[Matos 2016] Les skis en bois
2000*1045px

[Matos 2016] Les skis en bois

Les skis en bois généralement fabriqués à la main sont plus présents que jamais en 2016

Texte Loïc Giaccone
Photos Earlybird, Fusta, Forest

Les skis en bois généralement fabriqués à la main sont plus présents que jamais en 2016

Texte Loïc Giaccone
Photos Earlybird, Fusta, Forest
.

En remplissant notre guide des skis au printemps dernier et cet été, nous avons remarqué l'arrivée de plusieurs marques au créneau similaire : des skis en bois apparent, la plupart faits "à la main" (expression certes floue étant donné qu'il est plutôt difficile de fabriquer un ski sans utiliser une machine à un moment ou un autre), et à la production en petites séries revendiquée comme "éco-responsable". Nous avons décidé de les regrouper dans cet article, ainsi que d'autres marques plus anciennes et toujours en activité qui fabriquaient déjà des skis dans cet esprit. La liste est non exhaustive car il est difficile de lister tous les fabricants de ce genre de ski, une partie étant des particuliers dans leur garage et non des entreprises déclarées.  

Vous pouvez retrouver les skis Earlybird, Fusta, Forest et Idris dans notre guide des skis.

Earlybird

Earlybird est une petite marque Suisse établie à Berne et fondée par Hanno Schwab en 2014. Trois modèles sont présentés sur leur site, mais un seul est dans notre guide, le Jackdaw, car au moment de le remplir ils ne pensaient pas avoir les trois modèles de prêts. C'est un ski assez exclusif, un cambre inversé de 112mm au patin destiné à la randonnée et récompensé d'un ISPO Award en janvier dernier. Il fait 1760g/ski en 176cm (disponible aussi en 166 et 186cm) et sort à 1195€. Les deux autres skis sont le Nutcracker, un double rocker de 98mm, et le Merlin, un cambre inversé proche du Jackdaw mais à 122mm au patin.

Le Jackdaw

Mise en place des topsheets pour leur découpage

Fusta


Fusta
a été fondée en 2014 par Julien et Vincent Douzal, deux frères auvergnats qui se sont lancés dans la fabrication de skis Made in Auvergne. La marque s'engage à faire venir 90% des matériaux de France, à respecter l'environnement du mieux que possible lors du processus de fabrication, et aussi à reprendre les skis usagés pour s'en occuper. On retrouve 4 skis dans la gamme, pour 3 largeurs de patins différentes : 70mm (le Sancy), 90mm (le Val de courre et sa version allégée le Chaudefour) et 110mm (le Val d'enfer).

Le Chaudefour, dédié à la randonnée, 1200€   

Le Val d'enfer, 850€



Forest Skis

Viktor et Jakub Devecka sont deux frères slovaques qui ont lancé leur propre marque de skis cette année, Forest Skis. Ils imaginent et dessinent les skis chez eux en Slovaquie, et ces derniers sont ensuite produits en République Tchèque, à Prague. Jakub est ingénieur de formation et travaille sur des fibres de carbones particulières pour établir ce qu'ils appellent "l'anisotropic full carbon construction", sensée garantir une très bonne rigidité en torsion. Les noyaux sont en frêne, noyer ou cerisier et ils possèdent aussi du kevlar et des fibres de verre, en plus du carbone.

Détail du logo où on distingue la lame de carbone

Ils proposent trois shapes de skis, les Frost (90mm au patin, all mountain), les Perun (116mm) et les Orkan (120mm). Chaque shape est disponible en plusieurs versions aux tails différents : twin-tip, fin (sorte de pintail), swallow et alpine (léger swallow). Ils n'ont pas lésiné sur les tailles, certains modèles sont disponibles jusqu'en 194 voire 198cm. Comtez entre 1000 et 1300€ selon le modèle, le topsheet et le tail choisis.

Le Frost Race Alpine, 1050€

Le Orkan Swallow Tail, 1280€

Le Perun Twin Tip, le seul freestyle backcountry, 1100€

Le découpage du swallow tail   

Idris

Fondée par Tom Greenall et Kiyoko Yamaguchi en 2009, Idris est une petite marque chamoniarde impliquée dans le respect de l'environnement. Ses skis sont faits en noyau sapin, chêne ou bambou et assemblés avec de la résine bio et des fibres de lin. La gamme, commencée avec le Chamois en 2009, s'est depuis étoffée avec cinq modèles différents : le Renard (ski de piste à 71mm au patin), le Chamois (all mountain à 88mm), le Lynx (polyvalent freeride de 98mm), le Bouquetin (freeride à 100mm) et le Kamoshika (un fat de poudre à 125mm), pour des prix allant de 1200€ à 1400€.

Le Lynx, 1300€

Le Bouquetin, 1200€

Le Kamoshika, 1400€  




A notre grand regret, les marques suivantes ne nous ont pas répondu et c'est la raison pour laquelle elle ne sont pas dans le guide des skis 2016. Pour certaines, c'est probablement parce qu'il est compliqué d'avoir une gamme fixe qui puisse intégrer un tel guide alors que l'essentiel des ventes sont des skis custom, faits sur mesure pour les clients. Difficile à ce moment de parler de "nouveautés 2016" sachant que chaque ski qui sort de ce genre d'atelier est une nouveauté en soi.

Grown

Tobias Luthe et Jan Reger ont lancé Grown Skis en 2007. L'un étant professeur sur le développement durable dans une université et l'autre ingénieur, ils ont choisi également de concevoir des skis de la manière la plus "eco-friendly" possible. Le résultat, des skis qui ne comportent ni fibre de verre ni carbone, mais des fibres en basalte volcanique... Et ce n'est pas tout : les skis sont constitués à 70% de bois (cerisier), et la semelle est en polyéthylène transparent recyclable. La marque a également calculé l'empreinte carbone de la fabrication de ses skis, avec une moyenne de 16,4kg équivalent CO2 par ski (d'après eux 30% de moins que les skis construits "normalement").

Ils proposent 4 skis, le UpTurn (74mm, alpin ou télémark), le TheOnly (82, 96 ou 104mm au patin selon les tailles, disponible aussi en version Light "LT"), le Overgrown (111mm) et le EcoRocker (125mm), pour des prix allant de 900 à 1100€

TheOnly96mm au patin en 170 et 180, 980€, et l'ovale bleu est une "fenêtre" dessinée dans le noyau permettant d'apercevoir les fibres de basalte à travers la semelle transparente
      

Bohême

Fondée en 1998, Bohême a obtenu le label Entreprise du Patrimoine Vivant. Elle est désormais établie à Chabeuil, au pied du Vercors. Ses prix assez chers sont dus à un niveau de finition très élevé des skis qui sortent de ses ateliers, généralement sur mesure et numérotés. La marque ne fait pas plus de 1000 paires par an. Elle propose tout de même encore quelques modèles qui ont fait leurs preuves, comme le Run Rider, 111mm au patin et swallow tail :

Le Run Rider, disponible dans différentes essences de bois, 3050€

Rabbit On The Roof

Photo Rabbit On The Roof

Peter Steltzner est le gérant de Rabbit On The Roof, une petite marque de ski chamoniarde qui fabrique des skis sur mesure de grande qualité. Il ne fabrique pas que des skis, mais aussi des monoskis, des kites, des snowboards et des longboards. Même si son créneau est plutôt le ski custom sur mesure, il propose quand même trois shapes : le Gaspard des Drus (97mm au patin), le Lapin Cosmique (105mm) et les Norwegian Turbo Rockets (95mm, 195cm).

Gaspard des Drus, 191cm

Norwegian Turbo Rockets, 195cm  

Rip'N Wud

Décidément, Chamonix semble être le bon endroit pour tester* des skis en bois. Rip'N Wud, fondée en 1997, est installée à quelques dizaines de kilomètres à Ville-la-Grand, vers Annemasse. Cette marque s'engage aussi à respecter l'environnement lors du processus de fabrication : le frêne des noyau provient de forêts replantées, la semelle est recyclable, la résine utilisée et le traitement final à l'huile de graines de lin sont non toxiques.

Photo Rip'N Wud

Rip'N Wud propose 7 modèles de skis : le GTX Carve (79mm au patin), le All Mountain (84mm), le Freeride Carve (93mm), le Freeride Twin Backcountry (98mm), le Powder Fat (105mm), le Powder Big Fat (111mm) et le Double Rocker (127mm). Pour 2015-2016, les nouveautés sont : une nouvelle taille pour le All Mountain (156cm) et deux nouvelles tailles pour le Powder Fat (172 et 182cm).

Le All Mountain, 1190€

Le Freeride Twin Backcountry, 1590€

Le Double Rocker, 1640€  
 

Skilogik

Nous quittons l'Europe et traversons l'Atlantique pour aller à la rencontre de Skilogik, petite marque du Colorado créée en 2010 par David Mazzarella. Comme les précédentes, Skilogik se concentre sur l'aspect écologique de sa production, que ce soit l'origine du bois (du robinier, un arbre originaire d'Amérique du Nord) et des matériaux ou bien les procédés de fabrication.  

Photo skipass.com, ISPO 2011

Cet automne, Skilogik suit la mode de la randonnée en développant sa gamme "backcountry" (pour eux le terme signifie l'arrière pays au sens propre, les vallons encaissés où on ne peut accéder qu'en rando, à ne pas confondre avec la pratique freestyle backcountry). On retrouve donc 4 nouvelles déclinaisons de skis existants en modèles plus légers grâce à l'ajout de fibres de carbone en remplacement des fibres de verre :

Le Howitzer BC, 110mm au patin, 176 (1670g/ski), 186 ou 194cm, 920$

Le Tigress BC, version femme du Howitzer, 110mm, 166cm (1470g/ski), 920$

Le Ullr's Chariot BC, plus typé freeride, 101mm au patin, 174cm pour 1650g/ski, 900$

Le Ullr's Chariot possède une version femme, le Goddess BC, mais pour le moment en rupture de stock
   

31 commentaires

ChandlerBing

inscrit le 12/02/14
Et La Fabrique du Ski à Saint Pierre de Chartreuse ! http://www.fabriqueduski.com/
KillaWhale
Statut : Expert
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 29 avis

Staff depuis le 04/10/17
No stress, on en parlera bientôt de la Fabrique du Ski :-) Mais ça ne rentrait pas dans cette catégorie un peu particulière. Parce que sinon, concrètement, la plupart des skis sont en bois ;-)
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

payetonhibou

inscrit le 16/11/03
Stations : 3 avisMatos : 1 avis
"Décidément, Chamonix semble être le bon endroit pour fabriquer des skis en bois. Rip'N Wud, fondée en 1997, y est installée."
Que vu des USA voire de Paris, on confonde la banlieue d'Annemasse (Ville la Grand) à Chamonix, passe encore, mais que chez skipass, on considère que Haute-Savoie = Chamonix, ça me surprend un peu plus ...
KillaWhale
Statut : Expert
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 29 avis

Staff depuis le 04/10/17
En fait, j'ai lu ça sur leur site "Rip’n Wud ski Development began in 1997 under a Ghost brand name designing & testing new shapes in the world’s biggest alpine playground, Chamonix Mont-Blanc-France. " et du coup j'ai assumé qu'ils étaient à Cham. Mais effectivement ils ont l'air d'être à Annemasse en fait, mea culpa je vais corriger :-)

Bon et on va pas se le cacher, pour un haut alpin, ce qui est au nord de Grenoble, c'est un peu tout pareil ;-)
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

scottgdk

inscrit le 31/03/15
Matos : 2 avis
Enorme quelqu'un a déjà skier quelque chose come le Boheme? Qu'est-ce que ça donne?
ak
Statut : Gourou
inscrit le 06/02/03
J'ai eu des Boheme. Je les ai trouvé très inconfortables pour mes vieilles articulations mais d'une finition effectivement exemplaire. Je suis bien plus satisfait de mes rabbit ;-)
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Cliff
Statut : Confirmé
inscrit le 28/10/06
Matos : 7 avis
Il y a aussi Swell Panik qui fait des œuvres d'art qui glissent.
En plus Killa, il est de chez nous celui là ; )
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

KillaWhale
Statut : Expert
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 29 avis

Staff depuis le 04/10/17
S'il en manque c'est normal : je n'ai pas voulu dresser une liste de tous les fabricants de skis en bois, c'est surtout orienté nouveautés comme tout le reste des articles Matos 2016. Je me suis donc concentré sur les marques où j'arrivais à trouver des nouveautés (à l'exception des mythiques Bohême ou Rabbit On The Roof dont il est difficile de ne pas parler avec un tel sujet).

En revanche merci pour ces noms supplémentaires, ils sont notés pour un possible futur article Made In France. Et à tous ceux qui fabriquent et commercialisent des skis et qui passent par là, notre guide des skis est gratuit et ouvert à tous.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

le fab
Statut : Expert
inscrit le 26/11/99
Matos : 5 avis
je pense que le Norwegian Turbo Rockets ne fait pas 120 au patin mais qu'il y a une coquille dans le site de rabbit, vite recopiée ici ;) : 95 mm - 120 mm - 131mm
KillaWhale
Statut : Expert
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 29 avis

Staff depuis le 04/10/17
Bien vu ! Merci c'est corrigé :-)
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Armellou

inscrit le 16/03/03
Et Fairweather Ski Works, dont vous avez parlé lors de votre dernier voyage en Alaska ? http://fairweatherskiworks.com/ Ils vont couper eux-mêmes les arbres au fond de leur jardin !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

merlinm
Statut : Confirmé
inscrit le 20/11/09
Matos : 3 avis
salut
bel article sur de bien belles réalisations :-)
toutefois pour ceux qui veulent se la jouer sur la carte de l'éco responsabilité, abandonner les chants plastoc et sourcer les matériaux me parait un minimum.
avoir un beau discours avec un beau topshett épicés ou notre mais utiliser une résine epoxy, du carbone japonais, du pauwlonia chinois et du plastoc isosport sans oublier les indispensables intercalaires caoutchouc c'est quand même avoir le ramage qui correspond peu au plumage...
on trouve aussi des artisans qui assume l'objet ski et utilise toutes les technologies tout en ayant une culture bois, comme La griffe (le vrai Lacroix) d'un on voit un très bel article sur skieur ou skimag
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

sylozof

inscrit le 28/12/10
Est-ce que ces skis ont une skiabilité comparable à celle des skis construits "traditionnellement" (issus des grands fabricants) ? D'ailleurs, la construction d'un ski "traditionnel" est-elle très différente de ces skis en bois ?

Bon pour les Boheme à 3000 boules, c'est une pièce d'art à exposer dans le salon plus qu'un ski. Ça me ferait mal de passer sur une caillasse ou de me les faire piétiner par des skis de loc' dans la file d'attente du télésiège.
Snowvintage

inscrit le 30/10/15
Pas de stress !!! depuis 2014, les Bohême sont vendus avec 3 ans de services, incluant le refit topsheet free...., on peut les exposer bien sur, mais avant tout les faire glisser, ils adorent !!!! A essayer sans modérations....
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

fansyl

inscrit le 16/03/08
Matos : 2 avis
Chaudefour, Val d'Enfer, Val de Courre, les meilleurs spots du MC !
BigUP à ceux qui prouve qu'il y a du ski dans le MC !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Daddy RAXOR

inscrit le 19/09/15
Matos : 2 avis
Pour compléter sur Fusta, j'ai croisé un des artisans sur le High 5 et le gars bosse des noyaux sandwich liés à la fibre de lin car 1 c'est écologique et 2, c'est plus efficace que la FdV.
À l'origine le gars cherchais une paire de skis et rien ne lui plaisait. Il a donc sorti la caisse à outils et a bossé pour produire quelque chose proche du "val d'enfer".
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

merlinm
Statut : Confirmé
inscrit le 20/11/09
Matos : 3 avis
c'est ski comme tout les skis sont des sandwichs, ou les matériaux extérieurs rigides, mais lourds donc fins pour ne pas se retrouver avec une enclume, enrobent une âme centrale bien plus légère, le noyau.
le bois est matériaux de choix pour le noyau et apporte lui aussi rigidité et amorti.

plus ce noyau est épais avec des bois rigides comme le frêne le bambou ou l'epicea moins on a besoin des matériaux sur les peaux (fibres verres, carbone...) et plus le touché du ski est doux.

c'est là la grosse différence avec les skis industriels.
Daddy RAXOR

inscrit le 19/09/15
Matos : 2 avis
merlinm, j'ai un skiman par chez mes vieux encore capable de sortir des lattes en bois massif. Si quelqu'un aurait entendu parler des skis Maréchal , le fils fait un boulot remarquable.
1
nicoski2173

inscrit le 02/11/15
Le noyau des Rip'n wud est massif et non des couches collées ou assemblées
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

gasherbrum4

inscrit le 08/12/15
Matos : 1 avis
ça y est, mes Rabbit sont prêts. Bravo Peter, suis méga content (reste plus qu'à les essayer en vrai mais là on va attendre que ça tombe un peu plus car le weekend dernier ça touchait un peu dans la combe des Rachasses.
le fab
Statut : Expert
inscrit le 26/11/99
Matos : 5 avis
trop classes !
0
sylozof

inscrit le 28/12/10
Même pas j'oserais skier avec ça tellement ils sont magnifiques…
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

gasherbrum4

inscrit le 08/12/15
Matos : 1 avis
Et en plus ils sont géniaux à skier. Franchement, en me les offrant, je savais que j'aurai de jolis skis mais j'étais un peu perplexe sur la skiabilité. En fait, le shape est très sain et la qualité de la construction plus les matériaux et un flex parfaitement réparti et adapté font que les skis sont super sains. Physiques (c'était mon choix) mais top dans toutes les neiges. Suis vraiment ravi.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

David Guimard

inscrit le 09/12/16
Et les skis Tardy fabriqués aux Contamines Montjoie ?
KillaWhale
Statut : Expert
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 29 avis

Staff depuis le 04/10/17
"La liste est non exhaustive car il est difficile de lister tous les fabricants de ce genre de ski" :-)
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire