The daily frisky business journal #8
2000*1045px

The daily frisky business journal #8

Un peu moins trash et aigri que l'original, mais tellement mieux écrit
Texte La rédaction
Texte La rédaction
Un peu moins trash et aigri que l'original, mais tellement mieux écrit

Guess who's back ? On avait dit "de façon irrégulière" : près de cinq ans après ses derniers ravages, le Daily Friski Business Journal reprend du service. 

Beaucoup de neige fondue a coulé sous les ponts depuis le dernier épisode : Coreupt a sombré pour de bon, les GoPro ne sont plus sur les fronts mais sous des drones, le ski hors-piste a été interdit, les Crapules font de l'alpinisme... Et surtout, tout le monde est devenu "pro" ou ambassadeur de quelque chose, chacun boostant sa e-reputation à grands coups de sponsoring Facebook et d'achat de followers Instagram. 

Autant dire qu'il y a du boulot.

Genius Marketing

Pour notre plus grand plaisir, ce n'est pas la créativité qui manque dans cette branche chez les marques. Jusqu'où iront-elles ?

#Free-cross-fit-speed-touring ?

L'industrie est très forte pour créer des gammes entières de produits dédiées à des sous-sous-segments de pratiques sportives. Au menu aujourd'hui dans cette course effrénée nous retrouvons Dynafit, qui lance un nouveau segment de produits, le "Speedfit"

Le concept ? Une gamme complète (ou presque, manque juste la perche à selfie) destinée à la "rando en station" : pour les randonneurs "fitness" perfusés à Strava qui ont besoin de leur dose hebdomadaire de D+, mais qui n'osent pas se lancer à l'aventure dans le backcountry, préférant la sécurité (relative) du domaine skiable. En respectant les règlementations locales évidemment, c'est écrit en petit sur le dépliant : *Always check out if skitourers are welcomed and keep to the FIS piste rules

Amis dameurs, préparez-vous pour le débarquement des hordes de collants-pipettes avides de dénivelé before/after work l'hiver prochain.

Ajoutez des photos (2020px)

Le-Ski-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom

Un certain Dylan Florit a laissé échapper un scoop dans une de ses stories Instagram (désolés les vieux) : les nouveaux Blackops 98 de Rossignol ! Vous ne connaissez pas les Blackops ? Ne vous inquiétez pas, c'est normal : il s'agit d'un ski secret. Oui oui. Un ski que seuls les vrais savent.

Ca y est, on vous tient ? Vous voulez en savoir plus ? Il va falloir être prêts à rentrer dans le saint des saints du temple du market', où ont lieu les tempêtes de cerveau des génies de la com', où le serpent se mord parfois la queue... 

L'idée est d'attiser la curiosité en ne disant simplement RIEN, en lançant seulement (l'automne dernier) un site internet dédié sur lequel vous pouvez acheter les lattes secrètes pour l'honorable prix de 699,95$, en connaissant juste la largeur au patin et la taille des skis (quand même). Pour le reste, c'est l'omerta volontaire la plus totale. Est-ce que ça marche ? Ah bah ça, on ne le saura pas non plus. 

Du coup, sommes-nous des pions dans cette secrète stratégie marketing du on-ne-dit-rien-pour-essayer-qu'on-parle-de-nous ? Oh Wait...                        

Ajoutez des photos (2020px)

La segmentation de trop, volume 2

Nous nous écartons un peu du ski (faut bien s'occuper l'été) avec Mammut qui s'attaque enfin à un vrai problème, trop peu reconnu : le mauvais rapport de la magnésie avec les fournitures de bureau. La solution s'appelle "Seon"

Ajoutez des photos (2020px)

#timetodrink #expandyourbeer

On reste avec les génies du market' 3.0 mais sur un concept qui nous parle beaucoup plus. On connaissait le barathon, Salomon lance l'Apérun. Concrètement c'est la même chose sauf qu'il faut courir (vraiment) avant d'aller boire des bières dans UN SEUL bar. Bah quoi, la bière c'est des céréales non ?

Ajoutez des photos (2020px)

Fessebook

Notre fournisseur de chaussettes In Tartiflette We Trust (#placement1) La Chaussette de France a sa propre technique pour attirer le regard, totalement révolutionnaire. Pourquoi personne n'y avait pensé avant ?

Ajoutez des photos (2020px)

Qui se ressemble s'assemble

Les champions du marketing du ski et les champions du marketing des casques audio collaborent le temps d'une vidéo filmée dans la poudreuse outre atlantique (forcément ce n'est pas France). Détrompez-vous et lâchez votre portefeuille pour le moment, il ne s'agit pas de la sortie d'un casque Black Crows X Beats By Dre. C'est juste pour... C'est pour quoi au juste ? Qu'on en parle ? Oh wait again...

Mercato : qui bosse avec qui ?

La championne du monde de freeride, Marion Haerty, intègre le team français Isuzu. Vroum-Vroum.

Kevin Rolland devient ambassadeur de la marque Moncler. La classe !
Marie Martinod rejoint le Moscato Show sur RMC jusqu'aux Jeux Olympiques.
Snowleader.com renouvelle sa confiance à Rancho et ses moustaches graphiques. PS : Enak n'hésite pas à nous ramener 2-3 rebloch pour la tartiflette.

Ajoutez des photos (2020px)

Fan de

Le cheval c'est génial !

[fond sonore pour lire ce paragraphe] Ben Valentin n'a pas pour unique passion de se satelliser au dessus du coping  dans un demi tube gelé, il monte aussi à cheval (et plutôt bien semble t-il). Peut-être une reconversion dans une autre discipline pour les JO ? T'inquiète Ben, t'as le temps pour l'équitation : l'athlète la plus âgée des JO de Rio était une femme de 62 ans et était engagée sur l'épreuve de dressage.

Ajoutez des photos (2020px)

TANNER IS BACK

PARFOIS LE TEMPS NOUS JOUE DES TOURS. IL SEMBLE AVOIR MOINS DE PRISES SUR CERTAINS QUE SUR D'AUTRES (NE PARLONS MEME PAS DE CANDIDE). NOUS SOMMES EN 2017 ET TANNER HALL, EN PLUS DE PERSISTER DANS LE GIMMICK DU CAPS LOCK, PREND SA REVANCHE SUR CHAD'S GAP (PAS EN SWITCH, OK, MAIS GROS RESPECT QUAND MEME), PLUS DE 12 ANS APRES S'Y ETRE FRACTURE LES DEUX CHEVILLES, DEVENANT A LA FOIS UNE SEQUENCE MYTHIQUE ET L'UN DES PREMIERS MEMES DU FREESKI. JAH RULE.

Des twin-tips aux piolets

Le fléau de l'âge n'épargne personne, jusqu'aux plus indécrottables. Nous vous l'avions teasé en intro, ce n'était pas une blague : il semblerait que même les Crapules suivent le cycle naturel de l'évolution d'un freeskieur (un peu comme les pokémons) : freestyle -> freeride -> freerando -> rando -> pente raide. Quelle va être la suite ? Les afficionados du park de la Clusaz David Bonneville et César Fabre semblent connaitre le même sort... Et même pas besoin de les trasher, ils le font entre eux. 

Attention quand même à ne pas finir au fond d'une crevasse, hein Etienne Mérel !

Ajoutez des photos (2020px)

Génération Y

Tout plaquer et partir en Bretagne

Nos gars préférés, ceux de l'équipe Bon Appétit, commencent à avoir fait le tour des Alpes après sept saisons. Quoi de mieux qu'un peu de relâchement en Bretagne pour bien finir l'hiver ? La SNCF est venue recruter vos fidèles serviteurs pour accompagner le youtubeur pour ados Dylan Del Ray originaire de Bretagne et ainsi promouvoir la région et ses activités (et la nouvelle rame de train of course). A ce rythme là, l'an prochain ils font un vlog avec EnjoyPhoenix au salon des Instapreneurs.

PS : attention, pour ceux qui penseraient que c'est une bonne idée de monter sur un TGV surplombé par des caténaires branchés à 25kV, la photo ci-dessous à gauche est un photomontage.

Ajoutez des photos (2020px)

Le compte-rendu vidéo avec la partie 1 du récit, ici la 2 et la 3. On vous laisse juger mais ne sous-estimez pas le jeunot, il pèse près de 700k d'abonnés et plus de 37M de vues dans le Youtube Game :

Tout plaquer et partir dans les Alpes

Les Bon App' n'étaient pas les seuls à jouer de la collab' Youtube. Winteractivity, la websérie de Mickaël Bimboes (qui remonte sur le Freeride World Tour l'hiver prochain), Solan Dejouy et Julie Navillod a fait un featuring avec la youtubeuse parisienne Swann Périssé. Cette fois-ci, ils jouaient les hôtes et lui ont fait connaitre les joies de la montagne avec du "freeride sans skis"

La minute corpo

Au bureau aussi il se passe des choses : après des années d'hésitation, nous avons lancé des casquettes In Tartiflette We Trust (#placement2) faites par Headict, ça nous a un peu agités à une période normalement relativement calme. Certains membres du staff ont d'ailleurs donné de leurs personnes pour les shootings...

Ajoutez des photos (2020px)

Toujours plus

L'innovation du siècle ?

Ils nous ont contacté pour parler d'eux en début d'hiver. Nous avons demandé à faire un test, à condition de pouvoir dire totalement ce qu'on pensait du produit comme de l'idée. Pas de nouvelles depuis... Mais ils ont gagné, on en parle quand même. Quelqu'un a testé ?

Quand ça veut pas, ça veut pas

Annulé en 2015, en pause en 2016, déplacé à Bern en 2017... Mais finalement le freestyle.ch ne renaîtra pas de ses cendres tel un phoenix, en tout cas pas cette année. Trop juste côté budget. Ne faut-il pas parfois arrêter l'acharnement thérapeutique et tourner la page ? 

Ajoutez des photos (2020px)

Surenchère

Le community manager de la page Facebook Red Bull Snow annonce 35m pour le backflip de Wadeck (cliquez pour voir la vidéo). Qui dit mieux ?

Ajoutez des photos (2020px)

Où va le monde ?

La fin d'une époque

Comme certains glaciers des Alpes, le Dailyfreeski n'est plus. En tout cas le site n'est plus accessible (une sombre histoire de renouvellement de nom de domaine). L'équipe reste relativement active sur son Facebook (à raison d'un post tous les 6 mois en moyenne), et nous parions qu'ils vont vite retrouver les identifiants de leur compte skipass pour venir commenter le retour de leur rubrique favorite. Peut-être feront-ils même l'effort de remettre le site en ligne pour pouvoir revenir hurler au plagiat en souvenir du bon vieux temps. A moins qu'eux aussi ne sombrent bientôt dans le 100% social media ?

Ajoutez des photos (2020px)

Avant c'était mieux

Pierre Guyot nous offre un chouette cliché d'une époque révolue... Ca ne nous rajeunit pas ces conneries, nous fêterons d'ailleurs nos 20 ans à la rentrée, on vous en dit plus bientôt !

Ajoutez des photos (2020px)

Global Warming

Après 28 années d'existence, le camp freestyle d'été "Camp of Champions" basé sur le glacier de Whistler s'arrête. Ken Achenbach, créateur et fondateur du camp explique que cette décision résulte du réchauffement climatique. La station a en effet demandé à réduire la taille des kickers en raison du manque de neige. Ne pouvant plus proposer des lignes intermédiaires et expertes à ses campers et ainsi les satisfaire pleinement, Ken Achenbach s'est résolu -non sans mal- à fermer son camp. 

Un futur inquiétant se dessine également pour nos glaciers à l'image de celui des 2 Alpes déjà bien amoché par la canicule pour sa première journée d'ouverture au public samedi dernier.

Ajoutez des photos (2020px)

Le camp of champions l'été 2012

Ecrasons une larme

Nous vous laissons avec ce commentaire qui a remporté un prix "bonus" du concours de What's Your Name "What's Your Future" qui ne nous a pas laissés indifférents. 

Ajoutez des photos (2020px)

C'est tout pour aujourd'hui. Si vous êtes sages et s'il neige encore, il y aura une suite... A dans cinq ans !

9 commentaires

pageta
Statut : Confirmé
inscrit le 22/10/09
Stations : 3 avisMatos : 1 avis
Le début resume tout, "Et surtout, tout le monde est devenu "pro" ou ambassadeur de quelque chose, ", plus personne n'accepte de découvrir ...

Heureusement quand on sort des réseaux sociaux et qu'on voit les gens rien n'a changé ! :) Le vrai sport et la vraie montagne ont de beaux jours devant eux (peut etre pas pour la neige)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

anor@k
Statut : Confirmé
inscrit le 30/04/17
Matos : 3 avis
en plus l'article fait déjà la une des fils d'actualités ;-) Le speedfit et le wingjump ont de beaux jours devant eux, également :-)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

winstonsmith

inscrit le 24/06/14
Bon eh la team de la rédac' faut vous engager à ressortir "régulièrement" des daily frisky business journal (ça ça veut dire pas tous les 10 ans hein ;))
Parce que des articles sans langue de bois comme ça, en plus d'être des barres de rire, b'en ca fait vraiment du bien. :)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

yone74

inscrit le 02/01/08
Stations : 4 avis
Dans la catégorie Business : Jason Levinthal, boss de J Ski, créateur de Line et Full Tilt (pour ceux qui connaitrait pas le guss) vient d'acheter 4Frnt il y a 3 jours.

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Daddy RAXOR

inscrit le 19/09/15
Matos : 2 avis
Pour les blackops je lis :
dimensions 146/118/140
construction full rocker
99mm de haut et 54 mm mm de long pour le tail
je n'arrive pas à lire pour le tip
ils annoncent du cambre sous le pied... Ça sent bon pour envoyer du lourd mais il faudra les cuissots qui suivents.

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire