Freerando et pizza : bienvenue au Felicita Tour ATK Bindings

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Freerando et pizza : bienvenue au Felicita Tour ATK Bindings

Freerando, pizzas et bella vita !
Felicita tour
Oliver Gough
Texte :
Photos :
Oliver Gough, François Montuori, Julien Ravanello

Du grand ski, de belles pizzas et du test de fixations ATK Bindings

Nous avons été conviés pour nous joindre à l'une des deux étapes françaises du Felicita Tour by ATK Bindings – celle de Chamonix. En quoi consiste cet évènement? Le concept est des plus alléchants : Découvrir à ski un domaine ou un massif accompagné de guides locaux, pouvoir apprendre et échanger avec eux par le biais de mini-ateliers tout au long de la journée et enfin finir en beauté par une dégustation de pizzas “maison” et de breuvages italiens. Autant vous dire que nous ne nous sommes pas fait prier pour libérer un créneau dans notre agenda chargé !

Ajoutez des photos (2020px)

Bien évidemment qu'une journée à Chamonix, entourée de guides et autres fans de marque de fixations ATK Bindings ne peut être que mémorable. Côté météo, une fois passé l'épaisse couche nuageuse du fond de vallée, c'est un ciel bleu azur qui nous accueille au sommet du domaine de la Flégère. L'objectif, les connaisseurs du coin l'auront peut-être déjà deviné, est de plonger dans la combe de Bérard en passant par le col des Aiguilles Crochues avec comme objectif la Pointe Alphonse Favre. L'arrivée (et les pizzas!!) est prévue à Vallorcine suivi d'un classique retour à la case départ en train.

Ajoutez des photos (2020px)

Le groupe du jour est formé de 20 personnes qui se sont inscrites à l'évènement via les réseaux sociaux d'ATK Bindings et du Community Touring Club. Seul pré-requis, être à l'aise en ski quelles que soient les conditions de neige et aussi être un aficionados de ski de randonnée car nous avions au programme d'avaler environ 800m de dénivelé positif.

Côté encadrement nous avons l'honneur d'être accompagnés de Mathieu Maynadier et François Montuori, ambassadeurs de la marque ainsi que des guides locaux, Julien Ravanello et Jerôme Sullivan. Bien évidemment l'équipe organisatrice de Sport Pulsion via Mathieu, Clément, Martin et Emilien veillent au bon déroulement de la logistique générale.

Ajoutez des photos (2020px)

Au départ le matin, de nombreuses paires de skis Hagan montés de fixations ATK Bindings sont proposés aux participants. Ceux qui souhaitent effectivement tester ces lattes et aussi (et surtout) les fixations sont équipés alors que d'autres choisissent de garder leur matos perso. C'est bien là l'une des particularités de cet évènement organisé par Sport Pulsion (distributeur français d'ATK Bindings et Hagan entre-autres) : proposer une rencontre libre à des passionnés de montagne et de ski de rando pour échanger et skier ensemble, mais aussi bénéficier des précieux conseils de guides – pour pas cher. Une petite participation était demandée pour valider les inscriptions et motiver la présence des participants.

On oublie donc le format de “journée test” où la marque va demander des retours aux participants en fin de journée et espérer en échange convaincre quelques indécis. Ici, c'est quelque part une journée “tout bénef” pour ceux qui ont saisi l'opportunité en s'inscrivant.

Ajoutez des photos (2020px)

C'est parti donc pour une bonne grimpette jusqu'au col des Aiguilles Crochues. Tout de suite deux groupes se dessinent: les acharnés de la montagne qui cumulent déjà quelques dizaines de milliers de mètres de dénivelé positif cette saison – et les autres: skieurs “comme vous et moi” qui prenons plus de temps dans les manips de peaux et gardons un rythme confortable “pour ne pas nous griller”.

Les guides encadrent, conseillent et corrigent les conversions perfectibles de certains d'entre-nous. Le mot d'ordre de la journée est bien évidemment de progresser en sécurité. Et avec un si grand groupe, ce n'est pas une chose si aisée !

Ajoutez des photos (2020px)

Comme si la montée en peaux ne suffisait pas, à 50m du col, il faut déchausser et mettre les skis sur le dos. Chose classique pour les Chamoniards et autres adeptes de lignes freeride vierges, mais qui montre vite aux moins dégourdis que gérer son matériel dans une forte pente (45°) n'est pas si facile.

Ajoutez des photos (2020px)

Arrivés au sommet l'installation d'une main courante et d'un assurage “primaire” est expliquée et montrée par les guides avant de plonger dans la vallée sauvage de Bérard. Dans ce vallon, seules les traces de ski dans la neige témoignent de la présence de l'homme. Aucun bâtiment, aucune station n'est visible.

Ajoutez des photos (2020px)

Sauvage... l'est aussi la neige. Malheureusement pour nous ça fait un bout de temps qu'il n'a pas neigé dans le massif du Mont Blanc et les variations de températures journalières nous ont concocté une jolie couche dure, parfois croutée, tantôt glacée et en aucun cas reposante pour les cuisses !

Ajoutez des photos (2020px)

On se faufile donc sans trop d'engagement jusqu'au prochain Crux de notre itinéraire, la remontée du couloir sud de l'Aiguille Alphonse Favre. Là les crampons sont de sortie pour plus de sécurité. A mi-couloir, une harde de bouquetins traverse la pente enneigée devant nous et s'échappe ensuite dans les énormes blocs de granit. Leur agilité contraste alors bien avec nos lourdes carapaces, skis sur le dos, et nous rappelle que le sommet est encore loin.

Ajoutez des photos (2020px)

Là encore, les guides mettent tout en oeuvre pour notre sécurité. Mains courantes installées sur la partie de varappe finale et re-descente à pied dans une pente raide depuis le sommet jusqu'à une épaule enneigée où nous ferons une pause pour midi. Il est déjà 13h et les ventres gargouillent. On se regarde alors en se disant tous qu'on n'a pas prévu de pique-nique... on comptait sur les pizzas, mais aucun four fumant n'apparait à l'horizon. C'est alors que les organisateurs dégainent de leurs sacs une quantité impressionnante de charcuterie et de délicieux fromages italiens : on est sauvés !

Ajoutez des photos (2020px)

Après que tout le monde se soit posé et ait repris ses esprits, les guides en profitent pour faire quelques explications sur la sécurité et la conduite d'un groupe en milieu montagnard: le moment idéal pour rappeler le béa-ba du déclenchement de secours par exemple.

L'équipe d'ATK Bindings en profite alors qu'on ait la bouche pleine pour nous présenter la nouvelle venue de la marque, la Raider 13 Evo...

Ajoutez des photos (2020px)

Raider 13 EVO

Clou du spectacle mais aussi bonne excuse pour l'organisation de cette journée, la présentations de la nouvelle Raider 13 Evo. C'est le nouveau fleuron de la gamme Free Touring chez ATK Bindings et elle revendique un paquet d'atouts pour ceux qui veulent une fixation de randonnée légère qui puisse leur permettre d'envoyer à la descente.

Avec seulement 370g sur la balance on est dans le bon créneau de légèreté pour une fixations de type low-tec. La Raider 13 Evo est réglable en DIN de 5 à 13 ce qui permet à une grande plage d'utilisateurs de pouvoir s'équiper avec. Des versions 11 (DIN 3 à 11) et 15 (DIN 7 à 15) sont aussi au catalogue !

Prédestinée aux skis plutôt larges on la retrouve avec 6 options de largeurs de freins (de 86, 91, 97, 102, 108, 120mm).

Ajoutez des photos (2020px)

La butée en détails :

Dotée du U.H.V.® System, il est possible de régler la dureté du cran de verrouillage du mode montée. Cela permet notamment de compenser l'usure de vos inserts de chaussures ou d'éventuelles variations de largeurs de chaussures (même si tout est en théorie normé... mais on ne sait jamais!).

Particularité pour une fixation de randonnée, le DIN peut aussi être réglé à l'avant pour que la tension des ressorts de la butée soient adaptés à votre gabarit. Cette innovation et ce réglage permet d'avoir l'avant ET l'arrière au service d'un déchaussage et tous deux adaptés au DIN souhaité et donc augmenter cette plage de réglage : de 5 à 13, là où on avait 6-12 avant. ATK Bindings s'est lancé dans cette évolution car la marque souhaitait apporter encore plus de sécurité à ses fixations et s'est rendu compte qu'au niveau talonnière toutes les choses étaient déjà en place pour permettre un déchaussage en sécurité (latéral, vertical), les progrès devaient donc se faire à l'avant.

Du côté des petits plus la marque ATK Bindings dispose d'améliorations qui permettent entre autres, d'éviter l'accumulation de neige sous le système avant évitant le gel et les déchaussages intempestifs Cet atout, déjà présent sur l'ancienne version a été encore amélioré pour le plus grand confort du pratiquant. Toute la géométrie est conçue pour accueillir votre chaussure ce qui permet un chaussage facilité quel que soit le modèle ou l'usure de votre chaussure.

Ajoutez des photos (2020px)

Au tour de la talonnière :

Le relevage du frein est désormais automatique, en tournant la talonnière (contrairement au système avec bouton qui équipe d'autres fixations de la gamme). Cela permet donc par pivotement de la talonnière de bloquer le frein

Fait assez marquant pour une fixation de ce "faible" gabarit, la Raider Evo dispose de l'ELASTIC RESPONSE SYSTEM®, qui permet d'avoir 14mm de jeu élastique de la talonnière ce qui permet de compenser les mouvements de compression du ski (dans les creux ou virages appuyés). Cela donne une skiabilité très agréable mais surtout évite la casse ou arrachage de certains systèmes (chaussures/ fixations/skis) en cas de grosses compressions. 

Du côté des petits "plus", la talonnière est dotée de cales aimantées afin qu'elles tiennent correctement en place et dans la position voulue. Le DIN est réglable pour des déclenchements verticaux et horizontaux comme pour la majorité des fixations du marché mais c'est toujours important de le noter. Enfin, l'ajustement en longueur est de 25mm ce qui permet aussi de palier à des différences de longueurs de chaussures, mais aussi de pouvoir prêter ses skis aux potes.

Ajoutez des photos (2020px)

C'est en tout cas un modèle de fixation qui est très abouti et dont tous les détails ont été pensé pour le confort, la sécurité et la skiabilité. On est enfin enchanté de voir que cette marque italienne s'implante de plus en plus dans le marché de la fix de rando française et finit par bien percer grâce à la pertinence et la robustesse de ses produits - c'est dit !

De retour à l'action !

Le ventre un peu rempli c'est l'heure de redescendre. Un court verrou glacé nous attend pour la mise en jambe. Pas facile pour nos jambes fatiguée mais une fois de plus les guides sont là pour nous accompagner et nous mettre en sécurité.
Ajoutez des photos (2020px)

La suite de la longue descente vers le hameau du Buet à Vallorcine est belle dans ce vallon surplombé par les Aiguilles Rouges et le Buet (3096m). La neige horrible ne parviendra pas à gâcher l'excitation du groupe qui s'amuse avec le relief et profite de la météo sublime.

Ajoutez des photos (2020px)

Après le canyon interminable des cascades de Bérard, une petite tente rouge et blanche apparait au loin ! Les pizzas !!!!

Scènes de liesse mais aussi de soulagement pour l'équipe qui découvre alors une magnifique installation: “Tente-à-pizzas” (en contraste avec le traditionnel “camion”), exposition de l'intégralité de la gamme ATK Bindings, apéritifs italiens sur les mange-debouts et bières et Apérol au frais dans le ruisseau. Impossible de râter l'installation car l'enceinte portable rappelle la thématique à tue-tête: Felicita et autres titres incontournables de la Pop italienne nous font voyager.

Ajoutez des photos (2020px)

Tout le monde pose les skis, le casque et les vestes et profite des derniers rayons de soleil de cette longue journée en montagne. Certains content leurs moments clés de la journée, d'autres échangent les numéros pour organiser de futures sorties dans leurs montagnes.. Mais tous se goinfrent de pizzas maison à l'excellente pâte, fournie par la pizzeria The Little Italy à Annecy et c'est là le principal !

Ajoutez des photos (2020px)

On adore en tout cas le concept qui a tout pour plaire: du bon ski, des apprentissages et des échanges avec des personnages clés de la montagne, de la bonne bouffe et un apéro pour couronner le tout. Merci ATK Bindings pour l'invitation, on reviendra !

Ajoutez des photos (2020px)

A savoir que la deuxième étape a eu lieu dans le Beaufortain et était destinée à un public plus perf, et moins freeride.

On nous dit aussi dans l'oreillette que ce Felicita Tour devrait rallumer son four à pizza cette saison donc pour ceux que ce récit aura motivé, n'hésitez pas à suivre de près les réseaux sociaux de la marque ATK Bindings ainsi que les news sur Skipass.com pour ne pas rater les inscriptions !

Ajoutez des photos (2020px)
Cet article est une production Skipass.com réalisée avec le soutien d'ATK

Aucun commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.