Ride N' Roses, S1EP2 : Etna

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Ride N' Roses, S1EP2 : Etna

Les filles sont allées skier en Sicile, sur un volcan en éruption bien connu
Etna
Texte :
Vidéo :
Fresh Influence

Les filles de Ride N' Roses visitent l'Europe avec leurs skis cet hiver. Après un premier épisode en Autriche, elles ont mis le cap sur l'Italie. Mais pas n'importe où : c'est sur les pentes de l'Etna, en Sicile, qu'elles sont allées poser leurs spatules en compagnie de la snowboardeuse Anouck Mouthon. 


Enregistrer l'embed

Cette année, notre plan était de "barouder" un peu en Europe au-delà de nos frontières, au rythme des chutes de neige, chose faite lors de notre premier épisode en Autriche.

Malheureusement, depuis, les chutes de neige se font plutôt rares… Nous avions prévus, si vous avez vu notre teaser cet automne, de prendre la direction de l’Italie et plus précisément de Cortina d’Ampezzo, mais les conditions là-bas cette saison sont plutôt sèches. Nous avons donc préféré repousser notre épisode "ski de couloir" dans les Dolomites à plus tard.

Résultat des courses, nous nous retrouvions un peu hésitantes sur la direction à prendre. Une chose était sûre, on voulait aller voir si notre skieur parfait serait pas un bel italien ! Et aussi car nous adorons nous faire péter de bonnes plâtrées de pâtes en rentrant du ski, manger la pizza, les gnocchis, la polenta, etc. Oui ça aussi, et notamment la culture locale de la destination rentre en compte dans notre choix !

Après un coup de fil à nos amis Italiens de chez Tecnica, notre sponsor, bien placés pour nous aiguiller, on nous apprend qu’il a bien neigé en Sicile vers l’Etna. Bon au début, quand on parle de Sicile cela fait plutôt penser à la mer, la plage, les vacances au soleil... Mais détrompez-vous, à deux pas de la mer Méditerranée surgit ce cône blanc en hiver : l’Etna, culminant à 3330m tout de même ! Il s’agit du deuxième volcan le plus haut d’Europe (après le Mt Elbrouz) mais surtout l’un des plus actifs au monde, avec de nombreuses éruptions de lave plutôt récentes.

Bien sûr, quand on décide de partir là bas… Il a fallu que celui-ci se réveille ! Bien qu’en activité permanente, quatre jours avant le départ nous voyons à la TV que l’Etna était rentré dans une activité plus intense… Ce qui peut empêcher de s’en approcher de trop près, chose importante tout de même quand vous comptez vous y rendre. Cela arrive régulièrement après les chutes de neige, ce qui l’empêche de respirer, du coup le volcan se met à cracher.

Les billets d’avion étaient pris, et l’envie de se dépayser immense ! C’était parti ! Nous avons emmené avec nous pour ce petit trip Anouck Mouthon , ancienne snowboardeuse du Freeride World tour, maintenant plutôt tournée vers l’alpinisme et la pente raide. Une chance supplémentaire pour nous d’appâter notre skieur parfait. Nous avons formé durant ces trois jours un trio "multi-discipline", ce qui était très sympa et nous change des sorties habituelles : Romy en ski, Laura en télémark et Anouck en snow.

Pour les personnes en quête de randonnée sur des lieux insolites et uniques au monde, l’Etna est une destination parfaite pour cela. Le cadre est idyllique entre la mer, la beauté d’un volcan avec ses formes et son environnement particulier et les petits villages typiques de la Sicile.

Le volcan est rarement en bonnes conditions du fait qu’il soit orienté au sud, la neige dépend des vents (plutôt chauds) mais lorsqu'il neige, cela peut atteindre trois voire quatre mètres de neige en quelques jours. Il faut donc choper le bon créneau et sauter dans l’avion quand il le faut comme nous l'avons fait. Ce qui est bien, c’est qu’il suffit d’un week-end prolongé pour faire ce petit ski-trip dépaysant.

Nous avons passé trois jours sur place exactement : un jour de ski depuis la station sud de Nicolosi, puis le deuxième jour de ski à la station nord de Lingualossa et enfin un dernier jour en touriste sur les bords de mer, à visiter le magnifique village de Taormina (le St Tropez de la Sicile).

En tout, cela représente seulement neuf remontées mécaniques, suffisant pour se dégourdir les pattes sur la piste et se mettre en jambes avant d’explorer les hors-pistes et attaquer l’ascension du volcan.

Quelques infos si vous souhaitez tenter l’expérience :

• Au départ de Genève, vous avez la compagnie low-cost la plus connue qui offre des billets d’avion à des prix très intéressants à destination de Catane (ou Palerme si vous avez le temps de découvrir un peu plus la Sicile). Mais attention, le choix est limité dans les dates, et n’oubliez pas de compter votre bagage supplémentaire "skis" qui n’est pas inclus. D’autre compagnie Italiennes vous offre plus de choix.

• Location de voiture : faites attention aux loueurs low-cost, les locations ne sont pas très chères mais peuvent vite le devenir car en Sicile, c'est est un vrai business. Privilégier les loueurs "de marque" ou "de franchise" pour éviter de se faire arnaquer.

• Catane est à 45 minutes de la station sud de l’Etna. Il faut suivre direction Nicolosi puis Station Sud, par une route sinueuse de montagne dans la pierre de lave.

• Un seul refuge (la Sapienza) se trouve directement sur place, au pied des pistes, vous ne perdez pas de temps le matin pour chausser et la vue est magnifique. En plus c'est très correct, pour une chambre de trois personnes il faut compter 25 euros par personne et par nuit avec le petit déjeuner.

• Forfaits : comptez 30 euros la journée pour seulement 3 remontées mécaniques, mais cela en vaut la chandelle.

• N’hésitez pas à demander l’avis d'un géologue ou d’un guide. L’ascension n’est pas très difficile, et visible depuis le bas. Mais il faut toujours faire attention à l’orientation des pentes, le climat étant très atypique les conditions changent vite. Et si le volcan est en éruption, comme quand nous y étions, il faut toujours aller dans le sens opposé du vent qui déplace les cendres relâchées par les fumeroles.

• Station Nord de l’Etna : beaucoup plus sauvage et la neige reste plus froide et gelée. Il est facile d’atteindre le sommet du volcan en randonnée.

• Pour éviter les hôtels touristiques proches des stations, vous pouvez trouver facilement une location de type Airbnb dans un petit village à 30 minutes de la mer.

• Il est très plaisant de terminer ce voyage au bord de mer, en faisant un petit détour par Taormina, village typique situé sur une falaise surplombant la mer. L’endroit idéal pour vivre la "dolce-vita" le temps d’une journée. En plus, même en plein hiver, les températures y sont très douces.

Petits tips supplémentaires :

- Pensez à demander une voiture de location avec des pneus neige pour éviter de glisser sur les plaques de verglas lors du regel.

-Les températures grimpent rapidement dans la journée, essayez de ne pas trop vous endormir sur le capuccino du petit dej’.

-En plus des pizza et des pasta bien sûr, tester absolument l’alcool local : "Fueco dell Etna" !

CIAO, CIAAAAA, CIAAAAAOOOO !!!

Romy & Laura

3 commentaires
freeryan
Statut : Confirmé
inscrit le 12/02/05
Bravo pour ce mini trip sicilien , les images sont bien sympa et les ralentis en action les bienvenus , la dolce vita quoi :) ;)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.