Skiers Cup jour #5 : America gagne
2000*1045px

Skiers Cup jour #5 : America gagne

En direct toute la semaine de la seconde Swatch Skiers Cup qui se déroule dans la station chilienne de Valle Nevado. Cinquième épisode : tirs au but... le slopestyle annulé est remplacé par un contest freeride. .

Texte Guillaume Desmurs
Photos Guillaume Desmurs
Texte Guillaume Desmurs
Photos Guillaume Desmurs

En direct toute la semaine de la seconde Swatch Skiers Cup qui se déroule dans la station chilienne de Valle Nevado. Cinquième épisode : tirs au but... le slopestyle annulé est remplacé par un contest freeride. .

.

En direct toute la semaine de la seconde Swatch Skiers Cup qui se déroule dans la station chilienne de Valle Nevado. Cinquième épisode : tirs au but...

La dernière compétition, le slopestyle construit dans la station de Valle Nevado, a été annulé ce matin. Après un long moment d'attente, la décision a finalement été prise d'abandonner le slopestyle pour cause de neige trop dure. Le voile nuageux n'a pas permis à la neige de décailler suffisamment. Finalement l'organisateur, Nicolas Hale-Woods, a pris la décision de passer à la solution de secours - le tir au but ou tie-break - celle qu'il aurait utilisé si le score avait été à égalité à la fin du slopestyle : trois duels, soit six riders, un seul run chacun pour forcer un vainqueur à sortir. 

Les six skieurs choisis par les capitaines : Markus Eder, Paddy Graham et Mati Imbert (pour le team Europe) et Chopo Diaz, Cody Townsend et KC Deane (pour le team America) viennent donc d'embarquer dans l'hélico direction la face de freeride... 

Sans contact radio (la vallée étant trop loin) ni téléphonique (pas de réseau), personne ne connaissait les résultats avant le retour des six skieurs. C'est Cody, le Captain America, qui annonce la victoire de son équipe... et une défaite pour les européens qui s'est joué à si peu, 2 points à 1 pour être précis. Sur la même face que l'épreuve de freeride, rafraichie par une petite tombée de neige, les skieurs ont pourtant envoyé gros.

Les duels étaient les suivants : Mati Imbert vs. Cody Townsend, Markus Eder vs. Chopo Diaz et Paddy Graham vs. KC Deane. A Mati, il n'a pas manqué grand chose pour l'emporter, mais Cody était plus rapide et engagé. Markus a, encore une fois, posé le run de la journée (avec deux 36, un rodeo 7 sur windlip) et gagné facilement sa manche (l'Italien était d'ailleurs craint autant en freestyle en freeride). Paddy se lâche en misty sur une barre mais se plante le genou dans le menton à l'atterrissage, s'entaillant profondément la lèvre. Il termine son run groggy et KC Deane, un solide compétiteur, l'emporte. 

Le team America emporte donc le trophée, un moulage en métal d'une chaussure de ski qui va coûter cher en excédent de bagages. Après la compétition et la cérémonie vite bouclée sur le front de neige de Valle Nevado, nous redescendons tous à Santiago pour retrouver les plaisir de la vie citadine et le luxe métropolitain globalisé de l'hôtel W. 

C'est donc terminé pour cette seconde Swatch Skiers Cup. Rassemblement de skieurs, l'événement a un indéniable caractère festif et convivial. Surtout, le format en duel est original et donne lieu à une stratégie intéressante. Il ne s'agit pas de scorer le plus haut, mais de faire mieux que son opposant. C'est un bras de fer et c'est seulement la somme des bras de fer qui donne ou pas la victoire. L'ordre de passage (inversé dans le deuxième run) et la composition des duels est donc cruciale. Ainsi Cody Townsend avait prévu de mettre Chopo Diaz contre Markus Eder dans le slopestyle. Il savait Markus imbattable et n'allait pas griller l'un de ses freestylers dans un duel perdu d'avance. Il prévoyait donc de sacrifier Chopo, excellent freerider local peu à l'aise en l'air.

L'autre fraicheur de ce format est le jugement de chaque duel en direct, à main levée. Un jugement en général plus évident et donc moins contesté que celui, par exemple, du Freeride World Tour. On aimerait voir se développer ce format simple, efficace et percutant... d'ailleurs la troisième édition aura lieu à Zermatt (Suisse), du 9 au 16 février prochain avec Cody Townsend et Kaj Zackrisson comme capitaines de leurs équipes. Allez, c'est pas tout, mais mon cocktail est prêt. 

portfolio

En route

Photo Guillaume Desmurs

Mati Imbert met ses chaussures

Photo Guillaume Desmurs

En train de se préparer

Photo Guillaume Desmurs

L'organisateur parle aux riders

Photo Pierre Morel/SwatchSkiersCup
Nicolas Hale-Woods discute avec les riders pour prendre la décision d'annuler le slopestyle.
pas encore de commentaire - Laissez votre commentaire

Julien Régnier

Photo Guillaume Desmurs
Julien Régnier, l'un des juges, en discussion pendant que les riders embarquent pour la face freeride de secours.
pas encore de commentaire - Laissez votre commentaire

Echauffement sur la DZ

Photo Pierre Morel/SwatchSkiersCup

Chopo Diaz

Photo D.Daher/SwatchSkiersCup

Cody Townsend

Photo D.Daher/SwatchSkiersCup

Chopo Diaz

Photo D.Daher/SwatchSkiersCup
1 commentaire - Laissez votre commentaire
  • Pour un gars pas très à l'aise en l'air, je trouve qu'il se debrouille plutôt bien le Chopo

Mati Imbert

Photo D.Daher/SwatchSkiersCup

Cody Townsend

Photo D.Daher/SwatchSkiersCup

Paddy Graham

Photo D.Daher/SwatchSkiersCup

KC Deane

Photo D.Daher/SwatchSkiersCup

Markus Eder

Photo D.Daher/SwatchSkiersCup

Le chèque de 20 000 dollars de la victoire

Photo Guillaume Desmurs

Victoire

Photo D.Carlier/SwatchSkiersCup

1 commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire