Bon Appétit. Monstre épisode 2. La ruée vers l'or blanc.
2000*1045px

Bon Appétit. Monstre épisode 2. La ruée vers l'or blanc.

Vos fidèles serviteurs sont partis se perdre dans le Yukon avec Franck Bernès et Enak Gavaggio
Texte victor galuchot    
Vidéo Nico Favre
Texte victor galuchot    
Vidéo Nico Favre
Vos fidèles serviteurs sont partis se perdre dans le Yukon avec Franck Bernès et Enak Gavaggio

Salut amis, et oui nous re-voilà. La grande disette estivale Bon-Appétique touche à sa fin. Voici le temps des premiers flocons, des premiers virages de poudre volés en bord de piste qui laisseront des séquelles irréparables sous nos skis. Le temps des cuisses fragiles et des longues nuits à peiner à s'endormir les veilles d'ouvertures de stations. Avec ce temps vient aussi le retour de vos fidèles serviteurs.

Un retour désormais marqué par un menu épais. En effet voici notre second Monstre épisode : La ruée vers l'or blanc.

Nous l'avons appelé "La ruée vers l'or" car l'action prend place au Yukon, territoire Canadien à la frontière de l'Alaska, où de pauvres fous sont allés chercher le précieux métal jaune à la fin du 19ème siècle. L'or blanc nous concerne davantage car c'est celui qui nous rend fou. La neige. Et là bas, ça ne manque pas vraiment...

D'ailleurs nous ne manquions pas non plus de fous car nous sommes partis avec 2 spécimens hauts en couleurs : Enak Gavaggio et Franck Bernes.

Une belle équipe pour une belle destination, ajoutez à ça Mr Claude Vallier, notre atout maître sur ce trip. Claude est un Français expatrié qui connait le coin comme sa poche et peut accéder aux montagnes les plus retirées de la zone grâce à beaucoup de sympathie et de bonnes relations.

Non seulement nous partions pour un endroits incroyable mais en plus, Claude nous ouvrait les portes d'une zone qui n'avait encore jamais vu un seul skieur... Une zone montagneuse, peut être de la taille des 3 vallées, peut être 10 fois plus grande, peut être 100 fois... comment savoir ? Des montagnes et des montagnes à perte de vue. Il s'agissait d'une concession de trappeur sur un territoire Indien, que nos hôtes entretiennent depuis des générations.

Vous l'aurez compris, on partait pas dormir au Carlton du coin. Nos hôtes en question se nomment Sian et Lence, et les baraques qu'ils ont construites pour la chasse c'est plutôt le genre cabane à la Francis Cabrel.

Ajoutez des photos (2020px)

Nous voilà donc au fond du jardin, en gros à 3h de route de la dernière maison, plus encore 2h de motoneige de cette route. Nous sommes hébergés dans une petite cabane au bord d'un lac gelé et au cœur des montagnes. Un peu l'endroit de rêve. Nous avons juste le confort nécessaire, du bois pour se chauffer, 14 boites de raviolis, une bande de potes, pas de téléphone, pas d'être humain à moins de 300 bornes. Et bien sûr, il y a des runs de 1000 m de dénivelé tout autour de nous !

Nous sommes courant Avril, le froid se fait moins sentir qu'auparavant dans la saison. Les jours s'étirent jusqu'à 22h, laissant une belle lumière permettant de skier jusqu'à 19/20h pour enfin laisser place à la nuit qui parfois fournit par de belles aurores boréales. Bref, dans la lumière comme dans le noir c'est bien. Très bien en fait.

Les montagnes qui nous entourent offrent des runs d'environ 1000m. On économise notre énergie en faisant les approches sur les plateaux en motoneige. Derrière ça, les palles de l'Hélico Bon App peuvent claquer... L'endroit est magnifique et le manteau neigeux reste très stable. Enak et Franck nous régalent par leurs frasques, tant sur les skis que dans la vie au camp d'ailleurs. Les journées s'enchainent, et le beau reste de la partie. Le chat noir serait t-il relégué au rang de mythe ? Comme si nous nous étions endormis et que nous vivions dans un rêve : tout marche, l'ambiance est bonne. La neige, bien que souffrant un peu de ces journées ensoleillées, reste plus que correcte. L'équipe ne fatigue pas trop et on ne déplore que la casse d'une courroie de motoneige qui nous importe autant que les costards de Fillion. 

Ajoutez des photos (2020px)

Un beau matin, une dépression s'invite au petit déjeuner. Qu'à cela ne tienne, nous avons déjà bien profité du ski, le séjour touche à sa fin. Toute l'équipe profite de ce jour de pause pour jouer les apprentis Canadiens. On construit un Queenzy, version facile de l'igloo, dans lequel je dormirais avec Claude. Coupe de bois et décrotage dans la rivière sont les « hobbies » du jour. Même si à première vue, péter la glace pour aller se laver et dormir dans une chambre à 0°C qui menace de vous tomber sur le coin de la gueule pendant votre sommeil, pourrait paraître un peu sport. Je vous garantis qu'en mode état sauvage, tout ça n'est que du bonheur !

Manquait juste la visite de quelques loups et autres bestioles du cru et ça aurait été tout comme sur la brochure. Mais vous vous seriez dit que l'on tourne nos épisodes en studio...

Y'a déjà bien assez de décors incroyables et de bon moments dans cette vidéo... Et j'espère que vous les sentirez comme on les a vécus.

Un MERCI de l'espace à tous les membres de cette aventures, aux locaux qui nous ont aidés et ouvert les portes de cette petite perle de la planète Terre.

Merci à vous de nous suivre !!!

Bon App !

Ajoutez des photos (2020px)

13 commentaires

freeryan
Statut : Confirmé
inscrit le 12/02/05
Un régal
Et comme écrit même sans le vivre on ressent en regardant cette vidéo que vous vous êtes éclaté..
Comment pouvait il de toute manière en être autrement ..?!
En tout cas avec ce début de saison et la neige annoncée j'ai hâte de voir le premier épisode de cette saison ..
A n'en pas douter vous allez encore nous régaler
Bravo à tous et Nico pour les prises de vues ...

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Bast03
Statut : Gourou
inscrit le 27/01/03
Stations : 2 avisMatos : 1 avisPhotos : 1 photos du jour
Ils ont la caisse quand même. Ça blague bien, on se marre, les images sont superbes...mais ils s'enquillent du dénivelé sans trop moufter. Il traverse la planète pour une semaine et de rando perdue au milieu de nulle part, entre le jetlag, les 2-3 pièges mécaniques, la logistique et tout le bouzin..ouai chapeau. Ça doit pas être de tout repos, ça doit pioncer dans les avions de retours ;)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Zuul
Statut : Confirmé
inscrit le 20/02/13
Stations : 4 avis
"Y'a déjà bien assez de décors incroyables et de bon moments dans cette vidéo... Et j'espère que vous les sentirez comme on les a vécus." C'est exactement ça les Bon App, vous nous en avez mis plein la vue, sans négliger les galères, et on se sent vraiment vivre le truc avec vous! Même tellement frustrée de ne pas la vivre en vrai que je vais regarder quand je peux programmer un pti trip au Yukon... et je veux voir des nounours, en vrai (pas que sur le sweat d'Enak...)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

usaddict
Statut : Gourou
inscrit le 02/07/09
Stations : 12 avisMatos : 9 avis
Que dire de plus à part que je me suis régalé avec ce monstre épisode canadien il y a tout ce que j’aime : les prises de vues et un décor de rêve, l’humour, une bande son qui claque et bien entendu du beau ride j’ai pas loupé 1 épisode depuis le lancement de bon app et j’espère juste que vous continuerez à nous proposer d’aussi belles choses et à nous faire marrer pour encore des années

Connectez-vous pour laisser un commentaire

usaddict
Statut : Gourou
inscrit le 02/07/09
Stations : 12 avisMatos : 9 avis
La scène de Bernès dans la cabane en trappeur est énorme : ready for what ? for being a trapper ...

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire