Ebouelle Contest 7 - Les Gets
2000*1045px

Ebouelle Contest 7 - Les Gets

Après deux jours de contest sur les rails et le perfect jump, Jules Bonnaire remporte cette 7ème édition de l'Ebouelle Contest aux Gets devant Tom Granier et Julien Poirot.

Texte Nicolas HEU
Photos www.nicoheu.fr
Texte Nicolas HEU
Photos www.nicoheu.fr
.

Après deux jours de contest sur les rails et le perfect jump, Jules Bonnaire remporte cette 7ème édition de l'Ebouelle Contest aux Gets devant Tom Granier et Julien Poirot.


ALLELUIA ! Après un an de tergiversations, ce cher Martial a fini par retrouver « l’Esprit d’Ebouelle » qui l’avait quitté lors du décès tragique d’Helmutt, renard émérite et mascotte de l’association Les Wetzayers.  Un esprit si puissant qu’il aura été capable de remotiver une troupe entière après la malédiction météorologique de l’hiver dernier.

Le village de l'Ebouelle Contest

C’est une bénédiction ; réunir certains des meilleurs riders français tels que les frères Collet, Jules Bonnaire, Tom Granier, Tim Picq ou Baptiste Causse sur un spot shapé spécialement pour l’occasion par HO5 Park. Sans oublier d’ajouter plusieurs prize money, des amateurs affamés issus des qualifications, le fameux road gap et un village transformé en ode à Helmutt grâce à l’invasion de cinq collectifs d’artistes devant illustrer « La création de l’ordre des chevaliers d’Ebouelle »

Tout commence jeudi soir avec les qualifications amateurs, un perfect jump légèrement mal réglé qui va contraindre l’organisation à délocaliser ces qualifications sur la jib session. Entre jeunes locaux et compétiteurs aguerris (Raphael Vouillamoz, Steven Chambet, Julien Poirot…), on a pu assister à un démarrage prudent.

Les riders avant le début des hostilités

Le lendemain, avec un perfect jump corrigé et des professionnels enthousiastes, la grand messe pouvait enfin être célébrée ! Sur deux jours de compétition, les riders allaient s’affronter sur une jib session (box montée-plat ; wall butter vers rail plat ou rail plat-descente) qui attribuait 20 points et sur le perfect jump qui lui en attribuait 40.
Le ton est donné dès le début des entrainements quand Jules Bonnaire, de retour pour une dernière compétition après un hiver bien rempli fait claquer un massif rodéo 630 blunt en sortie de box. Anatole Camelin, Sandy Collet ou Tim Picq répliquent avec des 630 out sur le rail plat ou encore Bastien Lebrun avec un 630 in sur le plat-descente.

Anatole Camelin pendant le contest de jib

Le perfect jump n’est pas abandonné pour autant, du premier au dernier run, chaque rider aura profité d’une des dernières grosses tables de la saison pour étaler son panel de tricks. Tom Granier pose des switch double tandis que Jules Bonnaire et Julien Poirot (issu des qualifications) préfèrent des doubles 12 mute. Quentin Gamond se fait également remarqué avec un kangourou ou encore Robin Dupasquier, suisse du crew Awone qui plaque un double bio 1000. Le public de l’Ebouelle n’avait encore jamais vu un tel niveau. Preuve que les riders français doivent continuer à développer cette technique indispensable pour ce démarquer au niveau international. Mais ce n’est pas tout, les notes étaient basées sur un saut technique et un saut style. A ce petit jeu, on retiendra les très gros flat 3 d’Andy Collet ou les clic-clac d’Anatole Camelin et Jules Bonnaire.

Tom Granier, second au général

Au final, c’est Jules Bonnaire (51,25 points sur 60) qui repart avec 3000€ dans la poche et pleins de bons souvenirs, suivi de Tom Granier (50,12) qui cloture sa saison de bien belle manière et enfin Julien Poirot (49,6) qui aura prouvé une fois de plus qu’un séjour de trois mois chez les Américains permet d’exploser tant au niveau technique qu’en style.

Jules Bonnaire, rider qui sait combiner "style" et "technique"

En parallèle, le samedi soir, rendez-vous était donné pour un road gap unique en plein centre de la station. Toujours de l’enjeu car les riders, réunis en team de deux, devaient continuer à impressionner les juges pour s’attribuer 1000€ de prize-money.La team des chamoniards de Baps Causse et Tim Picq, habitués à skier ensemble notamment au Gang of Thyon (contest par équipe) n’aura pas laissé beaucoup de chances aux autres teams. A l’overall, ils seront les seuls à plaquer 4 runs sur 5, grâce notamment à des Cork 720 reverse Tail de toute beauté.

Baptiste Causse et Tim Picq remporte le contest par équipe sur le road gap

En l’an de grâce 2012, l’esprit d’Ebouelle aura habité riders, public et organisateurs. Une septième édition qui a définitivement fait rentrer l’Ebouelle Contest dans le cercle des événements qui perdurent et s’améliorent chaque année. L’association les Wetzayers et ses chevaliers partent maintenant en retraite spirituelle et seront attendus de pied ferme l’an prochain.

Riders qualifiés :
1 – Steven Chambet
2 – Robin Dupasquier
3 – Guillaume Faure
4 – Bastien Lebrun
5 – Raphael Vouillamoz
6 – Max Maury-Martineau
7 – Victor Curtil
8 – Ludovic Milaire
9 – Julien Poirot (repêché suite au désistement de Mathias Wecxsteen)

Résultats Contest (Jib Session + Perfect Jump)
1 – Jules Bonnaire (17+ 34,25) / Vainqueur Général & Vainqueur Jib
2 – Tom Granier (13,54 + 36,58) / Vainqueur Perfect Jump & Meilleur Style
3 – Julien Poirot (15,27 + 34,33) /  Meilleure technique
4 – Baptiste Causse (14,71 + 30,82)
5 – Quentin Gamond (12,58 + 31,91)
6 – Max Maury-Martineau (12,29 + 31,08)
7 – Thomas Nicoud (13,2 + 28,25)
8 – Sandy Collet (11,83 + 26,58)
9 – Steven Chambet (13,45 + 24,75)
10 – Andy Collet (7,5 + 30,08)
11 – Guillaume Faure (15,08 + 21,74)
12 – Ludovic Milaire (11,79 + 24)
13 – Enzo Locarini (11,5 + 21,41)
14 – Victor Curtil (13,1 + 19,66)
15 – Clément Cruciani (7,54 + 24,66)
16 – Raphael Vouillamoz (11,62 + 19,41)
17 – George Walton (9,58 + 20,33)   

Tim Picq, Aidan Egan Smith, Maxime Fornier, Robin Dupasquier, François Lagersie, Anatole Camelin et Bastien Lebrun ne figurent pas au classement général car ils n’ont pas été noté sur tous les modules.

portfolio

Raphael Vouillamoz

Photo Nicolas Heu
Raphael Vouillamoz lors des qualifications amateurs improvisées sur les modules de jib le jeudi soir
pas encore de commentaire - Laissez votre commentaire

Anatole Camelin

Photo Nicolas Heu
Anatole Camelin sur le perfect jump shapé pour l'occasion.
pas encore de commentaire - Laissez votre commentaire

Sandy Collet

Photo Nicolas Heu
Sandy Collet, rider habitué de l'Ebouelle Contest
pas encore de commentaire - Laissez votre commentaire

Bastien Lebrun

Photo Nicolas Heu
Bastien Lebrun en 630in
4 commentaires - Laissez votre commentaire
  • Yeah minot!!!
  • steez Bast!
  • steez Bast!
  • ...

Maxime Fornier

Photo Nicolas Heu

Jules Bonnaire

Photo Nicolas Heu
Jules Bonnaire avec un massif rodéo 630 out remporte la partie jib du contest
pas encore de commentaire - Laissez votre commentaire

Andy Collet

Photo Nicolas Heu

Tim Picq

Photo Nicolas Heu

Jules Bonnaire et Helmutt !

Photo Nicolas Heu
1 commentaire - Laissez votre commentaire
  • Haha el renardo avec son frère le renerd qui est en train de kiffé a ske jvoi

Julien Poirot

Photo Nicolas Heu

Jules Bonnaire

Photo Nicolas Heu

Riders Meeting

Photo Nicolas Heu

les juges

Photo Nicolas Heu
Jessy Cornu, Tom Barnier et Antoine Berger
pas encore de commentaire - Laissez votre commentaire

Raphael Vouillamoz

Photo Nicolas Heu

Julien Poirot

Photo Nicolas Heu

Le village de l'Ebouelle

Photo Nicolas Heu

Steven Chambet

Photo Nicolas Heu

Quentin Gamond

Photo Nicolas Heu

Tom Granier

Photo Nicolas Heu

Rencontre insolite

Photo Nicolas Heu

Tim picq

Photo www.nicoheu.fr
Session nocturne sur le road gap dans le centre de la station
pas encore de commentaire - Laissez votre commentaire

Robin Dupasquier

Photo Nicolas Heu

Jules Bonnaire

Photo www.nicoheu.fr
Jules Bonnaire, grand gagnant de l'Ebouelle 2012 !
pas encore de commentaire - Laissez votre commentaire

1 commentaire

Fred381

inscrit le 10/03/07
Stations : 2 avis
En voilà un bel évènement comme on aimerait en trouver plus en France!
Bravo l'Ebouelle :) !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire