Coupe du Monde de HalfPipe Ski
2000*1045px

Coupe du Monde de HalfPipe Ski

épreuve des Contamines. article et photos...
épreuve des Contamines. article et photos...
.

Les 7 et 8 mars 2004 s'est tenue la première épreuve de coupe du monde de Half Pipe organisé sur le sol français. Initialement prévue le 7 et 8 janvier aux Contamines, cette épreuve s'est déroulé presque sans accros dans un "super" pipe à 1200m d'altitude, un peu bas diront certains. Certains se sont également demandés si ce n'était pas une coupe de France au vue de la liste des riders : seulement 5 étrangers sur la compétition (sans compter les suisses).
Cependant, malgré le temps plus que moyen, Le spectacle était au rendez-vous et il faut saluer l'effort de la station des Contamines qui a fait tout son possible pour donner vie à cette épreuve !


Vincent Estorc (DKA Crew)

Day I : Training

Après une longue, très longue route pour arriver sur les lieux, je me gare à côté de Mickaël Moh et très vite débarque aussi Arnaud Kugener accompagné de Gigi Couttet, tiens encore une voiture et là c'est Virginie Faivre et Marie Martinod qui descendent de celle-ci. Pas de doute il y aura le meilleur du freestyle français sur cette épreuve. Un petit tour en salle presse pour récupérer les listes de départ permet d'apprécier le niveau de la compétition.

Il est 10h, la plupart sont déjà en haut du Pipe, Le temps de discuter un peu dans l'aire d'arrivée et voir passer Julien Lopez, Fabien Maïerhofer, Laurent Thevenet, Lolo Favre, JL Ratchel, Pierre Espargilière, Aurélien Fornier et j'en passe ... Les riders, après leurs premiers runs, se demandent comment ils arriveront à prendre assez de speed pour sortir du Pipe. A ce moment là, Lolo fait un run et sort des airs de 3-4 mètres.

Finalement après quelques réglages, tous les riders arrivent à bien sortir du pipe mais chaque run est fatiguant car il sollicite beaucoup les jambes pour ne pas perdre de vitesse. Les passages se succèdent et on repère déjà les gars qui vont certainement sortir leur épingle du jeu le lendemain. Lolo est ultra aérien, gageons que son séjour aux States y est pour quelque chose, Aurelien semble bien parti aussi et un p'tit gars pas très connu, Mathieu Bijasson, passe un énorme flair mute qui laisse présager un bon classement. Par contre on perd Toby Dawson : l'américain, qui venait juste "passer du bon temps" en attendant Sestrières, se casse la jambe, pas de chance.

Vers les 13h, le temps se réchauffant avec la présence légère du soleil, le Pipe devient de plus en plus mou et l'organisation décide d'arrêter les entrainements pour refaire le shape du pipe afin qu'il soit fin prêt pour le lendemain. Tout le monde à l'appart en attendant la soirée Ross ... Rendez-vous le lendemain à 11h pour les qualifications.

  A la recherche de la vert perdue ...Day II

A 11h du matin tous les riders semblent être là, à l'exception de Gigi Couttet qui n'est finalement pas inscrit et se contentera de quelques passages pour le plaisir pendant les entrainements. Les riders ont recherché la vert' (ndlr : partie verticale du Pipe) ci-contre pendant les entrainements, cette dernière étant assez inégalement répartie.

Les riders passent tour à tour pour 2 runs de qualifs. Pierre Espargilière, pourtant à l'aise dans ses runs d'entrainements, se blesse au genou. Lolo Favre domine en prenant facilement la première place avec un score de 82,4. Le trio de tête n'est pas une surprise, il s'agit de Laurent favre, Aurelien Fornier et Vincent Estorc. On retrouve Mathieu Bijasson à la 5ème place. A noter le pauvre Scherrer qui perdra ses skis au premier saut de ses deux runs ...

Fin des entrainements, tout le monde va se restaurer, tartiflette !!!!... Alors que tout le monde se relache Charlie Bellemin commence à ressentir les effets de sa chute sur le dernier run de qualif. Il repart en barquette. On lui souhaite un bon rétablissement.
la longue attente pour les finales commence alors...

Half Pipe de nuit

Les finales commencent après quelques runs de chauffe qui écarteront malheureusement David Lacote qui se blesse.
La finale féminine se joue essentiellement entre la suissesse Virginie Faivre et Marie Martinod. Virginie est en tête à l'issue du premier run, mais Marie rafle la mise au deuxième run, remportant ainsi l'épreuve et le magnifique dossard jaune de leader de la coupe du monde de freestyle.

Podium En finale Hommes, Aurelien chute sur son premier run en tentant de plaquer un énorme 900, Mickaël Moh fait un run qui le propulse à la 2ème place à l'issue du premier tour, Vincent Estorc fait un superbe run mais n'accroche que la 3ème place. Lolo conclu le premier run en prenant le leadership.
Pour son second passage, Aurelien semble vouloir assurer un peu plus et termine donc 5ème, Vincent Estorc refait un très bon passage mais reste à sa place alors que Mathieu Bijasson prend la 4ème place avec son énorme flair mute. Et Lolo sans surprise fait un run énorme pour le spectacle car il était déjà gagnant avant de partir. Au passage Il se blesse au pouce sur le dernier saut. Pas de chance mais il garde à son habitude le sourire car il est sur la première marche du podium et prend par la même occasion la tête de la coupe du monde de freestyle.

On remet son petit trophée à chacun, le DKA Crew est dans la place avec 4 membres sur les podiums, Marie est toute souriante malgré son (magnifique, on l'a dit) dossard jaune ultra moulant, de même que Laurent favre qui réserve la traditionnelle bouteille de champagne du vainqueur pour la soirée.

Beaucoup de bonne humeur pendant cette épreuve mais beaucoup de casse aussi. Bon rétablissement à tous!

textes & photos : Guilmo pour skipass.com

Pas encore de commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire