Test Salomon Xdr 88 Ti 2018

1 test de skis Salomon Xdr 88 Ti.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.
Salomon Xdr 88 Ti

L'aboutissement du ski All Mountain

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,79m | 70kg | Avancé | Les Contamines-Montjoie
Taille testée : 179
Acheté : 600€ en magasin
Conditions du test : Toutes.

Pour faire simple, après plusieurs semaines assez intensives sur les XDR 88 Ti, je n'ai pas vraiment trouvé comment les mettre en défaut. Et par rapport à tout ce que j'ai pu tester avant, c'est une révélation. Alors je n'ai clairement pas testé tous les skis haut de gamme du marché, mais quand même un certain lot de paires au global, et ce Salomon me demande chaque jour : "Pourquoi testerais-tu autre chose ?". Je n'ai pas su lui répondre.

C'est un ski de montagne, un vrai. Dans la perpétuelle recherche des compromis, je voulais remplacer mon matériel par un ski unique, qui fasse toutes les journées, et qui me permettrait de prendre du haut de gamme au lieu de me disperser sur plusieurs paire milieu voire bas de gamme. Je ne regrette pas mon choix : le programme All Mountain 50/50 est vraiment respecté. A mon avis, l'argument massue de ce XDR est sa stabilité, qu'il arrive à marier à une certaine souplesse. De la rigidité finement dosée, en somme.

Sur piste, même en le poussant à fond, il reste incroyablement stable. Parmi les conditions rencontrées, j'ai eu le droit à la neige regelée damée/éclatée pleine de blocs de glace et même là-dessus, je me suis senti en confiance en permanence. Résultat, je me suis lâché tant en grandes courbes rapides qu'en conduite coupée rythmée, j'ai pu prendre de l'angle comme jamais, de la vraie vitesse, et je n'ai pas vu ce que je pourrais demander de mieux. Et dire que la piste n'est supposée être que 50% de son programme ! Il y a des 100% piste qui font largement moins bien. J'ai juste trouvé les grandes courbes un peu dures à déclencher, pas super intuitives en fait, et cela m'a demandé du temps... par contre quelle aisance en virages serrés, même en 179 (ma taille) c'est un vrai jeu : flexion, extension, flexion, extension... ça enchaîne et passe tout seul quelle que soit la pente et la qualité de neige. Le rebond du ski est particulièrement bluffant.

Là qu'on parle qualité de neige, sortons un peu des pistes puisque le XDR nous montre finalement qu'il n'a pas grand chose à prouver sur celles-ci. Sur les hors-pistes (ou noires non damées) très fréquentés qui transforment en champs de bosses, je l'ai trouvé souple et plutôt agile, facile à faire tourner court. Et c'est là qu'il m'a le plus surpris : un ski aussi rigide et béton en vitesse qui devient joueur dans les bosses ? Dur à croire, mais il y parvient avec brio ! Sur la trafole, il traverse sans problème les accumulations de neige fraîche rencontrées, à condition de maintenir un minimum de vitesse. C'est peut-être là qu'il se révèle le moins toutefois, surtout si cette trafole est un peu lourde ou sur fond irrégulier bien gelé : en moyennes à grandes courbes la spatule tape trop dans les irrégularités à cause du rocker, et il faut alors se rabattre sur des virages courts pour jouer sur le rebond. Par contre en fraîche même assez profonde (50cm environ), je l'ai trouvé relativement facile même sans chercher à m'appliquer trop en technique, sans non plus être excessivement physique : nickel quoi. En pente suffisamment raide, il déjauge super facilement et tourne tout seul si on maintient un peu de vitesse. Un peu plus dur à faire tourner en l'absence de pente, mais bon, ce n'est pas ce qui m'intéresse le plus, la poudreuse à moins de 10°...! En neige croûtée, je trouve qu'il reste aussi sain qu'un ski peut l'être, même s'il m'a paru assez physique à contrôler. On notera le fait qu'au rang des compromis, le XDR parvient à être très accrocheur sur le dur, sans pour autant être pénible à pivoter... Il m'a même surpris sur les pentes douces non damées très tracées : pour peu qu'on garde un bon rythme et qu'on mettre de franches impulsions pour déclencher les virages, il reste à la fois relativement stable et maniable.

Si je mets la note maximale à ce Salomon, c'est parce qu'il réussit à mon avis un beau pari : celui de faire des compromis, sans pour autant faire de sacrifices. A la fois incroyablement stable et bien agile, accrocheur et facile à pivoter, fiable sur le damé comme en poudreuse profonde, tout en fait un excellent ski de montagne. Il ne sera pas parfait partout, mais après tout, aucun ski ne peut rendre évidentes les neiges très difficiles, et la palette de tolérance du XDR 88 Ti est déjà assez bluffante. Reste qu'il demande probablement un assez bon niveau pour le dompter, cela m'a pris une demi-journée à fond en étant déjà bien à l'aise sur piste, à déconseiller au skieur occasionnel donc. Au rang de ses exigences, comptez aussi un certain physique : même si je l'ai trouvé assez "économique" en poudreuse, on n'est plus vraiment dans le ski loisir. A ce titre, ce XDR n'est pas non plus pensé pour être skié de façon déconcentrée et excessivement "relax", au contraire même car il aura tendance à vous renvoyer vos erreurs techniques en devenant un peu inconfortable. Mais c'est parfaitement logique vu le public auquel il s'adresse.

Pour qui ?

Skieurs d'un bon niveau qui recherchent un ski pour tous les jours, et pour se perfectionner techniquement.
10/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Aptitudes "tout terrain"

Points forts

Accroche et facilité de pivot, stabilité et agilité, aisance en poudreuse pour sa largeur modérée... Un ski qui parvient à établir de vrais compromis sans sacrifices.

Points faibles

Grandes courbes un peu dures à déclencher et à tenir en trafole très irrégulière, exigence technique et physique.

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Salomon Guardian Mnc 16 L Pour les gros freerandonneurs
7 /10
Salomon phantom c.air Classique et efficace, entièrement manipulable avec ses gants !
7 /10
Salomon Hacker Un super casque pour envoyer partout
9 /10
Salomon Chill out bib Chaud, confortable mais le bretelles sont un problème
7 /10
Salomon Q-115 Des paquebots pour toutes les eaux !
9 /10
Salomon Mtn Explore W Versatile
10 /10
Salomon Z12 Speed La confiance dans une fixation polyvalente !
8 /10
Salomon MNT Lab LA Chaussure de descente qui monte
9 /10
Salomon Qst 106# Super ski polyvalent
8 /10
Salomon X Max 120 Une chaussure précise, proche du pied, mais qui perd son flex par temps chaud
8 /10
Salomon X Pro 90 Confort et Performance
9 /10
Salomon Mtn Lab Très précises pour des randos, très bonnes en montée pour des précises !
9 /10