Carnet de couloir EP3

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Carnet de couloir EP3

Pour ce 3ème épisode de "Carnet de Couloir", Cédric Pugin nous emmène en Italie, dans les Dolomites : là bas, pas de problème d'enneigement ni de températures printanières....

Cédric pugin

Pour ce 3ème épisode de "Carnet de Couloir", Cédric Pugin nous emmène en Italie, dans les Dolomites : là bas, pas de problème d'enneigement ni de températures printanières....

Quentin vous fait un petit topo de notre apparition au pays des couloirs et de la pasta !
"Val scura del sassonger, il m'a fallu environ une semaine pour prononcer correctement le nom de ce couloir après l'avoir aperçu rapidement sur le portable de Cédric entre deux runs à Sainte Foy...
-Tu as quelque chose de prévu la semaine prochaine ?
- Non, rien ! 

Carnet de couloir EP3

Et me voilà embarqué sur cette (longue) route pour mes premiers virages dans les dolomites. 
Nous avons plusieurs projets en tête dans cet incroyable massif mais nous donnons la priorité à cette magnifique ligne qui se dessine au dessus de Corvara et le créneau de beau lui est réservé. Après une belle première journée à Cortina, nous prenons la direction du Sassonger et le soir la décision est prise. 

La montée classique, à peine 600m de dénivelé, nous semble exposée avec une mauvaise traversée au dessus d'une barre. Nous partirons du bas. Pourquoi payer le forfait quand on a du temps ? Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Elle fut en effet compliquée cette montée et on a regretté nos belles cartes IGN françaises. On raté le bon vallon, buté sur les barres, contourné, douté, remonté, redescendu et finalement après plus de 1300m de dénivelé on s'est (enfin) retrouvé au sommet du couloir. 

Nous avons fait un virage dans la poudre, deux dans la croute et enfin dans une neige compacte pour descendre dans une incroyable ambiance. Ce couloir n'est pas très difficile mais super esthétique. 

Pour finir : un rappel, une photo souvenir, un derby dans la forêt sur du carrelage, une bière, une assiette de gnocchis et hop direction le massif de Sella. Bon ski"

2 commentaires
Chiccoman

inscrit le 15/10/04
Matos : 2 avis
Bravo, un itinéraire absolument magique! J'en rêve depuis mon enfance...
J'espere que vous avez pu profiter d'aussi bonnes conditions dans tous les autres superbes couloirs du coin: Staunies, Holzer, Joel...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.