In caso di neve; s'il venait à neiger...

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

In caso di neve; s'il venait à neiger...

Colmar
Le slogan historique des années 70 revient sur le devant de la scène 
dans une toute nouvelle version...
Texte :
Colmar
Vidéo :
Piero Gros

Bien mieux que de se faire passer la bague au doigt, mieux que de se fiancer, forcément mieux que de rester cloîtré dans un bureau ou de faire les courses au supermarché, mieux qu’une soirée devant le match à la télé, sûrement mieux que d’aller à l’école, et bien entendu, mille fois mieux qu’un rendez-vous chez votre dentiste préféré...

Ceux qui ressentent des fourmillements dans tout le corps à la vue du premier flocon de neige le savent : l’envie d’aller skier est tout bonnement irrésistible.  

Et ceux qui le savent encore mieux, ce sont Ghedina, Theaux, Ceccarelli, Weirather, Mirandoli, Rochat, Aerni, Eberharter, Tribondeau, Amacker et Corvi mais aussi les français Victor Muffat-Jeandet, Alexis Pinturault, protagonistes passionnés du tout nouveau clip « In caso di neve » qui, sous la direction d'une production Colmar sont devenus acteurs d’un jour, interprétant des situations familières à l’occasion desquelles ils ont montré sans détours les sensations éprouvées quand les premiers flocons « battent le rappel ». 



Sous la baguette du chef d’orchestre « maestro » Piero Gros, la présente le désir impérieux qui saisit ceux pour qui le ski est une véritable raison de vivre.

Enregistrer l'embed
Article sponsorisé, rédigé en partenariat avec Colmar

1 commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.