Un sac minimaliste mais un peu trop....

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Un sac minimaliste mais un peu trop....

Plavix
Texte :
Cet article est issu du mag communautaire skipass.com, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de montagne. Publiez la votre !

Un sac minimaliste mais surement un peu trop….

J’ai eu la chance de pouvoir tester ce sac grâce aux tests privés Skipass et j’en suis très reconnaissant. La marque Lagoped m’attire particulière pour ses designs, sa qualité de produit et sa construction entièrement française. Sa conception écologique est un point non négligeable qui en fait une marque attrayante et innovante.

Concernant le sac Lagoped Kiiruna, j’ai tout d’abord été surpris lors du déballage de sa forme et de son poids. Il se veut être minimaliste avec juste les accessoires nécessaires, ce qui est le cas mais peut-être un peu trop minimaliste à mon goût.

Je n’ai utilisé ce sac qu’en ski de randonnée, je souhaite aussi le prendre pour la randonnée et l’alpinisme cet été afin de le tester dans différents environnements.

Design et aspect :

Ce sac est composé d’un seul compartiment de 30L environ, plus si nous ne fermons pas la boucle. Il a un design original et très cylindrique pouvant s’adapter à différents volumes grâce à son système de fermeture. Le tissu ainsi que les différents accessoires sont de qualité et me semblent très résistants à l’usure mais aussi aux différents frottements que nous rencontrons lors des utilisations en alpinisme ou en ski.

Il est indiqué un poids de 0.69kg, ce qui est à peu près respecté.

Il a une seule poche zippée utilisable à l’intérieur du sac et en haut du sac. Accessoires porte piolet et porte ski. La sangle pour accrocher les skis en haut sert aussi de sangle pour porter le sac, ce qui est assez futé.

Une mousse au niveau du dos est présente dans une poche zippée, ce qui permet de l’enlever si besoin.

La fermeture du sac se fait par une grosse boucle unique qui est simple d’utilisation (sans gant) et permet de fermer le sac en fonction du remplissage.

Aspects positifs :

Son poids en fait un atout non négligeable, ce qui le rend très confortable au niveau du dos pour ce poids. Je fais 1,83cm et la taille ainsi que le réglage des brettelles ne me pose aucun problème de confort. La mousse amovible au niveau du dos du sac est suffisamment épaisse pour ne pas sentir le contenu du sac.

J’apprécie particulièrement l’adaptation de la taille du sac en fonction de ce que l’on met dedans. En effet, pour le ski de rando, nos sacs n’ont pas le même volume entre la montée et la descente (casque, peaux, sandwich, doudoune…).

Son minimalisme lui confère une utilisation simple sans devoir organiser le sac pour le rendre le plus petit possible.

Une corde peut être mise sous la boucle principale en même temps que les skis.

Les brettelles sont assez fines mais suffisamment confortables, la sangle du torse est adaptable en hauteur et facile à serrer.

Aspects négatifs :

Et bien, son minimalisme est un peu trop poussé. Je suis adepte du camel bag et il n’y a rien pour accrocher une poche à l’intérieur et pour faire passer le tuyau.

La sangle abdominale se desserre assez facilement.

Il n’y a rien pour accrocher la pelle et la sonde, ceci n’est pas gênant si le sac est rempli mais s’il est presque vide, le matos se balade dans le sac.

Je n’ai pas testé la fermeture par la boucle sous la pluie et je doute de sa réelle étanchéité surtout lorsqu’il est très rempli.

La boucle principale n’est pas si facile d’utilisation avec une paire de gant même si elle est assez grosse.

La mousse du dos est rangée dans une poche zippée. Je n’ai pas vraiment compris pourquoi ! Soit on minimalise le poids et on enlève le zippe, soit on met ce zippe et on adapte la poche pour y mettre un CamelBag …..

Conclusion :

Je trouve ce sac d’un très beau design et d’une praticité adaptée aux sports de montagne mais son minimalisme ne peut en faire un sac à tout faire et adapté pour tous les sports.

Un développement sur des accessoires qui auraient une influence négligeable sur le poids en feraient un sac de haut de gamme pour la pratique du ski de randonnée et de l'alpinisme. 

Plavix
Texte Plavix
J'ai voulu me rapprocher des montagnes en allant en Suisse. Terrain de jeu incroyable aussi bien en été qu'en hiver. Vit pour profiter de mes hobbies qui ont presque tous un rapport à la montagne....
Pas encore de commentaire
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.