Mr poudreuse
Mr poudreuse
Mr poudreuse

inscrit le 15/01/03
308 messages
Selon un psychologue de harvard, notre apathie face a la menace du réchauffement s'explique par le caractère primitif de notre cerveau.

{Los angeles times, extrait}

Personne ne semble se soucier de la prochaine offensive sur le site du World Trade Center.Pourquoi?
Parce-que, cette fois, il ne s'agira pas de méchants armés de cutters. Cette attaque-là sera le fait de la fonte des calottes glacières, qui fera monter le niveau de la mer et transformera le coin de Manhattan en aquarium. Et il y a peut-ètre davantage de risques de voir ce scénario se concrétiser dans les décénies a venir que de voir un Saoudien enragé se glisser à bord d'un avion pour faire exploser une bombe placée dans ses chaussures.
Pourtant, le gouvernement américain dépensera des milliards de dollars pour lutter contre le terrorisme et à peu prés rien pour lutter contre le réchauffement climatique de la planète.
Pourquoi la catastrophe la plus probable est-elle celle qui nous inquiète le moins?
Tout simplement parce que le cerveau humain a évolué de telle sorte qu'il ne réagit qu'à des menaces présentant quatre caractéristiques précises, que l'on rencontre dans le terrorisme, et pas dans le réchauffement climatique. Primo le réchauffement climatique n'a pas de barbe.Si, si sèrieusement. Nous sommes des mammifères sociaux dont le cerveau est hautement qualifié pour penser aux autres.
Comprendre ce dont les autres sont capables est si essentiel à la survie de l'èspèce que notre cerveau a développé une obsession pour tout ce qui est humain.
Nous pensons aux individus et à leurs intentions, nous en parlons , nous les traquons et nous nous en souvenons. cela explique pourquoi nous avons davantage peur de la maladie du charbon(qui fait a peur pré 0 mort par an) que de la grippe. La grippe est un accident naturel; la maladie du charbon un acte intentionnel. Or le plus petit acte intentionnel sait bien mieux capter notre attention que le pire accident. Si deux avions touchés part la foudre s'étaient acrasés sur un gratte ciel new yorkais, peu d'entre nous seraient aujourd'hui capable de donner la date exate de l'évènement. le réchauffement de la planète n'a pas juré notre mort, et c'est là tout le problème.
Si le réchauffement climatique nous était infligé par un dictateur sanguinaire ou un empire du mal, la guerre contre le réchauffement climatique serait sans nul doute la priorité du pays!
Le phénomène est encore trop lent pour nous faire réagir

Secundo, si le réchauffement climatique ne nous met pas le cerveau en alerte orange, c'est qu'il ne s'en prend pas à notre sensibilité morale. S'il ne nous fait pas bouillir (de rage tout au moins), c'est qu'il ne nous force pas à avoir des pensées que nous jugeons indécentes, impies ou répugnantes. Quand les individus se sentent insultés ou écoeurés, le plus souvent ils régissent, par exemple en se tapant les uns sur les autres ou encore en allant voter.
Les émotions morales sont un appel à une réponse du cerveau. Toutes les sociétés humaines ont des règles morales, en matière de nouritture ou de sexualité, mais aucune n'en a en matière chimie atmosphérique. Ce qui fait que nous nous insurgeons face à toute infraction au protocole, sauf lorsqu'il s'agit de celui de Kyoto. Nul doute que si le changement climatique était causé par l'homosexualité ou les amateurs de ragout de chaton des millions de manifestants seraient déja dans les rues.
Tertio, si le réchauffement climatique ne nous alarme pas, c'est que nous voyons en lui une menace pour l'avenir lointain, pas pour demain!
A l'instar des animaux l'ètre humain réagit rapîdement à un danger manifeste et présent: cele explique pourquoi il ne nous faut que quelques millesecondes pour baisser la tète quand une balle de base-ball nous arrive droit dessus. Le cerveau est une magnifique machine "a réaction immédiate" magnifiquement sophistiquée, qui scrute en permanence son environnement en quête de tout ce qui pourrait avoir une trajectoire dont il faudrait qu'il s'écarte au plus vite. Le programme qui nous permet de réagir aux balles de base-ball visibles est ancien et fiable, et la nouvelle application associée qui doit nous permettre de réagir aux menaces imminentes dans le futur comme dans le présent qu'il s'apprète a devenir, nous n'avons que quelques millions d'années de pratique. Si le réchauffement climatique éborgnait quelqu'un de temps en temps, la médecine du travail l'aurait déja strictement interdit.
Une quatrième raison explique pourquoi le réchauffement de la planète ne parvient pas vraiment à nous affoler.
le cerveau humain est extrèmement sensible aux ahangements de lumière, de volume sonore, de température, de pression, de taille, de poids et de toutes sortes de choses. Mais si le changement se fait avec uen certaine lenteur, il passera inapercu. Si le gentil ronron d'un frigo augmente progressivement sur plusieurs semaines, il est possible que l'appareil finisse au bout d'un mois par faire un boucan de tous les diables sans que personne s'en soit rendu compte. Comme nous les remartquons à peine, nous acceptons-pour que peu qu'ils soient progressifs- des changements qui nous seraient intolérables s'ils se produisaient du jour au lendemain. Les écologistes s'inquiètent de la rapidité avec laquelle se produit le réchauffement climatique. Mais ca n'est pas encore assez rapide. Si George W.Bush pouvait embarquer dans une machine à voyager dans le temps et passer une seule journnée en 2056, il reviendrait dans le présent choqué et terifié {shoked and awed, allusion au nom donné à l'opération d'invasion de l'irak en 2003, shock and Awe}, prèt a tout pour résoudre le problème!..

