Alerte Neige : Gros retour d'est
2000*1045px

Alerte Neige : Gros retour d'est

Des cumuls énormes dépassant le mètre sont attendus à haute-altitude
Texte Thomas Blanchard, Loïc Giaccone
Texte Thomas Blanchard, Loïc Giaccone
Des cumuls énormes dépassant le mètre sont attendus à haute-altitude

C'est le retour des bulletins météo précis écris en collaboration avec Thomas Blanchard, jeune météorologue de Météo Alpes. A l'approche d'une perturbation conséquente, nous vous faisons un bulletin complet et détaillé des chutes qui vont avoir lieu, massif par massif. 

ALERTE NEIGE : de gros, gros cumuls de l'ordre du mètre sont attendus à haute-altitude sur certaines régions très localisées.

Une semaine agitée

Depuis le début de semaine le temps est particulièrement complexe et agité. Une tempête exceptionnelle de vent de sud s'est ainsi produite sur les Alpes du nord avec des rafales qui ont dépassé très localement les 200 km/h. Ce temps de sud donne beaucoup de foehn. Cela entraîne une fonte remarquable du manteau neigeux, y compris en moyenne-montagne, sur les deux Savoie et une large partie de l'Isère. Les plus importantes précipitations neigeuses ont concerné une moitié ouest des Alpes du sud mais seulement au-dessus de 2400 à 2600 mètres.

La situation évolue plus favorablement par endroits depuis hier, particulièrement sur les Pyrénées. Parallèlement, la mise en place d'un retour d’est marqué donnera des quantités de neige très abondantes localement sur les secteurs exposés de la Savoie et des Hautes-Alpes (au-dessus de 2000 mètres en moyenne).

Pyrénées

Il neige abondamment sur la partie ouest de la chaîne depuis hier soir. Par effet d'isothermie (abaissement progressif de la limite pluie-neige sous de fortes intensités) les flocons sont même tombés jusqu'à 100 mètres d'altitude au pays-basque !

On relève depuis hier soir généralement 35 à 50cm de neige à partir de 2000 mètres, voire plus de 60cm sur le Luchonnais (31).


Plus de 50cm de fraîche par exemple du côté des Pyrénées-Atlantiques en mi-journée :
Ajoutez des photos (2020px)

Plus à l'est, les quantités ont été moins importantes notamment en se dirigeant sur les Pyrénées- Orientales.

Ce soir la situation continue d'évoluer. D'abord cantonnées aux crêtes frontalières de l'Espagne, un passage perturbé très actif va concerner plutôt l'est du massif cette fois.

Ainsi, entre 17h/18h et minuit on attend d'importantes chutes de neige sur les Pyrénées ariégeoises et orientales. Ce passage neigeux très actif sera cette fois plus bref plus à l'ouest.

Comme illustré sur la carte ci-dessous, les intensités neigeuses pourront être très marquées en soirée :
Ajoutez des photos (2020px)

Sous ce passage perturbé, la limite pluie-neige s'établira généralement vers 2100 à 1700 mètres d'est en ouest puis progressivement 1600 à 1200 mètres là aussi d'ouest en est en fin de perturbation.

Perturbation donnant généralement, dés 2200 mètres :

- 25 à 35cm du Capcir au Haut-Couserans.

- 15 à 20cm sur le Luchonnais plutôt 10 à 15cm plus à l'ouest.

Ainsi, entre hier soir et demain matin on atteindra aisément les 80 à 90cm de neige à 2500 mètres du côté des massifs hauts-garonnais. Dès le début de matinée de demain, les précipitations devraient à nouveau se cantonner à la frontière espagnole.

Retour d'est très neigeux en haute-montagne

Pourquoi "retour d'est" ?

Une situation propice à des chutes de neige exceptionnelles en altitude se profile donc sur certains secteurs des Alpes.

Ces secteurs les plus exposés sont clairement identifiés :

- L'est du Queyras (secteur du Haut-Guil, et Mont-Viso pour l'Italie).
- La Haute-Maurienne (surtout à l'est de Bonneval sur Arc).

Ajoutez des photos (2020px)

Un phénomène très localisé

La carte ci-dessus représente les vents vers 3000 mètres. Vous noterez que le vent est orienté au secteur sud vers la Corse et la Sardaigne. Ce vent de sud fait remonter des masses d'air chaud chargé d'humidité en provenance de Méditerranée. Sur le piémont italien et la plaine du Pô, le flux prend une courbure sud-est à est faisant buter cet air chargé d'humidité sur les massifs exposés au flux.

Une partie des Alpes reçoit donc des précipitations méditerranéennes qui "reviennent par l'est", d'où l'appellation de retour d'est.

Si les précipitations ont déjà débuté depuis quelques heures sur certains secteurs frontaliers de l'Italie, c'est surtout ce soir que l'épisode va véritablement se mettre en place.

Alpes du nord

Il neigera alors abondamment et de manière régulière à partir de 2000 à 2100 mètres sur la Haute- Maurienne et le secteur du Mont-Cenis jusqu'à vendredi après-midi.

Notons qu'une incertitude concerne la limite pluie-neige. En effet, en raison des fortes précipitations on peut espérer des flocons tombant par moments plus bas (1600 à 1900 mètres).

On attend d'ici vendredi 1m50 à 2m de neige dés 2400 mètres à l'est de Bonneval sur Arc (73).

Le retour d'est pourrait "pousser" jusqu'au sud de la Haute-Tarentaise, notamment à partir de demain midi. La station de Val d'Isère recevrait alors une bonne couche de neige à partir de 2300 mètres avec environ 20 à 30cm de neige, mais probablement plus d'un mètre sur le secteur du Pisaillas...

Un mètre à 1m50 de neige sont également attendus dés 2200 mètres vers le Mont-Cenis.

Partout ailleurs, il faudra alors composer avec de la douceur et un violent vent de sud à sud-est. Douceur bien représentée ici avec un isotherme 0°C grimpant localement à plus de 3000 mètres !

On remarque l'air plus frais vers l'Italie :
Ajoutez des photos (2020px)
Une perturbation devrait balayer l'ensemble des massifs vendredi donnant un peu de neige (5 à 15 cm) dés 2000 puis 1600 mètres. Cela signera la fin de cet épisode de temps de sud avec des températures orientées enfin un peu à la baisse.

Alpes du sud

Le coin le plus exposé est bien connu : il s'agit du Haut-Guil dans l'est du Queyras. Il pourrait y tomber au-dessus de 2500 mètres entre ce soir et vendredi midi 1m20 à 1m60 de neige, voire plus de 2 mètres sur les pentes du Mont-Viso juste de l'autre côté de la frontière.

Là aussi, en raison d'intensités parfois très marquées (10 à 15 cm de neige pourraient tomber en une heure), la limite pluie-neige est assez incertaine mais elle devrait globalement être comprise entre 1900 et 2100 mètres, temporairement bien plus bas en allant vers la frontière italienne.

Le long de cette frontière, les cumuls neigeux supérieurs à un mètre en haute-montagne seront en fait généralisés, y compris de l'Ubaye au Mercantour.

On voit d'ailleurs très bien sur cette carte l'emplacement des fortes précipitations neigeuses le long de la frontière italienne :
Ajoutez des photos (2020px)

Plus à l'ouest, des Ecrins au Haut-Verdon ; des précipitations seront bien présentes entre jeudi après-midi et vendredi matin. Mais en raison de la douceur, il faudra monter au-dessus de 2300 à 2500 mètres pour trouver la neige.

Là aussi, les sols pourront temporairement blanchir jusqu'à 1700-1800 mètres lors de la fin du passage perturbé entre vendredi matin et vendredi midi avec une petite dizaine de centimètres possibles vers 2000 mètres. Sur les autres massifs de l'hexagone le temps sera soit trop doux soit trop sec pour pouvoir observer la neige.

Un phénomène intense... Et dangereux

Vous l'avez compris, le temps est très complexe et très agité avec un fort dynamisme. Que ce soit sur les Pyrénées ou les Alpes ; le vent de sud à sud-est produira de fortes rafales y compris pendant de fortes intensités neigeuses. Le manteau neigeux pourra donc être très conséquent localement, mais également très instable.

Consultez bien le BERA (Bulletin d'Estimation du Risque d'Avalanche) de Météo France avant toute sortie. Ci-dessous deux extraits des bulletins des régions les plus touchées :

Ajoutez des photos (2020px)

5 commentaires

mere_michele_prod
Statut : Expert
inscrit le 16/02/11
Stations : 2 avisMatos : 1 avis
Ils nous jalouserons vite quand le bon flux zonal reviendra tkt
Et on a Val d'Isère qui devrait recevoir quelques miettes ;)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire