236 avis sur Val Thorens.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre avis.
Shane Harrisson
Avis sélectionné
5 / 5

La + haute, dans le + grand domaine du monde

Après un interlude de 17 ou 18 ans (soit en 2001 ou en 2002), j’y suis retourné 2 fois cette saison, une à la Grande Première de Novembre 2018 et une lors des High Tests Wed’Ze (Décathlon) les 13 et 14 avril 2019. Le moins qu’on puisse dire, par rapport à mes souvenirs, c’est que la station a bien changé – s’est considérablement agrandie. J’ai cependant retrouvé mes marques dans le centre rapidement, n’ayant objectivement pas de raison de m'aventurer ailleurs : les « mêmes » shops, bars, restaurants, supérettes, etc.

La qualité de l’hébergement s’est elle aussi fortement « embourgeoisée » avec des hôtels tels le Koh-I Nor, le Pashmina, le Fitz Roy, les Montana, etc. totalement hors-budget. Cela a drainé une clientèle (internationale) (très) fortunée – est-ce bien ou pas, c’est à voir. Cela a aussi obligé la station à proposer « autre chose » (perso, je vais là pour skier/snowboarder et me faire mettre le tarif à la caisse des remontées mécaniques m’horripile fortement. Donc, les tyroliennes géantes, les trucs farfelus, très peu pour moi – mais il y en a que cela intéresse et je ne critique pas les goûts de chacun. Il y a 18-19 ans, je me souviens avoir joué au squash 2 soirs d’affilée et fait un tournoi (à 2300 mètres d’altitude, j’en ai chié j'ai à plusieurs reprises dû reprendre mon souffle). Sinon, tennis indoor… sont présents. Les boites de nuit et les cafés concerts se sont aussi installées en nombre et on peut y trouver de bonnes ambiances avec à l’occasion des pointures derrière les CDJ/DJM.

Les parkings sont pas mal – réservation par internet oblige, et relativement raisonnables en termes de prix (je vous invite à comparer avec ce qu’on peut payer à Paris, Amsterdam, Luxembourg ou même chez moi à Liège) pour y laisser sa voiture le week-end, cependant, si vous avez un break de 5m de long, vous ne serez VRAIMENT pas à la fête pour manœuvrer dedans, caméras de recul ou pas. C’est très étroit. Idem pour sortir de sa bagnole.

La station conserve son côté voiture/piéton mélangé et je me dis que les grosses périodes de vacances scolaires, ça doit pas être la fête tous les jours.


Venons-en à l’essence d’une station de sports d’hiver : les sports d’hiver.

Ici, c’est quand même le plus grand domaine skiable du monde. Pas de chance pour moi, en novembre, à peine quelques pistes d’ouvertes pour la Grande Première (les aléas de la météo) mais on a malgré tout pu tester les nouveautés dans des conditions plus qu’acceptables. Super boulot du service des pistes. Merci les gars/garces – je ne sais pas s’il y a des femmes au volant des dameuses sur les 3 Vallées. En avril, le domaine était ouvert (sauf la Cîme de Caron – téléphérique en panne) et donc, j’en ai bien profité tout en restant côtés Val Thorens et Orelle.

Le snowpark est impressionnant, immense, parfaitement taillé, varié. En clair, rien à dire (faut que j’améliore mon niveau). Les pistes sont bonnes, et de mon point de vue, correctement étiquetées bleu/rouge/noir, avec encore une fois tous les matins, un excellent boulot du service des pistes. Ce week-end des 13 et 14 avril, soit en période de vacances scolaires, les temps d’attente aux remontées étaient vraiment corrects. Je me serais attendu à bien plus, mais c’était relativement fluide. Je ne me souviens pas avoir attendu plus de 3-4 minutes quelque part – le maximum revenant à Castor et Pollux en fin de journée et juste sur le coup de midi. Au vu de la taille du domaine, la fréquentation des pistes est bonne, pas de réelle surcharge à part à certaines arrivées de remontées qui se transforment en spot Instagram. J’ai trouvé les gens du service des pistes/employés de la stations… vraiment sympa et accueillants ce qui perso, renforce mon appréciation de l’ensemble. J'ai également bien aimé le secteur Orelle, plus tranquille, et son border-cross où on s'est tiré la bourre avec les autres testeurs.

Les hors-pistes sont tout bonnement incroyables, variés et un peu partout. Si vous ne connaissez pas l’endroit, je ne peux que vous encourager à vous renseigner avant de vous lancer dans une face. Le classique, il y a des traces, j’y vais n’est pas toujours une bonne idée. Pour les hors-pistes de proximité, c’est facile, il y en a tout partout.


Après les étoiles dans les yeux, les bémols.

Ces putains de tapis Castor et Pollux, souvent en panne puis ça redémarre, puis c’est de nouveau en panne puis ça redémarre… Et surtout s’il vous plaît les gars, ne l’arrêtez pas à 19h. Laissez-le tourner jusqu’au moins 21h. De grâce.

Autre bémol, habitué à Peisay-Vallandry-Les Arcs où je déjeune (presque) tous les jours au resto, les prix pratiqués ici à Val Tho m’ont semblé stratosphériques pour la bouffe. Les restos les moins chers en station – à plat/menu égal – sont 25 à 30 % minimum plus cher qu’à Peisey-Vallandry (pour un service, une qualité égal).

Les boissons sont « correctes ». Par contre, sur les pistes, ça fait mal. Par exemple, manger au Chalet des 2 Lacs peut vite se révéler douloureux si vous voulez une bonne pièce de bidoche – et pas qu’à l’estomac.

Je n’ai pas essayé La Folie Douce – j’ai juste profité de la musique (un chouette set de Nu Disco/House pas très original en termes de choix des titres certes, mais avec des bons calages/transitions du DJ) mais le plus gros risque là-bas est qu’un enfoiré de blaireau de merde maladroit vous troue votre veste/pantalon avec sa clope. Donc oui, la musique, mais pas de trop près ou avec d’infinies précautions.

Je ne suis pas rentré dans les shops de matos – je suis servi, merci, mais il m’a semblé, de par les vitrines, que la préférence est portée sur le haut de gamme, et donc, avec les prix conséquents qui vont avec, ce qui peut s’expliquer avec la gentrification de l’hébergement.

Un autre point est la relative discrétion voire absence de snowboarders en comparaison des skieurs (vous êtes où les snowboardeurs/snowboardeuses?). C'est vrai que des rumeurs ont couru sur la famille Goitschel et leur détestation maladive du snowboard - j'ai entendu ces rumeurs en provenance de plusieurs personnes (hôtelier/moniteur de ski/proprio de resto...), maintenant, dire si c'est avéré et si des actions ont été entreprises en ce sens par le passé ou pas est au delà de cet article mais toujours est-il que c'est plus une station de ski qu'une station mixte comme peuvent l'être les Arcs (toujours ces restes d'Apocalypse Snow).


Avis général.

En tant que station la plus haute d’Europe, faire un check dans la case « I Did It » peut valoir la peine de par la qualité et la variété de son domaine skiable. Pour ce qui est du budget, il faut avoir « de la sécurité » et ne pas paniquer à l’idée qu’il risque fortement d’être dépassé.


Améliorations ?

Ouvrez Castor et Pollux jusqu’au moins 21h les gars/garces, c’est vraiment pelle-couille ennuyant de tout se retaper à pied avec les skis sur l’épaule/le snowboard sous le bras quand on est claqué après une journée de ride.


Conflits d’intérêts

Je ne suis employé/rémunéré/sponsorisé par aucune marque relative à ce test à savoir Val Thorens, Les 3 Vallées…. 

Conditions météo : Excellente
Type de visite : Seul
Forfait saison : Non
Je reviendrais : Oui
Cet avis vous a-t-il été utile ?



La Station de Val Thorens

Infrastructures

Facilité d'accès
Esthétisme de l'architecture

Accueil

Qualité de l’accueil
Accueil des familles

Rapport qualité-prix

Niveau général des prix
Niveau des prix hébergements
Niveau des prix restauration
Niveau des prix activités

Vie de la station

Diversité offre restauration
Après-ski et vie nocturne
Animations et activités
Qualité des évènements

L'agencement dans le coeur de la station est bon (pour arriver au front de neige au-dessus de Castor et Pollux). L'agencement des commerces dans le centre est lui aussi cohérent. A mesure qu'on s'éloigne de ce centre, à part de l'hébergement, plus grand chose, et c'en devient tristoune.

Points forts

  • Activités Diurnes
  • Activités Nocturnes

Points faibles

  • Prix pratiqués
  • Heure de fermeture de Castor et Pollux

À ne pas manquer

Vue depuis la cîme de Caron, secteur Orelle

Le Domaine skiable : Les Trois Vallées

Infrastructures

Préparation des pistes
Modernité des installations
Attente aux remontées
Tranquillité sur les pistes
Rapidité des liaisons
Rapport qualité / prix du forfait

Accueil

Amabilité du personnel
Facilité d'achat du forfait

Environnement

Qualité de l'exposition
Variété des pistes
Beauté de l'environnement

Pratiques sportives

Accueil jeunes enfants
Intérêt pour débutants
Intérêt skieurs confirmés
Possibilités de freeride
Qualité des zones ludiques
Intérêt pour le snowboard

Du grand, du très grand. Les étatsuniens disent "think big" et c'est vraiment le cas ici, avec des cadences satisfaisantes aux remontées pour absorber le flux de skieurs.

Points forts

  • Pistes, domaine skiable, hors-pistes...
  • Snowpark

Points faibles

  • Difficile à dire, il faudrait avoir le temps d'étendre aux 3 vallées cet avis

Spot préféré

le hors-piste que j'ai fait le 13 avril, secteur Orelle (voir la photo avec le jalon jaune et noir)

Si je n’étais pas allé à Val Thorens

Je suis allé à Val Thorens dans le cadre d'activités bien précises à savoir la Grande Première d'une part et d'autre part le High Test Wed'Ze (Décathlon) (et là, sur invitation). Y retourner avec ma famille pourrait être intéressant, mais avec le bémol de faire exploser le budget logement/remontées/nourriture (pour la nourriture, supprimer le resto quotidien est facile, pour le reste)...

Skipass.com et CheckYeti s'associent pour vous donner toutes les pistes pour apprendre le ski, ou progresser en ski. Consultez notre sélection d'articles et de tutos dédiés à l'apprentissage du ski et réservez vos activités de sports d'hiver avec le moteur de recherche de notre partenaire.

Apprendre à skier

commentaires

Pas encore de commentaire

Postez votre réaction