The North Face Ski Challenge

Le North Face Ski Challenge de Val Thorens rassemblait ce week-end des 16 et 17 décembre 62 skieurs venus des quatres coins de l'europe (en majorité français quand même) et âgés de 12 à 18 ans. Un leitmotiv pour cet event : faire du freestyle, oui, beaucoup, mais savoir aussi tenir sur des skis.

Le principe, c'était d'« aider des jeunes à faire une carrière de pro-riders dans le ski » et pour celà de répondre à une question lancinante que se posent surtout les vieux (les plus de 18 ans, quoi) et qui demande quelques mots d'introduction. La génération qui a fait le freestyle, de la Canadian Air Force aux champions des années 2000, a presque entièrement commencé la compétition en alpin, s'entrainant aux piquets ou aux bosses dans les clubs, acquérant une expérience du ski pur, quel qu'il soit, de la technique en gros. Car le freestyle tel qu'on le connait aujourd'hui n'existait pas, et il n'y avait pas trop le choix pour s'éclater sur la neige.


Le chef juge (Fabien Cattanéo) explique aux jeunes rideurs ce qu'il attend d'eux...

Et donc revenons à la fameuse question (lancinante) : qui est le skieur de demain, lui qui n'a pas forcément eu envie de skier dans les piquets, lui qui a grandi avec les vidéos de ses aînés qui envoient gros dans les parks, lui qui a eu accès dès ses premiers pas sur des skis à des parcours freestyle aménagés ?

L'idée et l'esprit de l'évènement, par JP Baralo

Le but de ce North Face Ski Challenge est donc de sélectionner les jeunes prodiges de demain non seulement sur leurs compétences en slopestyle (et quel slopestyle, on y revient) mais aussi sur leurs qualités de skieur, et surtout d'apporter un cadre nouveau dans lequel tous peuvent venir s'exprimer, sans besoin de sponsors préalables.

Les conditions météo (pas de neige fraîche et beaucoup de caillous hors piste) n'auront pas aidé à juger ces compétences "skieur" en freeride, puisque la sortie de piste nécessitait un bon VTT plutôt que des lattes, même à Valtho. Mais le mi-jour blanc de ce samedi aura au moins permis d'estimer la solidité et la technique sur ski plutôt piste. Et les juges de s'arracher quelques cheveux.

Puisqu'on en vient aux juges, citons-les. Car il y avait là un quintet aussi prestigieux que sympathique : Aurélien Ducroz, Thomas Diet, Michel Beaudry, Fabien Cattanéo et Philippe Dion. Du freestyle et du freeride mélangés, avec tous une idée de ce qu'est le ski d'hier, et d'aujourd'hui, et tous avec une idée de ce que devrait être le ski de demain, ou en tout cas les défauts qu'il devrait éviter.

Le dimanche c'était slopestyle, donc, et là on peut dire que les jeunes ont montré ce qu'ils savaient faire de mieux, alors que la journée avait mal commencé pour 80% des juges, les yeux hagards par la fiesta session de réflexion de la veille au soir.

Le parcours mis en forme par Olivier Cotte (talentueux shaper du Bouygues Tour, désormais SFR Tour) ferait baver plus d'un freestyleur français : 5 hits, qui commencent par une série de trois rails en parallèle (un plat bas, un plat haut, et une vague), suit un double kicker (table d'une petite dizaine de mètres), puis une nouvelle série de deux rails (une vague un plat) plus un petit kicker, puis deux rails encore, dont un gap to courbe descendante tout a fait somptueux, doublé par un tout petit rail plat, et pour finir un joli big air en bas du parcours.


AJ Truckdrive tranquillement.

Le classement se fait au meilleur des deux runs dans chaque catégorie pour ce slopestyle, et ça commence avec les plus jeunes (années de naissance entre 94 et 93, soit 12-13 ans) et déjà Maxime Fornier nous gratifie d'un joli parcours, vague, 7.2 reverse tail, 2.7 out, 2.7 out et gros 5.4. Il avait bien skié la veille, et il prend la tête de sa catégorie avec ce run.

Chez les moyen vieux (92-91) on remarque Jérémy Pancras (vague, Gros 5.4, rail 2.7 out, énorme sur le gap, et switch 3.6 true tail), Arthur Napoly et surtout Joffrey Pollet-Villard (2.7 out, cab 7, 2.7 out, gap twist 2.7 out et switch 3.6) qui remporte largement le slopestyle sur son premier run et finit premier au classement du week-end chez les 13-14 ans.

Enfin chez les plus grands, les deux finlandais qui avaient fait le déplacement faisaient déjà pas mal peur. AJ Kemppainen et surtout Oskari Raitanen (part d'intro de Red) n'étaient pas venus pour faire de la figuration et représenter un pays d'Europe de plus (6 nationalités étaient réunies).
Après avoir montré le samedi qu'ils savaient skier, malgré le peu de dénivelée de leur pays natal, les deux finnois ont ouvert l'éventail de leur talent sur le slopestyle le dimanche. le deuxième run d'Oskari se passe de commentaires :
vague sortie 2.7 out, switch 7 super propre, switch 2.7 in 2.7 out sur le rail, Gros gap to rail et gros unnatural 5.4 tout propre pour finir (le tout fluide et stylé).
On retrouve ces deux-là logiquement sur les plus hautes marche du podium des 15-18 ans, suivis d'un Baptiste Causse qui n'aura pas démérité. On note en vrac les performances du suisse Léo Bottarel en gros flair et beaux tricks sur le gap to rail, du tchèque Josef Kalensky, un des seuls à tenter le 900, et de Gaël Sonnerat en rodeo truck driver visuellement gratifiant.

Un juge plutôt satisfait de son WE : Phil Dion

Coaches et riders se retrouvent pour une remise des prix chaleureuse en fin d'après midi, coupes et contrats de sponsoring pleuvent, et JP Baralo, l'organisateur, sourit de tout son crâne chauve à la réussite loin d'être gagnée d'avance d'un évènement original qui, s'il aura joué de malchance avec la météo, a de beaux jours devant lui.

Texte : Mathieu Ros
Photos : Dom Daher
Un grand merci à Val Thorens et à JP Baralo pour l'accueil

Résultats

94-93 (les «petits») 92-91 (les «moyens»)90-89-88 (les «grands»)
1er Maxime Fornier (8.5)
2eme Jonhatan Bertoni (7.2)
3ème Jessy Cornu (7.1)
3eme Léo Slemett (7.1)
1er Joffrey Pollet-Villard (7.4)
2ème Jeremy Pancras (7.3)
3ème Arthur Napoly (5.9)
1er AJ Kemppainen (8.4)
2ème Oskari Raitanen (8.1)
3ème Baptiste Causse (7.7)
3ème Albert Bedouet (7.7)

8 commentaires

Benou

Benou

bon concept! c'est cool
Fredz

Fredz

Impressionant le niveau de ces jeunes
bon concept bravo
kamikouzi

kamikouzi

bravo pour l'event et sa forme un peu originale...
Ca fait plaisir de voir tout ces gamins...
gilski3000

gilski3000

Bien cet évenement. Il y a des petits mecs fort, et puis on voit un peu de tete en bas, ça devient rare maintenant (les rotations au tacquet ça ne m'a jamais emballé;). beau montage, sympa.
oxbib

oxbib

bien bien
C'est toujours kiffant d'écouter notre ami phil dion
flocon hargneux

flocon hargneux

Pour une fois qu'on demande aux freestylers de skier "pour de vrai", cela ne peut apporter que du bon ! Et remontez mois ces bras sur la piste bon dieu ! Une excellente initiative. Très beau rodeo truckdriver en tout cas.
Kyouk

Kyouk

oula vous avez du mal avec les noms des modules chez Skipass...
vous avez un peu halluciné sur le slopestyle, parce que par exemple, tout en bas du park c'était un quarter, pas un "Big air"....C'est pas tout à fait la même chose....

Connectez-vous pour laisser un commentaire