu décris. Bref, c'est de ça que je parlais quand je mentionnais la cohérence du ski.

Tu as beaucoup de connaissances intéressantes, je trouve cependant dommage que tu ne les partage qu'après avoir attendu que d'autres se plantent. Tu poses la question comme si c'était une évidence, mais nous avons tous des connaissances très différentes concernant le ski et étant donné que toi tu possèdes déjà cette connaissance lorsque tu poses la question je trouve ça dommage de ne pas directement la partager.
En pédagogie on appelle ça de la pédagogie de l'échec. Pousser quelqu'un à faire une erreur pour prendre un ascendant ensuite et devenir la seule référence sur le sujet. Cette démarche tend à créer un sentiment d'échec chez les autres et à les décourager.

Bref, merci beaucoup de partager des connaissances, mais ça aurait été encore plus cool que tu partages direct le post que tu avais fait.

La prochaine fois... qui sait?
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Manoushlight, 11/05/2020 - 11:06
tcsa
tcsa
tcsa
Statut : Confirmé
inscrit le 10/05/07
16K messages
Stations : 1 avis
Manoushlight (11 mai) disait:


Merci tcsa pour ces informations super intéressantes. J'ignorais que cela avait cet effet exact, par contre en essayant des skis courses sans plaques de rehausse je crois avoir sentis ce que tu décris. Bref, c'est de ça que je parlais quand je mentionnais la cohérence du ski.

Tu as beaucoup de connaissances intéressantes, je trouve cependant dommage que tu ne les partage qu'après avoir attendu que d'autres se plantent. Tu poses la question comme si c'était une évidence, mais nous avons tous des connaissances très différentes concernant le ski et étant donné que toi tu possèdes déjà cette connaissance lorsque tu poses la question je trouve ça dommage de ne pas directement la partager.
...

Pour le coup, ça n'a rien à voir. Je partage quand je peux. Et ma santé ne me permet pas de partager longtemps et souvent... Donc, voilà, je partage avec quelques jours de retard parce qu'aujourd'hui ça va pas trop mal.
FLECHEDEVERMEIL
FLECHEDEVERMEIL
FLECHEDEVERMEIL
Statut : Confirmé
inscrit le 10/12/12
207 messages
Matos : 3 avis
Bon courage à toi si tu es malade et tous mes voeux de rétablissement!
Merci aussi pour ces éclaircissements...et comme je suis vieux et pas trop lourd, je ne vais donc pas privilégier ces plaques race .
stuntmanbo
stuntmanbo
stuntmanbo
Statut : Expert
inscrit le 24/10/14
2441 messages
Get well soon, comme on dit chez Slide Candy.
tcsa
tcsa
tcsa
Statut : Confirmé
inscrit le 10/05/07
16K messages
Stations : 1 avis
Manoushlight (11 mai) disait:


Merci tcsa pour ces informations super intéressantes. J'ignorais que cela avait cet effet exact, par contre en essayant des skis courses sans plaques de rehausseje crois avoir sentis ce que tu décris . Bref, c'est de ça que je parlais quand je mentionnais la cohérence du ski.

Si tu arrives à ressentir l'effet de la plaque de réhausse sur le cintrage du ski, je t'invite à un test assez intéressant:
Prends cinq paires de skis comme suit:
la première paire est une paire de ski avec des chants droits intégraux. C'est-à-dire un chant droit qui se continue après le point de contact avant du ski, jusqu'au sommet de la spatule.
La deuxième paire est une paire hybride avec un chant droit allant jusqu'au point de contact avant du ski et se terminant en chassis coque jusqu'en spatule.
La troisième paire est aussi une paire hybride avec un chant droit partiel. Mais cette fois-ci le chant droit s'arrête quelques centimètres après la butée avant.
Clairement la première paire tu trouveras ça dans les skis de courses et des modèles haut de gamme genre Zai Stone, Lacroix Ultime, Vist Ventina, etc.
Les seconds et troisièmes sont des dérivés de dérivés de ski de courses genre Blizzard RCca ou des Nordica Spitfire. bref des skis de piste au look de ski de courses...
La quatrième paire tu prends des Amphibio chez Elan
La cinquième tu prends un head Magnum.

