Test K2 Pinnacle 130 Lv 2015

Déposez votre test.

Au top !

Comment dire...

Alpine convertie en freerando

Profil du testeur : 25 ans | 1,81m | 70kg | Expert | Grenoble
Acheté : 400€ en magasin
Conditions du test : 3 hiver sur fix alpine, à plaque, insert, et tout les skis/conditions qui vont avec

Le monde de la freerando se divise en deux catégories: les alpines qui débrayent et les rando rigidifiées. La Pinnacle appartient à la première catégorie, ce qui implique à la fois des limitations importante pour la rando, mais également une skiabilité du tonner sur un modèle pourvu d'insert ce qui n'est pas la norme dans cette catégorie!

Commençons par les limitations. Directement lié à la construction de la chaussure, le débattement est ridicule (dans les 15° en gros) et se résume finalement à autoriser la position verticale du collier, ce qui est préférable pour marcher. Qui dit débrayable, dit piece de débrayage, et c'est la que le bas blesse. Comme sur beaucoup de modèle à la longue la piece peut prendre du jeu. Si mon poids plume et mon centrage dans la chaussure font que ce jeu est très faible après 3 saisons, certain ont eu moins de chance ...


Mais passons ces petites désagréments. Nous avons malgré tout affaire à une chaussure de 130 de flex, un vrai bon flex progressif qui plait, qui rassure, qui permet d'envoyer. Vous pouvez appuyer sur la chaussure ça tient. 2 petits crochets sur l'avant, un gros sur le collier plus un strap large (gradué) permettent de régler précisément la chaussure. A noter que la plaque du crocher du collier peut se changer de place si vous n'atteignez pas les réglages.

Le passage en mode montée se fait par le soulèvement d'une pièce en métal à l'arrière du collier. L'écart formé par la pièce permet de ne pas se méprendre sur le caractère fermé ou ouvert du système comme sur d'autre modèles (type cochise). Pour repasser en descente rabaisser simplement le levier, mais quand votre chaussure n'est pas encore serré, vous pourriez ne pas enclencher le blocage. En montée je n'ai jamais eu de problème de frottement (j'ai tiré jusqu'à 1750 de D+), le seul reproche que je pourrai leur faire c'est une semelle (alpine) un peu lisse, et donc beaucoup moins sécurisante qu'une semelle rando ou même que le grip spécial hélicoptère de mes anciennes ghost.

Résumons:

  • Un super flex de 130 (et progressif)
  • Deux volumes de pied (Lv ou pas Lv)
  • Un mode montée
  • Des inserts

Bref tout ce qu'il vous faut pour skier tout l'hiver, dans toutes les conditions, avec tout vos skis !


Pour qui ?

Freerideur adepte des approches et occasionnellement des randos longues, pas effrayé par le poids.
9/10

Points forts

Flex, mode montée, inserts

Points faibles

Un peu de jeu, débrayage pas fou, grip limite