Japon – Niseko (Infos pratiques)

Powder.Addict
Powder.Addict
Powder.Addict
Statut : Confirmé
inscrit le 23/07/17
17 messages
J’ai passé 2 semaines début décembre sur l’île de Hokkaido. J’étais basé à Niseko (plus précisément à Hirafu). J’ai aussi passé une journée à Rusutsu et une journée à Sapporo Teine.



>>> Niseko <<<

+ Niseko, c'est quoi?
C’est 5 domaines disposés en arc de cercle sur la même montagne avec chaque fois un petit village au pied du domaine.
La liste des 5 domaines avec le nom du village:
- Niseko Hanazono Resort – Hanazono
- Niseko Grand Hirafu – Hirafu
- Niseko Village – Niseko Village (Anciennement appelé Higashiyama)
- Niseko Annupuri Ski Resort – Annupuri
- Niseko Moiwa Ski Resort – Moiwa

Les 4 premiers domaines de cette liste sont reliés entre eux. Niseko United est le nom donné au domaine qui regroupe ces 4 resorts, et Niseko All-Mountain est le nom du forfait.

Un peu à l’écart on trouve deux petites villes : Niseko Town et Kutchan Town.

Donc quand on parle de Niseko, c'est généralement pour désigner l'ensemble de ces éléments. Mais aussi de temps en temps pour désigner un de ces éléments.


+ Présentation
On n’est pas dans un paysage de type alpin avec une vallée encaissée. On a une énorme plaine avec un gros volcan au milieu (Yotei Zan 1898m), et autour des montagnes.


Les domaines skiables de Niseko se trouvent sur une de ces montagnes, tandis que les villages se trouve dans la plaine. Quand je parle de village c’est un bien grand mot. Seul Hirafu peut prétendre au titre de village, pour les autres il s'agit plus de bâtiments éparpilliés dans la campagne environnante. Tous ces villages, ainsi que Kutchan sont reliés entre eux par différents systèmes de navette et de bus.

Niseko United est une station très international. Cela a des avantages et des inconvénients. Il ne faut par exemple pas venir ici pour espérer trouver le charme typique des villages japonais. En contrepartie il est beaucoup plus facile de trouver un japonais qui se débrouille en anglais, et il y a pas mal d’indications qui sont en anglais.

Les resorts
- Hanazono : Le bas du domaine n'est pas très intéressant, trop plat. Mais la partie haute qui se trouve de part et d'autre du télésiège « Hanazono Hooded Quad Lift #3 » possède de bonnes possibilités de ski dans les bois.

- Grand Hirafu : C'est le plus grand des resorts, le plus intéressant, et le cœur du domaine. C’est aussi le seul à posséder un vrai village, avec magasins, bars, restaurants, et un ATM. Par mis ces magasins il y a quelques supérettes. Le choix est limité et les prix plus élevés que dans les grandes surfaces de Kutchan. Hirafu 188 (Sapporo Drug Store de son vrai nom) serait la moins cher, suivit de près par Seicomart. Lawson à lui l’avantage d’être ouvert 24/24. Le Niseko Supermarket and Deli possède lui le seul ATM de Hirafu. Il se trouve à gauche quand vous rentrez dans le magasin. Il est caché tout au fond du rayon derrière un mur.

Si la rue qui traverse le village de part en part est un peu le cœur vivant du village, le bureau d’information touristique se trouve sur le haut du village, dans le Welcome Center. Le Welcome Center fait aussi office de gare routière.


Remarque : Les domaines de Hanazono et Grand Hirafu sont regroupé sous le même forfait. Il n’est pas possible de prendre un forfait uniquement pour Hanazono ou Grand Hirafu.

- Niseko Village : Celui-là il porte bien son nom. Au pied des pistes, le seul bâtiment c'est l'hôtel Hilton qui est un peu l’emblème de Niseko Village. C’est vrai que Niseko Village c’est plus vendeur que Higashiyama.

- Annupuri : Le moins intéressant des 4. Pistes orientées débutant. La liaison avec le domaine de Niseko Village peut parfois être fermé car elle nécessite de passer par le haut du domaine. Dans ce cas il faudra utiliser les navettes.

- Moiwa : Ce petit domaine a la réputation de recevoir toujours un peu plus de neige que les 4 autres. Mais comme je n'y ai pas été, je n'ai pas plus d'info. Le village de Moiwa est presque contigu à celui de Annupuri.

Villes
- Kutchan : Elle possède toutes les facilités dont plusieurs ATM et 3 supermarchés: MaxValue, Lucky and Kutchan Co-op. Le MaxValue est le plus proche, il se trouve à l’entrée de la ville en venant de Hirafu. Environ 10 min en bus depuis Hirafu. Sortir à l’arrêt de Lerch Park.
Kutchan est relié aux villages par les navettes de Niseko United Shuttle Bus et par les 2 compagnies de bus. La destination finale de ces bus est la gare de train (environ 15 min de bus depuis Hirafu).

- Niseko Town : Elle possède aussi une gare de train. Par contre, elle n’est pas desservie par les navettes, et à ma connaissance il n’y a pas non plus de bus entre la ville et les resorts. Comme je n’y ai pas été j’ai pas plus d’info sur cette ville.


+ Le domaine skiable
Le domaine se trouve entre 260m et 1200m. Le sommet de la montagne qu’il faut rejoindre à pied est à 1308 m. Le domaine est loin d’être plat, mais les accros de la pente forte vont être déçus. Et cela est vrai pour pratiquement toutes les stations à Hokkaido.

Vue depuis l’arrivée du télésiège « King Hooded Quad Lift #3 ». Vue sur le volcan et la forêt typique des stations japonaises.


Le point le plus bas du domaine de Hirafu. Avec quelques sapins, chose assez rare.


Les lieux de restauration sur le domaine se présentes souvent sous la forme d’une grande salle avec un ou plusieurs self-services.


Souvent vous pouvez aussi y mangé votre sandwich, mais le domaine de Hirafu possède une salle hors sac spécifique. Elle se trouve au niveau –1 du King Bell Hut.


Comme moi je vois que les japonais aiment bien retirer les chaussures de ski et manger leur sandwich en se dorlotant les orteils au coin du feu.


Une très bonne idée est d’avoir mis les ateliers pour le réglage du matériel dans le hall d’entrée des lieux de restauration. Cela évite de se geler les doigts si on doit retirer les gants, ou de perdre une pièce dans la neige.


Périodes et heures d’ouverture
Grand Hirafu et Annupuri ont ouvert pour la dernière semaine de novembre et ont fermé la première semaine de mai. Niseko Village et Hanazono ont ouvert début décembre et fermés vers le 10 avril. Ces ouvertures ne concernent bien sûr pas l’entièreté du domaine, mais une grande partie. Début décembre tout était ouvert sauf les secteurs uniquement accessibles par les gates et les 4 petits télésièges sur le haut du domaine. Vers le 15 décembre seul les gates sur le haut du domaine, ceux qui donnent accès à l’extérieur du domaine (backcountry) étaient encore fermés. Ils ont ouvert la dernière semaine de décembre.

Horaires : 8h30-16h30 pour Grand Hirafu et Annupuri, et 8h30-16h00 pour Niseko Village et Hanazono.

Night skiing (16h30-20h30) : Presque tous les resorts au Japon proposent du ski de nuit. Hirafu, Niseko Village, et Annupuri ne font pas exception. Par contre pas Night skiing à Hanazono. Cela ne concerne jamais l’entièreté du domaine, mais uniquement le bas de la station. Le Night skiing est inclus dans votre forfait, mais peut-être acheté séparément pour ceux qui par exemple ont un travail de saisonnier pendant la journée. Le Night skiing commence vers le 8 décembre, et se termine à la mi-mars.

Ceux qui ont les jambes peuvent donc skier de 8h30 à 20h30. Mais je suis sûr que pour certains d’entre vous ce n’est pas encore assez. Pour eux Hirafu à créer le Early morning.

Early morning : C'est pour les accros de la première trace. Cela permet de skier entre 8h00 et 8h20 sur le bas du domaine de Grand Hirafu. Cela ne concerne que le mois de janvier, et que 4 pistes. Pour avoir accès à ces heures d’ouverture matinales il y a 2 possibilités :
- Acheter le pass spécial. Le pass s'achète le matin même et coûte 500 Yen. Je trouve cela un peu cher pour faire quelques traces sur la piste.
- Par contre si vous êtes là pour la saison, le meilleur moyen d'avoir accès au Early morning est d'avoir la carte de membre Grand Hirafu Club (http://www.grand-hirafu.jp/winter/en/club/). Cette carte coûte 2000 Yen et doit s'acheter au guichet sur place. Elle n'est vendue que jusqu'au 31 décembre. Plus d’info sur http://www.grand-hirafu.jp/winter/en/gelande/early.html

Le Early morning s’achète au « .Base », et le télésiège se trouve juste à côté.


Les remontés
Les remontés sont pour la plupart modernes avec quelques tout vieux télésièges. Surtout au sommet où il y a encore plusieurs télésièges une place, typique du Japon. D’après ce qu’on m’a dit, ils n’ont plus le droit d’installer de nouveau télésiège près du sommet et donc ces vieux télésièges vont rester. Inutile de dire que début décembre il n’y avait pas de temps d’attente aux télésièges. La haute saison va de fin décembre à fin janvier.

Si vous et votre planche vous être inséparable. Vous avez le droit de l’emmené avec vous dans la télécabine. Par contre vous devrez la couvrir d’une capote. Ce n’est pas vous évitez d’attraper le tétanos en cas de relation, mais pour éviter de mouiller les sièges.


A chaque télésiège il y a une personne qui va s’assurer qu’il ne reste plus le moindre flocon sur le siège pour vous éviter d’avoir les fesses mouiller. Ajouter cela, les planches des toilettes qui sont chauffées, et vous comprendrez qu’ici on va prendre soins de vos petites fesses.


Une petite dernière pour les stations françaises qui ne savent plus quoi inventer pour attirer les riches clients russes. Si vous ne supportez pas de rentrer à votre hébergement avec de la neige sur vos chaussures ou sur vos skis, au bas du domaine, il y a des pistolets avec de l’air sous pression.


Les pistes
Ce n’est pas la principale qualité de cette station. J’ai trouvé que les pistes les plus intéressantes se trouvaient sur le domaine de Niseko Village. Les pistes les plus pentues ne sont généralement pas damées. Sinon le damage était correct. Le gros avantage est que la neige est toujours douce, vous ne skierez jamais sur de la glace. Pour quelqu’un qui veut par exemple apprendre le ski/snowboard sans se faire mal c’est l’endroit idéal.
Par rapport à la norme japonaise Niseko est considéré comme une grande station, mais si vous contentez des pistes, en un ou deux jours vous en aurez fait le tour. De plus, 1h après l’ouverture toutes les pistes sont tracées. Donc ne venez pas pour les pistes parce que vous risquez vite de vous ennuyer, surtout si vous êtes habitué aux grandes stations européenne.

Hors-piste
Les règles sont différentes d’un domaine à l’autre. Cela va de totalement interdit, en passant par toléré, a autorisé dans certains secteurs, et jusqu’à des stations totalement orientées freeride. Ce qu’il faut absolument éviter, c’est de passer sous les cordes, et de rentrer dans des secteurs fermés. Souvent le ski sous les télésièges est aussi interdit.
Ce qui est aussi interdit, c’est de sauter du télésiège. Vu la hauteur de neige c’est vrai que c’est tentant.


Niseko est une station plutôt orientée freeride avec peu d'interdiction. En ce début de saison on pouvait même skier sous la plupart des télésièges. En plus des portions de bois entre les pistes, le domaine possède aussi plusieurs secteurs dédiés aux freeride auxquels on accède par des portes (gates). Il y en 2 types.
Les gates qui donnent accès à un secteur qui se trouve sur le domaine skiable.
Les gates qui donne accès à des zones qui se trouvent en dehors du domaine (backcountry). Ce deuxième type de gate se trouve sur le haut du domaine. Le retour se fait par le bas des domaines de Hanazono ou de Annupuri. A partir de ces gates il y a aussi moyen, en marchant un peu, de joindre le sommet. Même s'ils n'ouvrent ces portes que quand ils estiment que les conditions sont acceptables, il n'y a pas de déclenchement préventif d'avalanche dans ces zones, cela reste du backcountry. De plus les secours dans ces secteurs hors du domaine skiable, vous seront facturés au prix fort. Dernière remarque, si les portes sont fermés cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas accéder à ces zones, mais pas à partir du domaine skiable, et certainement pas à partir des zones du domaine où il y a une corde qui bloque le passage. Mais quand ils ferment c'est qu'ils ont de bonnes raisons.
Même si ces zones backcountry ne présent aucun gros piège il est préférable de faire une première descende avec quelqu’un qui connaît. Le Japon à ces pièges spécifiques qui sont liés à la quantité de neige. Par exemple n’imaginer pas pouvoir remonter, ne fusse que quelques mètres, et encore moins déchaussé. Dans les espaces freeride à l’intérieur du domaine vous n’avez pas ce problème car il y a plus de passage et donc la neige est un peu plus tassée.

Forfait
La plupart des hébergements peuvent avoir une réduction d’environ 6% sur le prix du forfait.


+ Météo
C'était un peu ma crainte avant d'arrivé. Je me demandais si je n’arrivais pas un peu trop tôt pour sortir des pistes. Mais cette année c'était difficile de se tromper, car visiblement le début de saison a été excellant sur les 3 continents. En tout cas sur l'île de Hokkaido, l'hivers avait 15 jours d'avance par rapport aux autres années. Quand je suis arrivé début décembre, il y avait déjà 2m de neige (en bas). Donc les conditions que je vais décrire correspondent plus aux conditions qu'on rencontre d'habitude la 2ème quinzaine de décembre.
Même s'il y avait beaucoup de neige, ce n'était pas encore la neige sans fond dont on parle dans certain poste sur ce forum. Mais c'était très bon, la neige était douce et légère, et il a neigé tous les jours. Il y a seulement eu 2 jours où les chutes de neiges n'étaient pas assez importantes pour couvrir les traces de la veille. C'est bien la première fois où je n'ai pas de réparation à faire en rentrant. D’habitude je fini toujours par toucher au moins un caillou, surtout en début de saison. En fait, début décembre c’était déjà meilleur qu’en pleine saison en Europe.
Du point de vue température, elles oscillent généralement entre 0 et -18. Comme il neige souvent et pas uniquement la nuit, les jours de grand bleu son plutôt rare et la visibilité n'est pas toujours optimal. Il faut donc aimer le ski en forêt. Mais c'est rarement complètement bouché, même quand il neige il y a souvent un coin de ciel où le soleil arrive à percer.
En fait il n’y a que le vent qui peut de temps en temps venir jouer les trouble fêtes.
Les quantités de neige annoncées sur les sites sont toujours très inférieures à la réalité. La personne qui fait les mises à jours sur le site de snowjapan pour Hirafu, fait les relevés dans son jardin. Ce n'est pas vraiment représentatif de ce qui tombe sur le domaine skiable. De plus les données ne sont mises à jour que vers 9h (heure à laquelle vous êtes déjà sur les pistes). Le meilleur moyen pour se faire une idée de ce qui est tombé pendant la nuit est encore d'ouvrir la fenêtre le matin pour voir la quantité qu'il y a sur le pas de la porte et d'extrapoler.
La meilleure période pour la poudreuse va de mi-décembre à mi-février. Pendant cette période il neige environ 6j sur 7. Ensuite il y a de moins en moins de chute de neige, mais vu l'accumulation le manteau reste conséquent. Si vous voulez vous faire une idée par vous-même, le site snowjapan contient l'historique des 5 dernières années.

Ceux qui ne cherchent pas spécialement la grosse poudreuse et qui ne veulent pas skier sous les chutes de neige, le mois de mars est fait pour eux. En Mars il neige encore de temps en temps, et avril est pratiquement sec.

Si nous on vient pour la neige, pour les habitants c’est la corvée du matin. Il n’y a pas que le pas de sa porte à déblayer, ceux qui ont un toit plat doivent aussi régulièrement le dégager. Ils entassent la neige où ils peuvent et ensuite quand il n’y a plus de place, elle est évacuée par camion.
Une petite rue à Hirafu.


Sinon plus expéditif, c’est les routes et trottoirs chauffés. Ci-dessous la rue qui monte vers le Welcome Center. Ce qui semble être des reflets sur la photo est en fait de la chaleur qui se dégage. Cette rue fait presque 1 km et ce n’est pas la seule. En plus elle est chauffée à l’électricité. Moi qui croyait que les Japonais devaient faire attention à leur consommation depuis qu’ils ont fermés plusieurs de leurs centrales nucléaires.



+ Excursions
L'agence NGS - Niseko Ground Service (http://nisekogroundservice.jp), qui a un bureau à Hirafu à côté du Welcome Center, propose des excursions à la journée vers les stations de Kiroro et Rusutsu. Le prix comprend le transport et le forfait.
Pour Rusutsu il y a aussi la compagnie de bus Donan Bus qui propose deux aller-retour par jour. Environ 1h de trajet pour un prix de 1000 Yen par trajet.


+ Transport

A Niseko
Il y a plusieurs systèmes de navette qui relient les différents villages. Certains hébergements un peu plus à l'écart ont leur propre navettes (Parfois gratuite, parfois payante). Il y a aussi 2 compagnies de bus local.
Il n’y donc pas besoin de voiture pour se déplacer. Le plus compliqué est de s'y retrouver parmi les différents systèmes de navette.


Les navettes :
- Niseko United Shuttle : 4 lignes relient les différents villages (sauf Moiwa). A certaines heures de la journée elles permettent aussi d’aller à Kutchan. Elles sont gratuites pour les possesseurs du forfait Niseko All-Mountain (Celui qui couvre l'ensemble du domaine). Les autres devront s'acquitter d'un montant très raisonnable. http://www.nisekobus.co.jp/en/
- Grand Shuttle : Gratuite. Relie les différents quartiers de Hirafu.
- Hanazono Shuttle : Gratuite. Relie Hanazono à Hirafu en passant par Hirafu Est.
- Niseko Village Shuttle : Réserver aux personnes qui logent à Niseko Village. Relie les hébergements de Niseko Village avec Hirafu.
- Moiwa Shuttle: Gratuite. Relie Moiwa à Hirafu.

Les bus locaux (Payants) :
Niseko Bus et Donan Bus qui permettent d’aller un peu plus loin.

Remarque: Dans la plupart des bus au Japon, on monte par l'arrière et on prend un ticket. On descend par l'avant et on paye lorsqu'on descend. A l'avant du bus, un tableau indique les tarifs pour l'arrêt suivant. Lorsque vous descendez il suffit de regarder le prix qui correspond au numéro qui est sur votre ticket, et de payer le chauffeur. Il n'est pas nécessaire d'avoir le compte juste, mais il faut du cash. C'est simple et efficace.

Depuis/vers Niseko
Pour rejoindre Niseko depuis Sapporo ou l'aéroport de Chitose il y a de nombreuse compagnies de car qui font la navette (+- 40000Yen et 2h). Remarque: La plupart des hébergements proposent se s'occuper de la réservation. C'est facile et il n'y a pas de surcoût.
La deuxième option est le train, un peu moins cher mais pas de train direct, il y a généralement un changement à Otaru. Le temps de trajet est plus ou moins le même. Pas de gare à Hirafu, la gare la plus proche se trouve à Kutchan. Ensuite il y a encore 15 min de bus jusqu’à Hirafu.

Remarques:
Les stations de train fonctionnent comme les stations de métro. Pour rentrer et sortir de la zone qui donne accès aux quais, il faut scanner son titre de transport pour ouvrir les portillons.
Presque tous les trains ont des wagons avec réservation et des wagons sans. Si vous voulez être certain d’avoir une place assise il faudra donc payer un supplément.

Rejoindre l’île de Hokkaido
Avion :
Si vous arriver à avoir un billet à bon prix, l’avion reste le meilleur moyen pour rejoindre l'île d'Hokkaido.
Chitose est l'aéroport principal de Hokkaido. Il est relié à Sapporo par le train (entre 40 et 50 min). Il y a aussi des bus, mais le train est le moyen le plus pratique et le plus rapide.
Pour les stations de ski, il y a des lignes de car directes.
Remarque : Le matin, le premier train depuis Sapporo arrive à l’aéroport vers 6h50. Les premiers vols vers Tokyo décollent un peu avant 8h, ce qui peut paraître un peu cours pour l’enregistrement. Mais cela passe si on ne traîne pas, car l’aéroport de Chitose n’est pas très grand. Pour les vols domestiques, la seule condition pour pouvoir embarquer est de passer le contrôle de sécurité au moins 30 min avant le décollage.
Il n’y pas de vols direct vers Chitose depuis l’Europe. Dans la plupart des cas vous devrez passer par Tokyo, ou un autre aéroport en Asie si vous voyagez avec une compagnie asiatique (ex : Hongkong pour Cathay Pacific, Seoul pour Korean Air/KLM…
Bon à savoir : Lorsque vous avez un transfert à Tokyo, cela veut pratiquement toujours dire que la partie entre Tokyo et Hokkaido se fera sur un vol domestique. Donc vous devrez récupérer vos bagages, passer la douane, réenregistrer vos bagages, et changer de terminal. Renseigner vous lors de l’achat de vos billets et prévoyez assez de temps pour le transfert.

Autres (Juste pour dire que ça existe) :
- Les ferries. Il y a des bateaux qui relient Oarai (à1h de Tokyo) à l'île d'Hokkaido (Tomakomai). C'est pas très rapide. https://www.sunflower.co.jp/en/index.html
- Le Shinkansen (TGV japonais). Pour le moment le Shinkansen ne va que jusque à Hakodate situé au sud de l’île d’Hokkaido (4h). De là il faut prendre un train normal jusqu’à Sapporo (+4h) ou Kutchan. Pour 2030 il prévoit de prolonger la ligne à grande vitesse jusqu’à Sapporo (avec un arrêt à Niseko?). Ce qu’il faut savoir, c’est que le Shinkansen (hors JR-Pass) n’est pas vraiment bon marché, et que le seul espace de rangement pour les bagages est celui qui se trouve au-dessus des sièges (pas d’espace à l’entrée des wagons comme dans les TGV).


+ Hébergement
Il en a un peu pour toutes les bourses. Cela va de l’hôtel Hilton à l’auberge de jeunesse, en passant par la petite pension. Vous trouverez aussi des appartements à louer.
A Moiwa il y a même un Capsule hotel: http://thelodgebytnf.com/en/. Si vous venez pour quelques jours cela peut être un bon plan.

Les hébergements à Hirafu Centre peuvent être assez chers, y compris les backpackers. Mais dès qu’on s’écarte un peu les prix redeviennent très raisonnables. Par exemple à Hirafu Est les prix sont déjà moins élevés. Si vous avez une voiture c’est presque un nom sens de loger à Hirafu Centre.

Il y a une dizaines d’hostels (auberge de jeunesse), qu’on appelle ici backpakers ou même parfois guesthouse. Guesthouse est aussi le terme utilisé pour désigner un B&B/pension, ce qui porte un peu à confusion. Les backpakers sont éparpillés sur l’ensemble des villages il y en a même un à Kutchan. Un des moins cher est le « YHA Niseko Fujiyama Karimpani ». Pour ceux qui viennent en voiture, j’ai aussi entendu beaucoup de bien de Eki-No-Yado Hirafu.
Si vous êtes au moins 2, une petite pension (Guesthouse) ne vous reviendra pas spécialement plus cher qu’un backpakers.


>>> Rusutsu (400m – 994m) <<<
Autant le dire tout de suite, cette station ne m’a pas enflammée. Des pentes gentilles, mais rien de très existant.
Au pied de la station il n’y a pas de village, juste un complexe hôtelier qui appartient au propriétaire de la station. La première fois cela surprend un peu. Les guichets se trouvent dans le hall de l’hôtel. Ensuite il faut traverser tout l’hôtel et sa galerie commerçante pour accéder aux pistes. Il y a aussi un petit parc d’attraction attenant à l’hôtel, mais il est fermé en hiver.
Cette station est principalement fréquentée par des familles, et des écoles en classes de neige.

Ci-dessous, la station de Rusutsu. Dans la vallée on peut distinguer le complexe hôtelier, avec juste en face la partie West Mt. du domaine. Mais la partie du domaine la plus intéressante se trouve de ce côté de la route. Niseko est situé derrière le volcan qui se trouve au fond à gauche.


C’est sympa, pour ma venue ils avaient repeint la forêt en blanc.


Le genre de piste qu’on trouve à Rusutsu.

Il est aussi possible de skier dans les bois entre les pistes. La partie la plus intéressante du domaine se trouve sur le Mt. Isola. Le haut du Mt. Isola propose aussi quelques belles vues sur l’océan.


>>> Sapporo <<<
La ville de Sapporo n’a pas grand-chose à offrir au touriste de passage. On est à des années-lumière de Tokyo ou Kyoto. Mais si c’est votre premier séjour au Japon cela peut valoir la peine de s’y promener une demi-journée. Le seule moment à ne pas manquer est le Sapporo Snow Festival (http://snowfes.com/english/) qui a lieu début février. Il s’agit d’un festival de sculpture sur glace. Sinon le plus intéressant c’est les stations de ski autour de la ville.

Sur place, pour obtenir des renseignements :
- JR Information Desk (http://www2.jrhokkaido.co.jp/global/english/travel/info.html)
A la gare JR de Sapporo (Sortie ouest), pour tout renseignement sur les trains, et pour acheter des tickets (accepte les cartes de crédit).
Ouvert de 8h30 à 19h.

- Tourist Information Center (https://tic.jnto.go.jp/)
Se trouve dans le même bureau que le JR Information Desk.
Ouvert de 8h30-20h00.


>>> Sapporo Teine (340 m -1023 m) <<<
C’est une petite station sur la montagne qui surplombe la ville. Le domaine skiable est composé de 2 parties: Olympic et Highland. Highland est la plus intéressante. Olympic est orienté débutant. J’ai trouvé la station pas mal, au moins pour 1 ou 2 jours. En plus si le temps est beau, elle offre de belles vues sur la ville et la mer du Japon.
Je n’ai pas trouvé les pistes très intéressantes, à part la piste Kitakabe (North Face). Mais il quelques itinéraires HP à côté de la station qui sont pas mal.

HP :
A l’intérieur du domaine il y a quelques endroits dédier au ski en forêt. Ils sont marqués en hachuré sur les plans des pistes.
Pour le HP un peu plus engager, il faut sortir du domaine. Pour y accéder il faut prendre le télésiège 4 places. Au sommet, il faut contourner la cabane des pisteurs, passer devant les panneaux vous prévenant des risques liés au HP, et suivre le chemin qui passe entre les antennes de télécommunication. Il faut ensuite passer derrière l’arrivé d’un ancien téléphérique (Sous le téléphérique il y a quelques barres rocheuses pour les plus téméraires). Juste après ce bâtiment désaffecté vous chaussez, et faites une traversée de quelques dizaines de mètre pour arriver à l’entrée du premier vallon. Vous pouvez aussi continuer votre traversé pour accéder aux vallons suivants, mais au plus vous allez loin, au plus vous allez tomber bas par rapport au domaine. Le premier vallon permet d’arriver un peu au-dessus de la gare d’arrivé de la télécabine qui relie Olympic et Highland.

Neige :
Quand j’y suis passé mi-décembre, la neige était moins abondante et un peu moins légère que à Niseko.

Accès :
La compagnie de bus Bigruns propose un pack trajet+forfait. Hokkaido Resort Liner est aussi active sur ce trajet (et peut-être d’autre encore).
Sinon le plus simple est de prendre le train jusqu'à Teine Station (10-15 minutes depuis Sapporo Station) et là prendre un le bus n° 70 jusqu’à la station de ski (30 minutes). Le bus se trouve à la sortie Sud, panneau n°3. Toutes les infos se trouve sur le site du resort.
Vous pouvez monter dans le bus avec votre matériel de ski, mais vous êtes sensé le mettre dans un sac. Un simple sac plastique fera l’affaire, ce n’est pas grave si cela dépasse, c’est juste pour la forme.

Bon à savoir :
Comme les stations de Rusutsu, Teine, Sahoro and Nakayama-Toge font partie du même groupe (Kamori Kanko), l’achat d’un forfait journée à Rusutu, me donnais droit à 50% sur l’achat d’un forfait journée dans une des autres stations.


>>> Spécificités <<<
- Argent : Il y a encore pas mal d’endroit où la carte de crédit n'est pas acceptée, comme dans les bus, dans certains restaurants et bars, ou même dans certain type d'hébergement (habituellement dans les hôtels cela ne pose pas de problème). Même dans les gares les distributeurs de ticket n’acceptent pas les cartes de crédit. Et il n'y a pas toujours de guichet, ou alors avec des heures d'ouvertures limitées.
De plus le Japon est le pays des distributeurs automatiques, il en a partout et pour tout. Donc il faut toujours avoir du cash sur soi.

- Anglais : Très peu parlé, sauf dans les endroits touristiques où ils ont l’habitude de voir des touristes étrangers. Et même dans ces endroits il faut parfois reformuler sa question autrement. De plus ici on y parle l’anglais made in Australie/NZ, ce qui fait que les expressions et le vocabulaire peuvent parfois être un peu différent de ce que vous avez appris à l’école.

- Adresse : La plupart des rues n'ont pas de nom. Une adresse se présente sous la forme : région, préfecture, localité, quartier, n°. Donc sans carte c’est pas toujours évident à trouver.

- Si vous compter louer une voiture faite attention au modèle sinon vos skis risquent de pas rentrer dedans. Ci-dessous, au premier plan, le modèle limousine.



>>> Budget <<<
Quelques exemples de prix
Bus Hirafu - JR Station Kutchan : 390 Yen
Bus Hirafu - Supermarché MaxValue : 320 Yen
Train Kutchan - Sapporo : 1840 Yen
Train Sapporo - Chitose : 1070 Yen
Train Sapporo - Teine : 260 Yen
Bus Teine Station - Teine Resort (Highland) : 390 Yen
Avion Europe-Chitose: Autour de 550 €, avec 2 bagages en soute.
Nourriture (En cuisinant moi-même) : 1200Yen/j.


>>> Pour qui <<<
+ Hokkaido
Pour tous les amoureux de poudreuse. On retrouve les mêmes conditions de poudreuse ailleurs au Japon. Mais de pars sa situation plus au nord, les conditions y sont plus constantes (neige toujours très légère) et la saison y est plus longue.

+ Niseko
Les Plus :
- Ils ont toute les facilités pour accueillir les voyageurs étrangers : personnes qui parle anglais, nombreuses connections avec l’aéroport, tous les types d’hébergements.
- C’est animé le soir (A Hirafu uniquement): Bars, restaurants. Il y a aussi de nombreux Onsen comme partout au Japon.
- Le HP. Le ski entre les arbres et les espaces HP accessibles depuis les gates sont un peu l’ADN de Niseko.

Les moins :
- Station sans aucun charme. C’est pas l’endroit idéal pour découvrir la culture japonaise.
- Pas de vol direct vers Hokkaido depuis l’Europe.
- En pleine saison c’est un peu la course à la trace (mais comme pour tous les endroits un peu connus dans le monde).

Si vous compte y aller n’attendez pas 10 ans, car ils n’arrêtent pas de construire. Le problème est qu’ils n’ont pas la possibilité d’agrandir le domaine skiable. Donc chaque année cela fait un peu plus de monde.


>>> Ressources <<<
D’abord un livre,
Snow search Japan : Un très bon livre pour avoir un aperçu des principales stations japonaises. Le livre commence à dater, mais la plupart des infos sont toujours valables et en tout cas je n’en connais pas d’autre. https://www.wsg-media.com/publications/snow-search-japan.html

Le site de référence : www.snowjapan.com

+ Niseko
Niseko United : http://www.niseko.ne.jp/en/
Bulletin avalanche (qui est aussi disponible sur snowjapan) : http://niseko.nadare.info/

http://www.grand-hirafu.jp/winter/en/
http://www.hanazononiseko.com/en/snow/
http://www.niseko-village.com/en/
http://www.annupuri.info/winter/english/
http://niseko-moiwa.jp

http://www.nisekotourism.com

Niseko town : http://www.town.niseko.lg.jp/english/
Kutchan : http://www.niseko.co.jp/en

2 sites par mis d’autres, mais qui fournissent pas mal d’informations
- https://www.japan-guide.com/e/e6720.html
- http://skiasia.com/ski-resorts/niseko-united-guide/

+ Transport
- Niseko Bus: http://www.nisekobus.co.jp/en/
- Donan Bus: http://donanbus.co.jp/
- JR Bus (en japonais): http://www.jrhokkaidobus.com/


Train
- JR Hokkaido Railway Company : http://www2.jrhokkaido.co.jp/global/
- Des infos en français : https://www.japan-rail-pass.fr
- HyperDia est un site indépendant qui référence les lignes et les horaires pour les trains, ainsi que les lignes aériennes et certains bus longue distance. C’est un outil très pratique. http://www.hyperdia.com/

Avion
- Aéroport de Chitose (CTS) : http://www.new-chitose-airport.jp/en/
- La liste des compagnies aériennes qui desservent l’aéroport de Chitose : http://www.new-chitose-airport.jp/en/airport/airline/dmstc.html.

Compagnies de car entre Chitose et Niseko
- Hokkaido Resort Liner : http://www.access-n.jp/resortliner_eng/winter/
- White Liner : http://www.goodsports.co.jp/white/ski-bus/niseko-chitose/
- Niseko Bus : http://www.nisekobus.co.jp/en/index.html
- Big Runs : http://bigruns.com/winter/kuukou.html
- Chuo Bus : http://www.chuo-bus.co.jp/sightseeing.en/ski/chitose-niseko.php


+ Hébergements
Jalan le site de réservation en ligne le plus connu au Japon : https://www.jalan.net/en/japan_hotels_ryokan/


+ Autres
Teine : http://www.sapporo-teine.com/snow/lang/en/
Rusutu : http://www.hokkaido-rusutsu.com (http://www.hokkaido-rusutsu.com/en-gb/mountains-2017-18/rusutsu-focus)

Sapporo : http://www.sapporo.travel
Déplacement à et autour de Sapporo : https://www.sapporostation.com/

Travailler au Japon: https://www.boobooski.com

Sinon les sites Internet japonais/sur le Japon sont souvent très bien faits. Le problème c’est qu’il y en a tellement qu’on est vite noyé, et ils ne sont pas toujours entièrement (ou pas du tout) traduit en anglais.
- www.skijapan.com
- http://skiing-hokkaido.com
- https://uu-hokkaido.com
- http://en.visit-hokkaido.jp
- https://www.tourisme-japon.fr


Une autre source d’info se sont les forums australiens.
https://www.ski.com.au/xf/forums/japan.51



N’hésitez pas à rajouter des infos.
Powder.Addict
Powder.Addict
Statut : Confirmé
inscrit le 23/07/17
17 messages
Note complémentaire concernant les vols sur les compagnies japonaises
Japan Airline, ANA…
Ces compagnies appliquent des règles très restrictives sur la taille des bagages. Si vous ne voulez pas payer les 20.000 Yen qui sont d’application pour les oversize bagages, le total (Longueur + Largeur + Hauteur) ne peut pas dépasser 203cm. En dévissant les fixations de mon snowboard cela passait tout juste. Mais avec des skis, surtout des fats, je ne vois pas très bien comment faire.

Lors de mon transfert à Tokyo, ils n’ont pas prêté attention à la taille de mes bagages. Et j’ai eu un retour d’une autre personne qui est aussi passé sans problème à Tokyo alors qu’il avait un sac avec 2 paires de ski, et qui était donc très largement au-dessus de la taille maximal.
Par contre lors de l’embarquement à Chitose, ils se sont mis à 2 pour estimer la taille de mon snowboard (un moment j’ai bien cru qu’ils allaient sortir le mètre).

Le problème est que la plupart des compagnies étrangères ont un codeshare avec une de ces compagnies pour le trajet entre Tokyo et Chitose. Donc difficile de les éviter. J’avais aussi envisagé de prendre un vol jusqu’à Tokyo et ensuite de prendre un vol low cost. Déjà c’est moins pratique, et en plus il n’y a pratiquement pas de différence de prix entre un vol Europe-Tokyo et Europe-Chitose. Donc au final cela reviendrait pratiquement au même prix que si je payais le supplément.

Si vous avez eu des expériences bonne ou mauvaise, cela m’intéresse. Je suis aussi preneur de tout bon plan.
mere_michele_prod
mere_michele_prod
mere_michele_prod
Statut : Confirmé
inscrit le 16/02/11
1914 messages
Stations : 2 avisMatos : 1 avis
Sympa ça !

D'après toi quelle est la meilleure période pour partir ?

Budget total du trip ?
winterbzh
winterbzh
winterbzh

inscrit le 06/12/12
7 messages
Stations : 1 avis
Merci pour ce descriptif bien détaillé et plein de conseils pratiques.
Sympa de partager ce type d’experience pour aider ceux qui envisagent le voyage.
rodo_af
rodo_af
rodo_af
Statut : Confirmé
inscrit le 24/11/05
2109 messages
Merci pour ce topic. Ventoux : les constructions Poma seront pour 2019... Donc autant attendre un peu avant d'y retourner...

>> D'autres infos sur le web en français...
Rusutsu : https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/station-rusutsu-986.html
Niseko Village : https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/station-niseko-village-958.html
Hanazono : https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/station-hanazono-935.html
Grand Hirafu : https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/station-grand-hirafu-933.html
Annupuri : https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/station-annupuri-944.html
NobruDude
NobruDude
NobruDude
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
275 messages
Stations : 19 avisMatos : 4 avis
@PowdeAddict : super ce feedback complet sur ton expérience ! J'aurai 2 questions, vu qu'on pense sérieusement à aller faire un pèlerinage nippon dans les années qui viennent : pareil que la Mère Michel, j'suis pas très fort en conversion Yen/Euros ;-) , alors au total, ça t'a couté combien en gros en Euros ? Et sais-tu, pour avoir discuté avec d'autres européens et/ou japonais, si Niseko et Hokkaido font partie des bons/meilleurs spots du Japon ?
Powder.Addict
Powder.Addict
Powder.Addict
Statut : Confirmé
inscrit le 23/07/17
17 messages
@mere_michele_prod & @NobruDude

Budget total, environ 1600€.
Les postes les plus importants sont:
- Le billet d'avion
- Le forfait
- Le logement: C'est ici que cela peut le plus varier d'une personne à l'autre. Suivant le type de le logement et la période.
Le poste nourriture n'est pas très important. Il y a moyen de manger pas cher au Japon. Même sur les pistes il y a des plats très abordables.
A noter que même les food trucks sont arrivés jusqu'à Hirafu. Ils se trouvent à côté du Seicomart.

La meilleur période pour la poudreuse, c'est de mi-décembre à mi-février, et certaines années on peut y inclure la dernière quinzaine de février. Février est peut-être un peu plus calme d'un point de vue affluence.

Du point vue neige Hokkaido est ce qui se fait de mieux, tous les touristes que j'ai croisés étaient unanimes là-dessus. C'est surtout vrai si on compare sur une longue durée. Sur une semaine, avec un peu de chance, il y a moyen d'avoir des conditions similaires dans presque n'importe quelle station japonnaise. Mais pour le reste je ne pense pas que ce soit mieux que dans le reste du Japon.
Sur l'île d'Hokkaido, Niseko est certainement la station qui a le plus d'atout. Elle n'est pas la meilleurs sur l'entièreté des critères, mais d'un point vue global elle est devant les autres.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Powder.Addict, 25/05/2018 - 21:53
Cedski
Cedski
Cedski
Statut : Confirmé
inscrit le 10/11/01
10K messages
Cool ton post Power.addict !
Très complet !

Ca donne envie d'y retourner....
3 ans déjà...
monax1
monax1
monax1
Statut : Expert
inscrit le 01/07/05
7586 messages
Stations : 18 avisMatos : 55 avis
excellent merci...
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9269 messages
Très bon post ! :)
sa4810
sa4810
sa4810

inscrit le 24/07/11
85 messages
Matos : 2 avis
Salut,

Super ton post. Plein d'enseignements !
Je vais pour ma part skier au Japon au mois de Janvier. Mais dans ton post, j'ai vu : [quote=Les règles sont différentes d’un domaine à l’autre. Cela va de totalement interdit, en passant par toléré, a autorisé dans certains secteurs, et jusqu’à des stations totalement orientées freeride.]

Je n'irais pas sur Hokkaido mais plus vers Nagano pour 5 jours. Je comptais aller peut être Hakuba, Myoko, Nozawa onsen. Mais quand l'on voit la carte de Nozawa Onsen, c'est barré de partout pour le freeride.
Je compte circuler un peu entre les stations. Mais comment repérer les stations "freeride" ? Aurais-tu des conseils ? Merci
Message modifié 1 fois. Dernière modification par sa4810, 20/09/2018 - 22:00
Jidé.
Jidé.
Jidé.
Statut : Confirmé
inscrit le 28/11/01
1059 messages
On est un peu hors sujet mais je te réponds rapidement :
Pour Nozawa Onsen, tu peux faire du freeride quasi partout, sauf sous les remontés mécaniques.
Pour Hakuba, de mon souvenir pas de restrictions sur Happo One et Cortina.
Par contre sur Hakuba 47 c'est interdit quasiment partout à l'intérieur du domaine skiable (sauf zone réglementée avec un dossard, mais ce n'est pas très intéressant.

Myoko jamais allé, mais il me semble que c'est assez restrictif.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Jidé., 21/09/2018 - 10:30
sa4810
sa4810
sa4810

inscrit le 24/07/11
85 messages
Matos : 2 avis
Merci Jidé !
Je sais que c'était un peu hors sujet. J'ai d'ailleurs hésité à en lancer un nouveau
Foobar
Foobar
Foobar

inscrit le 28/09/18
4 messages
Bonsoir,

Pour ceux qui veulent d'autres informations sur Niseko et ses environs...

Cela fait près d'un mois que je prépare mon premier voyage à Niseko avec une optique uniquement hors-piste.
Ci-dessous vous trouverez donc le résultat de mes recherches !

Date de départ de Paris : mi-janvier 2019. Selon les locaux que j'ai eu au téléphone, c'est la meilleure période (mi-janvier, mi-février)
si vous voulez faire du freeride sur une neige vierge non tracée *presque* tous les jours.

Comme les pistes officielles sont tracées très rapidement, pour le freeride, j'ai préféré opter principalement pour des organismes de Cat skiing:
- Iwanai
- Shimamaki
- Rising Sun
- Weiss powder Cat

En effet, pour un déplacement aussi lointain, il faut trouver une formule qui *doit* pouvoir vous garantir de trouver des sentiers vierges tout au long de vos rides :)
Après moult lectures sur le net, le Cat Skiing est le moyen qui se rapproche le plus possible de ce but. Il y a aussi l'héli-ski. Mais contrairement au Canada, les montagnes ne sont pas hautes, donc l'intérêt est moindre. Et d'un point de vue financier c'est vraiment beaucoup plus cher que le Cat Skiing pour un gain en dénivelé verticale pas si différent. Lors des sessions de freeride vous serez encadrés par de guides/moniteurs. Donc, vous serez presque sûr à chaque moment de la journée de skier aux bons endroits et aux meilleurs moments. Partir skier au Japon : sans guide, ne parlant pas Japonais et ne connaissant pas les stations de ski, c'est à mon avis le meilleur moyen de perdre du temps et donc de ne pas pouvoir profiter de toute cette bonne neige légendaire d'Hokkaido !

De plus, tous ces organismes viennent vous prendre à votre hôtel et vous ramènent à celui-ci à la fin de la journée de ski (si vous êtes dans la région de Niseko). Donc pas de souci pour trouver le bon bus et la peur d'arriver en retard. En effet au Japon, l'heure c'est l'heure. Si vous n'êtes pas là à l'heure convenue, ils partent sans vous. C'est clairement admis dans la coutume Japonaise.

Pour finir, j'ai aussi opté pour "Hanazono Power Guide", ce n'est pas du Cat Skiing mais avec la formule "First Track Guaranteed" vous êtes sûr d'avoir au moins la montagne que pour vous la première heure (de 7h30 à 8h30) et donc de faire les premières traces :) :)

Quant au logement, Niseko est vraiment hors de prix. Bon si vous êtes adeptes des dortoirs, alors pourquoi pas....:( Mais vous pouvez aussi prendre une chambre single dans un (vrai) hôtel sur Kutchan (pas loin de Niseko) pour un prix vraiment abordable ! Pour ma part je suis passé par le site Boo... Attention, Niseko et ses environs sont très très demandés donc les logements partent très très vite. Pour ceux qui veulent faire du vrai local, vous pouvez essayer de passer par Air..., mais c'est aussi cher que les hôtels à Kutchan pour un confort très très spartiate.

Bien entendu, je vous conseille de prendre une assurance annulation et assistance en directe pour compléter celle de votre carte bleue (en cas de dépassement de votre plafond).

Donc ce post, j'ai volontairement omis de préciser les prix étant donné que vous pourrez tout trouver sur leurs sites WEB.

Voilà j'espère que mes recherches vont pouvoir aider ceux qui ont un projet de skier au Japon.

Bon ride à vous......
ak
ak
ak
Statut : Gourou
inscrit le 06/02/03
67K messages
Foobar (28 sept.) disait:

Bonsoir,

Pour ceux qui veulent d'autres informations sur Niseko et ses environs...

Cela fait près d'un mois que je prépare mon premier voyage à Niseko avec une optique uniquement hors-piste.
Ci-dessous vous trouverez donc le résultat de mes recherches !

Date de départ de Paris : mi-janvier 2019. Selon les locaux que j'ai eu au téléphone, c'est la meilleure période (mi-janvier, mi-février)
si vous voulez faire du freeride sur une neige vierge non tracée *presque* tous les jours.

Comme les pistes officielles sont tracées très rapidement, pour le freeride, j'ai préféré opter principalement pour des organismes de Cat skiing:
- Iwanai
- Shimamaki
- Rising Sun
- Weiss powder Cat

En effet, pour un déplacement aussi lointain, il faut trouver une formule qui *doit* pouvoir vous garantir de trouver des sentiers vierges tout au long de vos rides :)
Après moult lectures sur le net, le Cat Skiing est le moyen qui se rapproche le plus possible de ce but. Il y a aussi l'héli-ski. Mais contrairement au Canada, les montagnes ne sont pas hautes, donc l'intérêt est moindre. Et d'un point de vue financier c'est vraiment beaucoup plus cher que le Cat Skiing pour un gain en dénivelé verticale pas si différent. Lors des sessions de freeride vous serez encadrés par de guides/moniteurs. Donc, vous serez presque sûr à chaque moment de la journée de skier aux bons endroits et aux meilleurs moments. Partir skier au Japon : sans guide, ne parlant pas Japonais et ne connaissant pas les stations de ski, c'est à mon avis le meilleur moyen de perdre du temps et donc de ne pas pouvoir profiter de toute cette bonne neige légendaire d'Hokkaido !

De plus, tous ces organismes viennent vous prendre à votre hôtel et vous ramènent à celui-ci à la fin de la journée de ski (si vous êtes dans la région de Niseko). Donc pas de souci pour trouver le bon bus et la peur d'arriver en retard. En effet au Japon, l'heure c'est l'heure. Si vous n'êtes pas là à l'heure convenue, ils partent sans vous. C'est clairement admis dans la coutume Japonaise.

Pour finir, j'ai aussi opté pour "Hanazono Power Guide", ce n'est pas du Cat Skiing mais avec la formule "First Track Guaranteed" vous êtes sûr d'avoir au moins la montagne que pour vous la première heure (de 7h30 à 8h30) et donc de faire les premières traces :) :)

Quant au logement, Niseko est vraiment hors de prix. Bon si vous êtes adeptes des dortoirs, alors pourquoi pas....:( Mais vous pouvez aussi prendre une chambre single dans un (vrai) hôtel sur Kutchan (pas loin de Niseko) pour un prix vraiment abordable ! Pour ma part je suis passé par le site Boo... Attention, Niseko et ses environs sont très très demandés donc les logements partent très très vite. Pour ceux qui veulent faire du vrai local, vous pouvez essayer de passer par Air..., mais c'est aussi cher que les hôtels à Kutchan pour un confort très très spartiate.

Bien entendu, je vous conseille de prendre une assurance annulation et assistance en directe pour compléter celle de votre carte bleue (en cas de dépassement de votre plafond).

Donc ce post, j'ai volontairement omis de préciser les prix étant donné que vous pourrez tout trouver sur leurs sites WEB.

Voilà j'espère que mes recherches vont pouvoir aider ceux qui ont un projet de skier au Japon.

Bon ride à vous......



c'est un publi reportage?
il manque les liens....
Foobar
Foobar
Foobar

inscrit le 28/09/18
4 messages
Non ce n'est pas un publi-reportage :( :( ?????
C'est juste pour partager le fruit de mes recherches ; pur altruisme d'un rider fou qui pense à partager sa passion sur un site parlant de ski .....
Après pour les liens, comme indiqué, quand tu ne sais pas tu demandes à : Qwant, Google..... :) :)

Très bon ride à toi :)
Bubulefou
Bubulefou
Bubulefou
Statut : Confirmé
inscrit le 26/02/13
1011 messages
Super compte rendu.
J'ai bien aimé Sapporo Teine (1 journée) également. Rusutsu c'était pas mal, certains passages dans les arbres sont vraiment chouettes, mais quand j'y suis allé il n'y avait pas de neige fraiche. Seulement 6m (!) de neige ancienne :(
Je conseille Asaidake sur Hokkaido. Mais ma préférée est Hakkoda, près d'Aomori. Il y a un peu plus de pente qu'à Hokkaido.
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9269 messages
Foobar (28 sept.) disait:

Non ce n'est pas un publi-reportage :( :( ?????
C'est juste pour partager le fruit de mes recherches ; pur altruisme d'un rider fou qui pense à partager sa passion sur un site parlant de ski .....
Après pour les liens, comme indiqué, quand tu ne sais pas tu demandes à : Qwant, Google..... :) :)

Très bon ride à toi :)


Bon franchement pour moi tu fais de la pub pour ta boite en t'incrustant sur un forum.
Tu n'as que ce message et le précédent ou tu fais de la pub pour ta boite...rien d'autre sur skipass.
Tu n'est pas le premier venu à venir faire sa petite pub en douce sur skipass.
Foobar
Foobar
Foobar

inscrit le 28/09/18
4 messages
marc ( 4 oct.) disait:

Foobar (28 sept.) disait:

Non ce n'est pas un publi-reportage :( :( ?????
C'est juste pour partager le fruit de mes recherches ; pur altruisme d'un rider fou qui pense à partager sa passion sur un site parlant de ski .....
Après pour les liens, comme indiqué, quand tu ne sais pas tu demandes à : Qwant, Google..... :) :)

Très bon ride à toi :)


Bon franchement pour moi tu fais de la pub pour ta boite en t'incrustant sur un forum.
Tu n'as que ce message et le précédent ou tu fais de la pub pour ta boite...rien d'autre sur skipass.
Tu n'est pas le premier venu à venir faire sa petite pub en douce sur skipass.


A la base je pensais que skipass était un endroit de partage pour les passionnés de ski.
Rassure moi, "pass" dans Skipass, c'est bien bien pour passion. Si ce n'est pas
le cas alors je ne comprends pas le but de ce forum.

Apparemment tu n'as jamais projeté de partir skier au Japon par toi-même et donc tu ne connais
la difficulté à construire ce voyage de A à Z. En effet, ton "raisonnement" n'apporte aucune preuve
irréfutables et logiques de tes dires. Cela démontre un manque de profondeur dans tes
accusations, désolé de te dire cela !

En effet reprenons tes arguments:

- "Tu fais de la pub pour ta boîte..."
Ou as-tu vu une URL ou un email ou la marque de ma "boite" ?????
C'est à dessein que je n'ai mis aucunes URL. Le passionné doit ou moins faire un *petit*
effort de recherche. Si tu étais allé un petit peu plus loin dans ton raisonnement tu serais
allé sur Qwant (ou Google) pour vérifier la construction logique de mon séjour et la
cohérence de mes options ? De plus, tu aurais vu que toutes les entreprises (indépendantes
entre elles) que j'ai citées sont Japonaises et gérées exclusivement par des Japonais
ou Américains (PAS PAR des francophones !! ). Alors, pourquoi se seraient-ils concertés
pour écrire, en Français sur un forum Français, un soi disant publi-reportage sans mettre
en avant explicitement leurs marques/sites web pour réserver ??? Si c’était un vrai publi-reportage
tu devrais pouvoir retrouver une copie exacte de mon texte dans d’autres forums (français ou étrangers)
Ce qui n’est absolument pas le cas !!!

- "Tu n'as que ce message..", il y a toujours un commencement quand on participe à un forum.
Ce n'est pas au nombre de messages que l'on mesure la qualité et la pertinence du
contributeur !! Comme déjà expliqué, il se trouve que j'ai voulu partager le fruit de
mes recherches pour éviter à d'autres de *perdre* du temps.

Revenons à tes messages, je les ai parcourus:
- Dans aucun de tes messages tu n'as pris de temps de partager longuement et posément (plus de 5
phrases) une problématique, un projet ou une réflexion de ta part. Toutes les fois tu réagis
à des sujets, certes, mais ta contribution est minime.
- J'ai trouvé aussi beaucoup de platitudes,

A l'aune de tes messages, si je devais emprunter ton approche simpliste je pourrais dire:
"Pourquoi il écrit ces messages qui n'apportent rien au débat. Qu'est ce qui veut dire". Au lieu
de cela, j'ai pu déceler dans tes posts quelqu'un qui aime bien le ski (comme moi) et qui contribue à
sa façon au débat. Après tout, c’est un forum sur le ski, pas le journal officiel.

Au final, tu peux ne pas aimer ceux qui veulent partager (gracieusement) leur projet de freeride au Japon, mais
dénigrer gratuitement ma contribution (en étayant nullement) sur ce forum de passionnés de ski, c'est
très très léger de ta part....


Désole de réagir comme cela, mais cela m'a pris de longues nuits et journées pour monter mon projet
de ski freeride au Japon. J'ai (peut être naïvement) pensé que cela pourrait intéresser quelqu'un.
Mais il se trouvera toujours un aigris ou un sceptique pour croire à une manipulation de l'auteur
et NE PAS penser que l'être humain puisse tout simplement donner sans penser nullement à recevoir......

Tu remarqueras que j'ai pris le temps de construire ma réponse (plus de 5 phrases): en répondant
point par point à ton texte, en apportant des arguements sur le pourquoi de mon message et en
critiquant tes anciens posts. J'aurais manqué de probité de ne pas appliquer à moi même ce que
je te reproche.

Voilà c'est ma troisième contributions :))))

Très bon ride à toi
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Foobar, 04/10/2018 - 23:07
kevarms
kevarms
kevarms
Statut : Confirmé
inscrit le 05/11/09
14 messages
Hello hello, superbe articles.
J’y suis allez il y a 3 ans et c’est vraiment fantastique. J’y retourne cette année mais je suis seul do,c si vous connaissez quelqu’un qui veut venir avec moi, ça sera avec plaisir. Bon dimanche
Foobar
Foobar
Foobar

inscrit le 28/09/18
4 messages
kevarms ( 7 oct.) disait:

Hello hello, superbe articles.
J’y suis allez il y a 3 ans et c’est vraiment fantastique. J’y retourne cette année mais je suis seul do,c si vous connaissez quelqu’un qui veut venir avec moi, ça sera avec plaisir. Bon dimanche

Hello,

J'y vais du 9 Janvier au 3 février. Mon camp de base sera autour de Niseko (Hokkaido). Si cela te dit !
Tu peux le contacter en mp. Très bonne soirée.
Powder.Addict
Powder.Addict
Powder.Addict
Statut : Confirmé
inscrit le 23/07/17
17 messages
Les dernières nouvelles de powderland

> Shopping
La supérette Niseko supermarket & Deli a fermée, ainsi que l’ATM qui s’y trouvait. Par contre il y a maintenant un ATM à l’entrée du Sapporo drugstore (Hirafu 188), ainsi qu’un Currency Exchange.
Le Seicomart a aussi son ATM, et son Currency Exchange. Celui du Seicomart propose un peu plus de devise.

Un 7-Eleven a ouvert à Hirafu East, à l’intersection Yamada. Il possède aussi un ATM (7-Bank). Les ATM 7-Bank sont les seuls que je connaissent qui ont un menu en français.

> Investissement
Du côté des investissements, c’est Hanazono qui est la plus active. Ils ont commencés de gros travaux, comme ci-dessous sur le front de neige.

La saison prochaine Hanazono va étendre son domaine sur une montagne adjacente, ils ont déjà tracés les pistes. Les pistes sur cette extension seront orientées débutant. Ils ont prévus 2 nouvelles télécabines et 4 nouveaux télésièges. Dont un télésiège avec sièges chauffants et Wifi.
Du côté de Annupuri une liaison avec Moiwa est planifiée. Mais c’est pas pour tout de suite, car ils n’ont pas encore les autorisations
Hirafu n’est pas en reste, mais se concentre sur l’immobilier.
Une seule constante, tous ces investissement concerne le haut de gamme et visent à attirer la clientèle asiatique aisée.
Tous les détails dans les numéros 50 et 52 du magazine Powderlive: https://www.powderlife.com/magazine/

> En bref
- Niseko a accueillit son premier Cabin hôtel. C’est la chaîne First Cabin Hotel qui a ouvert cet hôtel. Il se trouve à côté du MaxValue à la sortie de Kutchan. C’est entre un capsule hôtel et une chambre d’hôtel normal. Par contre je trouve que c’est un peu chère pour ce que c’est. https://first-cabin.jp/fr/hotels/31
- Pour ceux qui veulent des infos en arrivant, il y a un iCenter dans la salle d’attente de la gare de Kutchuan. Sinon il y a le Welcome center à Hirafu.
- Si vous ne savez que faire de vos bagages, le Welcome center a un Bagage storage. Ouvert de 8h30-16h00, et 500 Yen par bagage.
- Si vous n’êtes pas fatigué après votre journée de ski, à Hirafu il y a une salle avec un petit mur d’escalade. http://www.nacadventures.jp/en/climbing/niseko
- Yamato : C’est une compagnie qui propose un service de livraison de bagage de porte à porte, pour éviter de devoir les porter dans les transports en commun. C’est un service très utilisé au Japon. Un touriste qui était dans le même hébergement que moi, c’est fait livrer un sac à roulette avec une paire de ski et une paire de chaussure (taille environ 180 x 30) depuis Tokyo pour 2300 Yen. http://www.global-yamato.com/en/hands-free-travel/scene02.html

> Des infos sur le ski de rando
Le site d’un expatrié qui partage sa passion pour le ski de rando sur l’île d’Hokkaido: https://hokkaidowilds.org/
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Powder.Addict, 24/12/2018 - 10:02