Article prit du Hors série de courrier international (octobre-bovembre-décembre).
Pourquoi cet article me direz-vous?
Tout simplement car je l'ai trouvé trés intéressant, et il donne me semble-t-il une visions assez réaliste que l'on a sur le réchauffement climatique..
c'est un peu long mais lisez le jusqu'a la fin.
Amicalement lionel.
matts666
matts666
matts666

inscrit le 29/10/02
465 messages
très intéressant

Je vais me raser de ce pas
aladin
aladin
aladin

inscrit le 23/10/05
205 messages
oui, mais ces amerlocks sont encore bien plus vicieux qu'on ne le pense...

dépenser de l'argent pour lutter contre le terrorisme, ça rapporte, des voix notamment.

lutter efficacement contre la pollution, c'est mettre des bâtons dans les roues de gros industriels, et diminuer la production...ce qui diminue le pouvoir de l'état.

non seulement le pentagone ne fait rien contre la pollution alors que les usa sont de loin le plus grand pollueur mondial, mais en plus ils font pression sur les scientifiques afin de rendre le tableau moins noir, voir rose...

l'amérique est un beau pays, dommage qu'il y a 50% de débiles en son sein.
Mr poudreuse
Mr poudreuse
Mr poudreuse

inscrit le 15/01/03
308 messages
aladin (14 février 2007 12 h 15) disait:

oui, mais ces amerlocks sont encore bien plus vicieux qu'on ne le pense...

l'amérique est un beau pays, dommage qu'il y a 50% de débiles en son sein.


Je n'irai pas jusqu'à dire cela, mais c'est clair que les ététs-unis sont trés contradictoires...
Ce pendant au jour d'aujourd'hui je pense qu'il faut incriminer personne, il faut juste rendre la totalité des pays devant les faits et les rendrent resposable, la clé du problème ne sera pa dans le fait que totu le monde se jète la faute deuus, mais dans le rassemblement, pour ensemble laiser a notre décendance "quelque chose de vivable"!
Alejandro
Alejandro
Alejandro

inscrit le 11/01/07
10 messages
pour varier les points de vue

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-864174,0.html

intéressant à mon avis pour orienter les questions à se poser, à défaut d'adhérer à l'ensemble de l'article
sebastien111
sebastien111
sebastien111

inscrit le 02/02/07
80 messages
Matos : 1 avis
nullCe pendant au jour d'aujourd'hui je pense qu'il faut incriminer personne, il faut juste rendre la totalité des pays devant les faits et les rendrent resposable


Je ne suis pas tout à fait d'accord avec cette phrase.
Pour ma part il y a des gens à incriminer certainement pas des nations entières certes mais certainement de nombreux ministères, industriels... je ne vais pas m'étaler vous voyer tous je le pense de quoi je veux parler.

Ensuite, pour revenir sur l'article du journal "le monde" je ne suis moi aussi pas persuadé que la pollution que nous produisons soit "entièrement responsable" du réchauffement de notre planete.
De plus, je suis sur que cette pollution dégagée par toutes nos activitées n'est pas une fatalité.
Il n'y à qu'a voir l'exemple des pays comme la suede et norvège qui produisent trés peu de gaz à effet de serre et qui arrivent malgrès tout à avoir un niveau de vie trés confortable.
Leur secret est tout simple "se donner les moyens de réussir" mettre en place des mesures qui soient respectées par tous en ceux qui concerne la vie quotidienne de chacun et dans le milieu industriel c'est pareil le respect des règle mais biensur cela à un coût....... mais ça en vaut la peine!!!!

Alors pour un pays comme les USA, tant qu'il sera dirriger par un type comme GW BUSCH rien ne changera (je ne parle pas de ses convictions politique mais plus de son état d'esprit obession du pouvoir de l'argent .....) ce type de personne se moque complètement de l'état de son pays tant qu'il produit.
Alors qu'un certain AL GORE lui qui est scientifique de formation et homme politique de métier, à un point de vue totalement diffèrent et lui à mon avis pourra faire changer les choses du moin s dans son pays.
Et vu l'influence qu'a les USA sur tous les pays du globe peut être également dans d'autre pays.
Je ne sais pas si vous déjà vu le film qu'il a fait sur l'environement mais il est trés interressant.

Même si le climat par en sucette et que l'on ne soit pas sur que ce soit notre pollution qui est en la principale cause et bien commençons a avoir les bons reflex au quotidien et vivons dans un monde propre.
Mr poudreuse
Mr poudreuse
Mr poudreuse

inscrit le 15/01/03
308 messages
sebastien111 (14 février 2007 15 h 27) disait:


Même si le climat par en sucette et que l'on ne soit pas sur que ce soit notre pollution qui est en la principale cause et bien commençons a avoir les bons reflex au quotidien et vivons dans un monde propre.


Si c'est une certitude que l'homme est a l'origine ou a l'emplification du réchauffement climatique, il y a un réchauffement naturel, mais l'homme l'amplifie..

cependant c'est clair il faut apprendre a avoir les bons réflexes pour continuer a produire mais plus proprement et avec beaucoup moins de gaspillage!
sebastien111
sebastien111
sebastien111

inscrit le 02/02/07
80 messages
Matos : 1 avis
on est d'accord...........
skipass.com
Modo
skipass.com
skipass.com [Modo]
Statut : Expert
inscrit le 01/02/01
135K messages
Cette discussion est fermée car elle n'a pas enregistré de nouvelles contributions depuis plus de 6 mois.

Si vous souhaitez intervenir sur cette thématique, nous vous invitons à ouvrir un nouveau sujet sur le même thème.

cordialement

Skipass