SFR Tour - Anatole Camelin l'emporte
2000*1045px

SFR Tour - Anatole Camelin l'emporte

La première étape du SFR Tour à Val Thorens commençait à semer le doute, "skiera, skiera pas"... Après bientôt une semaine d'attente, la météo se dégage et les riders peuvent enfin lâcher les crayons de couleur et les cartes pour aller s'exprimer dans le slopestyle. Anatole Camelin, en très grande forme, se qualifie en tête et remporte cette étape. Il est suivi de près par son acolyte de la Néophile, Jules Bonnaire, 7ième lors des qualifications, mais qui améliore son score sur son dernier run. La troisième place revient à Antti Ollila qui a bien fait de repousser son vol pour la Finlande afin de participer à la course !

Texte Sarah Pinton - Joséphine Bigo
Photos Nico Schlosser / SFRT12 - Sarah Pinton (iphone)
Vidéo Mathieu Mazuel
Texte Sarah Pinton - Joséphine Bigo
Photos Nico Schlosser / SFRT12 - Sarah Pinton (iphone)
Vidéo Mathieu Mazuel
.

Anatole Camelin, en très grande forme, se qualifie en tête et remporte cette première étape du SFR Tour à Val Thorens. Il est suivi de près par son acolyte de la Néophile, Jules Bonnaire, 7ième lors des qualifications, mais qui améliore son score sur son 3ème run. La troisième place revient à Antti Ollila qui a bien fait de repousser son vol pour la Finlande afin de participer à la course !



SFR Tour Val Thorens



SFR Tour - Anatole Camelin l'emporteLe podium : 1) Anatole Camelin 2) Jules Bonnaire 3) Antti Ollila

La première étape du SFR Tour à Val Thorens commençait à semer le doute, "skiera, skiera pas"... Après bientôt une semaine d'attente, le ciel se dégage, le brouillard laissant place au soleil, les riders peuvent enfin lâcher les crayons de couleur et les cartes pour aller s'exprimer sur le slopestyle.

Le challenge était de taille pour l'organisation aujourd'hui : faire courir 50 riders qui n'ont pas pu tester les tables du slopestyle durant la semaine et finir le contest avant 14h qualifications et finale incluses (une grande partie des riders étrangers ayant leurs avions à prendre en fin d'après midi à Genève). Grâce à un timing à la minute prêt, nous avons sans doute assisté aux entrainements les plus efficaces de l'histoire du SFR Tour. 3 runs pour caler ses tricks et pas un de plus, tout le monde a suivi les consignes pour respecter les horaires.

Le park

L'équipe des shapeurs a travaillé d'arrache pied les derniers jours pour converser l'état des modules malgré les chutes de neige quotidienne. Dans le même esprit que celui de l'année dernière, le slopestyle était composé de deux tables, une table à butter (type "chameau") et des modules de jib avec plusieurs options possibles. Les plus pointilleux diront que les tables manquaient légèrement de "pop",  les derniers ajustements n'ayant pas été possibles à cause de la météo.

Présentation du slopestyle à la Caméra embarquée par le parain du SFR Thomas Krief :



Park Check - SFR Tour Val Thorens


SFR Tour - Anatole Camelin l'emporte

Les qualifications

Les nombreuses chutes, réceptions aléatoires et grabs manqués montrent que certains riders n'ont pas encore eu le temps de prendre leurs marques avec les kickers. Johan Collomb Clerc premier à s'élancer, chute d'ailleurs lourdement sur une tentative de double, interrompant le contest d'entrée de jeu.
Du côté de la Suisse, Sami Ortlied, Alex Neurohr et Alex Chabot plaquent tous leurs runs avec style accédant ainsi au top 10. Parmi les riders attendus : Antti Ollila, Roy Kittler et Gaute Silseth assurent leurs tricks de qualifications et le haut du classement mais on sent qu'ils peuvent faire mieux sur leur troisième run.

SFR Tour - Anatole Camelin l'emporteAnatole sur son 5.4 screamin' seamen

Alors que l'on s'attendait à une domination des riders européens, les français, motivés comme jamais, changent la donne. Victor Berard confirme qu'il maitrise les doubles et termine 3ème l'issu des qualifications. De retour dans les parks, Sam Favret, solide, va plaquer loin dans les réceptions. "Je n'ai pas fait de park cet l'été et je ne me suis pas entrainé mais j'ai fait de la pourdreuse à Chamonix, au moins ça m'a fait les cuisses" commente l'intéressé. La surprise du jour ? Anatole Camelin bien sûr ! Le rider discret de la Néophile s'est montré le plus à l'aise et le plus régulier sur ses runs comprenant un rodéo 540 screamin’ seamen, switch 1080 mute, switch 540 rodeo en sortie, underflip 540 et switch 270 in 270 out. Il s'empare sans difficulté de la première place des qualifications avec plusieurs points d'avance sur le finlandais Antti Ollila 2ème.

SFR Tour - Anatole Camelin l'emporteswitch 5 rodéo en sortie - Anatole Camelin

La finale

La finale est assez expéditive avec un 3ème pour les 10 premiers des qualifications afin d'améliore leurs scores. Déception pour la majorité des riders qui chutent notamment Roy et Gaute. Ils ne parviendront pas se rapprocher du podium. Sauf un ! Jules Bonnaire, le rider de la Rosière ne lâche rien sur son 3ème run qu'il a modifié à la dernière minute (rodéo 900 screamin’ seamen, switch unatural 720 tail-grab,  0 spin, switch 720 en sortie, un rodéo 630 out et 450 in) et remonte de 6 places dans le classement, rejoignant ainsi sur le podium son pote Anatole qui occupe toujours la première place. Avec 7200 € de prize money à deux et une longueur d'avance pour les deux wilcards X Games, le week end de Nôel  s'annonce festif pour Jules Bonnaire et Anatole Camelin !

SFR Tour - Anatole Camelin l'emporte
Les deux acolytes profitent de leurs victoires communes : Julo et Anat'

Les rookies

Parmi les jeunes à suivre (Chez skipass, nous les avions déjà déjà envoyés au parloir), Andri Raggetti, 13 ans (17ème) qui pu courir exceptionnellement dans la catégorie hommes. Nul doute que la première place lui serait revenue si le contest kids n'avait pas été annulé. Gardez un oeil également sur Antoine Adélisse, 15 ans (15ème) lors des prochaines étapes, il devrait venir embêter assez vite ses aînés.

Rendez-vous à Tignes dans le superpipe taille X pour la prochaine étape du SFR Tour. D'ici là Passez de bonnes fêtes !


Le Podium (qui nous semble un peu étroit...)

Le classement de cette prémière étape du SFR Tour à Val Thorens.


"Julo" et "Anat" avec leurs gros chèques.

portfolio

Enfin le soleil tant attendu !

Photo Nico Schlosser / SFRT12 - Sarah Pinton (iphone)

Anatole Camelin n'en revient toujours pas...

Photo Nico Schlosser / SFRT12 - Sarah Pinton (iphone)

Anatole Camelin (1er)

Photo Nico Schlosser / SFRT12 - Sarah Pinton (iphone)

Jules aka Julo

Photo Nico Schlosser / SFRT12 - Sarah Pinton (iphone)

Jules bonnaire (2ème)

Photo Nico Schlosser / SFRT12 - Sarah Pinton (iphone)

Anti Ollila, le finlandais

Photo Nico Schlosser / SFRT12 - Sarah Pinton (iphone)

Anti Ollila (3eme)

Photo Nico Schlosser / SFRT12 - Sarah Pinton (iphone)

victor berard (4ème)

Photo Nico Schlosser / SFRT12 - Sarah Pinton (iphone)

Thomas Krief, le

Photo Nico Schlosser / SFRT12 - Sarah Pinton (iphone)

Greg Guenet et Jules

Photo Nico Schlosser / SFRT12 - Sarah Pinton (iphone)

8 commentaires

mere_michele_prod
Statut : Confirmé
inscrit le 16/02/11
Stations : 2 avisMatos : 1 avis
Les francais ce sont plutot bien démerdés malgré que des riders venaient de tout l'Europe !
J'aurais pensé voir Gaute plus haut dans le classement !
Tant mieux que cette étape ait pu se déroulée meme apres une semaine d'attente, tout le monde a su etre patient. bravo !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

bredzel

inscrit le 17/02/09
Beau site, beau slope course pas très folle en terme de niveau.
Ok c'est le début de saison mais gagner le slope le plus important de la saison en France avec un flat 5, un switch 9 (pas de unat, pas de doubles) et un enchaînement de rail sympa mais pas hors norme en dit long sur le niveau requis lors de cette épreuve.
Il va falloir que les mecs se bougent parce qu'arriver aux Xgames de Tignes avec se genre de run ne va pas les aider à scorer et à gagner, entre autre la reconnaissance et les points nécessaires pour être invité sur les courses majeures comme le dewtour, les xgames aspen, etc...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Quentin Caramello

inscrit le 21/03/11
Stations : 1 avis
Pour Bredzel, cette étape c'est déroulée sur une matinée au lieu de 3 jours donc au lieu d'avoir une journée de trainings les riders n'ont eu que 3 runs pour prendre leurs marques, le parcours était assez difficile (les kicks s'enchainent très vite) et pas mal de riders n'avaient pas ridé de park depuis longtemps ça explique pourquoi le niveau "n'était pas fou". Pourtant des riders comme Gaute Silseth, Anti Ollila, Guillaume Sbrava (et pas mal d'autres) ont largement le niveau d'aller aux X. Il y a eu des runs bien plus techniques que ceux des trois premiers, je pense aux runs de Victor Berard (dub cork 12 puis switch dub 9) et Guillaume Sbarva(switch 10 et switch unat 9). Après les juges ont préferés privilegier la propreté et la polyvalence (kick/rails) et ce n'est pas une mauvaise chose je pense...
Tout ça pour dire que le niveau sur cette étape etait plutot élevé compte tenus des condtions dans les quelles elle c'est deroulée et que pas mal de riders présents meritent leur place aux X.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

katsumi

inscrit le 01/03/08
je rêve ou le premier fait pas d'unnat dans son run? c'est du beau foutage de gueule si c'est le cas!
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire