Fischer - La nouvelle Ranger Free
2000*1045px

Fischer - La nouvelle Ranger Free

La célèbre marque autrichienne nous présente sa chaussure phare pour 2019
Texte CLÉMENT FRANCKE
Photos Oliver G + Fischer
Texte CLÉMENT FRANCKE
Photos Oliver G + Fischer
La célèbre marque autrichienne nous présente sa chaussure phare pour 2019

Article sponsorisé, rédigé en partenariat avec Fischer.

Retrouvez les skis Fischer et les chaussures de ski Fischer dans notre guide du matos.

Quand Fischer nous invite pour nous présenter sa nouvelle gamme 2019 et qu'en plus on doit se rendre à Engelberg après une belle chute de neige, c'est avec plaisir que nous acceptons. Le principal sujet de ce lancement presse ? Une nouvelle chaussure "à tout faire" nous dit-on...

Ajoutez des photos (2020px)

L'accueil au Ski Lodge est exemplaire : canapés avec vue sur la montagne, un bar fourni à ras-bord de bons alcools et du café d'un torréfacteur local. On est dans l'antre du parfait ski trip et on regrette déjà de ne pas pouvoir passer une semaine complète sur place. Le temps de se remettre de la route et c'est l'heure de passer aux choses sérieuses. La présentation !

Ajoutez des photos (2020px)

Assez papoté, voici la Ranger FREE 130 !

- Un look racing.
- 4 crochets pour un flex de 130.
- Des inserts Dynafit.
- Un poids très contenu : 1540g en 26,5..
- Une semelle GripWalk.
- Et un mode marche qui offre 55° de débattement. Mais au fait arrivez-vous à le distinguer sur les photos ci-dessous ?

Ajoutez des photos (2020px)

Pour la résumer en quelques mots, il s'agit d'un nouveau "genre" de chaussures de ski que Fischer place dans la catégorie des "Modern Alpine Ski Boot". On a donc une chaussure qui revendique des performances alpines à la descente (4 crochets, power strap, 130 de flex "véritable" avec un fit proche du pied - 99mm de largeur) mais qui est assez légère pour permettre de s'évader en hors piste avec de la rando notamment grâce aux inserts et d'arpenter la montagne grâce à une semelle en Vibram.

Le mode marche revendique ici 55° d'action ce qui est plutôt pas mal pour une chaussure de cette catégorie. Sur la balance, un pied en 26,5 affiche un poids de 1540g. Là aussi, cela la place très bien face aux concurrentes du même segment.


Ajoutez des photos (2020px)

Le modèle femme My Ranger FREE 110

Pour les femmes, même montage à 4 crochets avec inserts et la semelle Grip Walk. Seules différences, un flex de 110 au plus fort et une isolation Polartech intégrée dans le chausson pour plus d'apport de chaleur.

Ajoutez des photos (2020px)

Déclinée chez l'homme et la femme, il y aura bien évidemment plusieurs versions :

Chez l'homme on retrouve donc le haut de gamme avec la Ranger FREE 130 (inserts, semelle GripWalk Vibram, 130 de flex pour 1540g en Grilamid), la Ranger FREE 120 (inserts, semelle GripWalk Vibram, 120 de flex et 1590g faite de Grilamid, un chausson plus confort), la Ranger FREE 100 (pas d'inserts, semelle GripWalk mais sans Vibram, un poids de 1690g et une coque en PU).

Chez la femme, la Ranger FREE sera présentée en deux versions: celle ci-dessus qui est la My Ranger FREE 110 (inserts, Vibram, 110 de flex pour 1590g en Grilamid) et la My Ranger FREE 90 (pas d'inserts, semelle GripWalk mais sans Vibram, 90 de flex pour 1690g et en PU).

Le mode marche

La grande surprise de cette chaussure au look très alpin nous vient donc de son mode marche très discret. Fini les grandes manettes à l'arrière de la chaussure et les gros clips dont sont équipés de très nombreux modèles de la gamme "free-rando". Ici l'arrière de la chaussure ressemble aux modèles Curv et RC4 des compétiteurs en géant car le système de déverrouillage de la tige se trouve dissimulé à l'intérieur de cette dernière. La manette permettant d'actionner le mode marche ou le mode ski se trouve quant à lui sous la boucle la plus haute et on vient l'actionner en même temps que l'on desserre ses boucles pour aller se balader ou au contraire pour le serrage avant de s'engager dans une face de Freeride.

Ajoutez des photos (2020px)

Simple et efficace :

La petite tirette actionne le verrouillage ou le déverrouillage du collier grâce à un simple cable. Tout le système est visible lorsqu'on enlève le chausson et pourra être changé par n'importe quel magasin si une casse devait survenir. Fischer nous a montré pendant la présentation les tests de résistance des pièces composant le système et inutile de vous dire que c'est du très très fiable.

La manipulation de la petite languette se fait aisément avec des gants car on la distingue bien du serrage. On ouvre ou on ferme. On ne sent pas vraiment de "clic" de verrouillage mais juste que le collier de la chaussure se raidi. Il n'y a cependant pas plusieurs positions d'angle du collier de la chaussure comme ça peut être le cas sur certains systèmes.


Juste à titre d'illustration, voici ce que donne le débattement quand le mode marche est activé, le scratch et les 2 crochets du haut desserrés. Additionnés à la plaque du Grip Walk sous l'avant du pied, on gagne vraiment de l'aisance à la marche.

Les pads justement parlons-en. Fischer propose d'origine des pads en Vibram au format Grip Walk normés ISO 5355/9523. L'accroche et l'adhérence est donc vraiment très bonne sur toutes les surfaces dures. Ces pads peuvent bien évidemment être changés et remplacés si besoin.

Que ce soit donc pour le trajet voiture / caisse des forfaits / remontée mécanique ou pour remonter à pied sur un bout de crête avant de basculer dans votre hors piste favori, le confort en marche de la Ranger Free 130 est optimal.

Sur la neige

Suite à cette belle présentation théorique il était temps d'aller chausser notre propre paire en vue de la tester sur 3 terrains de jeu différents : En freeride avec des skis Ranger 108 Ti, en Randonnée avec les Hannibal 90 et sur piste avec les Curv GT. Le tout accompagné de leurs ambassadeurs : Adrien Coirier pour le côté Rando (qui l'aurait cru !), Tobias un guide Suédois ancien hockeyeur ayant habité à Chamonix (la caricature complète) pour le freeride et sur la piste, une légende de notre sport, le très fameux suisse, Mike Von Grüningen qui du haut de ses 48ans dont 15 années à tailler des courbes en Coupe du Monde méritait clairement son statut de guest star !

Ajoutez des photos (2020px)

A l'usage alors ?

Le chaussage tout d'abord, se fait relativement facilement en mode Walk tout comme en mode Ski. Une fois le pied à l'intérieur on sent tout de suite la largeur de 99mm et le fait que le chausson n'est pas là pour aller faire les après-ski à la Folie Douce. On est bien maintenu même avant d'avoir serré les boucles et l'étroitesse de l'ensemble respire la précision. Pour un usage moins performance, les chaussons des modèles 120 et 100 sont quant à eux plus mous et confortables soyons honnête.

Le fait d'avoir l'impression d'avoir une vraie chaussure d'alpin contraste beaucoup avec la légèreté de la chaussure au pied. Pour se balader pour aller chercher les lattes, le mode marche avec les crochets desserrés ainsi que la semelle GripWalk font une merveille et aideront même les plus pinpins d'entre nous à avoir une démarche naturelle.


Premier vrai test : On attaque avec le Freeride. On chausse les Ranger 108Ti munis de fixations adaptées au semelles GripWalk et on part droit dans la pente. A aucun moment on a levé le pied pour se demander si on attaquait trop pour les chaussures et c'est bon signe. Même si on n'est pas du genre à tordre des flex de 130, la position dans la chaussure et sa raideur mettent en confiance.

Ajoutez des photos (2020px)

Passons à la Rando. Nous n'aurons malheureusement pas le temps de nous envoyer 1000m de dénivelé. Nous avons donc du nous contenter d'une balade quasiment à plat suite à une autre belle descente dans la peuf mais cette fois-ci avec un set-up très Rando aux pieds: Hannibal 90 montés de Dynafit Radical ST.

La légèreté de l'ensemble sous le pied lorsque l'on skie est très déconcertante. Avec la rigidité de la chaussure c'est presque étrange d'avoir aussi peu de poids à balader de virage en virage.

Pour la marche, on colle les peaux sous les semelles, on desserre les crochets (qui viennent se bloquer en position ouverte : très pratique !), on met la chaussure en mode Walk et c'est parti ! Sur le plat nous avons eu mieux l'occasion de tester le débattement arrière qui permet de faire de longs pas et faire glisser le ski. Pas de gène ressentie et là aussi le test est concluant.

Ajoutez des photos (2020px)

Mike Von Grüningen débarque avec une paire de Curve GT sous le bras. C'est l'heure de passer à la piste ! Dans un premier temps on se demande bien comment on va arriver à tourner ces skis de piste très performants après avoir dessiné des courbes dans la peuf avec un set-up très léger. Mais on bascule la chaussure en mode Ski et on serre les crochets. Son look, associé à sa rigidité la placent tout à fait à la maison sur ces lattes de compétition. Là encore, nous ne sommes pas du genre à trouver les limites d'une pompe en 130 de flex mais nous avons pu jauger de la précision de cette coque en 99mm. On pense à tourner et le ski est déjà entrain de s'inscrire dans une courbe. Ca faisait longtemps qu'on n'avait pas skié avec une "pompe pure-piste" mais malgré ce que nous avions vu auparavant dans la matinée il semblait étrange d'arriver a des sensations d'autant de maitrise et de précision avec une chaussure de ski de seulement 1kg500.

Ajoutez des photos (2020px)

Et pour conclure alors ?

Fischer présente donc une nouvelle gamme de chaussures qui dans un premier temps se destine aux vrais skieurs avec un poids plume pour une skiabilité très proche des chaussures d'alpin de compétition. Le mode marche permet vraiment de déverrouiller le débattement du collier et permet donc de s'évader en free-rando voir même en rando tant qu'on ne vise pas les 1000m / heure et qu'on ne mange pas que des graines. Ce mode marche associé au GripWalk apporte un grand confort dans l'utilisation au quotidien, que ce soit pour les trajets de son appartement jusqu'au bas des pistes ou pour avoir l'air moins bourré en sortant de l'après-ski.

Et c'est là qu'on voit qu'en fait cette chaussure peut réellement être la future chaussure de Mr Tout le Monde. En effet peut être vous n'aurez pas besoin des inserts Dynafit, mais de pouvoir disposer de ce mode marche ainsi que cette légèreté sur vos chaussures de ski "classiques" serait le must-ultime, que vous soyez un djeuns qui saute des cliffs ou une dame en moumoute sur les pistes bleues de Megève.

On vient de beaucoup prêcher le pour. Mais le contre ? Pour le moment on n'en voit pas beaucoup mis à part le prix (on nous a murmuré un tarif de 700€ environ pour la Ranger FREE 130 - le modèle 100 serait dans les 550€). Ce tarif ne met évidemment pas cette Ski Boot à la portée de tous les comptes en banque. Certains iront critiquer le poids car il y a effectivement des chaussures plus légères qui ont un programme semblable (on pense à la Atomic Hawx Ultra XTD 130), certains pourront dire qu'ils ne veulent pas une pompe avec un look aussi racing (nous au contraire on trouve ça cool). Enfin d'autres pourront dire que le flex de 130 ne les a pas convaincu ou que le confort n'est pas à la hauteur des espérances...  Quoi qu'il arrive, si vous avez prévu de changer de chaussures de ski pour l'hiver prochain on vous conseille grandement d'attendre l'automne 2018 et d'avoir au moins chaussé une fois la Ranger FREE. Que vous soyez Freerideur, Free-Randonneur, pistard en recherche de confort ou rider polyvalent cherchant une chaussure à tout faire, vous faites clairement partie de la cible de la Ranger FREE.

Ajoutez des photos (2020px)

Portfolio

Des questions ?

On se quitte sur de nombreuses photos des détails de la chaussure, pour les plus curieux on se retrouve dans les commentaires !

Ajoutez des photos (2020px)

19 commentaires

François Péchou
Statut : Expert
inscrit le 11/03/12
Matos : 8 avis
Question : une semelle Grip walk est elle compatible avec une STH2 WTR ? Si non dommage pour une « chaussure à tout faire » ...
KillaWhale
Statut : Gourou
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 25 avis

Staff depuis le 04/10/17
Alors pour les STH WTR je ne sais pas, mais pour les Look Dual WTR ça marche :
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Bast03
Statut : Gourou
inscrit le 27/01/03
Stations : 2 avisMatos : 1 avisPhotos : 2 photos du jour
Oui, est ce que ça chausse dans des fixs alpines classiques?
KillaWhale
Statut : Gourou
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 25 avis

Staff depuis le 04/10/17
Sans option de réglage Grip Walk ou ISO touring 9523, non... Pour les WTR, en Look oui, en STH je ne sais pas.
0
Bast03
Statut : Gourou
inscrit le 27/01/03
Stations : 2 avisMatos : 1 avisPhotos : 2 photos du jour
Je n'avais pas vu ta réponse juste au dessus avant de poster.. mais merci du coup ;)
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

merlinm
Statut : Confirmé
inscrit le 20/11/09
Matos : 3 avis
en somme c'est une XTD 130 avec un vrai chausson ?
par rapport à une dalbello Krypton c'est proche en touché et progressivité de flex avant ou c'est comme l'atomic, super mais sec ?

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Telemark80

inscrit le 07/08/14
Matos : 1 avis
La skiant depuis plusieurs semaines elle a un Flex régulier mais sportif. C´est à dire ? Très proche du pied, à chaque appui elle réagit vite et bien sans pour autant devoir donner des Coups violents sur la languette.. Une grande classe.. ferme mais confortable..

Connectez-vous pour laisser un commentaire

powderman38
Statut : Confirmé
inscrit le 01/07/04
Matos : 4 avisPhotos : 2 photos du jour
Non normées alpine = quasi sans intérêt sur une chaussure qui flex à 130 ...
Bast03
Statut : Gourou
inscrit le 27/01/03
Stations : 2 avisMatos : 1 avisPhotos : 2 photos du jour
Pour quelles raisons powder?
0
KillaWhale
Statut : Gourou
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 25 avis

Staff depuis le 04/10/17
Sachant que presque tout le park fixation de Marker est compatible Grip Walk (sans réglage), tout comme celui de Look (en mode alpin comme vu ci-dessus)... Peut-être que c'est ça l'avenir en fait... Même sécurité de déchaussage, meilleure sécurité et confort de marche...
0
powderman38
Statut : Confirmé
inscrit le 01/07/04
Matos : 4 avisPhotos : 2 photos du jour
Si tu veux être compatible avec toutes les fixes du market sur une one boot quiver (ambition d'une 4 crochets qui flex à 130), l'avenir c'est justement d'arrêter de partir dans tous les sens sur la norme semelle et d'être en norme alpine avec insert (genre cochise, pinnacle).
Après, je ne suis peut être pas du tout le client cible de ce genre de produit. Parce que perso, pour marcher dans la rue, je ne me sens pas l'utilité d'être en gripwalk ...
0
powderman38
Statut : Confirmé
inscrit le 01/07/04
Matos : 4 avisPhotos : 2 photos du jour
Pour être plus nuancé, elle est surement très bien à skier cette chaussure, mais je trouve dommage sur un tel produit de continuer à encourager la complexité de compatibilité du combo fix/chaussure.
0
Prorider74
Statut : Gourou
inscrit le 13/09/09
Stations : 3 avisMatos : 23 avis
C'est marrant parce que moi je suis du même avis et en même temps non. C'est que je suis pour une seule semelle, sauf que quand ça débat autant, pourquoi ne pas mettre une semelle rando vu que si t'a une 130 en général tu as pas des skis de loc, donc tu choisi tes fixs, donc tu peut mettre de la warden ou de la marker ID pour pouvoir caller une semelle de rando. Et la t'a une vrai pompe à tout faire sans limitation ni en alpin (flex) ni en rando (poids, débattement, semelle)
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Cochiloco
Statut : Expert
inscrit le 06/11/15
Matos : 2 avis
et j'ajoute mon petit grain : le "one quiver boot" c'est cool en théorie, mais vous allez donc remplacer toutes les fixs sur toutes vos (vielles) paires ?!?

Connectez-vous pour laisser un commentaire

winstonsmith
Statut : Gourou
inscrit le 24/06/14
Évidemment, et c'est justement le but. Ça s'appelle l'obsolescence programmée.
Avec l'argument fallacieux "t'as plus qu'une chaussures" t'as l'impression de faire des économies mais en contrepartie tu rachètes 10 paires de fix (de merde, soit dit au passage), c'est génial quoi.

Connectez-vous pour laisser un commentaire

winstonsmith
Statut : Gourou
inscrit le 24/06/14
Parce que dans 20 ans une fix actuelle elle sera morte, alors qu'une P18 ou une 916 (qui a 20 ans,) b'en dans 20 ans elle seront toujours pas mortes.

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire