Interview Vincent Gagnier
2000*1045px

Interview Vincent Gagnier

Si il y a bien un skieur qui nous a marqué cet hiver c'est Vincent Gagnier ou VinnyCash pour les intimes. Le Québécois de 20 ans a enchainé les événements avec toujours son propre style et en calant quelques nouveaux tricks par ci par là.

Texte Sarah Pinton
Texte Sarah Pinton
.

Si il y a bien un skieur qui nous a marqué cet hiver c'est Vincent Gagnier ou VinnyCash pour les intimes. Le Québécois de 20 ans a enchainé les événements avec toujours son propre style et en calant quelques nouveaux tricks par ci par là. Même s'il n'est pas monté sur tous les podiums des compétitions de "slopestyle classique" cette saison, Vincent apporte de la fraicheur et casse le routine avec une touche d'originalité dans ses runs. Peu importe s'il décroche une médaille, on se souvient de tel ou tel tricks qui nous ont laissé bouche bée. On était forcément tous un peu déçu de ne pas le voir sélectionné pour les Jeux Olympiques. Il nous aurait très certainement fait plaisir à regarder. Ce dernier a néanmoins remporté haut la main le Vars Tournament où le format était parfaitement adapté à sa vision du ski. Le petit dernier de la famille Gagnier répond à notre interview depuis le Québec où il se remet d'une lourde chute qui aurait pu mal finir... 

Interview Vincent GagnierReady to rumble (ph : Pierre Morel)

- J'ai cru comprendre la saison ne s'était pas très bien terminée pour toi. Tu t'es blessé sérieusement au dos. Peux-tu nous raconter ce qu'il s'est passé ?
Oui en effet, la saison ne s'est pas terminée comme je l’imaginais. J’étais à un shooting avec Rockstar Energy, c’était ma première descente sur le set up et il y avait un rail descente-plat-descente très collant. Une fois arrivé sur la partie plate du rail, ma carre a accroché, ce qui m'a envoyé en demi flip en sortie. J'ai atterri sur le dos sur une belle couche de glace. Le verdict : ma vertèbre T5 était brisée avec une faible contusion à la moelle épinière. L’opération fut le jour après l’accident et tout s’est bien passé. 


- Tu pourras remonter sur les skis bientôt sans trop de complications ?

Ça va être beaucoup de travail mais oui, j’espère et je crois remonter sur mes skis à l'Automne et être à 100% comme avant !

- Malgré cette blessure, as-tu passé une bonne saison ? tu n'a pas arrêté de bouger et d'enchainer les événements :
freestyle.ch, X Games, SFR Tour, Nine Knights, Vars Tournament, B&E...
Et oui j’ai passé une très bonne saison, en commençant par les X Games où j’ai gagné la médaille d’argent en Big Air. Ensuite, j’ai fait une semaine de street au Minnesota avec Poor Boyz Productions. Après ça, je me suis rendu en France pour 3 semaines où j’ai fait le Frostgun, le SFR de Vars et de La Clusaz. Je suis rentré au Québec pour une semaine et ensuite j’ai enchainé le Vars Tournament, la Dumont's Cup, le Nine Knights, le B&E, le JOI et le WSI. C'était certes beaucoup de voyages mais chaque événement était trop fun avec un bon crew avec qui chiller.

Interview Vincent GagnierVincent au SFR de Vars où il termine 4ème (ph : Nico Schlosser)

- Le Canada n'a envoyé qu'un seul skieur en slopestyle pour les premiers JO à Sotchi, Alex Beaulieu-Marchand. Pourquoi n'as-tu pas été sélectionné ?
Je n’ai pas été sélectionné parce que l’Association de Ski Acrobatique Canadienne a préféré envoyer 4 filles (ndlr : Dara Howell, Kaya Turski, Kim Lamarre et Yuki Tsubota)  parce que leur chance de médaille était plus grande que chez les garçons. C'est très stupide mais ils ont eu raison car ils ont récolté 2 médailles (ndlr : Dara en or et Kim en bronze). Dommage pour moi car je pensais vraiment avoir mes chances, j’avais un run qui aurait fait tourner bien des têtes ! 

- Revenons en à tes débuts dans le ski freestyle. Plus jeune, qui-est-ce-qui t'as inspiré dans ce sport ?
Voici des skieurs qui m’ont inspiré depuis mes 6 ans : Candide Thovex, JF Cusson, Vincent Dorion, Philou Poirier, Dave Crichton, Boyd Easley, Jon Olsson, Chris Turpin, Antoine Gagnier, Charles Gagnier, Phil Larose, Tanner Rainville, Mike Nick, Eric Pollard, Simon Dumont, TJ Schiller, Lolo Favre et bien plus encore mais j’ai un trou de mémoire.

Interview Vincent GagnierVincent avait obtenu pour la première fois son invitation au Nine Knights grâce au concours "Wanna Be a Knight ?" (ph: David Malacrida)

- Quelle influence tes grands frères Charles et Antoine ont-ils eu sur toi et ta vision du ski ?
Je me sens très chanceux d’avoir grandi en les regardant. Ils m’ont fait comprendre dès le plus jeune âge comment rendre le freeski plus diversifié et unique : que ça soit en tweakant un grab plus fort, slider un rail différemment des autres ou penser à un trick complètement nouveau que personne n’avait en tête. Sans eux, je serai surement un copieur comme la plupart des autres.

- Tu es maintenant considéré comme l'un des skieurs les plus stylé et créatif. C'est ce que tu veux montrer quand tu skies ?
Je veux montrer qu’il y a plein de tricks qui n’ont pas encore été faits et qu'il est important d’avoir son propre style.

- Je t'ai vu skier pendant le Vars Tournament, d'où te vient cette capacité d'apprendre des nouveaux tricks aussi vite ?
J'analyse le riding des autres, je visualise le trick dans ma tête ou même en pensant à rien, des fois ça marche ! 

Interview Vincent GagnierEn double tail (ph : Pierre Morel)

- Comment vois-tu l'avenir du ski freestyle ?
Je crois que les films de ski vont continuer à s’améliorer mais j’ai peur pour les compétitions. Le sport va devenir beaucoup trop fou si le système de jugement ne change pas, il faudrait incorporer d’avantage le style et la diversité sur un score de slopestyle. J’espère qu’il y aura plus d’événements avec un format comme celui du B&E et un circuit de compétition comme le VARS Tournament ! Ce serait le top du top ! 

- Quelle serait ta plus grande fierté dans ta carrière ?
Mon rêve a toujours été de remporter les X Games, j’y crois toujours même après ma blessure. Sinon, ce serait d’avoir de bonnes video parts dans le future !

Interview Vincent GagnierAu frostgun (ph : Stefan Wessel)

- D'ou te vient ce surnom "VinnyCash" ?
C’est Alexis Godbout qu’il l’a trouvé par erreur ! Il pensait que Vinny Paz du groupe Jedi Mind Tricks s’appelait Vinny Cash. Ça sonnait bien donc il a continué !

- En fouillant dans les archives de skipass  pour cette interview, j'ai retrouvé cette vidéo datant de 2006. Un mot à dire (rires) ?
Haha je me souviens de cette video, prise à l’hôtel Diva de Tignes. Pas mal le flatspin !

- Bon on te laisse, passe un bon été, d'ailleurs quoi de prévu pour toi ? 

Merci, rien de prévu je vais rester au Québec où mes parents ont un chalet sur le bord d’un lac. Je vais faire beaucoup de rehab et attendre les films du IF3 !


portfolio

Vincent Gagnier - Freestyle.ch

Photo Sarah Pinton

Vincent Gagnier - Vars Tournament

Photo Pierre Morel

Vincent Gagnier - Nine Knights

Photo David Malacrida

Vincent Gagnier - Vars Tournament

Photo Pierre Morel

Vincent Gagnier - Nine Knights

Photo David Malacrida

Vincent Gagnier - Vars Tournament

Photo Pierre Morel

Vincent Gagnier - Vars Tournament

Photo Pierre Morel

Vincent Gagnier - Vars Tournament

Photo Pierre Morel

Vincent Gagnier - Nine Knights

Photo David Malacrida

Vincent Gagnier - Vars Tournament

Photo Pierre Morel

Vincent Gagnier - Vars Tournament

Photo Pierre Morel

4 commentaires

hypee
Statut : Confirmé
inscrit le 29/11/09
Matos : 4 avis
Par curiosité, il portait une dorsale lors de l'accident ?
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Hugone83
Statut : Confirmé
inscrit le 05/01/13
Stations : 1 avis
@hypee : Même question ! Assez bizarre étant donner que c'est un de ceux qu'on voit le plus souvent avec casques and co dans ses vidéos ... Mais bon une réception bien horizontale sur une plaque de glace, dorsale ou pas tu mange méchant !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Slhoka

inscrit le 11/10/09
@hypee: ouais il disait dans une autre interview qu'il avait la dorsale et qu'en plus la chute avait pas l'air si lourde... No luck!
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire