Ouverture de la saison à la Clusaz un 23 mai

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Ouverture de la saison à la Clusaz un 23 mai

Des remontées mécaniques qui tournent et de la poudreuse un 23 mai. 
La clusaz

Nous en rêvions, la Clusaz l'a fait : prendre le gouvernement au mot et ouvrir ses remontées mécaniques pour 2 jours un 23 mai, histoire de tourner symboliquement la page de cette saison blanche pour les stations de ski françaises. 

Il convient de prendre la mesure du privilège. Pouvoir 1/poser son séant dans un télésiège et 2/tracer de la poudreuse un 23 mai n'est pas chose anodine, et c'est le cadeau qu'a fait la station haut savoyarde aux chanceux qui ont pu réserver un forfait gratuit le mercredi précédent. Signe d'un certain état de manque chez les skieurs, voire d'un état de manque certain, plus de 30 000 personnes auraient tenté leur chance, mais seuls 1000 forfaits étaient proposés pour chaque journée de dimanche et lundi. Jauge Covid oblige, il n'était pas possible pour Balme ce Week-End d'accueillir tous les skieurs du monde.

Pour la station, le pari était de taille : réussir à mobiliser en dernière minute les ressources humaines et logistiques pour mettre en place cette ouverture, avec de surcroit les incertitudes météo habituelles. Un pari gagné haut la main.

Remercions au passage le printemps pourri sans lequel cette ouverture n'aurait pas été possible : l'enneigement au dessus de 2000 mètres est plus que conséquent, et le mythique secteur de Balme en conditions parfaites.

8h04

C'est couvert, il neigeotte encore, premiers sièges en direction du sommet. C'est tout poudre.

Nota : les privilégiés présents cette journée ne manqueront pas de remarquer que nous étions en haut quelques minutes plus tôt que la plupart des privilégiés.

Ajoutez des photos (2020px)

8h15

Premières traces et déjà les premiers rayons de soleil... Il ne fallait pas trainer pour immortaliser la scène.

Ajoutez des photos (2020px)

8h25

fin de la première rotation. La lumière n'est pas au bon endroit (elle aurait du mais un nuage s'est incrusté au dernier moment), mais ça donne une idée

Ajoutez des photos (2020px)

8h40

Les averses de la nuit ont déposé une dizaine de centimètres. Le fond se fait parfois sentir, surtout sur le haut du domaine. Un peu plus bas, c'est moelleux à souhait et plus épais , sans rire une vraie poudreuse d'hiver entre 8h et 10h dirons nous... Mais le soleil fera vite son oeuvre, nous sommes fin mai ne l'oublions pas.

Pas vraiment le temps de niaiser à faire des photos d'action aujourd'hui... Personne n'a de de temps pour ça. Du coup, les clichés sont opportunistes depuis le télésiège, avec des skieurs anonymes en stars du jour.

Ajoutez des photos (2020px)

9h20

Ca trace et ça trace vite. C'est ça aussi le monde d'avant. Nous ne sommes clairement pas dans le temps long du ski de rando, aujourd'hui on ne fait pas de prisonniers. Et la contemplation méditative est réservée au temps de montée.

Ajoutez des photos (2020px)

Privilégier le D-

En tout cas, ce concept de remontée mécanique c'est quand même un truc de dingue : pour ceux qui découvrent, l'idée est de vous remonter en haut de la montagne beaucoup plus rapidement et beaucoup plus facilement que les peaux, tout en étant assis. Sans parler de l'odeur mais c'est une autre histoire. 

Bon après, il faut accepter de sacrifier un peu son entraînement cardio et apprendre à apprécier la descente car vous ferez beaucoup plus de dénivelé "impur"  (le fameux D-) que d'habitude : gardez le en tête car cela peut être un peu déstabilisant au début. Bref, on a bien aimé cette nouvelle forme de ski plus orientée descente, on vous recommande d'essayer la saison prochaine!


11h12

les contrastes sont saisissants, alors que le domaine est désormais damé. Ne vous fiez pas à la longueur de la file d'attente : distanciation oblige, elle s'étire plus dans l'espace que dans le temps.

Ajoutez des photos (2020px)

11h33

Balme, c'est bien évidemment le royaume de la bobosse. Alors que la mi journée approche et que le soleil tape, l'ouverture prend un double tournant ski de printemps et freestyle.

Ajoutez des photos (2020px)

Une saison courte mais intense. mais courte.

Midi, nous décidons de quitter le blanc pour  redescendre vers le vert : Balme est intensément scarifiée, la trafole commence de surcroît à sérieusement transformer et l'unique Clif Bar de 10h, mauvais réflexe de neo-randonneur, commence à montrer ses limites. Bref, il est temps d'aller manger un bout et prendre une bonne bière en s'extasiant en boucle sur combien "Rha quand même c'était fou ces 3 premières rotations de poudre un 23 mai".

Ma saison mécanique 2020-2021 aura donc duré 4 heures. Mais c'était vraiment super. Au risque de me répéter : merci la Clusaz.

12h30

à gauche, Balme intégralement damée à la mi-journée... A droite dans Torchère, un zoom révèle un grand total de 6 traces de descente. La (free)rando a encore de beaux jours devant elle.

Ajoutez des photos (2020px)

On remet ça dans quelques jours...

Mais la bonne nouvelle c'est que l'ouverture de la saison de ski d'été n'aura jamais semblé si proche de la fin de l'hiver : dès samedi prochain, on remet ça aux 2 Alpes qui proposeront 1000 mètres de dénivelé, avec du ski jusqu'à l'intermédiaire à 2600m (on vous donne tous les détails très bientôt). Ce sera l'occasion pour nous de tester une nouvelle forme de remontée mécanique : le téléski (sous sa forme piochesque). Passez vos cuisses en mode descente, et à samedi!

G
Staff
Texte, Photos Guillaume Lahure
fondateur de skipass.com, inventeur du slogan In Tartiflette We Trust, ce qui avouons le pose un homme.
10 commentaires
BOOZ
Statut : Gourou
inscrit le 12/05/04
Matos : 56 avis
Nota : les privilégiés présents cette journée ne manqueront pas de remarquer que j'étais en haut quelques minutes plus tôt que la plupart des privilégiés.
#thepeaubeforethepow
bkkaset
Statut : Gourou
inscrit le 29/05/09
Stations : 2 avisMatos : 66 avis
Non trop facile de monter à pied, ce qui fallait c'était être prêt à tenir au mental avant l'ouverture ! T'es passé avant les vips qui sont montés vers 7h40?
0
BOOZ
Statut : Gourou
inscrit le 12/05/04
Matos : 56 avis
Oui, n°1.
Y'a les VIP et y'a la méritocratie ;)
3
BOOZ
Statut : Gourou
inscrit le 12/05/04
Matos : 56 avis
Bon la méritocratie peut mener aussi au statut de VIP, entendons-nous bien...
Mais dans des circonstances exceptionnelles comme celles-ci, le statut de mort de faim pouvait accorder quelques avantages... :)
1
dupaigne
Statut : Confirmé
inscrit le 26/02/15
La classe Booz. T'as vite avalé cette montée, on sent qu'il y a de l'entrainement. D'autant que la marche skis au dos n'était pas si courte.
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

laurent13
Statut : Confirmé
inscrit le 21/09/02
Jolies photos comme d'hab ! la photo de couv on aurait presque pu dire que c'était en Mars aussi car même avec les remontées fermées tout était aussi tracé après une journée de peuf
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.