Test Black Crows nocta 2017

2 tests de skis Black Crows nocta.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Rédiger un test

Une tuerie dans son programme

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,80m | 68kg | Avancé | Annecy-le-Vieux
Taille testée : 185
Conditions du test : Testé une journée après une belle chute de neige fraîche

Je me suis décidé l'an dernier à m'offrir ma première paire de skis black crows après en avoir entendu et lu tant de bien.

Recherchant une paire de fat efficace mais joueur et ludique, mon choix se portaient vers deux modèles phares des crows chamoniards à savoir le atris et le nocta : deux modèles à la philosophie identique du ski hors piste ludique mais avec des caractéristiques et donc un comportement très différents.

Après avoir testé et adoré le atris, j'ai profité de l'une des rares belles journées de poudre de l'an dernier pour les tester et valider mon choix.

Direction le massif de balme dans les Aravis. Je chausse les skis et premier constat, c'est vraiment large !! 122mm sous le pied et une énorme spatule de 146mm, ce sont les skis les plus larges que j'ai skié jusqu'ici et je me demande si je n'ai pas eu les yeux plus gros que le ventre.

Sortie du télésiège et comme après chaque chute de neige à balme, il ne faut pas trainer car tout est tracé très rapidement. Première descente dans 25-30cm de poudreuse et la je n'en reviens pas, ces skis dont le gabarit m'impressionnait 10mn avant sont incroyable de maniabilité et de flottaison. On a juste le sentiment de surfer sur la neige. Le pivot est plus que facilité et avec un rayon de courbe inférieur à 20m, on tourne très facilement même en 185cm. Le rebond est important et on cherche la moindre cassure et le moindre relief pour sauter. Je n'ai pas le bagage technique pour ca mais on voit bien que les nocta ont un adn clairement orienté vers le freestyle backcountry. Les skis sont extrêmement joueurs et sont vraiment facile dans ces belles conditions de poudreuse. On sent que même avec 20cm de plus, ils ne seraient pas mis en défaut.

Au bout de 2 heures, la neige poudreuse s'est transformé en champ de mines et les nocta qui étaient si faciles jusque la deviennent un peu plus physiques et on sent les cuisses chauffer même si leur maniabilité compense un peu. Du coup, mieux vaut les skier de manière coulé plus qu'en force : en sautant de tas de neige en tas de neige toujours avec ludisme.

Retour sur les pistes pour voir comment se comportent ces nocta. On comprends tout de suite qu'il ne faut pas essayer de les skier en mode carving mais plutôt en mode ligne droite en enchainant les très grandes courbes. Avec leur rayon de 18m, les petits virages ne sont pas impossibles mais le gabarit les rends forcément physiques. La neige étant douces sur les pistes ce jour la, les nocta restaient agréables mais je n'aimerai pas devoir les skier sur une noire glacé tôt le matin. 

On en revient justement sur leur programme quand même très exclusif grosse poudreuse. C'est pour moi ce qui a fait pencher la balance vers les atris qui sont beaucoup plus polyvalents. Les Nocta figurent sans doute parmi les meilleurs skis de poudreuse du monde mais dés que les conditions de neige sont difficiles (ce ne sont pas de skis de gros freeride en mode FWT ou de derby) ou sur piste, ils sont plus dures à skier, plus physiques et on perd ce sentiment de facilité et de plaisir que l'on a en poudreuse. 

Pour moi, les nocta sont presque à avoir en troisième paire à sortir lors des grosses conditions, que nous n'avons malheureusement que très peu de jours par an désormais. 

Pour moi qui recherchait une deuxième paire de fat, les atris sont parfaits (voir mon test) mais pour un skieur qui a le budget pour s'équiper avec une 3ème paire ou qui voyage dans des endroits ou la poudreuse est plus fréquente, alors il faut partir sur les nocta. 

Je suis impatient de tester la version 2018 modernisé du nocta car cela reste un modèle incroyable.

Pour qui ?

Pour les skieurs qui recherchent une paire un peu exclusive pour les grosses conditions de poudreuse, que l'on ne sort pas forcément souvent dans la saison
8/10

Points forts

Flottaison
Maniabilité
Facile en poudreuse
Un comportement freestyle backcountry marqué
Le orange nocta c'est beau !

Points faibles

Peu d'accroche sur neige dure
Physique en neige difficile
Programme excusif

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Black Crows nocta Le must en grosse poudreuse
9 /10
Black Crows camox freebird LE ski de rando à tout faire
9 /10
Black Crows Ova Black Slope, White Freeride, Black Crows !
7 /10
Black Crows Atris Ces Black Crows ont les crocs pour la powpow !!
7 /10
Black Crows Nocta Une bonne paire de fat, mais très polyvalent
9 /10
Black Crows Dorsa 27 Un combiné de légèreté, modularité et simplicité
9 /10
Black Crows ova freebird OVA : Objectif Virage Court !
8 /10
Black Crows Corvus freebird Le compagnon idéal pour de l’an freerando !
9 /10
Black Crows Vertis Birdie Une petite pépite !!!!
10 /10
Black Crows Vertis Un all mountain idéal pour une journée de station ensoleillé.
9 /10
Black Crows Navis Un excellent ski polyvalent avec une nette préférence pour la poudre.
9 /10
Black Crows Nocta so fat and so fun! like my mamma
8 /10