Tu vas skier ses skis dans le sens que je viens te donner et essayer d'avoir toujours les mêmes trajectoires et en ayant des appuis de plus en plus puissants au fur et à mesure de tes virages.
Tu vas constater que la stabilité que tu trouves dans des appuis fort avec des chants droits intégraux disparait avec avec des chants droits partiels. Tu vas avoir la sensation que la spatule, à un moment donné, n'accroche plus, qu'elle est fuyante. Et plus le chant droit va être court, plus tu vas avoir cette sensation.
Avec l'amphibio une sensation de grande facilité d'entrée en courbe et une spatule qui va décrocher assez tardivement par rapport au ski deux et trois.
Enfin avec le magnum tu vas être supris de sa rapidité d'entré en courbe avec des prises de carres très moyennes.

Que se passe t'il?
Si tu as l'impression que la spatule est fuyante sur les skis deux et trois, c'est simplement parce que le chant droit intégral du ski un, limite la torsion longitudinal de la spatule. Donc très bonne accroche dans l'appui, mais plus difficile à rentrer en courbe. Plus la partie chant droit est courte plus le pilotage du ski est flou, mais facile à mettre en virage. On peut encore augmenter la rigidité en torsion longitudinale avec une construction tuilée en spatule. C'est ce que font encore quelque très rares régleur.
Les sensations que tu auras sur l'amphibio sont liées à une découpe particulière de la plaque titanal qui fait qu'il y a un ski droit et un ski gauche. A la zone de contact avant et en spatule, la plaque titanal a été découpé dans la longueur. Tu n'as plus qu'une demi plaque déporté. L'absence de plaque sur la carre du ski inter en spatule facilite l'entrée en virage. La présence de plaque sur la carre du ski exter favorise le pilotage au moment de l'appui.
Et pour finir le magnum. Si tu passes ton doigt le long du chant droit en spatule, tu vas sentir une légère excroissance. Cette petite excroissance à peine visible vient s'ancrer dans la neige avec très peu de prise de carre et rend le ski accrocheur en entrée de virage.

Cinq skis et cinq réactions différentes dont la seule raison est le code de construction du ski. Chant droit, pas chant droit, chant droit partiel, plaque titanal, pas plaque titanal ou plaque titanal partielle, etc... C'est pour cela qu'il y a quelques années j'avais écrit qu'il n'était pas la peine d'essayer un ski pour savoir globalement comment il allait réagir. Affirmation qui avait provoqué beaucoup d'émoi :) :) :)
pmartin
pmartin
pmartin

inscrit le 31/10/19
17 messages
Compte tenu de l'encombrement des pistes, ne vaudrait-il pas mieux un SL pour aller dynamique et fort ?
FIS ou pas FIS ?
Ou en allant du côté Rossignol, Athlete, Hero, R22 ou Konect ?
CHARLOT
CHARLOT
CHARLOT
Statut : Confirmé
inscrit le 14/12/04
2354 messages
Stations : 3 avisMatos : 8 avis
Pas fatiguant une journée en sl ?
PerGiocare
PerGiocare
PerGiocare
Statut : Expert
inscrit le 14/11/01
12K messages
Stations : 5 avisMatos : 3 avis
Sûrement lassant... ;)
willski
willski
willski

inscrit le 01/03/20
20 messages
[quote=CHARLOT (20 mai)]
Pas fatiguant une journée en sl ?
[/quote

Fatigant suivant ton niveau et la neige du jour, lassant c'est un point de vue. Pour moi c'est plus marrant un GS qu'un SL mais c'est très subjectif et de bons skieurs s'amuseront autant sur les deux
CHARLOT
CHARLOT
CHARLOT
Statut : Confirmé
inscrit le 14/12/04
2354 messages
Stations : 3 avisMatos : 8 avis
Oui je m'approche de la soixantaine et je perds du vocabulaire ;) suis fatigué ;)
Matiouf
Matiouf
Matiouf
Statut : Gourou
inscrit le 23/05/03
15K messages
Stations : 9 avisMatos : 55 avis
Oui, mais CHARLOT à raison de se poser la question. Si le sl, tu le skis comme il se doit, tu vas plus te fumer les cuissots qu avec un gs. En effet sur une même piste, avec le sl tu feras beaucoup plus de chemin et plus de courbes qui seront bien plus rayonnées, et plus dynamiques. A l extrême, si tu prends du gs normé tu vas tirer droit ce qui sera plus reposant... ;) a condition qu il n y ai pas de monde... Tout dépend du domaine... a Gourette gs, à Cauterets sl... mais un bon pistard de 15/17m de rayon sera plus polyvalent...
Message modifié 2 fois. Dernière modification par Matiouf, 20/05/2020 - 22:34
francbord
francbord
francbord
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/13
1414 messages
Donc, si on résume : station avec beaucoup de km de pistes: GS, Peu de longueur de pistes SL ,et au total même nombre de kilomètres parcourus sur les skis,
ou encore : SL tu passes du temps à skier, GS du temps dans les remontées.
tcsa
tcsa
tcsa
Statut : Confirmé
inscrit le 10/05/07
16K messages
Stations : 1 avis
francbord (23 mai) disait:

Donc, si on résume : station avec beaucoup de km de pistes: GS, Peu de longueur de pistes SL ,et au total même nombre de kilomètres parcourus sur les skis,
ou encore : SL tu passes du temps à skier, GS du temps dans les remontées.

Ben non parce que le gars il veut skier vite. Et sur un sl de 165 et 12 mètres de radius tu ne skieras jamais aussi vite que sur un gs ancienne côte 183/23.
francbord
francbord
francbord
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/13
1414 messages
Tcsa
effectivement, j'étais hors sujet.
Et à un certain âge (qui est le mien), la vitesse peut sembler un objectif un peu déraisonnable.
Matiouf
Matiouf
Matiouf
Statut : Gourou
inscrit le 23/05/03
15K messages
Stations : 9 avisMatos : 55 avis
Je répondais a CHARLOT, Sinon tcsa à raison... si tu veux aller vite et ouvrir sereinement (pour en revenir au sujet initial)... c'est mieux un GS, c'est une évidence, ceux des anciennes normes (21/23m) sont adaptés au ski libre en station à condition d'avoir le niveau et pas trop de monde...
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Matiouf, 23/05/2020 - 08:24
Marceaul
Marceaul
Marceaul
Statut : Expert
inscrit le 18/06/12
1923 messages
Stations : 2 avis
Calixte (10 mai) disait:

Sinon je me sépare toujours de mes G3 highball, relativement proche d'un bod mais avec un talon relevé pour plus de maniabilité, utile pour tourner court :)

Mais oui bien sur :D
Tchak-Tchak
Tchak-Tchak
Tchak-Tchak
Statut : Gourou
inscrit le 30/07/02
15K messages
Manoushlight (11 mai) disait:

En pédagogie on appelle ça de la pédagogie de l'échec. Pousser quelqu'un à faire une erreur pour prendre un ascendant ensuite et devenir la seule référence sur le sujet. Cette démarche tend à créer un sentiment d'échec chez les autres et à les décourager.

Qui ça, lui ??? Naaaaaaan...

:D
Calixte
Calixte
Calixte
Statut : Confirmé
inscrit le 04/02/18
533 messages
Matos : 5 avis
Marceaul (23 mai) disait:

Calixte (10 mai) disait:

Sinon je me sépare toujours de mes G3 highball, relativement proche d'un bod mais avec un talon relevé pour plus de maniabilité, utile pour tourner court :)

Mais oui bien sur :D

Laisse moi vendre des tapis :)
pmartin
pmartin
pmartin

inscrit le 31/10/19
17 messages
Matiouf (20 mai) disait:

Oui, mais CHARLOT à raison de se poser la question. Si le sl, tu le skis comme il se doit, tu vas plus te fumer les cuissots qu avec un gs. En effet sur une même piste, avec le sl tu feras beaucoup plus de chemin et plus de courbes qui seront bien plus rayonnées, et plus dynamiques. A l extrême, si tu prends du gs normé tu vas tirer droit ce qui sera plus reposant... ;) a condition qu il n y ai pas de monde... Tout dépend du domaine... a Gourette gs, à Cauterets sl... mais un bon pistard de 15/17m de rayon sera plus polyvalent...


Et un SL capable d'allonger la courbe comme polyvalent ?
Par exemple le Hero Elite ST Ti R22 dans une taille longue pour un SL. Par ex. en 172.
Skieur dans ses tests de cette année vante/vende sa capacité à allonger la courbe.
Mais c'est pas des FIS.
tcsa
tcsa
tcsa
Statut : Confirmé
inscrit le 10/05/07
16K messages
Stations : 1 avis
pmartin (25 mai) disait:

Matiouf (20 mai) disait:

Oui, mais CHARLOT à raison de se poser la question. Si le sl, tu le skis comme il se doit, tu vas plus te fumer les cuissots qu avec un gs. En effet sur une même piste, avec le sl tu feras beaucoup plus de chemin et plus de courbes qui seront bien plus rayonnées, et plus dynamiques. A l extrême, si tu prends du gs normé tu vas tirer droit ce qui sera plus reposant... ;) a condition qu il n y ai pas de monde... Tout dépend du domaine... a Gourette gs, à Cauterets sl... mais un bon pistard de 15/17m de rayon sera plus polyvalent...


Et un SL capable d'allonger la courbe comme polyvalent ?
Par exemple le Hero Elite ST Ti R22 dans une taille longue pour un SL. Par ex. en 172.
Skieur dans ses tests de cette année vante/vende sa capacité à allonger la courbe.
Mais c'est pas des FIS.

Les gs court et les sl long c'est royalement une idée de merde. C'est la garantie de ne pas avoir l'adn du produit. Sl en 165 ou 155 et gs au delà de 183 et basta.
Un ski de sl n'allonge rien du tout et n'est capable de rien. Tu poses n'importe quel ski, stop skis relevés, dans la neige, il file tout droit.
C'est juste plus facile d'allonger une courbe avec ski de sl, que de boucler une godille expert avec un gs...

En matière de ski de course, à force de vouloir faire de l'accessible, du facile, Rossignol fait des skis carrément inintéressant. Les St sont des dérivés de ski qui n'ont déjà pas l'adn de leur discipline...

Quand les minots de clubs qui rentrent en fis posent leurs Ross et essaient des volkl, des nordica, des Ato, des Salomon ou des Stoeckli, ils tombent de haut...
Message modifié 1 fois. Dernière modification par tcsa, 25/05/2020 - 14:32
chamaco32
chamaco32
chamaco32
Statut : Expert
inscrit le 12/11/10
4717 messages
Stations : 4 avisMatos : 1 avis
Question pour les spécialistes, quelqu'un a déjà essayé ces Kastle:
https://www.sport-bittl.com/en/kaestle-rx-rs-12-13-flat::116545.html
Marceaul
Marceaul
Marceaul
Statut : Expert
inscrit le 18/06/12
1923 messages
Stations : 2 avis
chamaco32 (28 mai) disait:

Question pour les spécialistes, quelqu'un a déjà essayé ces Kastle:
https://www.sport-bittl.com/en/kaestle-rx-rs-12-13-flat::116545.html

Il me semble que je les avais essayés y a quelques années. Si c'est bien ceux-là, j'avais bien aimé !!
De mémoire, c'était performant mais pas traitre, confort.
winstonsmith
winstonsmith
winstonsmith
Statut : Gourou
inscrit le 24/06/14
21K messages
C'est une sorte de GS très grand public, pas perf pour un sou.
Un pistard qui tire un peu long quoi.

Après il y a eux plusieurs versions.